Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire toc toc, le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

140 blogs

4544 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

La fleur et le bourdon

La fleur et le bourdon

L a fleur et le bourdon La fleur adolescente arborait une adorable mini robe froufrou festonnée claquante rouge vif et se trouvait dans un état "mine surexcitée" Aujourd'hui elle désire attirer dans ses pétales le fils Bourdon sur qui elle a des vues. Pour sur, il se présente du beau monde lorsqu'on est belle fleur : abeilles, mouches à fleu
Ascension

Ascension

Jeudi en poésie des Croqueurs de mots. À mesure que l'on s'élève Au-dessus des mornes terrains, On sent le poids de ses chagrins Se désalourdir comme en rêve. Pour l'âme, alors, libre existence !... Car, subtilisée à l'air pur, Son enveloppe vers l'azur Semble évaporer sa substance. On monte encor, toujours ! Enfin, On n'est plus qu'un so
Pour l'...OUÏE.

Pour l'...OUÏE.

Que l’on soit blanc ou noir, Chacun le même espoir. A genou pour prier Mais pas pour étouffer. « Lève toi, je t’en prie, Que j’reprenne mes esprits... » Que l’on soit blanc ou noir, Chacun le même espoir. Regardons nous en face, La haine nous menace, N’laissons pas sous silence Ces gestes de violence. Que l’on soit blanc ou noir,
Digressions d’avril ou nouvelles ?

Digressions d’avril ou nouvelles ?

Je constate qu’il y a longtemps que je n’ai plus – digressé - ! N’aurais-je plus rien à dire ou bien n’ai-je plus envie ? Sans doute un peu d es deux ! De trois sœurs que nous étions nous sommes devenues trois personnes âgées et lorsque quelques années vous séparent de vos ainées, (quatorze et huit ans) c’est avec le cœur en p
Un jour férié à venir

Un jour férié à venir

Participation d'Anne. Défi 249. Thème proposé par Laura : Pour le lundi 19 avril , c'est un jour férié qui sera à l'honneur comme le lundi de PAQUES( jour où j'écris ce défi) ou celui de PENTECOTE (à venir). Je ne veux pas entendre parler de PAQUES ou de PENTECOTE mais de ce qu'on fait de ces lundis fériés qui ne sont pas des jours de f
Là, où…

Là, où…

Notre avenir ? En ce temps là il n’y avait que nous, avant que le poète invente le mot; pendant des temps dont nous fûmes jaloux, elles furent en flammes les forêts tout là-haut, là où nous chassions les animaux, que nous apportions ensuite au clan pour les manger et boire tout leur sang. Avant le mot né de la poésie, qui un jour m’aid
La roue tourne , être un guerrier n'empêche pas de tomber........

La roue tourne , être un guerrier n'empêche pas de tomber........

J'aimais écrire , les plus beaux moments de ma vie sont dans mes pages , dans ce blog ...... Je me bats , peut-être je gagnerais....peut-être je perdrais , mais Dieu , qu'est-ce que j'aurais aimé ma vie et surtout , encore plus , celle qui m'a accompagné tout le long du chemin ,Sophie , celle qui aujourd'hui veille sur moi , même lorsque je n
C'est un merveilleux jour

C'est un merveilleux jour

Un jour de printemps sur la terre, Un poéme d'une grande beauté, Une poésie d'une douce sensualité , Les ressentis sont exprimés avec des mots, délicats, C'est un merveilleux jour, Quel dommage que ce ne soit qu'un matin de printemps, Je voudrais que ce jour demeure une éternité , Une belle réalité éternelle, Que d'amour et de tendresse
Merveilleuse beauté

Merveilleuse beauté

Je n'ai pas cessé d'admirer ta merveilleuse beauté, Ton joli sourire joli comme dédicace Ton sourire est une signature, Une belle récompense Ce magnifique sourire unira nos coeurs près de toi Merveilleuse beauté Rieuse et enjouée Pour la vie tu seras celle qui illumine mon existence Je t'écrirai comme dans le temps jadis Jamais notre amour
Oeufs de Pâques

Oeufs de Pâques

Le jeudi en poésie des Croqueurs de mots - Rediffusion. Voici venir Pâques fleuries, Et devant les confiseries Les petits vagabonds s'arrêtent, envieux. Ils lèchent leurs lèvres de rose Tout en contemplant quelque chose Qui met de la flamme à leurs yeux. Leurs regards avides attaquent Les magnifiques œufs de Pâques Qui trônent, orgueilleux
Lily Rose

Lily Rose

Je ne saurais trop vous dire comment un jour j'ai découvert ce blog ! J'aime tellement les textes de Daniel, et y compris lorsqu'ils ne me sont pas dédiés :-) que j'ai besoin de partager et vous inviter à le découvrir. Ce n'est pas Manou, qui le connait bien qui me contradira, j'en suis sûre ! https://souffle-mots.over-blog.com/ Avec un immen
Lily Rose

Lily Rose

Avec un immense plaisir je dédie ce texte "Lily Rose" à Dame Églantine-Lilas Nalge (https://mere-grand.over-blog.com/) qui accueille ce jour mon blog "Souffle-mots" au sein de la communauté "J'écris, tu écris, nous publions". Un grand MERCI à Églantine-Lilas de m'apporter cette bonne nouvelle et je m'engage à publier des textes pouvant êt
La cité du néant

La cité du néant

Bandonéon pour le Tango qui a très peu de rapport avec ce poème. Précédé d‘un silence assourdissant, entièrement vêtu d’obscurité, il arrive de l’infini néant et du chaos de l’éternité. Il rencontre la fille du vieux Saltiel, noire, si belle, première de toutes les Vénus; jamais être humain ne vit sa pareille jusque sous les
Un mois est passé

Un mois est passé

Notre manuscrit en cours est signé par 42 auteurs. Je ne doute pas qu'il y en aura d'autres, je l'espère de tout cœur. J'actualise la liste au fur et à mesure... tout est provisoire. J'insère les participations dans le manuscrit, dans un premier temps, dans l'ordre de leur arrivée. Même si j'adresse à chaque auteur un aperçu de sa ou de se
Quarante h...OUÏE te et un=

Quarante h...OUÏE te et un=

Continuons notre découverte du Maine et Loire... SOMLOIRE : On y découvre un animal rare de grande valeur. MONTREUIL BELLAY : On y trouve une fabrique d’appareils de levage appelés aussi moutons NOYANT : Ville à la noix productrice d’huile mais dangereuse pour les nageurs. TOUTLEMONDE : Ville très accueillante, ouverte à tous. MAULEVRIER
C'est parti avec l'OUÏE...

C'est parti avec l'OUÏE...

Je vous propose de découvrir quelques villes du Maine et Loire ( 49 ) qui m'ont inspiré une visite textuelle... CHOLET : I l faut bien y surveiller la température des biberons.( sortez les mouchoirs...) CHEFFES : On y trouve de nombreux dirigeants. Chapeau ! CANDÉ : Beaucoup d’indécision dans ce lieu, on a besoin d’y préciser ses objectif
Harmonie, et Harmonie du soir : 25 citations et le poème de Baudelaire

Harmonie, et Harmonie du soir : 25 citations et le poème de Baudelaire

L'harmonie : étymologiquement un accord, une union, un agrément. L'harmonie du monde, du cosmos, de la nature, de l'esprit et des âmes, du(des) cœur(s) ou du(des) corps. Harmonie intérieure, en soi,, et de ce qui entoure. Harmonie des paysages, des couleurs et des sonorités. Le périmètre de l'harmonie est immense : propre à chacun de nous,
De 5 à plus de 90 ans

De 5 à plus de 90 ans

Une quarantaine de pages pour découvrir 4 contes et ses illustrations ! Ce sont « LES CONTES JUSTE À CÔTÉ » Textes Isabelle Console – Illustrations Silvia Gil Casals. Comment vous dire …j’ai adoré ! Ces deux-là sont en phase pour charmer le lecteur et quel que soit son âge ! L’écriture est légère, et inventive, les illustrations
Mots à l’...OUÏE...

Mots à l’...OUÏE...

L’expérience est l’addition de nos erreurs. Tout le monde pense ; seuls les intellectuels s’en vantent (Philippe Bouvard) La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé (Socrate) Lorsqu’un minable attaque un autre minable, il faut s’attendre à "une guerre interminable". Mieux vaut être une vraie croy
Pâques

Pâques

Croyants ou pas, que ce We vous soit doux en oubliant pour un temps les contraintes actuelles...mais ce n'est pas une raison pour vous - jeter - sur le chocolat :-).
- Souviens-Toi du Bus 96 -

- Souviens-Toi du Bus 96 -

- Honoré ! Tu sais que j’attendais le – Bus - ? Et… - Honorine, mais qu’est-ce que tu me dis ! Tu attendais le bus à la maison? C’est le soleil de mars sur le balcon, qui a tapé trop fort alors ! - Mais quel empego ! Honoré j’attendais le livre dont le titre est – Souviens-toi du bus 96 – que même c’est mon amie Martine Marti
Une tr...OUÏE...te!!

Une tr...OUÏE...te!!

Premier avril, est-ce un poisson ? Nous avons bien entendu, nous confinons ? Il en était pourtant hors de question. Chacun apportait de bonnes raisons Avait LA solution Pas plus de six à la maison Plus de fête, de réception, Pas de célébration Lavage de mains sans exception Le port du masque, obligation Chacun garde pour lui ses postillons. M
Mariette

Mariette

Monsieur de la Fontaine, merci de me prêter un peu de votre Pierrette et son pot au lait , pour aller à la cour de la Récré de Madame JB Mariette, ce matin-là, allait à grands pas Ayant mis ce jour-là, pour être plus à l’aise Cotillon simple, et souliers plats. Elle avait pris un grand panier, sûre de trouver Dans les sentiers boisés,
Anachroniques de confinement - Tome 1 - Suite et fin.

Anachroniques de confinement - Tome 1 - Suite et fin.

1er mai 2180 – 20h30 - Firenze - Italia Les trois garnements, Libellule, Dentelle et Karma étaient sagement assis autour de la table gravitationnelle au milieu de laquelle trônait l’hologramme de leur arrière grande Mamie. Vêtue d’une simple tunique en lin, assise dans la position du lotus, Mérédith, cent ans, dont le prénom était un
Le fakir

Le fakir

Texte d'Anne pour la participation au défi des Croqueurs de mots 248. Avec les dix mots qu’affectionne Durgalola: compassion, mère, terre, mutation, lumière, centre, source, voix, regard, écoute. Ascète, religieux, derviche, magicien, il est tout à la fois mendiant et dieu sur terre. Il survole nos mythes, nos rêves, nos écrits sur son ta
Amédée

Amédée

Défi 248. Thème de Durgalola Vous écrirez un texte avec ces dix mots ou si vous le souhaitez, avec vos dix mots préférés. COMPASSION – MERE – TERRE – MUTATION – LUMIERE – CENTRE – VOIX – REGARD SOURCE– ECOUTE … Jacobée reprise encore une fois le pullover que ce chenapan d’Amédée a accroché en se faufilant à travers le
LE PEINTRE

LE PEINTRE

J’aime bien peindre les choses. Enfin, j’aimais bien. Je pensais que c’était un passe-temps tranquille et sans danger. Eh bien, laissez-moi vous dire qu’il n’en est rien. Au contraire ! Certes, au début, tout se passait à peu près normalement. Tant que je me contentais de peindre un bouquet dans un vase, de représenter un paysage pai
L'inquiet désir

L'inquiet désir

Pour ce jeudi en poésie des Croqueurs de Mots, Thème proposé par Durgalola: Le Désir. Voici l'été encor, la chaleur, la clarté, La renaissance simple et paisible des plantes, Les matins vifs, les tièdes nuits, les journées lentes, La joie et le tourment dans l'âme rapportés. — Voici le temps de rêve et de douce folie Où le cœur, que
Des textes et des nombres

Des textes et des nombres

6 = 2x3 = 1+2+3 6 avec n=1 6 = 21 (22-1) 28 = 4x7 = 1+2+4+7+14 28 avec n=2 28=22(23-1) 496 = 16x31 = 1+2+4+8+16+31+62+124+248 496 avec n=4 496=24(25-1) En clair, un nombre parfait est un nombre égal au total de ses diviseurs. Je ne m’intéresse ici qu’à l’utilisation de certains nombres dans la Bible qui peuvent permettre de mieux compre
Mais qui est donc Berthe au grand pied ?

Mais qui est donc Berthe au grand pied ?

Mais qui est donc cette Berthe au grand pied citée dans la troisième strophe du poème de François Villon Ballade des dames du temps jadis (1458 ou 59) : : "La reine blanche comme lis, Qui chantait à voix de sirène, Berthe au grand pied , Biétris, Alis, Haremburgis qui tint le Maine, Et Jeanne la bonne Lorraine Qu'Anglais brûlèrent à Rouen
J'ai écris ces mots pour toi

J'ai écris ces mots pour toi

Quelques mots que j'ai récolté dans mon cœur essentiellement pour toi. Des mots au parfum si si fin et délicat. Des mots qui résonneront en toi. J'ai cueillis ces quelques mots pour toi. Des mots simples et innocents J'ai cherché pour toi des mots en guise de bonjour J'ai trouvé pour toi ces mots qui vivent en moi. J'ai écris ces mots pour
Matinal et délicat

Matinal et délicat

Ce matin matinal et délicat j'ai pris ma plume, Une feuille vierge et l'encre de mon stylo s'est mit à crépiter mes pensées. À travers mon cœur je te vois, inaccessible je te pense Ce matin tu es trop loin de mes yeux pour que je puisse te toucher avec mes mains. Ce matin j'ai eu cette folle envie de te faire parvenir cette chaleur qui résid
Nuits blanches

Nuits blanches

Lorsque descendent les ombres du soir et que les lumières finissent par souffler sur leurs derniers éclats, la blancheur des nuits s’étend sur les rêves sans sommeil. Les fantômes de nos cauchemars hantent les draps bousculés et les couvertures rejetées. Morphée descend doucement en battant de ses ailes vaporeuses jeter de la poudre de so
Lorsqu’Églantine raconte…

Lorsqu’Églantine raconte…

Et comme elle est très bavarde, elle a encore -Raconté- mais non pas des cancans sur les uns et les autres, promis et puis juste 190 petites pages ! Dire que des - vrais- auteurs, en écrivent parfois plus de 500 ! Temps passé, temps présent, un testament qui disparaît ? Une histoire sans queue ni tête ? Peut-être ou peut-être pas ! Un temp
Horizons, les participants

Horizons, les participants

La liste est provisoire. J'ai ajouté le titre des pages déjà prêtes et mis un point d'interrogation à la suite des auteurs dont la participation n'était pas encore certaine. J'actualise au fur et à mesure. Merci à tous. ... Liste des participants à actualiser. ABC ... À L'horizon du futur Adamante Aimela ... Nouvel Horizon Alain Yvars alm
Feuerschwanz  "Das elfte gebot"

Feuerschwanz "Das elfte gebot"

Feuerschwanz "Das Elfte Gebot" ----------------------------------- "Le onzième commandement" -------------------------------- Onzième commandement-album de nos amis bavarois, y compris deux live... Mais toujours pas de traduction "convenable" du nom du groupe. Peu d'évolution...Nos Teutons excités continuent à noyer leur folk-rock dans leurs i
Qui veille à encourager la bonté ?

Qui veille à encourager la bonté ?

Ce n’est pas du mièvre c’est même très sérieux. En gros, ce qui reste de toutes les connaissances de comment organiser un organisme social, une société commune , une possibilité que tout n’éclate pas. Libre à qui veut de ne même pas vérifier : mais c’est un peu comme se trouver devant le meilleur met et de préférer prendre dans
Un nouveau défi ?

Un nouveau défi ?

Et si c’était l’heure de commencer le deuxième roman... Encore et toujours du horse ball ? Cette nuit, une célèbre horse balleuse s’est invitée dans mes rêves... un signe, non ? BOn, je crois qu’il y a du boulot... je me donne, je vous donne rendez vous pour la Coupe du Monde de St Lô 2022... C’est qu’il en faut du temps pour éc
En détresse

En détresse

Texte d'Anne. Poème écrit à partir d’une liste de métagrammes : loin-foin-coin-soin-soir-loir-noir-voir-vair-pair-l’air-laid-lait-fait. Courbé dans la tourmente, il arrive de loin. Rien à perte de vue à part un tas de foin. Transi, il aménage dans le chaume, un coin, S’enfonce dans la paille, s’en recouvre avec soin. Partout désola
RECETTE

RECETTE

Recette à ma façon pour bien commencer la journée… Choisir de se lever très tôt par une matinée de printemps. Prendre soin qu’il fasse doux, ni trop chaud, ni trop frais. Se servir un café dans une jolie tasse s’il vous plaît. Et s’installer au jardin, bien confortablement. Pendant quelques secondes, goûter le silence, le vrai sile
Un nouveau défi ?

Un nouveau défi ?

Et si c’était l’heure de commencer le deuxième roman... Encore et toujours du horse ball ? Cette nuit, une célèbre horse balleuse s’est invitée dans mes rêves... un signe, non ? BOn, je crois qu’il y a du boulot... je me donne, je vous donne rendez vous pour la Coupe du Monde de St Lô 2022... C’est qu’il en faut du temps pour éc
Défi 247, Papy tricote

Défi 247, Papy tricote

"Papy tricote" peinture de François. Thème pour ce défi 247 proposé par Marie et François: Voici un portrait à partir duquel vous raconterez une anecdote, vous devez impérativement utiliser les verbes suivants: Barguigner, Renauder , Vermiller , Ecuisser , Musser. Voici bien des décennies que Marinette et Fanfan partagent une vie commune ,
L'ombre de ton corps

L'ombre de ton corps

Tu éclores dans mes pensées De la lumière dans mon cœur Les rayons de soleil traversent ma fenêtre Ils se sont installés dans ma demeure Ils courent au sol, et sur les murs de ma maison Ils se sont introduis comme pour me tenir compagnie Une mise en lumière Une belle présence qui ne s'explique pas En moi tu es là Et dans mes pensées tu vi
J'ai écouté battre ton cœur

J'ai écouté battre ton cœur

Un jour tes bras m'ont enveloppé Depuis j'ai froid dès que tu n'es pas là Un jour j'ai écouté battre ton cœur Depuis je suis volontaire pour t'aimer Un jour tes yeux ont saisi mon regard Depuis mon cœur ne cesse de te réclamer Un jour j'ai posé mes mains sur les tiennes Depuis nous sommes les meilleurs amis de la terre.
Mayotte tremble

Mayotte tremble

La mer est agitée Un tableau rarissime Du feu au fond de l'eau Un tableau sublime Une lave au beau milieu d'un magnifique lagon Un tableau naturel Des coulées de laves dans l'eau Un tableau unique De l'angoisse sur les habitants de Mayotte Un tableau divin Une explosion de feux Un tableau inestimable Des bulles dans la mer Un tableau d'une île D
Pour jouer avec les rimes

Pour jouer avec les rimes

Le regard dit des mots en silence. De chemin en errance, il parle d’espérance et de désespérance. Le regard s’ouvre sur des mondes engloutis aux rêveries qui pleurent et qui rient. Le regard tourne de l’œil, s’échoue sur les écueils et ne voit pas toujours les accueils. Le regard s’évanouit sous les paupières qui se ferment et di
Le point du jour

Le point du jour

Le jour se lève en baillant et repousse la nuit qui s’éloigne furtivement. Les brumes matinales rampent sur le sol froid qui se réchauffe lentement et tissent un tapis aérien. Elles esquissent des mouvements imperceptibles d’une danse sensuelle énigmatique. Elles s’agrippent à la végétation et accompagnent les gestes des êtres qui se
Qui est-il ?

Qui est-il ?

Participations d'Anne au thème de ce jeudi proposé par les Cabardouche 'S: Composer un poème pour faire deviner un mot. 1- Qui est-il ? Aux premières lueurs du jour, Il flâne, il court, il musarde, Dans les bois et les alentours, Va, furète parfois lézarde. Il sent l’herbe et la noisette, La poussière, la pierre et l’humus. Il sert de r
Logogriphe

Logogriphe

Pour le jeudi poésie du 4 mars les Cabardouche'S, ont sorti de drôles de cartouches ! Vous composez un logogriphe ! Rien que ça Mes Seigneurs ! La bête m'est inconnue, mais s'avouer vaincue avant que de combattre ? Il me sera sans doute pardonné d'avoir tenté ! Je n’ai aucun don pour les devinettes, Les charades me sont un casse-tête, Un l
Les tables ont oublié leurs tabliers ?

Les tables ont oublié leurs tabliers ?

Le langage garde une permanente profondeur que peu d’humains nous offrent. Oui la table établit tout ? Et si nous pouvions toujours tabler sur les tables ? Comme ces questions déploient de milliers de km d’espaces libérés ! Suffit d’espacer ces espaces et tous pouvoirs discriminatoires et ennemis du genre humain de s’étioler vite fait
H...OUÏES fautes !

H...OUÏES fautes !

De retour à la maison, parents, vous n' avez qu'une seule note à demander à votre enfant qui arrive de l'école:" Tu as eu combien à ta dictée?" Vous ne demandez pas les autres... Ce que J'ai ainsi remarqué m'a inspiré ce texte que vous pouvez faire apprendre à vos petits enfants ou enfants qui, lorsqu'ils la réciteront à leurs parents le
La paix intérieure

La paix intérieure

Cherche ta paix intérieure, celle qui adoucit et efface les tourments. Tu trouveras en toi la tendresse de t’aimer. Pose ton fardeau au chevet des astres qui éclairent ton chemin. Place un pied devant l’autre, il n’existe rien qui ne puisse t’empêcher d’avancer sinon toi. Dépose une touche de parfum d’une liberté légère et frisso
Piqu’...OUÏE...

Piqu’...OUÏE...

C ‘est vrai, nous sommes dans l’attente Ce téléphone aux abonnés absents La seule réponse: il faut attendre... Que l’on soit pris pas ces variants? Température, toux, isolement , Nous sommes coupés de tout finalement Pas de famille, pas de petits enfants, Pas de visite à grand papa et grand maman... Plus rien à se mettre sous la dent
Je sais un nid charmant et tendre…

Je sais un nid charmant et tendre…

Je crois que je ne vais pas être la seule en ce jeudi, à sucomber à ce poème :-) Je sais un nid charmant et tendre Où niche l’oiseau bleu du cœur, L’oiseau dont nul ne peut entendre Sans tressaillir, l’accent vainqueur ; Nid plein de grâces sans pareilles, Qui, sous un rayon de gaieté, Scintillent comme des abeilles Dans l’or des au
Six tableaux de jardins

Six tableaux de jardins

Participation d'ANNE au défi 246, thème proposé par ABC : Lui proposer une recette pour sauver son jardin, attaqué par des Motivores ! Des images et des mots pour faire des jardins le reflet de notre âme. Au jardin du bonheur il y a des fleurs de toutes variétés pour réjouir mon cœur, un coin d’ombre près d’une fontaine où règne une
SOS Jardinier ! Défi 246

SOS Jardinier ! Défi 246

Le jardin d' ABC a subi une attaque en règle par des - Motivores - ! Elle profite d'être à la barre du navire des Croquuers de mots pour demander de l'aide et une recette simple et efficace pour réparer les dégats ! Lorsque Firmin s’avança sur le pas de la porte pour admirer son jardin comme tous les matins, il se laissa choir sur le sol po
Âme tendre et sincère

Âme tendre et sincère

Je t'ai fait l'amour avec passion J'ai pris le temps de t'apprécier Je t'ai fait l'amour avec toute ma tendresse, Je t'ai fait l'amour en te faisant don de tout mon cœur! Je t'ai fait l'amour en dissipant tes craintes et tes tristesses, Je t'ai fait l'amour en t'aidant ainsi à connaitre le bonheur! Je t'ai fait l'amour pour te rendre confiante e
Le printemps

Le printemps

Premier jeudi en poésie des Croqueurs de Mots avec ABC à la barre ! Les bourgeons verts, les bourgeons blancs Percent déjà le bout des branches, Et, près des ruisseaux, des étangs Aux bords parsemés de pervenches, Teintent les arbustes tremblants ; Les bourgeons blancs, les bourgeons roses, Sur les buissons, les espaliers, Vont se changer en