Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés

POESIE

Communauté d'échange, de partage et de publication de textes poétiques, destinée aux auteurs et à tous les amateurs de Poésie ou de Prose poétique

Gérée par Aralf

155 blogs

2423 posts

09/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Fables et fabulistes - La Guêpe et l’Araignée - Jean Raulin( 1443 -1514 )

Fables et fabulistes - La Guêpe et l’Araignée - Jean Raulin( 1443 -1514 )

La Guêpe un jour , disent les Poètes , invita l’Araignée à dîner avec elle : le repas fut servi sous un arbre ; mais , avant de se mettre à table, l’insecte amphitryon se mît à railler son convive. - Je pourrais, lui disait-i!, en une heure, faire plus de chemin que vous en tout un an. L’Araignée parut ne pas sentir 1’orgueil de ce
AUX ROBES DE RIMBAUD - Ffwl-Lleuw n°16 - Francis CARPENTIER, Docteur Nobert Bertrant BARBE et Ivar Ch'VAVAR....le dur travail des poèmes et des poètes

AUX ROBES DE RIMBAUD - Ffwl-Lleuw n°16 - Francis CARPENTIER, Docteur Nobert Bertrant BARBE et Ivar Ch'VAVAR....le dur travail des poèmes et des poètes

Francis CARPENTIER. Francis Carpentier avec qui j'ai commis le délit'Plats du jour' est un 'drôle' de poète qui écrit sacrément bien sur le blues t à cause de CELA il est en jupes et autres fripes de Blues apparu souvent dans le Dix Vins Blog (cherchez-y vous le trouverez !), c'est aussi un des réguliers fidèles Camarades de Ffwl Lleuw/Aux
Arkel  - Recueil " L'étincelle "

Arkel - Recueil " L'étincelle "

je reste à Paris j'ai une histoire ancienne à finir une femme à embrasser en haut de sa tour je reste à Paris mon chien est mort là je renifle encore ses coins de rues et je pisse sur les murs pour troubler les odeurs du Pouvoir je reste à Paris j'ai l'amour accroché sur la peau d'une femme de trente ans d'amour je me cale dans ses nuits pou
Nicolas Granier

Nicolas Granier

Bonjour à tous, Je partage à nouveau car les artistes ont besoin d'être soutenus. Partagez si vous aimez. Merci à ceux qui le ferons. C'est avec une plume pleine de délicatesse et de compassion que Nicolas Granier écrit ses textes. Son beau grain de voix les porte avec chaleur et une forte sensibilité qui ne peut que nous émouvoir. Il nous
Poème en Avril  - Hakushū Kitahara -  « OMOIDE » JOSHIp

Poème en Avril - Hakushū Kitahara - « OMOIDE » JOSHIp

Le souvenir est-il d’une luciole au cou marqué de rouge Comme en plein après-midi l’incertain tâtonnement, Auréolée d’un cotonnement bleu Lueur invisible et qui pourtant luit? Ou plutôt indécises fleurs de céréales? Chansonnette à glaner les épis? Blanc duvet nuageux des pigeons que l’on plume Au soleil dans la tiédeur d’un en
JUlie Ladret - Ne célébrons pas

JUlie Ladret - Ne célébrons pas

Ne célébrons pas ce qu'il y a de bon en nous car nous sommes imparfaits, nous ne pouvons supporter seuls l'exigeante vertu sans en être accablés. Ne célébrons pas ce qu'il y a de bon en nous mais célébrons ce que nous insufflons de bon en l'autre par nos silences, nos paroles ou notre simple présence imparfaite. C'est le souffle chaud de l
Joyeuses Pâques avec "La nuit" un de mes poèmes.

Joyeuses Pâques avec "La nuit" un de mes poèmes.

Bonjour à toutes et à tous. Je vous abandonne jusqu'à début mai avec un de mes poèmes. C'est vrai qu'il y a si longtemps que je ne vous en avais pas adressé, l'absence est réparée. J'espère que vous passerez d'excellentes fêtes de Pâques avec des amis ou en famille, comme c'est souvent le cas. Pensez aussi à déposer dans le jardin, si
Anniversaire

Anniversaire

Anniversaire ... Il y a un an paraissait mon recueil de micro(nouvelles): Au fil des jours. Il est toujours temps de monter à bord de ce petit manège...🎠 Merci à ceux qui ont fait ce petit voyage... 😊😉 Au fil de la vie des amoureuses, des enfants, des aînés, des anonymes ou des jours rêvés... 💛 Et bon week-end au soleil ☀️ à
 L'orchestrophone dix vins de Christian Edziré :BURT BLANCA & The King Creole.

 L'orchestrophone dix vins de Christian Edziré :BURT BLANCA & The King Creole.

BURT BLANCA Le mystère de l'énigme de Burt Blanca vous restera au final complet car il est impossible de vous livrer sa reprise en anglais de " La Paloma "sous le titre NO MORE paru sur l'album Slow des années 60 enregistré avec The King Creole et produit par Roland Laouge pour le label Relasong. 13 titres qui sont des reprises exceptionnelles
Poètes des Profondeurs - Nathacha karl - La source

Poètes des Profondeurs - Nathacha karl - La source

Plume d’instant Plus d’instant sans plume ! Plus d’un tend ses tant belles lignes À tant vouloir dire Plus rien ne traverse L’instant maudit Du mot prédit Des mots tout prêts Des ricochets De banalités incertaines De fatales lignes À tant dit attendues Prévues et dévastées Les lignes crépitent À l’orthographe incertaine Probable
Les poèmes de Carmen : La barrière

Les poèmes de Carmen : La barrière

Barrière du temps Je te connais à présent Si à vingt ans Le temps n'existe pas Désormais sil a repris ses droits. Aube terne des journées sans lumière Aude sereine des journées extraordinaires Chaque aurore qui se lève Est une page qui s'achève Sur notre livre de vie Un passage à jamais fini.
Le mercredi des enfants : on se prépare pour Paques

Le mercredi des enfants : on se prépare pour Paques

Et voilà les printemps et les vacances sont enfin là....Les cloches, le lapin, les cocottes et autres animaux de chocolats nous attendent cachés dans je jardin ou le parc pour les petits loups des villes. En attendant je vous offre une brochette de comptines pascales, des charades pour les petits futés, une petite énigme...et de belles balades
Fables et fabulistes - Une Grenouille s’amusait - Pierre Béarn (  1902 – 2004 )

Fables et fabulistes - Une Grenouille s’amusait - Pierre Béarn (  1902 – 2004 )

Une grenouille qui régnait sur un ruisseau qui chantait rêvait à la certitude qu’elle était née sur la Lune Tel un clown qui s’amuse elle multipliait les ruses pour séduire les hannetons qu’elle avalait sans façon Elle était toujours en fête gigotant dans des pirouettes qui faisaient rire les canards et se tordre les lézards Mais le
Arkel  - Recueil " L'étincelle-Marie "

Arkel - Recueil " L'étincelle-Marie "

le désir, ce sublime salaud un enchantement quand je passais ma main sur ta joue, le désir, cet admirable ajustement de nos sentiments, nous avons appris par cœur nos baisers même dans les pires moments mon ange nos jours alors prenaient des couleurs de peurs le printemps cette année là était dégueulasse, mon automne serait Merlin, j'ai con
Les couleurs de Michael Roach -  Francis Carpentier

Les couleurs de Michael Roach - Francis Carpentier

Vous qui croyez d'ordinaire que même avec du sang indien les folkingers sont plutôt blancs et les bluesmen carrément noirs Devinez la couleur de ce gars-ci plus chic qu'un sapeur africain qui joue un vieux blues du delta au coeur d'un bouquet de cyprès avec la vois de père tranquille repeignant les airs d'autrefois il en a tiré du trou plus d
Pour Notre Dame

Pour Notre Dame

Ecrit pendant cette terrible nuit de l'incendie de Notre-Dame de Paris https://www.instagram.com/p/BwSgJY5nOUi/
Poème en Avril  - Édouard Limonov - La vie mondaine

Poème en Avril - Édouard Limonov - La vie mondaine

Enfile ta veste et va jouer des coudes sous la tente Il est temps d’une vie mondaine servir de composante Pour que champagne en main, sous la lueur du gaz brûlant, Tu te dresses. Cerné du germe de la vie mondaine, purulent. Tu viens débusquer la beauté, ayant vu ton comptant de cauchemars, Tu descends, chercheur de beauté, du piédestal d’
Le devenir de l’homme - Daniel Allemand -

Le devenir de l’homme - Daniel Allemand -

Assidu au DIX VINS BLOG, je vous remercie par ailleurs pour l'intérêt que vous portez à mes " fabulettes ". je dédie à votre site comme clin d'oeil écologique cette fable. Je l'ai intitulée "Le devenir de l'Homme". Bien cordialement Daniel Allemand Il est aux fables des critères Qui font office de prise d’armes, Pourquoi faudrait-il mieux
Julie Ladret - Poésie

Julie Ladret - Poésie

Que la vie demeure à Port Bon Belle ingénue au corps perdu, au corps coupable Si tant est que l'impuissance tente, entre tes mains, de diriger l'échine du bleu vers la mer. Hégémonie du sort ! Je t'aime Et j'écoute ton regard boréal Me narrer le mythe d'un galion sans or déversant son rouge coeur vers d'inexorables versées de peurs. Et d'A
volets fermés

volets fermés

volets fermés ~ dans le jour naissant le chant des oiseaux ©️nk https://www.instagram.com/p/BwMr4Vennt8/
requiem de Duruflé

requiem de Duruflé

requiem de Duruflé ~ ça déménage dans l’église les bancs s’envolent requiem de Duruflé ~ pas un grattement de gorge pas un craquement du bois requiem de Duruflé ~ les statues prennent vie sous mes yeux requiem de Duruflé ~ mes oreilles s’ouvrent vers l’ailleurs requiem de Duruflé ~ les sopranes ne sont pas des anges requiem de Duru
Bord de vie

Bord de vie

Le paradis blanc, Michel Berger A Rémi, bientôt 20 ans sans lui. Bord de vie Tu as quitté notre rivage A bord d'un voilier sans bagages. Et moi seul depuis sur le sable Suis un grain que le temps ensable. Je décortique l'horizon Comme un crustacé de saison, Mais mes yeux s'abiment au large Et mon espoir n'a plus de marge. J'entends chanter un
Claude Sterlin Rozema - Poème

Claude Sterlin Rozema - Poème

puis trois jours sur une terre qui s'assèche pluie de mots creux Poème comblés d'encre destinés à devenir vestiges peut-être ils sont le seul emplacement dans lequel on peut se réfugier torse nu pour un peu de chaleur ils naviguent sur le rocher ensanglanté par-dessus les remparts du rêve c’est peut être en suivant leur descente express
Poètes des profondeurs - Nicole Milhac‎ 

Poètes des profondeurs - Nicole Milhac‎ 

Perfect Balance En cas de High, Je balance mes BIZ A pleines brassées de WIZZ Merci de partager vos HUGS Quand je serai SLOW and SLUG Equilibre Parfait (En bilingue) Lièvre de Patagonie Voici, ça coule de source depuis le froid. Qui aura des oreilles assez longues Et la patience assez durable Pour écouter sans prendre parti ? Les abus de cette
En avril c'est aussi les vacances de printemps !

En avril c'est aussi les vacances de printemps !

Et voila les vacances de printemps arrivent : pour la zone B c'est déjà les vacances depuis samedi pour les autres zone A et C lisez le tableau....rassurez vous les petits loups tout le monde aura sa part de soleil ! zone A Zone B Zone C Académie en zone A : Besançon , Bordeaux , Clermont-Ferrand , Dijon , Grenoble , Limoges , Lyon , Poitiers A
Carmen Montet - Alicia ( Hommage aux républicains espagnols )

Carmen Montet - Alicia ( Hommage aux républicains espagnols )

Alicia Petite fille mutilée, Tu as franchi les Pyrénées Pour venir ici en exil, Avec tes deux frères Et ton père : Le reste de ta famille. Alicia, lors d'un bombardement, Ta mère, dans un courageux élan Se jeta sur toi, mais les bombes Firent leur loi ..... Une prothèse improvisée T'aida à remarcher. Tu donnais la main à ton père Et der
LES ACCORDS TOLTÈQUES

LES ACCORDS TOLTÈQUES

LES ACCORDS TOLTÈQUES 1er ACCORD : QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE. P arler avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N ’utilisez pas la parole contre vous-même ni pour médire sur autrui. U tilisez la puissance de la parole au service de la vérité et de l’amour. -*-*-*-*- 2ème ACCORD : QUOI QU’IL ARRIVE, N’EN FAITES PAS UNE
Arkel  - Recueil  " Grandir "

Arkel - Recueil " Grandir "

s'égarer le temps de tenir nos yeux haut perchés un vol d'étoiles tes bras autour de ma taille mes yeux dans ta culotte je défais tes liens les étoiles peuvent filer tu es nue je sens ton vœu ta peau est une lumière constellation tapissée longue artère galaxie et tu me prends dans ta bouche je fil vers tes fortunes ta bouche écrasée cont
Poème en Avril : Ossip Mandelstam - Simple promesse

Poème en Avril : Ossip Mandelstam - Simple promesse

A mes lèvres je porte ces verdures, Ce gluant jurement de feuilles, Cette terre parjure, mère Des perce-neige, des érables, des chênes. Vois comme je deviens aveugle et fort De me soumettre aux modestes racines, Et n'est-ce pas trop de splendeur Aux yeux que ce parc fulminant ? Les crapauds, telles des billes de mercure, Forment un globe de leu
Julie Ladret - Ôte-moi d'une foi

Julie Ladret - Ôte-moi d'une foi

Ôte-moi d'une foi Jette-moi un doute en pâture Que je me repaisse de tes délires Moi qui n'ai d'yeux que pour ouir le sel de tes mains Toi qui ne peux et se doit d'exister Je mire ta beauté rocambolesque Politiquement incorrecte Arrachée à la serpentueuse vie Dilettante de l'ovni-pensée J'aspire à ton aventureuse présence Toi qui miroites
 Pierrette Tribehou - Berceau du voyage

Pierrette Tribehou - Berceau du voyage

" Poète sur la toile ", Pierrette suit le Dix Vins Blog et fatalement nous nous sommes croisées, virtuellement certes, mais le résultat est là un magnifique poème sur le départ vers l'ailleurs...qu'elle offre aux lecteurs( trices ) du blog..Un vrai beau moment de poésie. Accroché à la plus haute branche Le berceau du voyage vers la mort Es
A REGARDER LA MER....

A REGARDER LA MER....

A regarder la mer A regarder la mer changeante, Paresseuse ou violente, Prendre conscience du temps Qui coule lentement… Et s’ouvrir à l’instant Fugace et important Qui passe indifférent Ici et maintenant Vivre pour un sourire, Un rayon de lumière Vivre dans un soupir, Embrasser l’univers… Et regarder la mer….
Poètes des profondeurs - Eric Costan

Poètes des profondeurs - Eric Costan

Volons ... un albatros Filons vers la côte Vivre de sable Rêver dauphin Transparents Aucun nuage juste du bleu Du bleu en bas du bleu en haut et nous Nous Âmes en ciel De corps de jeux d'abandons De caresses d'absolu Se cuire enfant du soleil En peau de sel En laisser un peu pour le soir Se combler de vagues tamponneuses enjôleuses Et s'étourd
Simplement parce que je marchais tête nue sous la pluie

Simplement parce que je marchais tête nue sous la pluie

J’ai un jour définitivement lié la sensation de l’amour à la pluie qui délave la ville un soir d’hiver. C’est arrivé il y a longtemps lorsque je traînais ma carcasse solitaire sur les bancs du lycée. Lorsque les cours nous ménageaient un temps creux je préfère partir marcher en ville plutôt que de rester là entouré par mes cong
Chronique d'une femme extraordinaire (2)

Chronique d'une femme extraordinaire (2)

Voici la chronique d’une femme extraordinaire, Car aujourd’hui encore se battre est nécessaire, Pour une femme qui veut être libre comme l’air. On pourrait croire qu'elle est banale, ordinaire, Mais si dans la vie c'est une une patronne qui gère Ne dîtes pas aux mecs qu'elle est dure en affaires ! Ils fuiraient la femme dominatrice, la so
Fables et fabulistes -  La Belette - Jean Vauquelin de la Frenaye  XVI siècle

Fables et fabulistes - La Belette - Jean Vauquelin de la Frenaye XVI siècle

Il advint d’aventure un jour qu’une belette, De faim, de pauvreté, gresle, maigre et défaite, Passa par un pertuis dans un grenier à blé, Ou sur un grand monceau de froment assemblé , Dont gloute elle mangea par si grande abondance, Que comme un gros tambour s’enfla sa grosse pance. Mais voulant repasser par le pertuis étroit, Trop plei
La  " Bleutée " des choses - Carmen Montet

La " Bleutée " des choses - Carmen Montet

Bleue la mer immense qui danse En cadence sur les rochers clairs Bleu l' horizon de son voile azur Baignant la nature de ses rayons. Bleus le merle-bleu et l'hirondelle Le passerin rebelle au doux chant Bleus, les fleurs de Provence, l'iris Le myosotis la campanule et la pervenche Bleue la planète notre terre si belle A l'écharpe arc- en -ciel qu
L'opium de ton peuple et l'absinthe

L'opium de ton peuple et l'absinthe

Et soudain sous le cœur un écroulement de pensées. Le bruit de la rue couvre le vacarme qui roule dans la poitrine. Dans une galerie décharnée résonnent la course des sentiments étranglés qui croulent sous le poids de leur propre mélancolie. La vanité des lycanthropes dans le reflet des miroirs des loges fissure l’ordre établi. Il faut
Arkel  - Recueil " Marie "

Arkel - Recueil " Marie "

j'écris de chez moi j'ai fait du café je ne devrais pas boire de café c'est pas bon pour la tension j'ai laissé tomber la bouteille à part des fois le Saint Amour du dimanche pour se croire riche et traverser les vignes du Beaujolais j'ai toujours aimé caresser la vigne ça ouvrait ma gorge et le vin c'est bon c'est connu maintenant je ne vai
Aux robes de Rimbaud : Ffwl Lleuwn°16 : Mail Art , Poésie visuelle et sonore...tout un univers poétique -  PASCAL LENOIR, JOHN M. BENNETT& CHERYL PENN...

Aux robes de Rimbaud : Ffwl Lleuwn°16 : Mail Art , Poésie visuelle et sonore...tout un univers poétique - PASCAL LENOIR, JOHN M. BENNETT& CHERYL PENN...

PASCAL LENOIR Je connais Pascal Lenoir depuis de très nombreux nombreuses années, depuis les premiers temps, avant l'an 2000... de la revue de poè-zine FFWL : La revue de poésie des fous et des crétins du Grand Toutpartout . Pascal Lenoir est un artiste singulier, important appartenant au " Mail-Artist " français qui est (re)connu dans le mon
Road blues pour Makoto Ayukawa - Francis Carpentier

Road blues pour Makoto Ayukawa - Francis Carpentier

Sheena s'est serrée contre toi quand tu as posé ton cul mince sur la banquette en moleskine du bus Greyhound dans le studio de Townhouse vos voix d'acier fin continuent à courir au rythme de son tambourin sur la route soixante et un Wilko Johnson tient son cancer en respect au bout d'une longue longue fourchette quand vos guitares se mélangent
Ma prose mes mots

Ma prose mes mots

Chaque jour un exploit Chaque jour un échec Tous les jours un freestyle, à chaque fois une poésie refoulée. Une prose en trompe l’œil mais la plume qu’elle soit retirée du cul ou de la cornée est toujours une arme à double tranchant même s’il n’y que sa pointe pour transpercer. Pas de roi Arthur pour ceux qui la lève, qui l’enl
Kouma koumtché

Kouma koumtché

"Nina chef d'orchestre !" se termine comme tous les contes (ou presque! ) : ils se marièrent, eurent des enfants et firent beaucoup, beaucoup ... de Musique! C’est la mariée, la vraie mariée Elle est en blanc, ou en ivoire, C’est la mariée, la vraie mariée Elle n’a pas l’air de le savoir Elle est heureuse, elle est nerveuse Elle est am
Un jour une chanson d'amour - Quand on a que l'amour - Brel

Un jour une chanson d'amour - Quand on a que l'amour - Brel

Et Pour terminer cet hymne à l'amour que nous avons partager tout au long de ce mois de mars je vous offre cette chanson qui pour moi reste la plus belle de toutes ... Quand on n'a que l'amour A s'offrir en partage Au jour du grand voyage Qu'est notre grand amour Quand on n'a que l'amour Mon amour toi et moi Pour qu'éclatent de joie Chaque heure
Françoise Salat Dufal - Saleté de Guerre

Françoise Salat Dufal - Saleté de Guerre

Jean André, pour Elle, en a parcouru du pays Pour Elle, ses Sucs, il a abandonnés, Et aussi son ravin de Corboeuf multicolore. À Baccarat, affamé, assoiffé, harassé, Il a crapahuté sous le cagnard. À Verdun, transi de froid, gelé, les nuits dehors… Pour tuer la peur, Elle l’a abreuvé de gnôle, de pinard, Elle s’est éloignée, quan
Le blues du prof

Le blues du prof

Les oubliés, Gauvain Sers Après la classe , Le Blues du prof Mes craies ne courent plus, leurs cahiers ne crient plus ; Pour la millième fois, je rends à mon cartable Leurs lignes et mes cours, comme un jongleur des rues Dépose ses jouets à un crochet de sable. Les tables de travers, les papiers à jeter... En palimpseste on lit au tableau le
Claude Sterlin Rozema - Poésies

Claude Sterlin Rozema - Poésies

c’est la fin du jour les maux/mots recueillis de l’autre autour du pendule nous empêchent de voir la lune en boule de cristal derrière les nuages éperdus peu d’éclairage juste un aller-retour en lisant sa vie bousculée depuis l'ombre de la naissance peu de lumière et des oiseaux éclairs filent par endroits en suivant quelque chose de s
Un jour une chanson d'amour - Le coup de soleil – Richard Cocciante.

Un jour une chanson d'amour - Le coup de soleil – Richard Cocciante.

J'ai attrapé un coup de soleil, Un coup d'amour, un coup d'je t'aime J'sais pas comment, il faut qu'j'me rappelle Si c'est un rêve, t'es super belle J'dors plus la nuit, j'fais des voyages Sur des bateaux qui font naufrages J'te vois toute nue sur du satin Et j'en dors plus, viens m'voir demain Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis Quand