Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Mermed

Mermed

Mermed, aussi Dogberry et Holophernes, que j'aime peu; je lui préfère Olophernes quand je le rencontre à Holipherne, là où Judith rencontre Shakespeare.

Ses blogs

Effleurements livresques, épanchements maltés

J'ai écrit et j'écris les textes de ce blog; beaucoup sont régulièrement publiés en revues; j'essaie de citer mes sources, quand je le peux; ce sont des poèmes ou des textes autour des gens que j'aime, la Bible, Shakespeare, le rugby, les single malts, Eschyle ou Sophocle, la peinture, Charlie Parker ou Sibelius, la définition de l'infini de David Hilbert, les marches ici et ailleurs...Et toujours cette phrase de Halldor Laxness: 'leur injustice est terrible, leur justice, pire encore.' oliphernes@gmail.com
Mermed Mermed
Articles : 973
Depuis : 23/10/2015
Categorie : Religions & Croyances

Shakespeare, Un anglais qui eut son heure de gloire

J'avais commencé la publication de mes traductions des sonnets ici, puis je les ai ajoutées à mon blog principal -Effleurements livresques, épanchements maltés – en laissant de côté celui-ci. Je le reprends désormais, il présentera mes traductions - mes propositions de traduction devrais-je dire – des sonnets, des grands poèmes (Venus and Adonis, The rape of Lucrezia) d'extraits de pièces. Il y aura aussi quelques articles – à prendre avec distance – autour de William, ainsi qu'une pièce de théâtre qui devait être montée mais que le confinement à repousser à une date que nul ne connait. Vos commentaires sur tout ce travail sont les très bienvenus.
Mermed Mermed
Articles : 128
Depuis : 22/12/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Souvenirs de la maison des à-côtés

Tous ces textes ont été écrits en prison.
Mermed Mermed
Articles : 11
Depuis : 06/12/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Drive my car

Drive my car

J'étais très curieux de voir une adaptation de Murakami, qui n'est pas un romancier de l'action, et j'ai beaucoup craint pendant les premières trente minutes, je me retrouvais dans une succession de plans fixes, dans un film comme on en voit tant, un de ces films boboisants... À ce propos, j'ai découvert il y a peu en lisant l'excellent Brenda
Sonnet 13

Sonnet 13

Le Chevalier d'Éon (1728 - 1810) un autre hésitant entre deux sexes O! that you were your self; but, love, you are No longer yours, than you your self here live: Against this coming end you should prepare, And your sweet semblance to some other give: So should that beauty which you hold in lease Find no determination; then you were Yourself agai
Sonnet 10

Sonnet 10

Jhannes Vermeer La,jeune fille à la perle (1665) Est-ce la beauté pour vous? For shame deny that thou bear'st love to any, Who for thy self art so unprovident. Grant, if thou wilt, thou art beloved of many, But that thou none lov'st is most evident: For thou art so possessed with murderous hate, That 'gainst thy self thou stick'st not to conspi
Onoda

Onoda

Hiro Onada (1922 - 2014) Il est des films - vous savez ces films sur les difficultés de l'âge, ceux sur les problèmes des couples bobo, ces polars toujours les mêmes... qu'en regardant on trouve trop long de trois heures quand ils ne nous infligent que deux heures de projection, tellement longues d'ennui... Et puis il y a ces films - trois ou
Roman, chapitre 3

Roman, chapitre 3

3 Il avait passé une nuit en garde à vue avant d’être présenté au juge d’instruction. Il ne connaissait pas d’avocat, il avait choisi au hasard. - Trois personnes vous ont vu donner un coup de poing à Monsieur Dore. Il est mort. - Oui. - Vous reconnaissez les faits? - Oui. Le juge lui avait demandé pourquoi il avait tué cet homme. Il
DH Lawrence lit Shakespeare

DH Lawrence lit Shakespeare

D. H. Lawrence, (11 Septembre 1885 - 2 mars 1930 When I read Shakespeare I am struck with wonder that such trivial people should muse and thunder in such lovely language. Lear, the old buffer, you wonder his daughters didn't treat him rougher, the old chough, the old chuffer! And Hamlet, how boring, how boring to live with, so mean and self-conscio
Duo inouï

Duo inouï

Jamais entendu - l'avais-je même imaginé ? Pareil accouplement, un piano et un clavecin, seuls sur scène... Les notes de l'un se glissent entre les notes de l'autre, les improvisations de l'un – comme par imprégnation – et quelle imprégnation ! Carrément une clairvoyance - pénètrent et renouvellent la partition, quand bien même celle-c
Sonnet 8

Sonnet 8

le char du soleil sur un vase Grec Lo! in the orient when the gracious light Lifts up his burning head, each under eye Doth homage to his new-appearing sight, Serving with looks his sacred majesty; And having climbed the steep-up heavenly hill, Resembling strong youth in his middle age, Yet mortal looks adore his beauty still, Attending on his gold
Tristan Corbière

Tristan Corbière

Tristan Corbière (1845 – 1875) Ce n ’ est pas un homme de lettres - c ’ est un poète - poète contumace - tellement poète que sa besace déborde de vers … . Poète, en dépit de ses vers; Artiste sans art, - à l ’ envers … Tellement poète qu ’ aucune influence - sur les lettres - jamais - vivant - il n ’ eut - cet inconnu …
Roman, chapitre 5

Roman, chapitre 5

5 Samedi matin, Rolles et Dupuy s’apprêtent à partir à Henoke, Danielle leur dit, - Si les gens d’Affitaunauto reconnaissent bien la photo, vous m’appelez mais au numéro de la prison, les portables ne passent pas. Après avoir discuté avec Marie Claude et son équipe d’informaticiens, ils repartent à la Maison d’Arrêt où ils espè