En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . 08/08/17...Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire Toc Toc le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

127 blogs

2752 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Journée très sympa à Wesserling avec le Collectif  "Art des possibles"

Journée très sympa à Wesserling avec le Collectif "Art des possibles"

En acceptant l'invitation d'Arlette Hasselbach, présidente de l'AFMD, "Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation", à venir présenter "A la frontière", je ne savais pas au juste ce qui m'attendait. Jack et moi avons découvert un endroit chaleureux où s'activaient des jeunes gens, garçons et filles tous plus charmants et accueil
Curiosités des curieuses- (9)

Curiosités des curieuses- (9)

Jours après jours, les déceptions deviennent incommensurables envers qui font du doping et du dumping comme dirigeants. Aussi faisons-nous le tour de ce qui ne nous déçoit pas. Tiens, les curieuses et les curieux : jamais ! On a voulu les faire passer pour de espions (or, pour ces calomnies, il fallait carrément les espionner dru !). On a voul
Horace, le vase et M'âme Eglantine

Horace, le vase et M'âme Eglantine

Le commandant de quinzaine Jill propose de clamer votre innocence dans une affaire mal barrée pour vous... ! Défendez-vous bec et ongles moussaillons, je compte sur tous pardi. Trois mots en imposé : « saint-frusquin, échafauder, alcades » Les voix grondent dans la maison depuis ce matin le réveil. Le salon sens dessus dessous semble avoir
Ma douleur est intense

Ma douleur est intense

Tonton, Sécher mes larmes,Vivre mon deuil, Souffrir en silence, Me taire, Regarder sans rien faire, Rester par terre, Non je saurais faire, Faire comme si tout allait pour le mieux,Je me peux pas me taire,Faire comme si j' étais heureux,Au fond de moi, Un vide s'est creusé,Tu n'es plus là, Je suis malheureux,Ta voix me manque, Souvent je regard
Écrire* entre le rire ?

Écrire* entre le rire ?

Pas de littérature en costume trois pièces ? Soit le débat y est proscrit, on y est dépolitisé au possible, on y fait de nous des enfants. De la politique nous n'en connaissons plus que les…images. Qui fait cela ? Les écrits en costards-cravates, comme nous allons le montrer et démontrer. C’est l’époque ignominieuse des concepts en co
L'automne

L'automne

Des parfums, De la pluie, Une douceur de vivre, De l'eau ruissellente, Sur les toits, Des vielles bâtisses, De l' eau fraîche, De l' eau froide, Un beau voyage, Le temps qui passe, Des saisons, Du vent, Dans les branches des arbres, Du froid, Aux pieds des falaises, Des maisons accrochées, Sur la montagne, Des chèvres,Des fromages, La lumière,
Mon coeur

Mon coeur

Mon coeur est un poème, Il s'adresse à toi,Mon coeur se promène,Dans des rêves,Où tu es présente, Mon coeur est un parfum, Qui s' epand dans ton coeur , Mon coeur est une chason,Que tu aimes écouter,Mon coeur est une mélodie, Qui te berce à longueur de journée, Mon coeur est un étranger,Il ne s'exprime qu'en amour,Mon coeur est une poés
L'ingratitude et l'injustice des hommes envers la fortune

L'ingratitude et l'injustice des hommes envers la fortune

Le jeudi en poésie des Croqueurs de Mots. Jill part en virée avec le moussaillons. Un trafiquant sur mer, par bonheur, s'enrichit. Il triompha des vents pendant plus d'un voyage : Gouffre, banc, ni rocher, n'exigea de péage D'aucun de ses ballots ; le Sort l'en affranchit. Sur tous ses compagnons Atropos et Neptune Recueillirent leur droit, tand
Jibril

Jibril

Il était une fois, une M aîtresse d'école, qui n'officiait que le mercredi Et qui invitait dans sa cour de Récré, les enfants aux prénoms, comment dire… Un peu particuliers ? non, originaux peut -être, Mais en ce jour, je me demande, si elle n’a pas tricoté Un nouveau prénom entre son nom et son prénom ? De Jill Bill à Jibril …je m
Fucking tabacco

Fucking tabacco

Elle avait tant souffert lors de son premier arrêt du tabac. Ça avait laissé comme un vide immense en elle. La suppression de toute une vague de rituels. L’absence de béquilles lui avait donné une sensation de déséquilibre permanent. Comme une tentation de s’affaisser parfois. Surtout quand le stress la faisait passer en accéléré. Et
SALON DU BOUQUIN DE CERNAY, le 15 et 16 septembre 2018

SALON DU BOUQUIN DE CERNAY, le 15 et 16 septembre 2018

Je me réjouissais de participer à ce salon, notamment parce que je savais que la présence des nombreux chiens guides allait me divertir, lors d'éventuels grands moments de solitude, quand on ne sait pas s'il faut sourire ou aborder les visiteurs, ou se retrancher derrière ses couvertures de romans moins rouges que nos joues. Et je n'ai pas ét
Voyage en cours de validation

Voyage en cours de validation

D'ici quelques jours, Voyage sera de nouveau disponible, toujours aussi beau. Merci encore à Solyzaan qui a modifié la couverture pour que Cécile y retrouve intact son pseudonyme. Voyage, couverture (détail) Une fois notre livre validé, je ferai une nouvelle commande pour envoyer un exemplaire gratuit à Cécile ainsi qu'à Loïc dont le nom d
Les Humains ne sont plus fréquentables ?

Les Humains ne sont plus fréquentables ?

La mauvaise réputation bien taillée. Ce qui est fortement injuste puisqu’une partie seulement des humains ternit la notoriété de tous. Les animaux sauvages changent de vie afin d'éviter les humains, puisque ce sont eux la sauvagerie dans les faits. Consumérisme irresponsable et obsolence-vite-aux-poubelles, seuls de grands voyous peuvent vi
Je te cherche

Je te cherche

Je suis à la recherche de ta voix, Je suis à la recherche de ton adorable sourire, Je cherche ton regard, Je suis à la recherche de cette belle âme, Je dévore tes beaux yeux, Je te cherche bleu de la mer,J' aime ton nez, Face à l' horizon, J' écoute le silence, Tout est réuni, La journée est rayonnante, Le bleu du ciel tranche avec le blan
Un jardin merveilleux

Un jardin merveilleux

Mayotte se mue en terre chaleureuse, Et non chalante, En un mot, Hospitalière, Mayotte, Racines profondes de mes racines, L'ombre de mes rêves, L'ardeur des regards, Le regard de la ma mère, Mayotte, Quiétudes balades,La voix de mon père, Mayotte, J' aime la ferveur de tes journées, Le marché de Mamoudzou, Le goût de ton M'tsolola, Un bel a
Plage de M'zouazia

Plage de M'zouazia

J' ai marché avec toi sur cette magnifique plage, Sur le sable mouillé,Nous avons laissé les traces de nos pas,Coeurs battants,Heureux de se retrouver,Nous étions joyeux, Nos yeux ne se sont jamais quittés, Ma main dans la tienne, Tes beaux yeux dans les miens,Le paradis était le nôtre, Ensemble, On n' en faisait qu'un, Un couple amoureux, J
Le temps qui passe

Le temps qui passe

Quelques rides, Quelques cheveux grisonnants, De la maturité, Des cartons, Toute une vie,Des racines, Et quelques souvenirs, Un partage, Un passé, De la nostalgie, Un futur, Un rêve, Une enfance, De la tendresse, Des jours qui passent, Des sourires qui s'effacent, Des instants inoubliables, Des vies qui s'estompent, Des êtres chers,Des naissanc
Coeurs battants

Coeurs battants

J' ai marché avec toi sur cette magnifique plage, Sur le sable mouillé,Nous avons laissé les traces de nos pas,Coeurs battants,Heureux de se retrouver,Nous étions joyeux, Nos yeux ne se sont jamais quittés, Ma main dans la tienne, Tes beaux yeux dans les miens,Le paradis était le nôtre, Ensemble, On n' en faisait qu'un, Un couple amoureux, J
Je suis zen

Je suis zen

Je suis à l' aise,Tel une brise, Je suis absorbé,Par l' amour, J' ai plein d' affection,Je suis en alerte,Je suis allégé,Allègre je suis, Rendez-vous amical,J' ai plein d' amour,Amoureux j'ai le coeur qui bat fort, J' aime m' amuser,Je suis animé par l' amour, Je suis plein d' ardeur, Je suis attentif à mes sentiments, Au septième ciel,J' a
Mayotte

Mayotte

Mayotte se mue en terre chaleureuse, Et non chalante, En un mot, Hospitalière, Mayotte, Racines profondes de mes racines, L'ombre de mes rêves, L'ardeur des regards, Le regard de la ma mère, Mayotte, Quiétudes balades,La voix de mon père, Mayotte, J' aime la ferveur de tes journées, Le marché de Mamoudzou, Le goût de ton M'tsolola, Un bel a
Mes racines

Mes racines

Mes racines, Une musique folklorique, Un voyage à travers le temps, Des yeux pétillants, Une magnifique histoire, La vie, Une joie, Un moment de bonheur, Un grand coeur, Des yeux rieurs, Une chaleur humaine, Un moment lumineux, Un éclat de lumière, Une pleine lune, Une belle âme, Un rêve.
Le cri de ma plume

Le cri de ma plume

Le cri de ma plume, Ressemble à un rythme, Une rime, Des magnifiques vitraux, D'immenses tapisserie, Là je m'attarde, m'isole,apprécie,Écrit, poursuis le quotidien, M'active dans l'effervescence du jour, Avec la tendresse et l'attention de ma plume, Je mets en place un fragment de la vie, Du jour présent,Du passé, Et de l'avenir, Des retrouva
 Je te désire

Je te désire

En badinant sur l'as abords de mes envies, Je caresse mes rêves, Chaque matin,Je cueillis ton image,Ces magnifiques yeux, Et l'amour envahit mon coeur, Je te désire, Du fond de ton regard, J'aperçois ta beauté, Un nez que j'adore, Je tente alors à apprvoiser ton âme,Je dévore ton sourire,Sous un léger zéphyr, Je sens un feu brûler zn moi,
Maoré

Maoré

Maoré, Un coin de paradis, L'odeur de l'ylang - ylang, Mayotte, Ma terre natale, Mayotte, Lorsque je te regarde, J'ai les yeux qui brillent, Un coin de paradis, Le parfum de tes champs, Embaume mon existence, Mayotte, Je te porte dans mon coeur, Un coin de paradis, Des chants de femmes, Des danses traditionnelles, Mayotte, Je t'aime.
Tu es resplendissante

Tu es resplendissante

Tu es mes lingots d'or, Tu es cette odorante fleur,Qui a poussé au fond de mon coeur, Tu es ce parfum que j' aime, Tu es cet instant que j' adore vivre, Tu es éclatante, Tu es une présence, Tu es une moitiée,Tu es évidence,Tu es une chance,Tu es le fruit de mes envies,Tu gourmandise,Tu es ma sucrerie,Tu es l'essence,Tu es dans mon esprit,En to
Bienvenue dans ma vie

Bienvenue dans ma vie

Je m' en souviens, Tu décores mon âme, J' ai toujours chiné ton coeur,Tu es le spot de mon rêve, Mon coup de coeur,Ta douceur est velours, J' aime dévorer tes beaux yeux, Bienvenue dans ma vie, Mon cœur t'es accessible, Ton sourire est rangé dans ma mémoire, Tu m' accompagnes jour et nuit, Tu es ma couleur bleu pétrole,Mon soleil, Cette lu
Manou a lu pour vous

Manou a lu pour vous

Vous savez tous combien j'ai aimé préparer pour Lorraine la publication des pages qu'elle avait choisies pour son Cahier du soir ... Certains d'entre vous l'ont acheté, et je vous en remercie. Manou l'a présenté sur son blog... Rien ne vaut l'été pour savourer quelques poèmes...ce que j'ai fait avec grand plaisir durant les vacances. Notre
J'ai OUÏE dire...

J'ai OUÏE dire...

Quelques nouvelles: Pour faciliter le prélèvement à la source, les salaires seront désormais versés en liquide. Au congrès estival des généralistes, le sujet abordé était celui des insectes, on a surtout entendu parler d’éthique. Les bateaux mouches ont refusé de se faire sponsoriser par une marque d’insecticides. Suite au trembleme
ITE MISSA EST !

ITE MISSA EST !

ITE MISSA EST ! Ecrit par Ludovic Coué le 19 mars 2018. "Ouf ! Laisse échapper le gravosse en rajustant son galurin sur son front taurin : Qu’est-ce que j’ai pu me tartir pendant la messe… Tu sais bien que j'sus pas client de ces couenneries… Et mes ribouis tout neufs qui me font souffrir le martyr ! Ah, si je m’écouterais, je les enl
Une passion

Une passion

Premières lumières du jour, Chants des cigales au milieu des montagnes, Des chemins aux premiers rayons de soleil, Reliefs, ruelles, fraîcheur, Le charme naturel des villages, Des sports, des moments de partage, Et la vie s'écoule sous le regard des vielles pierres,Mes yeux sont un phare au milieu des montagnes, Des animations, Des raisins à m
Je te le dis

Je te le dis

Sans ton cœur, Le mien est comme un poids inutile, Si tu ne le sais pas, Je te l'écris, Je te le dis, Mon coeur t'aime, De la nuit à l'aurore et de l'aurore au soir, Mon coeur battra jusqu'à ce que tu m'ouvre les portes du tien, Je ne cesserai de t'aimer, De penser à toi, Ton regard, Ton doux sourire, Tes gros et beaux yeux, Ton splendide nez,

Mes poèmes, Dans ma tête germent des mots, Des paroles, des proses, Des belles prières, Et une poésie voit le jour, Ô l' amour, Des parfums, des flammes, Des flocons de neige, L'ylang ylang a fleuri, Le soleil reflète sa lumière, Ô liberté, Sur les cimes des arbres, Les oiseaux chantent la paix, Ô la vie, Tu es aussi jolie que le paradis.
Mayotte

Mayotte

Mon rêve, Mayotte, L' entropie, Mayotte Dévastée, Mayotte, Dépouillée, Mayotte, Envahie, Mayotte, Exaspérée, Mayotte, Violentée,Mayotte, Violée, Mayotte, Enfermée dans l'abîme, Tourmentée, Mayotte, Désespérée, Mayotte, Étouffée, Abandonnée, Mayotte, Meurtrie, Mayotte, À genoux, Mayotte est apeurée.
Maman

Maman

Maman, Dans ton amour, je suis né,Maman, De tes bras, tu m'as bercé,Kamie, De tes mots, tu m'as consolé,Maman, Par ton attitude sereine, Tu m'as donné confiance,Maman, Et sous ton bienveillant regard, Voilà que j'affronte la vie, Maman, Les joies, les peines et les soucis,Maman, Je t' adresse mille mercis.
Je t'aime

Je t'aime

Le jour se lève, Et mon coeur est en joie, Dans mes pensées, Tu es là, Je sens ton coeur, Près de mon coeur, Le vent me murmure, Je t'aime, J'imagine ton nez, Tes yeux sont mes repères, Ô toi mon bonheur, Le ciel est bleu ce matin, Je t'adore et sans te voir, Je te regarde, Mes songes te ressemblent, Ton regard est un enfant que je voudrais b
Mes poèmes

Mes poèmes

Mes poèmes sont des lumières, Mes poèmes sont des yeux, Mes poèmes sont des coeurs qui battent, Mes poèmes se sont des applaudissements, Mes poèmes sont des franchises rafraîchissantes,Mes poèmes sont des femmes ravissantes, très agréable, Mes poèmes sont des fleurs fraîches, Mes poèmes sont des sourires, Mes poèmes sont des saisons,
Il n’y a pas divorce du mot et de la chose !

Il n’y a pas divorce du mot et de la chose !

L’absurde est une partie du réel, est une facette du langage mais n’englobe pas la totalité du vivant. Ce qui change tout : c’est la conception de la réalité et du langage de l’absurde qui est faussée, se montrant de trop de gloutonnerie immense par rapport à ses minces démonstrations. Et ? Ni la réalité ni la langue ne traite l’
Évhémérisme

Évhémérisme

Julian Savea (Nouvelle Zélande, ailier) Pour pouvoir attendre Nouvelle Zélande – Australie, quelques lignes, viriles mais correctes, Évhémére, nom bien précaire... évhémérisme naïf de la vie des visionnaires de toutes les religions aux sagesses précaires, même celle née d'un marchandage de trente hyperpères* et qui chargea les anges
Sibylle est mon nom

Sibylle est mon nom

J'avoue. J'ai complètement déserté les blogs ces derniers temps. Peut-être un trop-plein de travail et de vie ? Peut-être aussi, me suis-je rendu compte des limites du blog, sur lequel on ne peut pas tout dire quand il s'agit de choses trop personnelles, trop intimes. J'ai eu beau chercher l'angle d'attaque, je ne vois toujours pas en quoi ma
Un petit oisillon

Un petit oisillon

Ce matin, J' ai regardé voler un oiseau, Il avait un beau plumage, Sous la lumière du soleil, Il brillait de mille feux, Cet oiseau était bel, Aussi joli qu'un ange,Ce matin,J' ai parlé au ciel,Il m'a offert une radieuse lumière, Ce matin, Dans la nature, J' ai puisé mon inspiration, Ce matin, Dans mes pensées, J' avais ton regard, Cette uni
La Mort m'a dit, Peut être.L'Amour m'a dit,Toujours !

La Mort m'a dit, Peut être.L'Amour m'a dit,Toujours !

5h du matin, 19 juin, 1991, mercredi, la nuit s’est pourtant bien passée, pourquoi ai je mal, la douleur m’a réveillé, un brutal serrement dans toute la poitrine , je me lève , j’ai mal , je vais sur le balcon, pieds nus , Sophie dort, je ne l’ai pas réveillé , je tourne la tète de droite à gauche et croise mes mains sur ma poitrine
Le Dome .

Le Dome .

Livre III éme de Joachim. 22 éme Chant d'Altra En plein coeur de cet ancien désert , à 1800 km de la première ville habitée, il y a........ Le Dome . Les Anciens le connaissait déjà , il a peut être toujours été là, on ne sait pas qui l'a construit , et même a t il seulement été construit ....? Le campement formait comme un noeud pla
Une île

Une île

Une île, Mayotte, Île prisée, Chemins aménagés,Paradis des oiseaux, Jardin aux fleurs, Site fragile, Une île, Mayotte, Plages ensoleillées, Une île, Mayotte, Des bancs de sables, Une île, Mayotte, Un lagon et des fleurs, Une île,Mayotte,Des pirogues et des boutres, Une île, Mayotte, Des vagues sur mer huile.
Dans ma tête

Dans ma tête

Je cours à travers champs, Je cours comme une rivière, Je cours tel un chant dans l'espace, Je cours comme une vague, Sur un océan, Je cours comme le sang, Dans un corps, Je cours comme un éclair, Dans un ciel gris, Je cours comme un éclat de voix, Je cours comme le vent, Dans une plaine, Je cours sur les sentiers sinueux, Je cours sur les che
MENHIRS

MENHIRS

MENHIRS Ecrit par Ludovic Coué le 05 mai 2018 Certains lieux sont chargés d'histoire, d'autres enferment des secrets… Suite à un concours photo organisé par un journal, Jean Deraime s'est mis en tête de parcourir la côte bretonne en quête d'un bon cliché digne d'attirer l'attention et, qui sait ? Remporter le prix et avoir sa photo et son
Dire primitif serait une appropriation culturelle ?

Dire primitif serait une appropriation culturelle ?

Formulé ainsi c’est assez tentant. En effet, nul primitif ne s’est lui-même appelé primitif (ce qui est premier) et ses créativités culturelles, il les a bien plus ressenties comme vivantes et non comme primitives. Nous avons toujours prouvé que poser des étiquettes c’est s’interdire de vraiment comprendre les évènements, d’être
Irrévérences 6      Digressions – véridiques... et autres,

Irrévérences 6 Digressions – véridiques... et autres,

La Falaise de Boldavie...ou ailleurs Autour du verset 157 de la quatrième sourate du Coran, "(Nous les avons maudits) à cause leur parole : 'Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah'... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vra
L'île aux fleurs

L'île aux fleurs

Mayotte, Tu es belle, Avec ton M'zindzano, Mayotte, Entend mes prières, Mayotte, Ma pierre précieuse, J' aime ta fleur d' ylang-ylang, Mayotte, Toi mon bonheur, J' adore ton beau lagon, Mayotte, J' aime ton passe en S, Mayotte, Un bout de caillou sur la mer, Mayotte, Une montagne sur l'eau, Mayotte, Mon beau rocher, Mayotte, L ' ile au lagon, May
La femme

La femme

Ma mère, La femme, Une mère, La dame, Une soeur, La femme, Une robe, un sweat-shirt, La dame, Une jupe, La femme, Une fleur, La femme, Et sa tunique brodée d’or,La dame, Deux magnifiques beaux yeux, La femme, Une maman,La dame, Les yeux dansants comme des anges,La femme, Elle rie, pleure et parle, La dame, Un visage aux couleurs de l'humanité
L'AVENTURE

L'AVENTURE

L'Aventure, c'est l'Aventure ! Ecrit par Ludovic Coué le 29 juin 2018 Bonjour à vous, chers lecteurs qui venez à l'instant de choisir de lire cette histoire. Parfois, quand notre vie, à un moment donné nous paraît fade, sans grande saveur, il arrive que l'on se demande où peut, où pourrait bien commencer l'aventure. Certains d'entre nous vo
APOCALYPSE

APOCALYPSE

Apocalypse Ecrit par Ludovic Coué le 10 août 2018 "Le voici qui vient sur les nuées. Tout œil le verra, et ceux même qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine en le voyant. Oui. Amen! "Je suis l'alpha et l'oméga ", dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant ." Extrait de l
L'AFFAIRE JASON BOOKS

L'AFFAIRE JASON BOOKS

L'AFFAIRE JASON BROOKS Ecrit par Ludovic Coué le 16 avril 2018 Chers élèves, aujourd'hui, dans cet amphi de l'université de Columbia, nous allons aborder un domaine qui ne figure pas dans votre programme. Cette magnifique université du journalisme au sein de laquelle j'ai l'honneur d'enseigner depuis quinze ans est excellente, comme vous le sa
LAURA

LAURA

LAURA Ecrit par Ludovic Coué le 08 mai 2018 Bernard est devenu au fil du temps ce qu'il détestait le plus à une certaine époque… Un boulot, un mariage, des enfants, une maison puis un divorce douloureux. Et aujourd'hui, le même boulot, plus de maison et ses enfants le détestent. Seul avec ses démons. Bernard a connu une vie heureuse en com
ELVIS

ELVIS

ELVIS Ecrit par Ludovic Coué le 23 février 2018 Georges m’a quitté. Il est mort cette nuit. Tranquillement, doucement, sans peur je crois. Parti en étant confiant dans l’avenir comme toujours. Parti accompagné par la longue plainte triste et déchirante de son compagnon à quatre pattes. Georges était ce qu’on appelle un vrai pote. Un p
Une lumière

Une lumière

Adorables paysages, Temps estival,Un ciel immense, Une nuit qui s'annonce, Une belle ambiance, Pas de bruit, Des bruits de pas,Dans un silence absolu,La brise me berce, Elle me parle,De différentes couleurs, Un décor, Des couleurs intenses, Tout se dérobe,Le jour a disparu, Un extraordinaire, Lieu de repos, Le soleil se désintègre, Des lumièr
J'attends

J'attends

J' attends, J' entends, Longtemps que j' attends, Trop longtemps que j 'entends, Passer le vent, Longtemps que j' écoute rouler les feuilles mortes, J' attends, J' entends, Des éclats de voix, J' attends, J' entends, Parler les gens, J' attends, J' entends La nation, les tensions, J' attends, J' entends, Des prières, J' attends, J' entends, Des
Mes premiers mots

Mes premiers mots

Mes premiers mots, Se posent sur mes désirs, Mes envies, Mes aveux, Ils se lisent sur une absence, Ce sont des mots crus, C' est une belle histoire, Une lumière intense, Une multitude de couleurs, Mes premiers mots sont des couleurs de mes souvenirs de jeunesse, Des instants fugaces, Une soif de caresses, Mes premiers mots sont amour, Des teintes