En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Françoise LATOUR

Françoise LATOUR

Je suis rédactrice et journaliste.

Ses blogs

La Sphère des Mots

La Sphère des Mots

Je suis rédactrice d'articles sur Internet, écrivain public et journaliste. Vous trouverez ici des articles sur des sujets variés.
Françoise LATOUR Françoise LATOUR
Articles : 256
Depuis : 20/08/2011

Articles à découvrir

Le bracelet

Le bracelet

La mer est parée de diamants sous le soleil. L'eau est calme et quelques vagues roulent mollement jusqu'à la plage. Le ciel bleu s'est posé sur l'étendue scintillante. Je me rappelle comme si c'était hier et pourtant, cela fait déjà plus de cinquante années qui se sont écoulées depuis ce matin de printemps… La mer clapotait sous la jet
Deux cygnes

Deux cygnes

Deux cygnes touchés dans leur cœur s'aimaient d'amour tendre. Le malheur était qu'ils n'arrivaient pas à se comprendre. Battements d'ailes discordants, regards à l'opposé, Leurs danses amoureuses n'étaient que chassé-croisé. Les rires et les sourires se sont évanouis dans le brouillard. Les deux cygnes avançaient comme à colin-maillard.
Les ruines

Les ruines

Vieille maison qui a vécu, pierres délaissées, murs abandonnés, les ruines s'érigent vers les cimes des arbres. L'âtre ne réchauffe plus les corps. Le vent s'est installé en propriétaire. Les fenêtres sont des trous béants au regard vide. Une vieille porte au bois dévoré ne tient que par un seul gond, prête à tomber au moindre soupir
Les traces de nos pas

Les traces de nos pas

Nos traces laissées sur les chemins s'effacent avec le souffle du temps qui passe. Les heures de nos vies s'écoulent dans le grand sablier de l'univers. Les grains de notre temps glissent avec fluidité entre nos doigts qu'ils effleurent dans une caresse. Les étendues poudreuses se rident sous la force du vent qui chante à nos oreilles. Nos pas
Les livres

Les livres

Enfant, j'avais toujours le même rituel. Je lisais les titres des livres sur leur tranche en penchant la tête et en laissant glisser dessus mon index. J'aimais sentir ce contact lisse et vaguement tiède sous la pulpe du doigt. Puis je me laissais glisser au sol, irrémédiablement. Toujours en position du tailleur. Le livre sur les genoux, je to
La solitude

La solitude

La solitude est-elle un sentiment ou une émotion ? Non, ni l'un ni l'autre, c'est un état de fait. Mais c'est un compagnon de voyage très fidèle. Elle est là pour te tenir la main quand tu en as besoin, elle partage avec toi les plus jolis moments de ta vie. Elle embrasse te lèvres et te prend dans ses bras pour danser. La solitude chérit ch

Le violoncelle

Les ailes des oiseaux glissent dans le vent qui ébouriffe leur duvet. Les fleurs se recroquevillent, l'eau se fait rare. Les sourires se sont fanés eux aussi par manque de joie. La lumière a baissé dans le cœur des hommes. Les chansons tristes poussent doucement vers le ciel. Elles tendent leurs tiges fragiles et délicates ornées de notes cr

La fragilité d'un pays non producteur

La France est un pays qui produit de moins en moins avec une baisse des terres agricoles et la délocalisation de ses entreprises. Sa principale économie finira-elle par être le tourisme, généralisant ainsi une pratique interne d'une population locale à la recherche de faire vivre leurs départements et donc leur économie ? A force de déloca

Le saule pleureur

J'arrive au bout du chemin. Mon cœur bat un peu plus fort, je sens bien que l'impatience le fait palpiter un peu plus vite… Ca y est ! Je vois l'étang qui forme une tâche sombre et rutilante à quelques centaines de mètres de mes pas. Plus j'avance vers lui et plus il grandit. Je m'approche à grandes enjambées et je finis par courir sur les
Poussière de vie

Poussière de vie

La vie est une mer agitée. Ses flux et reflux nous entraînent vers le haut et nous renvoient dans les fonds les plus sombres. Il est tentant de couper le fil de nos pensées si tendu qu'on pense qu'il va rompre. Le balancier de nos vies fait tic-tac dans nos poitrines. Le temps s'écoule et laisse derrière nous la poussière de nos petites et fr