Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire toc toc, le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

140 blogs

4544 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Don Quichotte Picasso Let those who are in favour with their stars of public honour and proud titles boast, whilst I, whom fortune of such triumph bars Unlook'd for joy in that I honour most. Great princes' favourites their fair leaves spread but as the marigold at the sun's eye, And in themselves their pride lies buried, for at a frown they in t
Macaronisme...

Macaronisme...

Définition personnelle du Défi de Lilou ... Nihil est cum Italo Macaronisme macaroni putes facito ut prima lectio ...(1) [1] le Macaronisme n'a rien à voir avec une recette italienne de macaroni comme on pourrait le croire à première lecture...
Ces idoles qu'on brise

Ces idoles qu'on brise

Ce poème-là _▼_ne fait pas partie de la trilogie verlan. Il est rédigé in french orthodoxe. Pixabay, Images gratuites, Federico Ghedini • Âge 13 ans • Italia Sublimer abîmer C'est du pareil au même Tu dis que tu m'admires Total : tu me détruis Si tu pouvais m'aimer Juste dans la moyenne Je pourrais vivre en paix Et surtout, toi au
Horace, Cacahouète et ...

Horace, Cacahouète et ...

M’ame Eglantine - Cette fois s’en est assez , foi d’Horace il me faut l’affronter ! Comme l’a dit Michel, mais oui Michel tu le connais surement, il vient rendre visite à Mère-Grand, donc comme il dit : « elle passe son temps à habiller les uns et autres pour l’hiver » ! Cacahouète, la petite chatte de l’appartement voisin, qui
Citation n°8.

Citation n°8.

Ma vie est un cauchemar entrecoupé de parcelles de rêve à tes côtés. ~ Juste m'échapper. Quel est votre pire cauchemar?
L'OUÏE... mon MENUISIER

L'OUÏE... mon MENUISIER

Peut-être connaissez-vous mon menuisier Monsieur DUBOIS ? C’est un homme plein de charme qui adore son boulot. Quand je parle avec lui, il ne me coupe jamais la parole car il sait ce que s’est de s’taire. Il lui arrive de meubler les silences et il a la clé pour clore une conversation extrême, il utilise le pêne. Il se déplace souvent en
Le printemps reviendra

Le printemps reviendra

Hé oui, je sais bien qu’il fait froid, Que le ciel est tout de travers; Je sais que ni la primevère Ni l’agneau ne sont encor là. La terre tourne ; il reviendra, Le printemps, sur son cheval vert. Que ferait le bois sans pivert, Le petit jardin sans lilas ? Oui, tout passe, même l’hiver, Je le sais par mon petit doigt Que je garde toujour
Doliprane 1000 mg

Doliprane 1000 mg

Médicament bien connu du public et en vente libre dans les pharmacies…mais qui se donnent la peine de lire la notice ? Comme on peut faire des bêtises à tous les âges …j’en ai fait …il y a peu…dans une période où je n’avais pas encore récupéré complètement mes réflexes de bon sens. Ayant pris, sous contrôle médical, pendant
QUI...   OUÏE ?

QUI... OUÏE ?

C'est la fin du commun, bientôt ce sera du propre, Robert et son amie La Rousse sont en recherche. Ils vous proposeront de découvrir de nombreux personnages. Mais, pour le moment, ouvrez grand vos YEUX et découvrez ce film X et sa définition...
Assassins

Assassins

Judith et Holopherne Le Caravage 1898/1599 En Novembre, le 13, j'étais en Israël, dans le Sud; Samedi matin – très tôt – j'apprends qu'il y a eu des attentats à Paris; dès mon retour, j'ai écrit ce que j'avais ressenti, comme beaucoup, voici ces mots: 'Le 13 Novembre, tous - presque - nous avons pleuré, nous avons été révolté, nou
Framboise

Framboise

Image du net ... Tant qu'il s'agit de publier ce que d'autres ont écrit ce n'est pas trop fatigant :-) Elle s'appelait Françoise Mais on l'appelait Framboise Une idée de l'adjudant Qui en avait très peu, pourtant, des idées Elle nous servait à boire Dans un bled du Maine-et-Loire Mais ce n'était pas Madelon Elle avait un autre nom Et puis d'
Le cercle complet de tous les «points» de vue ? (1)

Le cercle complet de tous les «points» de vue ? (1)

Oui, après tout, le capitalisme n’est qu’un « point » de vue et non le cercle complet de « tous » les points de vue…s’il était ainsi nous serions déjà dans la société de la vraie prospérité collective. C’est-à-dire quelque chose comme ceci…Où la majorité d’entre nous comprendrait naturellement que le trésor c’est d
Baptiste

Baptiste

Trouvé sur le net et je n'en dirais pas plus ...juste un p'tit clin d'oeil en attendant de pouvoir faire plus ! bonne journée à tous... sans oublier bien entendu la Maitresse :-)
Téléscoopage.

Téléscoopage.

Selon un sondage CEVIPOF,les policiers et militaires voteraient FN à plus de 51%.Non ...j'ai du mal à y croire .Des gardiens de la paix ,garants de l'ordre public,des engagés ,farouches défenseurs de la liberté,de la démocratie .Valeur ,patrie,honneur et discipline ,ces affirmations flamboyantes,d'autant plus que les cuivres sont régulièrem
M'ame Eglantine et...

M'ame Eglantine et...

Le médecin d’en face Une belle journée s’annonce là ! C’est un automne particulièrement agréable et M’ame Eglantine en profite pour s’installer sur son balcon pour voir le monde sans qu’on ne la voit ! - Horace vient prendre un peu l’air au lieu de polluer mes coussins avec tes puces ! - Et voilà, Madame a encore ses vapeurs, de
Texte du 7 janvier 2016.

Texte du 7 janvier 2016.

Texte écrit lors d'un atelier d'écriture en français avec ma meilleure amie. Le thème était " amour/haine". C'est obsessionnel. J'ai ce besoin de l'avoir à mes pieds, qu'il réalise tous mes désirs, qu'il pleure quand je le fuis, qu'il rit quand je le suis. J'ai le contrôle de ses émotions. Dès le début, j'étais un amour insidieux, deve
Les Belles familles...

Les Belles familles...

Un p'tit passage éclair pour le thème de Martine :-) L ouis I Louis II Louis III Louis IV Louis V Louis VI Louis VII Louis VIII Louis IX Louis X (dit le Hutin) Louis XI Louis XII Louis XIII Louis XIV Louis XV Louis XVI Louis XVII Louis XVIII et plus personne plus rien... qu'est-ce que c'est que ces gens-là qui ne sont pas foutus de compter jusqu
La rose sur un tas de fumier .

La rose sur un tas de fumier .

Attention à ne pas faire ,dans la précipitation due à l'émotion ,une énorme erreur !De même que la justice doit être froide et donc lente ,la révision de toute ou partie de la constitution se doit de laisser le temps à la réflexion .Si le temps de l'action doit être le plus court possible ,le temps de la réflexion doit lui opposer la lo
L’an nouveau...

L’an nouveau...

Gif du Net M'ame Eglantine et le jour de l'an Et qui c’est-y qui va être obligé de donner des étrennes hein je vous le demande ! Non parce que si vous donnez rien ça jase, si vous donnez un peu c’est pas assez et si vous en donnez plus on dira que vous êtes maboule dans votre dos, mais on prendra l’argent ! Et j’en ai moi des étrennes
Blessures psychologiques...

Blessures psychologiques...

Blessures psychologiques. Aujourd'hui, la psy d'Al'Khan lui a dit qu'elle avait des blessures psychologiques. Ces blessures qui sont invisibles à l'oeil nu. Et, plus invraisemblable encore, qui étaient invisibles aux yeux d'Al'Khan. Sans risquer de se tromper, elle peut affirmer que les personnes qui la connaissent vraiment se sont rendu compte q
l'année d'après no 24.

l'année d'après no 24.

Je peux dire mon admiration pour tous les illusionnistes,les enjôleurs,qui fainéants patentés assument sans complexe leur nature.Car enfin ne rien faire ou si peu,n'est pas chose facile dans une entreprise.Pourtant j'en ai connu des gesticulateurs de talent ,inamovibles incarnations du statu quo. Pas un soupçon de quelque culpabilité que ce so
L'arbre de vie

L'arbre de vie

Avant de te dire au revoir, Mamie, laisse moi t’emmener en voyage… Et comme tu détestes être seule, emmenons avec nous toutes les personnes ici présentes pour te rendre hommage. Bien. Si tout le monde est prêt, voguons ensemble quelques minutes sur la mer agitée de mon imaginaire. Sans prétention, je serai votre guide lors de cette derni
L'OUÏE... mon boucher.

L'OUÏE... mon boucher.

Avez-vous déjà taillé une bavette avec votre boucher? Le mien est drôle, il sait faire l'andouille à merveille, ramener sa fraise... avec lui, on se fend la poire. Il n'est pas bête et se décarcasse pour ses clients qui sont les rois chez lui. Bel homme, il nous propose sa tête de veau bien fraîche, avec le persil qui sort de ses narines,
Bientôt 2016…

Bientôt 2016…

Eh oui… Le temps passe si vite ! Nous voici déjà à l’aube d’une nouvelle année, alors que nous avons à peine vu passer la précédente… Les évènements (et pas toujours des plus joyeux, en ce qui concerne l’actualité) se sont succédés à une vitesse folle. Du moins, c’est l’impression que j’ai… Comme la sensation que le T
Une étoile l'OUÏE.

Une étoile l'OUÏE.

Un très agréable NOËL à chacun et à vos familles. En cadeau, cette lettre. Je vous souhaite de bien vous porter.
Joyeuses fêtes

Joyeuses fêtes

J'écris les quelques lignes qui suivent avec le sourire et je souhaite qu'elles soient lues en y voyant un peu de l'humour d'Eglantine, car il faut toujours voir les évéments par le bon côté de la lorgnette quand on peut. Lorsqu'on fait le dernier voyage, toutes les paroles gentilles dites sur vous seuls vos proches les lisent ou les entendent
Conte et croyances corses

Conte et croyances corses

Photo internet (trouvée sur plusieurs sites) mais enlevée à la première demande de son auteur. Mathéo regardait la neige tomber sur la montagne proche, juste à courte distance au-dessus du village. Le ciel bas laissait présager qu’elle ne tarderait pas à arriver plus près encore, à quelques jours de noël cela semblait normal . Grace à
Soir de décembre

Soir de décembre

L’avent s’est mis en route discrètement, chacun veillant à ne rien oublier dans cette période qui précède la naissance de Jésus. La récolte des olives a succédée à celle des châtaignes qui a été une petite récolte cette année, il faudra bien s’en contenter et garder la part belle pour les cochons si on veut de la bonne charcute
Noël en Provence

Noël en Provence

Etiennette s’activait de bon matin ! C’est que nous sommes déjà le 4 décembre et elle avait tant à faire avant la veillée de noël. La période « calendale » commençait ce 4 décembre et ne se terminera que le 2 février, le jour de la chandeleur. Elle tenait à ces traditions provençales et ce n’est pas à son âge qu’elle allait
Pour autr...OUÏE.

Pour autr...OUÏE.

Un "T" buvable par tous, pour tous, croyants ou a"T",je vous invite à en profi..."T"par cet agréable temps d'é " T " avant l'heure de véri"T"... IL arrive, on y croit, vous l'avez méri..."T"
Innerlands - Livre 1: L'éveil

Innerlands - Livre 1: L'éveil

Ce blog a pour but de faire découvrir l'univers Innerlands sur lequel je travaille depuis maintenant un an et demi. Je viens d'achever le livre 1. La première partie d'une série de 3 romans fantastiques. Allez faire un tour sur les différents articles. J'ai déjà posté le prologue, ainsi que la 4ème de couverture (avec synoptique). N’hési
Monomanie .

Monomanie .

Je n'aime pas qu'on me bouscule, Mais aujourd'hui c'est jour de paie; Remue le couteau dans la plaie. Ce matin entre chien et loup Dans ma tête un remue ménage Ravive en un savant dosage; Démons que j'avais mis au clou. Puisque tu es aux antipodes, Petite bombe anatomique, Percent tes seins, dômes chinois, Et tu m'enrages, magnétique. Haro sur
L’art de vivre ?

L’art de vivre ?

Face aux destructions de la Nature d’une bêtise insurpassable, aux comportements envers les animaux pour le moins peu humains, etc- on se demande « où » sont les arts de vivre tant vantés ? … Nous voyons, plutôt, et bien trop souvent, des espèces de brutes obstinées qui ne veulent pas entendre raison…et, surtout, ne rien changer dans
Et soudain tout change

Et soudain tout change

On est dans le train-train. La vie se déroule, et chaque jour passe tout en restant une succession de moments exceptionnels. On vaque à nos occupations. On parle d’avenir. On fait des plans sur la comète. On pense vacances, weekends, soirées en famille ou entre amis. Et un matin, on se lève. Tout semble identique. Tout semble figé. Puis c
Un village

Un village

Des murs crépis, de pauvres toits, Un pont, un chemin de halage, Et le moulin qui fait sa croix De haut en bas, sur le village. Les appentis et les maisons S’échouent, ainsi que choses mortes. Le filet dort : et les poissons Sèchent, pendus au seuil des portes. Un chien sursaute en longs abois ; Des cris passent, lourds et funèbres ; Le menui
C'est presque Noël...

C'est presque Noël...

Tous vos messages, où pourtant je ne reponds que par ci par là, et plutôt " pas" que oui " ! sont autant de cadeaux avant noël. Je ne vous dirai jamais assez merci... Ma santé semble aller vers un mieux mais j'ai encore un long chemin à parcourir avant que ce sacré coeur reprenne un rythme quasi normal.
Pourquoi « s’enrôler » dans des rôles ? (1)

Pourquoi « s’enrôler » dans des rôles ? (1)

Oui pourquoi s’enRôler ? Nous laisser recruter crus et recrus ? N’avons-nous pas une chance extraordinaire – nous sommes les seuls à pouvoir vivre « sans » rôles, aucun, ils tombent tous de nos peaux. Oui, pas un seul ne tient… … Puisque nous ne tenons à aucun des rôles. A la limite, pourquoi être pingre, radin, avare, mesquin, ra
Elle l'...OUÏE.

Elle l'...OUÏE.

SI...SI... lisez bien ce SI et vous penserez à ce LA, c'est à la portée de tous. Vous avez la note, j'orchestre l'ensemble. Malgré tout, je compose encore à moins que vous en ayez plein le DO !
Le père Noël existe

Le père Noël existe

A bsolument convaincu que le père noël existe, B ertrand était parti dans la foret à la rencontre de son traineau C laudiquant à la suite d’une chute malencontreuse D ans un trou, qu’il n’avait pas vue à cause de son étourderie mais E conomisant ses forces, il se retenait de courir. Frimousse rousse, au nez retroussé il était G ai co
Conte pour un  tout petit enfant

Conte pour un tout petit enfant

Mon petit Rahyan, je vais te raconter l’histoire des sapins de Noël ! - Tu ne sais pas encore lire et déjà je veux te raconter une histoire ? -Rhô mais bien sûr que je suis au courant que tu ne sais pas lire encore, mais si je te raconte tu n’as pas besoin de lire…ne sois pas impatient ça va venir, pour le moment lorsque je te regarde,
Texte du 26 novembre 2015.

Texte du 26 novembre 2015.

Texte écrit lors d'un atelier d'écriture en cours de français, il compte pour mon examen de complément français :) Nous devions écrire un tout petit texte avec des figures de style telles que des oxymores, des assonances, des anaphores, etc. La pluie foudroyante et amoureuse qu'il déversait sur moi me remplit d'une profonde plénitude. Nos r
L'Analyste

L'Analyste

Elle avait toujours su qu’elle réfléchissait trop. D’aussi loin qu’elle se souvienne, ça avait toujours été là, comme une petite musique ininterrompue qui pouvait venir de derrière les tympans ou du fond du crâne. Au début c’étaient juste des questions sur le pourquoi et des réponses sans queues ni têtes qui s’accumulaient dan
La Crèche

La Crèche

Sous le regard de l'âne et le regard du bœuf Cet enfant reposait dans la pure lumière. Et dans le jour doré de la vielle chaumière S'éclairait son regard incroyablement neuf. Le soleil qui passait par les énormes brèches Éclairait un enfant gardé par du bétail. Le soleil qui passait par un pauvre portail Éclairait une crèche entre les
Invitation au jardin...

Invitation au jardin...

Dans mon jardin il y a des chuchotis et des éclats de rire et sans doute des conciliabules aussi… Ah si seulement je savais écrire, que de choses je pourrais vous dire ! Je prendrais mon panier en osier, mon chapeau de paille d’Italie, et ma canne en bois vernis. Mon carnet pour faire des croquis et mon crayon à mine bien pointue et je m’e
Du vent dans les voiles

Du vent dans les voiles

A chacun ses chimères ,certains ont converti, dans toute leur démesure adolescente, une désespérance en épopée islamiste délaissant le fragile habit de la démocratie pour le carcan d'un pseudo état ,lui pour le coup totalitaire ,d'autres sous couvert de la démocratie protectrice se drapent dans le voile noir d'un parti autocratique .Ainsi
La bru de M'ame Eglantine

La bru de M'ame Eglantine

Préambule: Bonjour à vous tous et si je ne réponds pas aux com's c'est avec bonheur que je vous lis. Merci d'être là :-) Non, je n'ai pas repris l'écriture mais j'ai du mal à ne pas faire quelques petites incursions sur les blogs...vous me manquez :-) alors je remonte par ci, par là, parfois des articles anciens ... Le personnage "odieux" d
Art triste .

Art triste .

Si l'art est éternel et donc ne peut être mis en cause ,ni dans sa fonction ,ni dans sa nature même ,en revanche je peux et parfois je dois contester la gamme d'émotions et peut-être de transcendances déclinées dans un plaidoyer amoureux .Car suffit-il de se proclamer artiste pour faire de l'art ?Dans cet exercice périlleux ,ce numéro de f
L’unité Cardio à Salon de Provence

L’unité Cardio à Salon de Provence

Avant que de fermer un chapitre…juste UN et non le dernier…du livre de la vie du moins je l’espère, je veux « leur » dire que jamais je ne n’oublierai cette « Unité » mais commençons par le commencement. Octobre dans la nuit du 4 au 5 …il y a à peine deux mois. Un cardiologue contacté au petit matin et pour faire bref : « il fau
Pour Marie-Madeleine

Pour Marie-Madeleine

Marie-Madeleine, Mon amie de toujours Est rentrée et restée au jour d'hier, le jeudi 3 décembre 2015, Dans un bâtiment que personne n'aime fréquenter... On appelle ça "les soins intensifs", à l'hôtel, pardon, à l'hôpital... Mes pensées restent bloquées dans cette salle maudite Qui détruit le moral... En attendant, pour l'instant, aujou
Bilan définitif de notre action en faveur de Rêves.

Bilan définitif de notre action en faveur de Rêves.

Comme vous le savez, depuis la publication de notre Mariage , les droits d'auteurs sont désormais versés directement par TheBookEdition à l'association Rêves, mais je peux en suivre l'évolution sur le tableau de bord de notre éditeur. Ainsi donc, les droits d'auteurs perçus directement se répartissent ainsi : Versement de septembre : 953,81
Il était une feuille

Il était une feuille

Il était une feuille avec ses lignes Ligne de vie Ligne de chance Ligne de cœur. Il était un arbre au bout de la branche. Un arbre digne de vie Digne de chance Digne de cœur. Cœur gravé, percé, transpercé, Un arbre que nul jamais ne vit. Il était des racines au bout de l'arbre. Racines vignes de vie Vignes de chance Vignes de cœur. Au bou
Buenaven-tura

Buenaven-tura

Atelier d'écriture Une femme cuisine un gigot. Elle sort pour acheter des compléments à l'épicerie, et lorsqu'elle rentre, elle découvre son mari, tué par un objet contandant métallique. Placez cette action dans le contexte polar de votre choix. Cette soirée allait être spéciale, bien sûr. De toute façon, les jours de gigot, ça ne peut
Sornettes et lorgnettes .

Sornettes et lorgnettes .

Au sujet brûlant de l'imam de la mosquée de Pontanézen(Brest) ,la réponse de B Cazeneuve ne pouvait être que celle-là ;la loi , toute la loi et rien que la loi.S'il fallait mettre en examen et éventuellement expulser tous les imbéciles débitant des énormités ,auxquelles malheureusement ils croient ,la France serait moins rigolote ,non ?A
Un jour, tu apprendras...

Un jour, tu apprendras...

Un jour, tu apprendras qu'il sera mort. Et ce jour là, tu pourras enfin sortir de chez toi en toute sécurité. En te disant que c'est terminé, derrière toi. Ce jour là, ce sera définitivement fini pour toi, comme pour toutes les autres. Un soupir de soulagement et recommencer à vivre. En attendant, tu peux juste te lever tous les matins en t
Parapl...OUÏE

Parapl...OUÏE

Par les temps qui courent, nous aussi parfois, ne manquons pas d' R. Dans tous les cas...RIONS.
Prudence !

Prudence !

Voilà bien un prénom dont j'aurai du et je devrai me souvenir !Merci pour tous vos messages auxquels je ne suis pas encore en état de répondre...mais ça va venir n'en doutons pas !
Le chemin de Damas est pavé de bonnes intentions !

Le chemin de Damas est pavé de bonnes intentions !

Daesh une escroquerie religieuse,leur soi disant morale ,une escroquerie intellectuelle .Il y a malheureusement toute une population déçue de la politique à qui les discours simplistes des islamistes comble le manque d'utopie d'une société sclérosée par le capitalisme lui aussi barbare .Mais que l'on ne se leurre pas ;Daesh utilise les même
Etat d'urgence et liberté d'expression .

Etat d'urgence et liberté d'expression .

Guy Béart un chanteur français disait;"le premier qui dit la vérité ,il doit être fusillé"!Je crois que sans parler de vérité ,le simple fait de dire ce que l'on pense est souvent mal vécu par les destinataires quels qu'ils soient et à plus forte raison quand il s'agit d'amis .J'entends toujours ces paroles faciles :"moi j'aime la franchi
Vision sous un frisson de peur

Vision sous un frisson de peur

L es bras couverts de cendre et le cœur transpercé Un homme en grande errance efface de sa vie Les traces d’un passé dont l’exquise exuvie Sèche sous le soleil que la mer a gercé. Il porte le secret dont le temps a bercé La rive d’un silence où la plus noble envie Sombre sous un couteau que le printemps dévie Vers le deuil d’un lopi
Le droit d'Etre

Le droit d'Etre

Sans symbole restrictif Ni étendard Je vais reprendre ma plume Et mes pinceaux de tout poil. Sans concession sans obscurité A la lumière de mon amour infini pour le Liberté Celle que nous entonnons depuis des siècles hommes et femmes de bonne volonté. A la lumière de mon amour pour mon prochain et même celui d'après A la lumière d'une fra