Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire toc toc, le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

140 blogs

4544 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Une joie amère

Une joie amère

Hier j'ai pleuré, Aujourd'hui j'y pense Douce souffrance Une joie amère Une peine douloureuse Un bonheur traversé par une absence Deux cœurs séparés de leur amour Hier j'ai pleuré et dans le silence J'ai oublié ma douleur car ma lumière est ton sourire.

Hier j'ai pleuré, Aujourd'hui j'y pense Douce souffrance Une joie amère Une peine douloureuse Un bonheur traversé par une absence Deux cœurs séparés de leur amour Hier j'ai pleuré et dans le silence J'ai oublié ma douleur car ma lumière est ton sourire.
Jean-Baptiste Godin et Marie Moret

Jean-Baptiste Godin et Marie Moret

Alors qu'aujourd'hui lorsqu'on aborde les conditions de vie au Travail, les maîtres mots sont chômage, déficit, harcèlement, duperie, je vous propose de retrouver quelques valeurs disparues à travers un grand Monsieur et une grande Dame. Un homme et une femme se souciant de la condition de vie d'autres Hommes existèrent un jour sur Terre. Ét
L'incertitude, ou le mal de doute : Introduction (première partie)

L'incertitude, ou le mal de doute : Introduction (première partie)

Incertitude : antonyme, certitude ! Et vice versa . Ah bon, ce point est-il tranché, est-il si...sûr ? D'accord, là où réside le flou, l'incertitude règne...certainement. Là où le vrai se dissout dans de fausses apparences, la vérité vacille, Et dès qu'on ne sait plus que penser, que dire ou que faire, l'incertitude gagne en maîtresse n
Un souci de Noël

Un souci de Noël

Un souci de Noël Sur la banquise planté tout debout comme un sapin le Père Noël s'inquiétait pour la prochaine livraison. Les météorologues, les surveillants du thermomètre de la planète annonçaient de partout que la Terre devenait une chaufferette et que les glaces fondaient et que peut-être il manquerait de neiges à la Noël. Bien emm
Mimolette et ses copinettes

Mimolette et ses copinettes

Mimolette et ses copinettes Mimolette travaillait dans une usine agroalimentaire ; avec ses copinettes elles élurent domicile dans l’usine, là où le stock de nourriture remplissait la pièce. Présentons cette belle équipe ouvrière : Mimolette s’occupait de la « boule de Lille » et versait dans la cuve le colorant Rocou. - La mimolette,
Histoire tirée du placard

Histoire tirée du placard

Histoire tirée du placard "Encore !" Une petite nouvelle tente de réaliser son trou pour arriver à se loger dans le placard. "Ne poussez pas ! D u monde arrivé bien avant vous loge ici " "Mais ne me serrez pas de trop près… ! " Rien ne prédisposait à dire qu'une bonne ambiance régnait ici et que les nouveaux ou nouvelles locataires receva
Un rêve à Venise

Un rêve à Venise

Un rêve à Venise "P'tit Louis", sous haute pression artistique depuis le début de sa visite tôt le matin s'assoupit adossé contre le parapet d'un pont à Venise. Dans sa phase de récupération, il se laisse entortiller, enrôler dans un rêve étrange l'entraînant dans un univers très coloré : Les feuilles parapluies ou les feuilles paraso
Plus loin - écrit et chanté par Berry

Plus loin - écrit et chanté par Berry

Chanteuse : Berry Nom de naissance : Elise Pottier Naissance : 19 février 1978 Activité principale : Chanteuse / compositrice Genre musical : Chanson française Plus loin Je sais que tu reviens de loin Que peut être tu n'iras pas plus loin Disons, qu'ici c'est bien Nous ne nous verrons pas demain On s'est dit qu'on s'était tout dit Je crois mê
D’illusions en déceptions

D’illusions en déceptions

D’ illusions en déceptions Trottinettes reléguant les fauteuils roulants aux placards À observer toutes les trottinettes et vélos sur les trottoirs, la Joie, la Satisfaction, le Bonheur m’envahissaient : cela certainement supposait, impliquait, augurait à conclure que les personnes handicapées bien soignées et guéries retrouvaient la p
Ile de Mainau, l'île aux fleurs - Allemagne

Ile de Mainau, l'île aux fleurs - Allemagne

Ile de Mainau, l'île aux fleurs - Allemagne Voici déjà quelques années que je posai les pieds sur cette île d’où je rapporte quelques souvenirs : promenade fort plaisante, fleurs colorées à souhait, glaces extraordinairement délicieuses. Plume et moi primes le bateau à Meersburg, ville où résida la poétesse allemande Annette von Dros
OUÏE… il est toujours là

OUÏE… il est toujours là

Texte écrit en juillet 2020, j’aurais pu l’écrire hier… A méditer Est-il ici ou bien là ? Chez lui, chez elle ou celui là ? Garde le, je n’en veux pas, Passe ton chemin, écarte – toi. Tous pouvons être porteurs De ce virus de malheur Qui donne à chacun des sueurs. Mais à tous fait- il vraiment peur ? On pensait l’avoir vaincu M
Un mur pour l'OUÏE...

Un mur pour l'OUÏE...

Mur On les transporte loin de chez eux Leur faisant croire qu’ils seront mieux On les exploite ces malheureux Monnaie d’échange, c’est pas sérieux. Entendons les pousser des cris Pour vivre dans un pays ami Simplement, libres comme nous ici Pour eux, c’est l’enfer, pas le paradis. Ils attendent de nous de la chaleur Un mot, un soutien v
Une année avec l'OUÏE...

Une année avec l'OUÏE...

Le calendrier 2022 est prêt, il vous attend, n'hésitez pas à m'en faire la demande, une page par semaine agrémentée de mes photos et de réflexions qui vous permettront de nourrir votre sens de la recherche. Le père Noël serait ravi de vous le faire parvenir. Je ne suis pas travailleur d'émail mais des mots... Merci. Antoine, alias quantino
OUÏE... c'est vague!

OUÏE... c'est vague!

On va surfer sur cette nouvelle vague Elle déferle, ce n’est pas une blague Oui, difficile alors d’y échapper Faudra-t-il alors nous reconfiner ? Ce n’est pas une très bonne nouvelle Pour le passage du Père Noël ! Ah ! ce Covid, quel cadeau ! On en a tous plein le dos. Ouvrons tous nos fenêtres Changeons d’air, résonnez musette Pour
Je ferme les yeux depuis que je t'aime

Je ferme les yeux depuis que je t'aime

Depuis que je t'aime Je ferme les yeux et une lumière s'étale Je ferme les yeux et ton sourire se dévoile Je ferme les yeux et avec ma main je peux toucher les tiennes Je ferme les yeux et tu es là Je ferme les et je peux atteindre ton cœur Je ferme les yeux et je suis à tes côtés Je ferme les yeux juste pour te dire je t'aime.
Pour ne plus jamais t'oublier

Pour ne plus jamais t'oublier

Juste te regarder Toucher ton cœur avec mes yeux Parler à ta belle âme avec mes mots Pour toujours t'avoir dans ma tête Toujours croiser ton regard Et chaque petit matin plonger dans tes beaux yeux Quelques temps oublier les autres Un instant laisser partir mon esprit Partir à ta recherche Au fin fond de mes souvenirs Te conserver à jamais Te
Voyelles ? … Consonnes ?

Voyelles ? … Consonnes ?

Entrez, installez-vous dans ce fauteuil qui vous tend les bras. Laissez-vous aller, et dégustons un café pendant que nous causons, vous et moi, enfin surtout moi. Sommes-nous pas, dans un café philo et sans vouloir philosopher, discutons tout simplement ! Une information à la télévision a hier, titillé mes oreilles. J’en viens à mon propo
Horloge astronomique de Beauvais

Horloge astronomique de Beauvais

Horloge astronomique de Beauvais L'horloge astronomique a été construite entre 1865 et 1868 à la demande de l'évêque de Beauvais Joseph-Armand Gignoux par Auguste-Lucien Vérité, célèbre maître horloger de Beauvais (concepteur de l'Horloge astronomique de Besançon entre 1857 et 1862). Elle compte environ 90 000 pièces mécaniques en acie
Eveil

Eveil

Pour ce jeudi en poésie un retour sur le blog d'un poète que j'ai perdu de vue par ma faute, et je ne sais pourquoi d'ailleurs: http://lettresdesoie.over-blog.com/ A la marge du jour un papillon d’écume Sème des rides d’or sur la torpeur des bancs Dont le jardin public déroule les turbans Le long de ses sentiers enrubannés de brume. Aux m
La chorale des piafs

La chorale des piafs

La chorale des piafs Déjà en place les membres de la chorale dite des piafs s'impatientaient. Leurs yeux épiaient d’ entrapercevoir le premier rayon se lever . Chacun attendait tête levée et bec ouvert le moment d'entonner la musique . Le chef d'orchestre patientait attendant l'instant fatidique l'aile levée pour attaquer l'ouverture du jou
De cœur à cœurs

De cœur à cœurs

De cœur à cœurs Il désirait, souhaitait inoculer l’Amour dans les veines des autres. Il ambitionnait à mettre en garde le monde entier contre les méchancetés, les perfidies, les escroqueries, les coups bas, les harcèlements toutes catégories et en tous genres. Mais rien n e changeait ! L'aiguille de la potion d'Amour ne pénétrait pas d
Ruines et brouillards

Ruines et brouillards

Ruines et brouillards Un nuage de brume monte du sol, enveloppe et cache la ville. Ville fantôme aux allures fantomatiques ? La brume naturelle miraculeuse masquait les laideurs : horreurs sans noms ! Horreurs atroces ; atrocités horrifiantes ? La brumaille matinale dissimule les gens qui se côtoient et s'ignorent tout à la fois Tout à la fois
Debout face à la mer

Debout face à la mer

Face à la mer, Debout, Je regarde la mer marcher, Elle se dirige vers moi Debout, Aux pieds des vagues je marche sur l'eau Debout, Je sens les parfums d'ailleurs s'emparer de mon ouïe Debout, Sur le sable noir de la plage de mon village je dévore les magnifiques paysages Debout, J'écoute parler le vent Debout, Je regarde la nature danser Debout
En créole,

En créole,

Participation d'Anne Colette à la barre pour le défi 256, propose : À partir de phrases de chansons, n’importe lesquelles, d’un ou de plusieurs chanteurs, sur l’automne ou le thème de votre choix, assemblez ces phrases pour en faire un texte cohérent. A partir des chansons: Roulez mon z’aviron, À la Réunion, Ça sent la banane, Quand
La complainte du balayeur des rues

La complainte du balayeur des rues

Colette à la barre pour le défi 256, propose : À partir de phrases de chansons, n’importe lesquelles, d’un ou de plusieurs chanteurs, sur l’automne ou le thème de votre choix, assemblez ces phrases pour en faire un texte cohérent. Encore un jour à parcourir les rues, a vec mon balai, dans toute la ville. On voit bien que C’est la fin
Des rêves fous dans les têtes

Des rêves fous dans les têtes

Des rêves fous dans les têtes Le siècle de l'automobile se termine. Finie la liberté du transport toutes saisons à toute heure du jour et de la nuit ! Rétropédalage : les « Magiciens du Transport » ressortaient les vélos ! En Haut lieu se prônait le retour au vélo à pédales ou électrique et on aménageait tant bien que mal, plutôt m
Un Youpital – Des Youpitos

Un Youpital – Des Youpitos

Un Youpital – Des Youpitos Devant l'afflux massif et excessif quotidien aux portes des hôpitaux des pas bien-portants stressés à mort, des « burn-outés », des entassés aux citrons pressés et jetés, des dépéris en vrac il se décida quelque chose parmi l a gente de révoltés des dégâts sur la santé provoqués par des « Harceleurs d
Eloge de BARI, la belle italienne

Eloge de BARI, la belle italienne

Bari, che bella cità ! Ah, l'Italie, litanie de noms de villes superbes, toutes cités bellissimes, des plus grandes aux plus modestes ! Celles ancrées dans les terres de la Botte, comme celles arrimées aux littoraux. Matériau aussi convenu qu'emphatique d'innombrables guides touristiques sur ces "terres de contraste, de culture et de beauté "
L’ultime gaffe des Hommes

L’ultime gaffe des Hommes

Des robots et des Hommes L’ultime gaffe des Hommes Ne dénigrons pas, n’allons pas à l’encontre de nos amis robots : tels les envahisseurs « ils sont parmi nous Daniel les a vus » - ils se glissèrent parmi nous sous toutes sortes d’appellations -, depuis déjà fort longtemps. Dès les premières découvertes des années 1800, insidieus
Mariage d’Amour et de Paix

Mariage d’Amour et de Paix

Mariage d’Amour et de Paix Les branches des arbres s’agitent en un chahut monstre. Elles abritent et ploient sous le poids des milliers de blanches colombes, et forment des légions de V de la Victoire. Les feuilles en cœur, deviennent transparentes, légèrement teintées de toutes les couleurs et sur ces feuilles en cœur, s’écrivent des
P’tit Fleur Fanée

P’tit Fleur Fanée

Participation d'Anne pour le jeudi en poésie des Croqueurs de Mots, Colette à la barre. L’hymne réunionnais Vi souviens mon nénère adorée Le p’tit bouquet qu’vous la donne à moin. Na longtemps que li lé fané Vi souviens comm’ça lé loin. P’tit fleur fanée, P’tit fleur aimée Di à moin toujours Couc c’est l’amour. Ni marc
Della Mae "a family reunion"

Della Mae "a family reunion"

Della Mae "A family reunion" ------------------------------- Della Mae est un groupe féminin américain de bluegrass et humanitaire. Voilà tout est dit !! Le nom du groupe est inspiré par une chanson de "Flatt and Scruggs". Date de naissance : 2009. Nombre d'albums :6 . Les membres fondateurs de ce groupe avaient un but : former un groupe toujou
Pourquoi avoir changé le titre du blog ?

Pourquoi avoir changé le titre du blog ?

Parce que souvent femme varie, et qu’au bout de 12 ans de blog, déjà, j’avais envie de changement ! De plus, un commentaire récent de Galet m’a amusé, et voilà comment un « blog » s’est transformé en «café». D’autant que le café j’aime ça, et certains d’entre vous se souviendrons certainement des échanges entre Mère-Gra
Le doux cou de maman

Le doux cou de maman

Un doux cou de mère Idéal ! Juste à la bonne dimension ! Juste la bonne mesure d'un oreiller pour y caler une frimousse de bébé Une peau bien faite, bien lisse, bien chaude, parfaite ! Sentant agréablement, merveilleusement bon Et si douce, si souple Pour protéger une peau de bébé Bébé rechigne à le quitter Ce doux cou À la peau douill
La dernière feuille d'automne

La dernière feuille d'automne

La dernière feuille d'automne E lle affichait une beauté à couper le souffle avec son maquillage ton rouille piqueté de quelque beau reste de vieux vert. Il ne restait plus qu'elle pendue, perdue toute seule au bout d'une branche, retenue par un fil à la branche. Orpheline ! Poussées tantôt par le devant tantôt dans le dos par le vent ses a
Et pourtant…

Et pourtant…

Il est un temps où l’on rêve d’être "grand ", Et pourtant… Il est un temps où l’on s’active, On va, on vient, on bouge tout le temps, Et pourtant… Puis vient le temps de la retraite, On s’active un peu moins souvent, Et pourtant… Ensuite c’est le temps, où l’on a beaucoup de temps, Et l’on ne s’active plus que dans sa t
L'ETERNEL RETOUR

L'ETERNEL RETOUR

Alors qu’il travaillait de nouveau avec Harod, cette fois pour consolider quelques murs branlants, Méroch avait tenté de lui donner à réfléchir : - J’ai connu un homme que sa vie paisible au sein de son petit village ennuyait prodigieusement. Il est parti un beau matin, avec un jeune compagnon, croyant trouver à Taal un avenir prestigieux
Ma sous France

Ma sous France

De la violence De la délinquance Des incivilités Des crimes Du sang Des morts Des douleurs Des cris Des vies volées Des blessures Des jeunes en perdition De l'insécurité Des familles brisées De l'animosité Des séquelles De la malveillance De la souffrance Les habitants de Mayotte sont dans l'impasse.
Saint l”OUÏE…

Saint l”OUÏE…

Temps de Toussaint, temps de la fête de tous les saints. Le prénom que l’on porte révèle un peu de notre personnalité et nous prédispose, dès notre naissance. J’ai réalisé une étude très approfondie sur le sujet. Celle-ci est vraiment révélatrice et me conforte dans mes conclusions. GUY : Personne qui s’accroche aux autres, elle
RÉCIT D'ARTHUS : BRIARÉE OU LE SECRET DE LA VIE ETERNELLE

RÉCIT D'ARTHUS : BRIARÉE OU LE SECRET DE LA VIE ETERNELLE

Ollandis, la Merveille des Merveilles : ses jardins suspendus, ses palais blancs effilés érigés vers le ciel, sa bibliothèque sans nulle autre pareille et son peuple opulent et raffiné ! Cette belle cité abritait celle qui compta le plus, comme tu dis, pour moi : Briarée appartenait à l’une des plus grandes Yanariss -ainsi nomme-t-on les
MEROCH LE FOU

MEROCH LE FOU

L e garçon visait avec soin, plissant les yeux pour mieux se concentrer : à une quinzaine de pas de lui, sa cible le fixait calmement de son regard mordoré. Cette impassibilité totale désarçonnait le lanceur et il jeta un coup d’œil nerveux en direction de ses amis qui l’encourageaient dans un bel ensemble : - Allez, Ren, vas-y ! - Donne
Dans les bois

Dans les bois

Article Programmé Jeudi en poésie des Croqueurs de mots Au printemps l’oiseau naît et chante : N’avez-vous pas ouï sa voix ?… Elle est pure, simple et touchante, La voix de l’oiseau – dans les bois ! L’été, l’oiseau cherche l’oiselle ; Il aime – et n’aime qu’une fois ! Qu’il est doux, paisible et fidèle, Le nid de l
Le chasseur et le hérisson

Le chasseur et le hérisson

Le chasseur est le 4ème album studio de Michel Delpech sorti en 1974. C'est aussi le titre de la chanson n°6 de ce dernier que vous écoutez actuellement . Je m'en vais vous raconter une histoire : il était une fois un chasseur... hum, ça commence mal n'est-ce pas ? Mais c'est une histoire vraie. Je disais donc : il était une fois un chasseur
Il faut laisser du temps aux Temps

Il faut laisser du temps aux Temps

Plume attend le bec au-dessus de l’encre à prose prête à plonger. Mais Daniel – occupé ailleurs - ne se préoccupe pas d’elle. Désespérant pour une Plume de ne pas écrire. Elle fatigue au bord de sa piscine… Quand se décidera-t-il de nouveau ? Il lui affirmait que le 4 novembre - de cette année – il écrirait une belle lettre. El
Portrait

Portrait

Article Programmé. Thème proposé par Martine: Décrivez un de vos défauts ou atouts physiques ou de personnalité en utilisant le plus possible d'adjectifs de l'extrait de la tirade du nez de Cyrano de Bergerac. Vous pouvez aussi utiliser d'autres adjectifs. Texte d'Anne Comment Madame ! Vous refusez de vous ranger à notre dictat et restez à
Défauts dites-vous ?

Défauts dites-vous ?

Article Programmé. Pablo PICASSO Portrait de Dora Maar assise, 1937 – Huile sur toile / H. 92 x L. 65 cm – Paris, musée Picasso Thème proposé par Martine: Décrivez un de vos défauts ou atouts physiques ou de personnalité en utilisant le plus possible d'adjectifs de l'extrait de la tirade du nez de Cyrano de Bergerac. Vous pouvez aussi ut
Le ciel

Le ciel

Le ciel est sans étoiles Aucune lumière n'est visible de la terre Il fait nuit noire Mes pensées sont pour ton cœur Il fait nuit Sur un quai des amoureux se bécottent Je t'aime
Ta main dans la mienne

Ta main dans la mienne

Je voudrais te prendre la main Te regarder dans les yeux Je voudrais te prendre la main Et sur un sentier boisés marcher à tes côtés Je voudrais te prendre la main Et laisser nos cœurs s'embrasser Je voudrais te prendre la main À l'ombre des arbres centenaires Je voudrais te prendre la main Et écouter l'océan chanter la paix Je voudrais te
Douce nuit

Douce nuit

La nuit commence à tomber Et mes pensées ont pris la direction de ton cœur La nuit comme à se déssiner ses formes dans le ciel Que mes yeux te cherchent déjà La nuit s'étale dans le temps que mes sentiments pour toi parcourent déjà le monde pour venir se mettre à genoux devant toi.
J'ai appris à t'aimer

J'ai appris à t'aimer

J'ai appris à t'aimer J'ai appris à te regarder Je sais regarder ton cœur Lorsqu'il est nu Je sais écouter ton cœur Lorsqu'il veut me parler Je sais caresser ton corps Je sais écouter ton souffle Lorsqu'il est saccadé Je sais aimer ton sourire Il est naturel J'aime ta personne Tu es ma femme.
Une image

Une image

Un nuage…de fumée Une dernière cigarette Une odeur De la fumée Une roulée Du feu De la chaleur Un parfum Du tabac De la fuméeU Une image Une cigarette.
Mon rêve

Mon rêve

J'ai fait un rêve Ou tu étais une fleur J'ai fait un rêve Ou tu étais ma force J'ai fait un rêve Ou tu étais une poésie J'ai fait un rêve Ou ton cœur était mon sourire J'ai fait un rêve Ou la lumière était ton regard J'ai fait un rêve Ou tu étais dans mes bras J'ai fait un rêve......
Le portrait

Le portrait

Article Programmé. Jeudi en poésie des Croqueurs de mots. Texte d'Anne. Martine à la barre. Dans de vieux papiers oubliés, je l’ai trouvé, Ce visage, ce portrait qui nous vient du passé. En tenue militaire noire, boutons argentés, Képi et épaulettes, galons et baudrier. Un visage très jeune, sur les lèvres, un sourire, Traits parfaits,
 Le portrait

 Le portrait

Article Programmé Portrait d'Adele Bloch-Bauer I. Gustav klimt. 1907. Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots Martine à la barre. Cet émail où de son visage Le pinceau n'a tracé qu'une imparfaite image, Sans me la rappeler charme encore mon regard ; Devais-je espérer davantage De l'œuvre d'un mortel et des efforts de l'art ? Ce monde conna
Il faut laisser le temps au temps

Il faut laisser le temps au temps

Chanteur, Auteur, CompositeurPour ne jamais oublier ce chanteur Un petit amical coucou dominical d'automne. Je profite du temps présent c'est à dire de temps de repos. Je reviendrai comme convenu début novembre. Portez-vous bien ! Daniel Il faut laisser le temps au temps Didier Barbelivien , Félix Gray Il faut laisser le temps au temps Et nos a
Pensons à l’OUÏE

Pensons à l’OUÏE

Monsieur PATY Si certains sont atteints de psychopathie Au point d’en éprouver de l’antipathie, Pour ma part , vous avez toute ma sympathie. Croyez en ma totale empathie. Votre seul nom, Monsieur PATY Symbolise un manque d’air pour notre nation, notre PAT r Ye.
Est-ce ainsi que les hommes vivent

Est-ce ainsi que les hommes vivent

Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots Tout est affaire de décor Changer de lit changer de corps À quoi bon puisque c'est encore Moi qui moi-même me trahis Moi qui me traîne et m'éparpille Et mon ombre se déshabille Dans les bras semblables des filles Où j'ai cru trouver un pays. Cœur léger cœur changeant cœur lourd Le temps de rêver