Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire toc toc, le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

139 blogs

4580 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Assassins

Assassins

Judith et Holopherne Le Caravage 1898/1599 En Novembre, le 13, j'étais en Israël, dans le Sud; Samedi matin – très tôt – j'apprends qu'il y a eu des attentats à Paris; dès mon retour, j'ai écrit ce que j'avais ressenti, comme beaucoup, voici ces mots: 'Le 13 Novembre, tous - presque - nous avons pleuré, nous avons été révolté, nou
Défi 268, Jill à la barre

Défi 268, Jill à la barre

Participation d'ANNE, pour la communauté les Croqueurs de Môts Thème du lundi 26 septembre, proposé par Jill « Un acrostiche avec l'un des 7 péchés capitaux » L’ORGUEIL L’e dieu Phaéton lui-même en fit l’expérience, O rages et vaines gloires ne peuvent qu’en advenir. R echercher les louanges, convoiter la puissance, G laner honne
Maya roule des mécaniques

Maya roule des mécaniques

C’était une période un peu difficile pour Maya : au niveau professionnel, elle devait encore faire ses preuves (ce qu'on écrit à un élève médiocre dans son bulletin scolaire), et sur le plan sentimental, une page venait de se tourner mais elle ne savait pas trop quoi écrire dessus. Et puis, il y eut ce jour où la cerise vint écraser le
Horace et M'Âme Eglantine

Horace et M'Âme Eglantine

Lorsque Horace, entend la porte d’entrée s’ouvrir, il n’y a qu’un mot qui lui traverse l’esprit : déjà ! Le bruit sec des clés, sur la console de l’entrée, ne laisse présager rien de bon ! De plus, pas de bruit de denrées déposées dans la cuisine. Horaaace ! t’es où ? Euh...dans mon fauteuil, comme d’habitude ! C’est ça
Défi 267 : Temps de crise

Défi 267 : Temps de crise

Participation d'Anne, au thème proposé par Dômi, pour Les Croqueurs de mots : Je vous demande de créer un texte en 26 phrases. Chaque phrase devra utiliser un maximum de mots commençants par les lettres de l’alphabet de A à Z Temps de crise Agressions en tous genres, amnésie , agonie de nos valeurs année après année. Bandes organisées,
Ô douce enfance

Ô douce enfance

Sans cesse j'y pense Sans cesse j'y ressasseo Ô ma douce enfance Loin de la souffrance Loin de la délinquance De belles vacances Je me rappelle de tes douces caresses À la plage ou en cambrousse Tu étais joyeuse Ô le temps qui passe Je te conserve au fin fond de mon cœur pour que chaque joue ton amour fleurisse Tu ne seras jamais une impasse
Court circ'OUÏE!

Court circ'OUÏE!

Branché ? Si vous suivez bien l’actualité, Il n’est plus à la mode d’être branché. Pour des économies, soyons acteurs Surveillons surtout notre compteur. Pensons bien à débrancher Box, écrans, machine à laver. Le coût de l’énergie, faudrait qu’on la maîtrise Pour nous un seul moyen retirons nos prises. Nous avons tous besoin
Un nouveau Job

Un nouveau Job

Aujourd'hui interdit de faire peur à quiconque déjà que la vie en agace plus d'un et plus d'une. En ces Temps troublés par l'épidémie de Covid et par la guerre ; en ces temps où l'on impose plutôt que propose ; en ces temps où la Grande Misère côtoie le manque de main d'œuvre il faudrait un jour à se mettre à faire quelque chose, réf
Je te cherche

Je te cherche

À l'horizon le jour se dessine, Et mon cœur te réclame Je sais que tu es là quelque part Et je te cherche dans mes pensées Tu vis en moi Toujours aussi belle qu'un coucher de soleil Belle comme un croissant de lune Je ferme les yeux et te regarde dans mes plus beaux souvenirs Ô ma chérie je t'imagine Je cherche tes beaux yeux Je cherche ton
 A vos cœurs

A vos cœurs

Mes mots sont des pierres précieuses que j'offre aux personnes que j'affectionne tant. Mes poèmes sont des bouquets de fleurs destinées à vos cœurs. Cette poésie est une lettre que tu conservera jalousement au fin fond de ton cœur. Ces quelques lignes t'emporteront à la porte de mon cœur. Cette poésie est le reflet de mes sentiments pour
Une Plume soucieuse

Une Plume soucieuse

Plume semble tout à coup en proie à une crise bilieuse : pas l'ombre d'un écrit depuis au moins cinq minutes. Le bec encré en mode stationnaire au-dessus d'une page blanche risquant un pâté ! Plume "fine-mouche" réfléchit à ce qu'elle entend ici et là, songe à l'avenir, pense à ce qu'elle doit entreprendre. Consternée, elle se sent con
Nuit noire

Nuit noire

Le silence de la nuit court dans le ciel. Par terre lumière est omniprésente. Le ciel est noir, quelques étoiles s'y promenent. Mes yeux ne les quittent pas. Le parfum de jasmin de ma cour embaume mon jardin. Sous la lumière artificielle j'écris. Les moustiques des caniveaux rôdent autour de mon corps. Leurs musiques sont assourdissants. Les
Cet instant est le mien

Cet instant est le mien

Je caresse mes rêves Il pleut des mots Je rêve les yeux grands ouverts Tout en fixant l'horizon Je regarde la vie avec passion J'écoute le vent chanter l'amour Je danse avec le temps Tout comme la mer court sur les océans J'écris sans réfléchir Des mots simples Des phrases de mon cœur Je sens le parfum de mes envies Je fixe le ciel Le solei

Le soleil brûle ma peau Les plages sont belles La mer est bleue Il y'a de l'amour dans l'air J'adore cet instant Je suis remplis de joie Mon cœur chante Mon esprit et mes sentiments crient la vie Ma vie est une passion Ton amour est ma maison Tu es cette belle vague Pour la vie je serai cette falaise où tu viens te jeter.
P’tite chronique familiale,

P’tite chronique familiale,

Dans la maison, nous avons toujours aimé « le bien manger », et personne ne boude, en plus, un repas au restaurant. Par bonheur, ce mercredi, une partie des enfants et des petits enfants , nous avaient rejoint, et alors que la conversation allait bon train, devant les plats qui nous étaient servis, comment en suis-je venue à dire à ma petite
Les digressions de l’été

Les digressions de l’été

Cascade du Lison ( Doubs) Lorsque l’on utilise la locution adjective ( locution adjective, c’est bien dit non ? 😊 haha ha !), « Politiquement correct » que veut exprimer cette formulation ? En fait, personnellement, c’est le genre de locution, puisque locution il y a, qui m’agace. Tu dis les choses comme tu le ressens, ( ce que je suis
Les grottes rupestres d'Arcy-sur-Cure

Les grottes rupestres d'Arcy-sur-Cure

Ce n'était quand même pas possible ! Ils avaient tagué les grottes là aussi. Dans l'Yonne. En France ! Il y a environ 30 000 ans de ça. Et la peinture tenait bon et ne voulait pas partir ! Ils auraient pu barbouiller à l'entrée de la grotte mais non ils avaient été peindre tout au fond de la grotte dans le noir. Une vraie histoire de fous
Des années-lumière

Des années-lumière

Tout est cercle, tout est cycle Tout est hier, et demain Hier Vivre sa vie entière Mais en combien de temps Que vit la libellule Des villes polluées Que n'ai-je trois poumons Dont un pour respirer Je fonce dans le tas J'en suis plus à ça près Faites-moi de la place Je compte bien danser Dans le temps et l'espace Des esprits éclairés Me voici
Entre brume et soleil ?

Entre brume et soleil ?

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison , Et puis est retourné, plein d'usage et raison », [1] Retrouver son premier blog qui l’attendait sagement chez Overblog ! Notre amie, conteuse, Pimprenelle, pour le bonheur des petits et des grands, est en train de défaire ses cartons, et s’est r
Entre brume et soleil ?

Entre brume et soleil ?

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, Ou comme cestuy-là qui conquit la toison , Et puis est retourné, plein d'usage et raison », [1] Retrouver son premier blog qui l’attendait sagement chez Overblog ! Notre amie, conteuse, Pimprenelle, pour le bonheur des petits et des grands, est en train de défaire ses cartons, et s’est r
Histoire de temps

Histoire de temps

Histoire de temps 6h30 ! Les aiguilles stoppées dans leur élan pendouillaient, les bras vers le bas, comme submergées par trop de travail, trop de stress. Le moral siégeait au plus bas, dans les pointes des socquettes. Elles tournaient en rond depuis des siècles et n'en voyaient pas le bout. Épuisées, les fines pointes réfléchissaient à c
Ton jardin secret

Ton jardin secret

Mon cœur fleurit Ses fleurs uniques sont délicates Ylang-ylang, jasmin, citronnelle, Elles s'épanouissent car elles sont libres Mon cœur est joyeux Il est parfumé à l'amour Mon cœur est un printemps Son soleil est un baiser Mon cœur est un soleil Ses rayons sont des caresses Mon cœur est un océan Ton regard sont ses belles plages Mon cœu
Chaud? OUÏE

Chaud? OUÏE

Et si la chaleur HUMAINE était à la hauteur de la canicule que nous subissons!! La terre se réchauffe, profitons-en pour réchauffer nos relations humaines avec ambition. Soyons les pompiers de la faim et de la soif…De ces peuples en perdition. Rien n’est impossible, alors si nous commencions, enfilons notre uniforme… Action. Antoine
Ça c’OUÏE!!!

Ça c’OUÏE!!!

Bal des pompiers. Élection des six reines, Son des cithares, on danse Près des camions citernes Que de bruit, ces six lances. Mais, n’allons pas si loin Restons près des cyprès Nous serons si besoin Dix présents c’est parfait. C’est l’occasion trouvée Pour déclarer sa flamme Deux amours éprouvés On vous appelle madame. Au feu les a
Bibliothèque du monastère de Sakya – Tibet

Bibliothèque du monastère de Sakya – Tibet

Mon amie de longue date " Fleur14 " me signale un renseignement de choix pour compléter ma collection des Bibliothèques du Monde. Je la remercie vivement. À mon tour de vous en faire profiter. Bien entendu je n'y suis pas allé voir de mes propres yeux : j'ai utilisé la technique du Net. Bonne lecture. Bibliothèque du monastère de Sakya – T
En attendant un retour...

En attendant un retour...

un peu plus tard...:-) lorsqu'il fera moins chaud... M’âme Églantine, exceptionnellement, a fait la grasse matinée ! Ce qui ne la rend pas de meilleure humeur, pour autant ! - Et voilà comment on perd son temps ! Horace, qui lui, bien au contraire, adore se prélasser le matin , comme d’ailleurs, le reste de la journée, ouvre un œil avec
Ma fable du jour : le scalp du fier iroquois

Ma fable du jour : le scalp du fier iroquois

Le scalp du fier iroquois : fable Daniel Confland La bataille avait été sanglante. Elle avait opposé deux tribus iroquoises voisines, distantes seulement de deux lieues, à la pointe du lac Huron dans la région des Grands Lacs. A l'origine, la dispute portait sur la délimitation d'un simple champ de haricots, et puis elle avait dégénéré, u
Où vas-tu mon frère ?

Où vas-tu mon frère ?

Tu veux partir, Tu rêves d'une vie meilleure Tu veux partir à tout prix Tu t'es endetté !...... Tu as tout laissé Pour aller là-bas Tu vas quitter ta famille Tourner le dos à ton pays Tout détruire Quitter la chaleur de tes racines Pour aller là-bas Ce soir tu vas monter dans cette barque de fortune Pour atteindre ce pays que tu ne connais
Mayotte

Mayotte

Mayotte, Je suis né sur ton dos, Tes eaux turquoises m'ont toujours bercées, J'ai appris à marcher sur tes terres, J'ai bu ton eau le long de tes '' m'ro", J'ai appris à parler dans tes rues, Mayotte Tu as toujours été mon cadeau, Le plus beau de tous les pays, Tu es ma vie, Mayotte Y’a t’-il une île aussi généreuse à mes yeux ? Aujou
Mon doux bouquet

Mon doux bouquet

Elle brille de mille feux dans le noir Un bonheur de la regarder Quand elle pleure Elle est encore plus belle Plus belle que jamais Elle est luxuriante dans la lumière Une joie de l'admirer Elle est parfumée Elle embaume la terre entière Elle est mon amie Pour toute la vie Elle est si belle Elle est mon rêve Elle est mon bouquet de fleurs Elle
La vie

La vie

La vie est une eau en voyage Elle est une fleur qui éclot La vie est un trésor Elle est belle plus belle que l'or La vie est un cœur qui bat Elle est une graine qui germe La vie est un bruit Elle est cris de naissance La vie est une fleur sublime sous les rayons du soleil Elle est un arbre au milieu d'un jardin La vie est une pièce de monnaie E
Je t'aime

Je t'aime

Tu n'es pas une saison Tu n'es pas une averse Tu n'es pas une pluie Tu n'es pas une poésie Tu n'es pas une fleur Tu n'es pas un poème Tu n'es pas un parfum Tu n'es pas un fleuve Tu n'es pas un rêve Tu n'es pas une lumière Ô toi mon bonheur Tu n'es pas une promesse Mais bien ma princesse Tu es bien une femme Tu es ma flamme Tu es une belle âme
KOUNGOU

KOUNGOU

KOUNGOU , C'est une belle commune, Majicavo-lamir, Ô belles collines, Majicavo koropara, Un océan à perte de vue, Plus que quelques pas, Koungou, Le chef lieu, Trevani, Et ses belles plages ensoleillées, Kangani Doux parfums enivrants Ylang-ylang, vétiver, Longoni, Port en eaux profondes, Koungou, Il fait bon vivre.
Chigoma

Chigoma

Pas de danses Chants d'antan Joie intense Tradition et modernité Doux vent Ô belle caresse Parfum d'océan Douce exquise Belle braise Rose sauvage Lumière douce Tu illumines mon existence Ô ma lavande de Provence.
Je viens de Kangani

Je viens de Kangani

Je viens de ce beau champs parfumé à l'ylang- ylang Je suis un enfant de la mer Je viens du paradis des makis Je suis originaire de ce magnifique jardin fleuri Je viens de cette sublime cocoteraie Je suis originaire de champs de jasmin Je viens de cette belle baie bleue Je suis originaire d'une paisible allée de manguiers Je suis originaire d'un
Ton absence

Ton absence

Je pense comme un mathématicien Je me dirige comme le vent J'écoute comme le silence Je crie comme le bruit Je rêve comme un poète J'écris comme un auteur Je dessine comme un architecte Je découvre comme un touriste Je vole comme un pilote J'aime comme un amoureux Je regarde comme un passionné Je récite comme un élève J'admire comme un r
Ta voix

Ta voix

Ta voix est un fruit à maturité Un cigogne en vol Ta voix est une vague en voyage Un air nocturne Ta voix est un migrateur nocturne Un soleil au zénith Ta voix est une brise marine Un océan d'huile Ta voix est un matin Un parfum inconnu Ta voix est un poème de verlaine Une pluie tropicale Ta voix est un bijou Une pierre précieuse Ta voix est
Je suis

Je suis

Je viens de ce beau champs parfumé à l'ylang- ylang Je suis un enfant de la mer Je viens du paradis des makis Je suis originaire de ce magnifique jardin fleuri Je viens de cette sublime cocoteraie Je suis originaire de champs de jasmin Je viens de cette belle baie Je suis originaire de cette allée de manguiers Je suis originaire de la rivière i
C’est l’OUÏE?

C’est l’OUÏE?

Alzleimer Dis, comment t’appelles-tu ? Tu as changé, je ne te reconnais plus. Je ne sais plus quand tu es venu Ton nom, comment dis-tu ?…. Je dérive, je m’en suis aperçu, Ma mémoire récente ne répond plus J’ai peur, je suis perdu Je ne veux pas vous être un poids de plus. Elle est là, j’en suis convaincu Alors, je ne veux pas rest
Ô ma lavande de Provence

Ô ma lavande de Provence

Pas de danse Chants d'antan Joie intense Doux vent Ô belle caresse Parfum d'océan Douce exquise Belle braise Rose sauvage Lumière douce Tu illumines mon existence Ô ma lavande de Provence.
D'où vient l'expression : "Mener une vie de patachon"?

D'où vient l'expression : "Mener une vie de patachon"?

A travers la campagne, au XVIIIème et XIXème siècles, ce n'étaient pas nos voitures ou des taxis qui nous menaient d'un point à un autre, mais des véhicules à cheval, sur deux roues (*), sans suspension, qui faisaient des bonds sur les chemins cahoteux que ne fréquentaient pas les lignes de diligences. Ces misérables tape-culs, plutôt ré
Belle âme

Belle âme

Ton sourire est un je t'aime Tes beaux yeux sont une déclaration d'amour Ton regard est une invitation à la vie Ta voix est le bruit d'un cœur battant Ta belle est une beauté divine Ton corps est une création de Dieu Tu es beauté Ô ma sublime poésie Tu es le poème de ma vie .
Kangani

Kangani

Je te contemple, Je t'adore Je t'admire Je t'aime Tu relis mon cœur au tien Tu es ma terre fertile Tu es mon pont Ô mon champs de bananiers Tu es ma saison Tu es ma récolte Tu es mon amour
Ma chérie

Ma chérie

Tu n'es pas une saison Tu n'es pas une poésie Tu n'es pas une fleur Tu n'es pas un poème Tu n'es pas un parfum Tu n'es pas un fleuve Tu n'es pas un rêve Tu n'es pas une lumière Ô toi mon bonheur Tu n'es pas une promesse Mais bien ma princesse Tu es bien une femme Tu es ma flamme Tu es une belle âme Tu es ma destinée Ma raison de vivre Oui tu
Elle l’…OUÏE!

Elle l’…OUÏE!

Rouge sang… Ce devait être la fête, la lumière, les lampions, Ce fut la catastrophe, l’horreur, l’émotion En famille, on rit, on crie, la belle bleue, la belle rouge Un bruit, des éclats, des cris, des pleurs, plus rien ne bouge… On regardait le ciel, des lumières plein les yeux Puis ce fut le deuil pour ces enfants malheureux. Les lu
Le temps des vacances

Le temps des vacances

Y compris pour les retraités ! Compte-tenu de ma grande activité, depuis un certain temps, un temps certain, je crois qu'il vaut mieux que je déclare ouvertement, mon blog en pause 🤣😂 ! Au fil de mon "courage", je viendrai lire ceux qui ont le courage d’écrire ! Mais promis, je n’arrête pas le blog, bien que je puisse en donner l’i
Une ombre sur le dos de la terre

Une ombre sur le dos de la terre

L'ombre du soleil se promene à travers les sentiers de la terre Elle s'étale sur la mer Elle court sur le sable Elle est figée sur les eaux Elle est silencieuse Sa silhouette atypique attire l'attention des passants. Elle est si belle, si fragile qu'elle s'estompe et réapparaît dans les paysages, sur les plages. Elle est parfaite Elle est parf
Un jour

Un jour

Un jour j'ai vu dans tes yeux cette lumière céleste si tendre J'ai entendu dans ta voix l'appel de ton cœur Un jour tu m'as regardée avec amour et plus jamais j'ai oublié ton regard Un jour tu m'as invitée dans ton cœur et depuis je possède les clefs de la porte de ta belle âme Un jour tu m'as murmuré je t'aime et depuis j'ai fait de toi
Mon cœur

Mon cœur

Mon cœur est une source intarissable Son eau est amour dévoué Mon cœur est une cascade Son eau est sentiment Mon cœur est un cours d'eau Son débit est très fort Mon cœur est une embouchure Son eau est caresses Mon cœur est un puit Son eau est ton parfum Mon cœur est un point d'eau Sur lequel tu viendras toujours te désaltérer.
Un matin d'été

Un matin d'été

Volets fermés, en ce matin d’été, le silence dans la maison est soudain troublé par le bruit d’une clé bataillant dans la serrure. Horace, plongé dans de doux songes, la moustache frémissante, laissant apercevoir un sourire, se réveil en sursaut. Qui est là ? C’est quoi ce bruit ? Si vous êtes un voleur je vous avertit que... Que qu
Un tour pour l'OUÏE...

Un tour pour l'OUÏE...

Un rayon. En juillet, c’est le rendez-vous traditionnel La fête le long des routes, les coureurs sont en selle Mais, cette année encore, il me faut les jumelles Ils nous arrivent du Danemark , l’autre année Bruxelles... Il s’exporte bien notre Tour de France Cette année, l’ouest n’a pas cette chance Nous serons devant notre écran, en
Mes proches si lointains

Mes proches si lointains

Nous parcourons la vie Sans bien savoir pourquoi Ni comment ni jusqu'où Jusqu'au jour où Ça s'arrête. On a sa vie cassée On a quoi dans la tête Quelque chose de traître On sait pas ce que c'est Dès lors les choses changent On ne court plus du tout On vit au jour le jour Sans aller nulle part On se réveille tard On prend le temps qu'il faut
Nous, le peuple des différents

Nous, le peuple des différents

Nous, le peuple des différents : les marche- mal Les personnes Handicapées forment un ensemble regroupant toutes sortes de différentes misères et de diverses souffrances. La liste longue, trop longue tend vers l'infini !! Aujourd’hui attardons-nous et cheminons avec les "marche-mal" ou les marchent pas bien. Accompagnons une d'entre-elles qui
Parole de révoltés

Parole de révoltés

Surtout rien à voir avec ce qui est routinement dit ? A chacun sa compense et récompense. Qui est corrompu ne reçoit rien. Rien sauf les pas de vacances des indignations qu’il cause. Sauf les intactes colères devant tout ce qu’il prend salement aux autres. Sauf tous les bons sens réunis qui détaillent tant ses vilénies, etc. Non rien. Le
Des cours d'eau et des manguiers endémiques

Des cours d'eau et des manguiers endémiques

Tu es dans toutes mes prières Mayotte de mon enfance Des jours heureux dans l'amour et le respect Des cocoteraies et des champs d'ylang- ylang Mayotte de mes parents Des rizières et des bananiers à perte de vue Mayotte de ma jeunesse Des cours d'eau et des manguiers endémiques Mayotte de mes frères et sœurs Des baobabs et des bouquets de bamb
Mayotte

Mayotte

Ma chère Mayotte Mes yeux ne sont que pour toi Mayotte tu es essentielle pour moi Mayotte tu es ma plus belle poésie Mayotte tu es omniprésente dans ma vie Mayotte ta beauté est mon amour Mayotte tu es mon trésor Mayotte tu es mon poème Mayotte je t'aime Mayotte tu es ma force Mayotte tu es ma richesse Mayotte tu es la plus belle des couronne
Le soleil l’OUÏE…

Le soleil l’OUÏE…

Ça y est, je suis en vacances, Tout est prêt, j’ai fait le plein d’essence Les chiffres tournent, quelle indécence ! Pas les moyens de faire le Tour de France. Je pars pour tout vous dire à Valence, Un très belle région que la Provence. Je pars, c’est déjà une chance. Il va me falloir vivre avec prudence… Elles défilent vite les d
Bleu Bonheur

Bleu Bonheur

Bleu Bonheur Sur la plage, au soleil couchant et à l'air pur, du bleu à l'âme, un Rêveur cogitait une dernière pensée. La tête dans les nuages – ses yeux bleus rivés, fixés aux Cieux – le Rêveur ambitionnait d’un monde heureux, que tout le monde nage dans le Bonheur, que les guerres cessent à jamais, qu'il n'existe plus de souffran
Du Br…OUÏE !

Du Br…OUÏE !

Il est passé le temps des élections Arrive maintenant celui de l’action Mais comment gouverner notre nation Avec un parlement plein de divisions ? Chacun fourbit ses armes, ses munitions A qui attirera radios et télévision Annonçant une mesure qui fasse sensation Pour enfoncer celui qui n’a pas la même opinion Que diable, où est le souci
Il suffirait d’un rien ou d’un pas grand-chose - 1

Il suffirait d’un rien ou d’un pas grand-chose - 1

Il suffirait d’un rien ou d’un pas grand-chose - 1 Une simple observation de ce qui nous entoure permet de dire qu’il manquait un petit chouïa, un léger quelque chose pour que chacun et chacune vivent heureux. Regardez, venez par ici : voyez ces personnes âgées fatiguées se traînant tant bien que mal, qui lorgnaient un banc salvateur po