En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . 08/08/17...Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire Toc Toc le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

124 blogs

2672 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Suite

Suite

Le vétérinaire reprit la parole . - Vous m'avez exposé vos inquiétudes. Je vais maintenant examiner Parme et Cassie afin de réaliser un bilan clinique complet pour s’assurer qu’aucune maladie ne puisse être à l’origine des problèmes comportementaux que vous avez constaté. Dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être
Un après-midi du mois d'août

Un après-midi du mois d'août

En ce début d’après-midi du mois d’août, dans le village, la chaleur est si accablante que tous ses habitants font la sieste: Ceux qui se sont levés à deux heures du matin pour ne pas rater leur tour d’arrosage, ceux qui se sont levés un peu plus tard pour aller travailler dans les jardins avant le lever du soleil, les femmes pour nourr
Paris

Paris

Paris, Tu es ma poésie, Paris,Je t' aime le jour, Paris, Je t' admire la nuit, Paris, Dans mes pensées, Paris, Tu es la seine, Paris Tu es une scène , Paris, Sur ton dos, Je vis,Paris, Tu es métis, Paris, Ta mère est blanche, Paris, Ton père est gris,Paris, Tu es lumière, Paris, Tu es mes pas,Paris, Tu es toutes ces pierres du Sacré coeur,
La consultation

La consultation

Question ambiance, le cabinet vétérinaire du "comportementaliste" n'avait rien à voir avec celui de notre praticien habituel. - Cela ne doit pas être donné la consultation, siffla Cassie entre ses dents Cela faisait , en effet, plutôt cossu. Personne dans la salle d'attente, et d'ailleurs il n'y eut pas d'attente ... A peine arrivées et sort
Devant l'excellence

Devant l'excellence

À kangani, Devant deux splendides doris, Je reste en extase!.....Des magnifiques canots à fond plat, Que je dévore des yeux, Cette belle forêt maritime,La sublime mangrove de kangani, J'aime m'accouder au garde - fou de ma terrasse, Pour admirer les gros paquebots,Qui filent sur l' océan, Ces immenses bâtiments,Qui parfois, jettent l'ancre en
Je cherche

Je cherche

Dans mes poèmes, Je sonde les profondeurs de mon âme, Je m' intéresse à la vie,Je m' interroge, Je cherche, Comme un homme, Cherchant un nom de rue,La vie reflète, Au fond de mon coeur, J' ai trouvé des sentiments, Des envies folles, Des magnifiques rêves, Des désirs discrets,Des collections, Des voeux,Des textes d' amour courtois,Des femme
Quelle pl...OUÏE !

Quelle pl...OUÏE !

Lors d’une compétition sportive, le dossard 120 est toujours attribué à un membre des alcooliques anonymes! Des moustiques tigres ont été signalés lors de l’inauguration du musée Clémenceau. L’adresse de ce musée : 14-18, rue du 11 Novembre. Quand je lis ce titre : « Le Tigre et les arts », ça me fait rugir et devenir vert d’un
Mayotte

Mayotte

Mes yeux, mes pensées, Mon regard se perd, Dans une voûte d'un splendide indescriptible, Mon coeur se met à battre, Un coup d'oeil vers cette infinie, Cette beauté naturelle, Qui sans cesse fait rêver les âmes, De ceux qui portent cette île, Dans le coeur, Mayotte, J' aime tes vagues, Mayotte, Tes jolies plages font oublier aux vagues, Leur
L'île blanche

L'île blanche

Du sable fin, Une minuscule plage, Une gerbe de cristal!Un magnifique tableau, Une crique, La plage de Longoni, Au joli sable blanc, Qui donne une envie folle de prendre un bain, La mer qui grossit, Des vagues qui viennent s'affaler sur les falaises, Vers le large, La magnifique baie de Longoni, Qui jadis servaient de mouage, Aux bâtiments de guer
Des jolies vagues

Des jolies vagues

À kangani, Devant deux splendides doris, Je reste en extase!.....Des magnifiques canots à fond plat, Je dévore des yeux, Cette belle forêt maritime,La sublime mangrove de kangani, J'aime m'accouder au garde - fou de ma terrasse, Pour admirer les gros paquebots,Qui filent sur l' océan, Ces immenses bâtiments,Qui parfois, jettent l'ancre entre
Iles lointaines, une chronique très populaire ...

Iles lointaines, une chronique très populaire ...

Nous avons découvert que cette chronique était la plus populaire chez nos lecteurs. Sans vouloir nier son intérêt, cela nous intrigue.... Parme et Cassie entendent parfois le maître et la maîtresse évoquer des Iles paradisiaques où la vie s’écoule tranquillement, au soleil ; un symbole de douceur de vivre… Ils s’imaginent souvent lé
Courses aux sources  ?¿

Courses aux sources ?¿

Comme nous disons régulièrement nous sommes en premières lignes. Preuves qui ne se font plus attendre ? Nous mettons en ligne « Courses aux sources ? » Et ? Aussi mouillé, la réponse sinueuse des pas très clairs…oui, ici même…une nouvelle forme de propagande-opacifiante par : instrumentalisations et brouillages, par juxtapositions d’
Une n' OUÏE...thé.

Une n' OUÏE...thé.

VOYAGE... Partons pour l’île de Ceylan, une île à thés malgré ses nombreux religieux chez qui l’on retrouve de magnifiques services à thé. On y rencontre de nombreux acheteurs de ces six thés les mieux vus des européens, fruités. En aparté, ils vous diront, sans les citer les qualités de chacun et vous proposeront de les acheter. Al
Citation de Solon

Citation de Solon

Si c'est un destin inévitable, pourquoi vouloir l'éviter ? Solon ( né vers 640 av. J.-C et mort 558 av. J.-C ) Homme d'état
Puisque nous sommes tous reliés ce serait comment ?

Puisque nous sommes tous reliés ce serait comment ?

Dans les 80 % de vraies actualités jamais relayées par les médias d’argent sale, il y en a un paquet qui convient à nos cœurs . Mais de là à affirmer pour affirmer – il nous semble préférable de prouver avant. Dans l’univers et la vie tout est lié et relié. Toutes les chances que les humains vérifient le même phénomène doivent
Secousses sismiques

Secousses sismiques

À Mayotte, Chaque jour, Nous avons peur Chaque nuit, Nos coeurs battent,Chaque matin, Nos corps tremblent,Chaque soir, Nos nuits sont courtes,Chaque instant, Des secousses, Chaque heure, Des tremblements en permanence, Mayotte bouge, L' île de Mayotte tremble, Des fissures sur les murs,De la peur dans les coeurs, Un épuisement psychologique, Des
Des miséreux

Des miséreux

Des clandestins, Dans un département de France, Mayotte, Une île en souffrance, Des traces de pioches,Ils terrassent, Là haut sur les collines, Là - bas près des falaises, Des familles entières, Ce sont des occupants illégaux, Des bidons villes,Des miséreux, Des exilés, Des clandestins, Des gens de toutes langues, Toutes nationalités, Qua
Albertine

Albertine

La pluie incessante qui tombait depuis plusieurs jours, n’était pas favorable à des bavardages de courtoisie.Horace pestait in petto : Elle doit se délecter la vieille de me voir coincé ainsi ! M’âme Églantine plongée dans un roman qui la passionnait, ne se rendit compte de la tête renfrognée d’Horace qu’au moment de passer à tabl
Séisme à Mayotte

Séisme à Mayotte

Mon île, Mayotte, Mes racines, Dans mon coeur, Je te porte,Ton peuple a peur,Tes habitants sont angoissés, Des cris,Des larmes, Des douleurs,Des prières, Dans tes mosquées,Mayotte, Avec mes mots,Je te soutiens, Mayotte, Je t'aime trop pour te perdre,Mayotte, D'ici je me battrai, Avec mes mots, Je chanterai ton nom, Mayotte,Ne baisse pas les bra
BABELIO: défi du mois de mai 2018

BABELIO: défi du mois de mai 2018

Lien pour découvrir toutes les nouvelles :https://www.babelio.com/groupes/21/Le-Cafe-Litteraire/forums/21/Discussion-generale/17159/Defi-decriture-du-mois-de-mai-2018?pageN=1 L’île, C’est un îlot perdu au milieu de nulle part, un caillou jeté dans la mare des grandes nations qui le convoitent en cancanant, en gonflant le jabot, hissées sur
Les jeux de Parme et Cassie

Les jeux de Parme et Cassie

Une énigme: Parme et Cassie ont reçu une inquiétante missive, comme pourront en juger les lecteurs: Saloperies de chattes, on pourrait bien vous couper les pattes si vous continuez à salir la mémoire d'un héros. Signé: Les amis de James Earl Ray K.K.K Pouvez vous aider les chartreuses à identifier la menace ? Une devinette: Elle est une gra
Les chattes sans bottes (fin)

Les chattes sans bottes (fin)

Un des gardes conduisit les chartreuses dans un luxueux salon. Roberto Capri était assis dans un canapé, il avait l'air étonné de cette visite. « Nous sommes Parme et Cassie et nous venons de la part de notre maîtresse, qui est une de vos admiratrice. Elle a un présent pour vous. Elles tendirent le bocal à Roberto Capri. - C'est une grenoui
Une dernière lettre...

Une dernière lettre...

De la capitainerie nous parvient ce message: Vous pouvez imaginer qu’un personnage fictif rencontré à travers un roman ou un film vous écrive... à moins que ce ne soit vous qui ayez quelque chose à lui dire ? Dans le défi du lundi, présentez-nous ce personnage, sa lettre ou la vôtre. Signé le Commandant de quinzaine: Asfree Mon amie, Cet
Je suis humble

Je suis humble

Ma prière,Tous les matins, Je prie, Tous les matins, J'écris, Tous les matins , Je crie, Tous les matins, Je regarde le soleil briller, Tous les matins, Je me mets à genoux, Moment d'humilité, Tous les matins, Je vois la lumière revenir, Tous les matins, Je pense à ma mère, Celle qui m'a mis au monde,Je t'aime maman.
A la frontière

A la frontière

Merci Michel, merci André. En m'engageant dans l'écriture de ce roman, sur cette période si particulière de l'histoire alsacienne, j'avais une crainte, celle de ne pas mettre suffisamment en relief ces choix douloureux qui s'imposaient aux jeunes Alsaciens et avec lesquels ils ont dû vivre par la suite, ainsi que leur famille. Un grand merci
Les chattes sans bottes (suite)

Les chattes sans bottes (suite)

Parme et Cassie filèrent en direction du port, à l'endroit où était amarré le Shéhérazade, un superbe yacht. Elles empruntèrent la passerelle et se présentèrent au capitaine. "A qui appartient ce yacht, mon brave ? Le capitaine, impressionné par leur assurance et leur classe, leur répondit qu'il était la propriété de Roberto Capri. -
Lever de soleil

Lever de soleil

J' aime regarder naître le jour, J' aime les couleurs de l' aurore, La lumière du jour, L'odeur des vagues, Les belles falaises, Des arbres en fleurs, Les parfums de l'ylang-l'ylang, Le goût du cannelle, Magnifique village, Des tamariniers sur les bras de l'océan, Incroyable instant, Je suis un enfant heureux, Le paradis qui se réveille, Des p
Les chattes sans bottes

Les chattes sans bottes

Alors que Chloë se lamentait sur son sort, Parme et Cassie s'approchèrent d'elle et se mirent à lui parler, à sa grande surprise. "Allons maîtresse, ne vous lamentez pas ainsi. Nous allons vous aider. -Mais comment mes amies ? Nous n'avons plus un sou, déclara Chloë tristement. Mon oncle et ma tante nous ont laissé sans argent. - Pas de pro
La voix de ma mère

La voix de ma mère

Maman, Ta voix m'a toujours nourrit,Maman, c'est ta voix que j'entends,Ta voix est amour Maman Ta voix est sans détour,Maman Laisses-moi t'aimer, Et te montrer tout mon amour,Maman, Ta voix M' a voix toujours accompagné, Elle a toujours éveillé mes passions,Maman, J'ai comme un sentiment,Qui me remplit de frissons,Maman, je ferme les yeux et j'
Omniprésente

Omniprésente

Mon rêve, Je t' aime, Ô ma belle fleur tropicale, Je t'aime, Toi mon zéphyr, Dans mon doux sommeil ! Tu étais couronnée de baisers, D'amour et de tendresse, Je lisais dans tes yeux, Pendant que toi, Tu me tenais la main, Cette nuit, Je t'ai envoyé bénignement, Mon encens et mes vœux, Pour que dans mon sommeil, Tu sois douce, Consolatrice de
Je te veux comme guide

Je te veux comme guide

Si le vent m' emmene, Je te veux comme guide, Si le vent cornant m'entraîne, Vers ta direction, Je te veux comme guide, Si le ventdéchire ta ville, Je te veux comme guide, Si le vent est sauvage, Je te veux comme guide,Si le vent souffle en rafale, Je te veux comme guide,Si le vent fait danse sur l’ eau,Je te veux comme guide, Si le vent emport
Les chattes bottées (suite)

Les chattes bottées (suite)

La maison et le yacht de Lindsay Van Bulow Nous supposons que les lecteurs ont dû ressortir « Le chat botté » du coffre dans lequel ils avaient stocké leurs livres d'enfants avec « boucle d'or et les trois ours » et la collection complète des "Martine". Tout cela afin de se remémorer précisément l'histoire et ainsi de mieux comprendre no
Hirondelle

Hirondelle

Jeudi en poésie des Croqueurs de Mots. Nous naviguons avec Asfree. Étanché de sa soif, évidé de racines,Escortant le soleil et son arc rougissant,L’oiseau palpe le temps d’une palme de ventPuis griffonne sa chair aux fusains des marines. Son plumage émargé d’un regard sans rétine,Glisse sa peau de miel et son teint de réglisseEntre l
Les chattes bottées

Les chattes bottées

La mort des maîtres a donné envie à nos chartreuses de rééditer une histoire Parme et Cassie ont découvert "le chat botté." Mais si les lecteurs ! Le conte de Charles Perrault. Cela fait partie de la culture générale. Evidemment, ce conte a enflammé leur imagination, qui n'avait pas besoin de cela. Dans leur univers, le maître et la maî
Le ciel est en feu

Le ciel est en feu

J' ai peur, Une lumière agression, Le ciel, Les nuages,Sont en pleurs,J'ai peur, L' amour implose, Le ciel se déchire, Tel un tissu en couleur, Une lumière blanche, Rouge de feu, Telle une crise,De l' électricité dans l' air, Quand tout se mélange,Des éclairs,Le ciel tremble,Les nuages se déchirent,Pareil à la tempête,Des tonnerres explos
La plage de Trevani

La plage de Trevani

À Trevani, j'irai me baigner,À Trevani, J' irai plonger dans les eaux salées,Seul,À marcher le long de la route, Avec ma serviette de plage, Je m'allongerai sur le sable chaud, Les yeux vers le ciel bleu, J' attendrai la plus belle des vagues, Celle avec qui je nagerai loin de l'horizon, Même s'il fait très chaud, J' irai avec elle, Là - bas
Kangani

Kangani

La baie de kangani, Beauté et lumière, Un tableau sur le ciel, Une forêt sur la mer, Une mangrove, Un océan, Une peinture,Un paysages, Des oiseaux, Un village, Kangani, L'île blanche, Promenade matinale des oiseaux, Des vagues, Des pirogues, Des bateaux, Un espace marin, "Poupou", "m'honko ",Des coquillages, Des êtres vivants, Des plantes, De
Une eau

Une eau

Des couleurs, Des lueurs, Des prières, Des lumières, De l'ombre, Un contraste, Je voudrais toucher du doigt, Cette douce eau,À la fois menaçante,Et bienveillante, Je voudrais touche du doigt, Cette magnifique grotte, Je voudrais entrer dans le creux, De ce rocher, Sous les rayons du soleil, Sur un ciel bleu, Un endroit merveilleux, Où je peux
À Trevani

À Trevani

À Trevani, j'irai me baigner,À Trevani, J' irai plonger dans les eaux salées,Seul,À marcher le long de la route, Avec ma serviette de plage, Je m'allongerai sur le sable chaud, Les yeux vers le ciel bleu, J' attendrai la plus belle des vagues, Celle avec qui je nagerai loin de l'horizon, Même s'il fait très chaud, J' irai avec elle, Là - bas
À Trevani

À Trevani

À Trevani, j'irai me baigner,À Trevani, J' irai plonger dans les eaux salées,Seul,À marcher le long de la route, Avec ma serviette de plage, Je m'allongerai sur le sable chaud, Les yeux vers le ciel bleu, J' attendrai la plus belle des vagues, Celle avec qui je nagerai loin de l'horizon, Même s'il fait très chaud, J' irai avec elle, Là - bas
Ma maman

Ma maman

Ma maman, Chaque jour, Tu es si proche de mon coeur, Kamie, Toi ma mère, Je t' aime, Kamie, Je te porte dans mon coeur, Maman, Kamie, Tu es la plus belle, Des âmes,J' adore les matins,J' aime sentir l'odeur du café, Je sais que je vais t'envoyer un petit message,J' adore te souhaiter,Bonjour, Te dire je t'aime, Maman, En écoutant chanter les oi
Une prière

Une prière

Wamahorais, Prions,Ensemble implorons le seigneur, Nous avons peur,Ô seigneur, Entend nos prières, Éloigne le malheur, Ô seigneur, Fait en sorte que l'humanité, Connaisse la paix,Les mains levées, À genoux, Allah,Soubounaha wa tan la,Nous te demandons protection, Ô seigneur, Protège tes enfants, La terre a besoin de ta protection, Ensemble
Mayotte tremble

Mayotte tremble

L' oreille bien aiguisée, Le coeur battant, Des prières dans la bouche,La peur dans le coeur, L' oreille aiguisée, À l' affût du moindre secousse,Du moindre craquement, Du moindre bruit, Tout là haut, Les étoiles brillent, La mer est calme, La peur dans le coeur, Rien pour nous défendre, À la merci des tremblements, Le charme sauvage, Au b
John Prine "The Tree of Forgiveness"     (recommencé et complet !!!)

John Prine "The Tree of Forgiveness" (recommencé et complet !!!)

John Prine "The Tree of Forgiveness" ______________________________ Cet album d'une des légendes du country américain, John Prine, doit être , plus ou moins, son vingt cinquième ! La Légende a dépassé les 70 ans, et les 45 dans le milieu de la country....Une Légende, comme Dolly Parton, Shania Twain, etc.... toujours en activité, et qui pa
L'OUÏE... sans voie.

L'OUÏE... sans voie.

Sainte BARBE. Après “ si j’avais un marteau” on a assisté au clou de la soirée qui faillit crever les participants pris en tenaille entre les tôt et les tard. En effet, ce n’est pas de sitôt que l’on entendra les cithares à l’occasion de l’élection des six reines de la caserne . Y avait pas le feu, mais chaque participant devai
Ma belle fleur

Ma belle fleur

Dans mes rêves,Cette nuit,Je t' ai cueillie , À l' aurore, je t' ai ramassée,Toi, si exceptionnelle, Tôt ce matin, Je t' ai cueillie dans mes envies ,Tes bourgeons étaient chargés de soleil, Dans mes mains, Je les ai observé éclore,J' ai aimé ton parfum intense,Chaque jour, J' irrigue tes champs,Pour te donner de la splendeur, Tu es une fl
Des lumières dans le ciel de Mayotte

Des lumières dans le ciel de Mayotte

Une lumière, Un sourire, Un emerveillement, Un silence, Un soir, Une nuit, Une voie lactée Un doux poème, Sur le ciel de Mayotte, Une magnifique nuit, Une belle prière, Une douceur, Une prière, Un ciel éblouissant, Un chemin astral, Une splendeur, Des yeux grands ouverts, Une poésie nocturne, Une clarté contraste, Un vent qui caresse, Et qu
Ton silence

Ton silence

J' aime l' écouter, Il est magnifique ton silence,C'est un poème, C'est très beau, Un silence, C'est reponsant,.......Un silence, C'est inquiétant, Un silence est indescriptible, Le tien est bruyant, Il est excitant, J’ aimerais juste lui dire les mots qui se taisent,Pour un trop vouloir de rêves, désirs de braises.Dans un murmure du cœur
Secousses sismiques

Secousses sismiques

Mayotte, Ô Mayotte, Ô que j' ai peur du malheur,Ô terre ma terre natale !O que j' ai peur !Des secousses le jour !Des secousses le soir !Toute l' île bouge, La terre tremble, Le sud, le nord, l'est et l'ouest, Dans les maisons, Femmes, enfants et hommes, Courent dans tous les sens, Sur les débris de verres, D'assiettes cassées, Des murs fissu
Citation de Michel Audiard

Citation de Michel Audiard

Les conneries, c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer. Michel Audiard ( 1920 - 1985 ) réalisateur français
C’est notre cerveau qui décide de notre poids

C’est notre cerveau qui décide de notre poids

Voici comment ? Le cerveau serait l’unique maître de notre poids. Et à notre insu. Inutile alors de mettre toute notre volonté à suivre des régimes. «Pour le cerveau, il n’y a pas de surpoids, juste un poids stable à défendre», clarifie Sandra Aamodt. Que pouvons-nous faire ? A part des exercices physiques, un usage joyeux du cerveau a
Les beaux jours

Les beaux jours

L' été arrive, Le soleil débarque en fanfare, Les plages seront bondées, J'espère laisse transporter, Par la chaleur, les envies,Une navigation sentimentale,Destination les vacances, Grillade,farnienté,Je veux sentir le soleil, Brûler ma peau, Une tentation, la liberté, Moment inoubliable, Journées ensoleillées, Noces de câlins, Nuits to
Une musique

Une musique

Dans le silence, Une délicieuse musique, Une danse, Un corps de femme,Une musique piquante, Elle est allaitente, C'est une claire de lune, Un tremblement de terre, Une prière, Une peur,C'est une musique, Une promenade sentimentale, Une magnifique femme, Une fine veloutée, Elle est fascinante, C'est une lumière, Une musique rêveuse,Une voix val
La vie

La vie

Quoi de plus beau que de donner, Quoi de plus humain que de partager, Quoi de plus naturel que d'aimer, Quoi de plus sûr que la volonté, Quoi de plus normal que de penser, À ceux, à celles qui nous sont chers,Quoi de plus extraordinaire que de se savoir aimer, Apprécier la vie, Quoi de plus touchant, Qu'une pensée amicale, Quoi de plus valori
6 recueils pour mon cours de poésie : Chronique

6 recueils pour mon cours de poésie : Chronique

Bonjour à tous, c'est la troisième fois que je vous propose un article sur mes lectures à l'unif, celui-ci concerne la poésie. J'aime beaucoup la poésie, le cours était aussi intéressant par contre les travaux à faire autour de ces recueils étaient extrêmement compliqués, on croise les doigts pour que ce cours soit réussi ! 1) Les fleur
Au pied de l'arbre

Au pied de l'arbre

Au clair de lune, Le soir venu, Au pied d'un arbre à palabres, Les oreilles grandes ouvertes, Je savoure ma liberté, Des histoires de là - bas,Ce pays lointain, Que je porte dans le coeur, Ce pays qui m'est cher,Assis, Éclairé aux feux de bois,Je me laisse emporter par la magie des mots,Dans la lueur des braises,Mon coeur arpente mes rêves,Je
Frédéric D'ACHERY

Frédéric D'ACHERY

Jamais, je n' oublierai cet homme, Frédéric D'ACHERY, Jamais je n' oublierai cet homme, Cet enfant de Dzaoudzi, Qui a grandi à kangani, Cet homme qui aimait tant la terre, Cet enfant de Mayotte, Jamais, je n' oublierai cet homme, Ce fervent défenseur de Mayotte, Jamais, je n' oublierai cet homme, Cette belle âme, Jamais, je n' oublierai cet ho
Mon côté sauvage

Mon côté sauvage

Qu' il est doux de se délecter d' une douce ballade par un temps revigorant,Les arbres en fleurs,Impossible de rester sommeillant, Sous ma couette, je suis du matin,J' aime surprendre la nature se réveiller, sortir du lit, se dévoiler, J' adore regarder la nature faire sa toilette, Ce n' est pas du voyeurisme, C'est mon côté sauvage,Je profite