Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Fleurs de poètes

Poésies en tout genre, textes nostalgiques, mélancolie... Bienvenue à tous ! Communauté gérée par Paloma

Gérée par Paloma

Tags associés : poème, amour, coeur, mot, poésie, poète

111 blogs

1360 posts

21/07/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

LE RÊVE DU PAPILLON

LE RÊVE DU PAPILLON

Londres, le 09 octobre 2015 Je venais de ranger mes rêves comme on range une arme de crime, à la va-vite, hâtivement, sans trop réfléchir mais en prenant quand-même soin de ne laisser aucune trace derrière, ces rêves d’enfant peuvent coûter cher à l’homme d’aujourd’hui, à croire qu’il y-a un délai définit pour chaque chimère
sensations érotiques...

sensations érotiques...

Par un jour de beau temps , on décide de se rencontrer et d'aller prendre un verre afin de se connaître , de se voir en réel. Arrivée à l' heure , je vous vois arriver au loin tout souriant....Visiblement , cette rencontre vous rend heureux. Nous prenons un verre et discutons de tout et de rien mais nous sentons de suite qu'une certaine magie
Me and you or you and me?

Me and you or you and me?

I am as you are! we are our destiny ! we try just so much to love! is it so hard to predict? me and you or you and me! just as a sigh we believe in today I am as you were! you are as i was ! Is it strange to believe we can be together? I am your sun as you are my night, as a cold wind i was you were my hot sunlight as my sugar candy you were, i was
The river

The river

Like the baby who tries to walk, as a spring who rise for a way just as life that starts somewhere to grow only a river, just as a river, such as memories Like the child who tries to talk, as the source who brings water to you As the beginning of a story never to broke down Just a river, it is just a river, such as hopes like a old friend! never to
Excitation torrentielle

Excitation torrentielle

Ce jour là , il pleut et nous décidons d'aller au cinéma afin d'y passer notre soirée. L'endroit idéal pour essayer de te voler un bisou , une caresse ou une attention particulière. Nous nous asseyons dans le fond de la salle pour être bien à notre aise mais aussi pour avoir notre intimité. Le film commence et je glisse délicatement ma ma
Sensation...

Sensation...

Il a cette lueur au fond du coeur Qui rend les gens heureux Je n'ai pas vu le fond de ses yeux Mais j'ai perçu sa lumière intérieure Il donne des instants de communion Qui rendent la vie bleue...
Intime blessure

Intime blessure

... Vivre n’est plus, alors, que recoudre une trame et recouvrir de pas ce qui fut notre trace ... La jeunesse insouciante chante en son printemps,La joie, le plus souvent, habite les cœurs neufs ;L’ivresse est un bonheur fugace mais prégnant,Il colore le ciel, ainsi l’aube vermeille. Mais cela, peu à peu, s’engourdit, s’ensommeille,Le
Le chant du vent...

Le chant du vent...

Je laisse l'Univers me porter Me conduire et aller Je laisse Paloma rêver Et tout devient réalité Vivre ici et maintenant Sans bousculer le temps Ecouter le chant du vent Et attendre l'événement...
Si je m'envole...

Si je m'envole...

Si je m'envole parfois C'est pour échapper à l'ennui Libérer mon âme aux abois Et me trouver un abri Si je m'envole parfois C'est pour trouver dans l'infini Ce petit "je ne sais quoi" Qui manque à ma vie...
Rien de plus doux...

Rien de plus doux...

Qu'y a-t-il de plus doux Que le creux de son épaule Quand le soir est à nous Et que l'amour nous enrôle ? Qu'y a-t-il de plus tendre Que le fond de ses yeux Quand il n'y a plus d'attente Et que le ciel est bleu ? Qu'y a-t-il de plus beau Que cet amour entre nous Quand les étoiles là-haut Veillent sur nous ?
Arc-en-ciel...

Arc-en-ciel...

Un arc-en-ciel dans la nuit Et le monde s'éblouit Un arc-en-ciel nous sourit Et la lumière nous conduit Un silence d'étincelles Retombe en parcelles Nous ouvrant les ailes Vers un bonheur irréel...
Le soleil dort...

Le soleil dort...

Le soleil dort Dans la nuit velours Les étoiles d'or Scintillent d'amour Le soleil dort Fera-t-il jour Demain encore Et toujours ?
Nuit blanche...

Nuit blanche...

La nuit est blanche Sous la lune souriante Mais moi je flanche Dans la nuit troublante Le silence danse Valse d'absence Silence cruel Brûlant mes ailes Mes pensées volent Vers la brèche Du ciel qui s'étiole Et s'assèche Morne silence Mon coeur danse Dans le ciel sans fin Pour toi, si lointain...
Il y a longtemps...

Il y a longtemps...

Il y a longtemps que j'attends Que le jour se lève enfin Il y a longtemps que j'attends Même si tu tiens ma main J'ai toujours senti Au plus profond de moi Un vide inouï Qui m'attire vers le bas J'écoute le souffle de la nuit Le murmure divin J'écoute dans chaque bruit Le secret de demain...
Elle n'est pas belle...la vie-les pieds-dans-l'eau ?

Elle n'est pas belle...la vie-les pieds-dans-l'eau ?

Ephéméride ou petit compte rendu… Hier, la chaleur suffocante de ce début de fin juillet, vers 19 h, un vent frais a soufflé, se transformant doucement en agréable brise… De gros nuages gris foncé se sont formés laissant présager, aux yeux de mon épouse exténuée par la chaleur et visiblement aussi à ceux des oiseaux assoiffés, l’
C'était dans une autre vie....

C'était dans une autre vie....

C’était dans une autre vie ? Dans une autre vie peut-être, dans une autre vie, probablement. J’avais quelques cinquante ans de moins et une infinité d’illusions en plus…mais déjà des prémonitions….. C’était au cinéma #Le_Mondial de Tunis, je m’en souviens comme si c’était hier ou #demain, je le ressens encore comme si c’
Embarras du choix...à votre bon cœur l'ami...

Embarras du choix...à votre bon cœur l'ami...

Ami lecteur, fais ton choix pour ce survol d’une longue tranche, condensée, de l’une, des plus banales des vies…. Temps éphémère et temps permanent… Temps de la mort sempiternelle qui investit en permanence et scande le temps, de l’éphémère vie… Ou discours à moi-même, si tu ne le pénètres et le saisis…toi, l’éternel alt
Conspiracy

Conspiracy

Every one looks so strange, as every one feels confusion Something wrong? as anybody is turning to anyone? Is it you or is it me? Cities living in alienation ? Did they understand? Did they look around what is going on? Conspiracy rules this world! Digging deep as turning mad, they dont see the reality as they reach the point! as they bring life do
Simple petite catharsis, en passant.

Simple petite catharsis, en passant.

Je circule sur quelques réseaux sociaux où je fais partie de divers groupes s’occupant, qui de cinéma ou de poésie, qui d’amour de la langue française ou autre, qui de mémoires de villes aussi diverses que passionnées. Outre le fait banal que certains amoureux de telle ou telle langue prennent un plaisir, inconscient donc bien involontai
An endless road

An endless road

Chasing away with fear for a escape to freedom Starving from the reason of nations to grow sharing miserable life under a terrified rule Can you people imagine how hard is that run to survive Just as an endless road ! Just below to an endless road as we move around Trying to cross borders to unfear living Giving away all from the evils armies Askin
Rémission

Rémission

... Dis à l’antique Parque, à la chère fileuse, en continuant l’ouvrage, en dupant la coupeuse ... Je me tuerai demain, à moins que je sois mort…Demain, il sera temps, demain rase gratis :La corde n’est pas prête et le chanvre, je crois,N’est pas encor tressé. Ce jour je tiens ma rampe. Va-t-en porter, camarde, un fer d’une autre
Old man

Old man

Like an old tree, he stand alone in the dark, never fears, never cries! An old man that no one cares, just an old friend alone, accross the street! Like a gift of history, stable he stand with pains, suffering that no one dares, alone forgotten by a busy life, starring his old hungry dog apart. People! he reflects like a mirror your life, that no o
Dream#15

Dream#15

I had a dream, such amazing visions ! so can it be true ? dreams won't come easy when nobody is getting around to make it real! so sad. Yesterday my life broke apart, asking for some answers, ! no one will put me down again, no one to break my life apart! no way. i dream of a true sight, shining as a real spirit! promises for life ! Yes however Bea
Death has no mercy

Death has no mercy

Where is life gone so far ? yes where ? is it lost or is is unless? Every one needs cares but no one dares. Just anyone only Death will do! Death has no mercy ! always on duty Death is on her way ! no one can stop her ! yes no one can change it! Just a matter of time! Why people be down so alone? Will someone listen to you ? No no reason for it! On
Na !

Na !

... Et moi quand je veux pas dormir / Je rêve que ça va finir ... J’en ai marre d’être petitOn me promène, on me ramasseFaut toujours que je dise ouiAux grands du haut de leur carcasse. Toujours ils me lèchent la pommeSans demander la permission :« Mais quel gentil petit bonhomme !Tu es sage au moins mon garçon ? Et dit bonjour et dit me
Spleen de la passion

Spleen de la passion

. Sous la grisaille de sa couverture, Ce ciel qui ne montre pas fière allure Cache des souvenirs jamais éteints Au cœur d'une mélancolie sans fin. Sous les nuages de nos souvenirs, Un amour qui ne pouvait pas mourir S'est gravé sur nos destins tout tracés Dans la fusion des âmes envolées. Une vie s'achevant à petit feu Guidée par la malé
À la verticale des ammonites

À la verticale des ammonites

Lentement tu ouvres la bouche, Avec soin, tu extrais d’entre tes dents Un point d’interrogation, Une courbe enroulée sur elle-même, sur toi. Ta question s’est posée en termes choisis. La réponse, tu l’as bien cherchée, au fond : La résonance sert la soupe faute de logique Dans des faïences bleues, pour garder les apparences Saines et
Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare

Le songe d'une nuit d'été de William Shakespeare

©JOSEPHINE WALL Que chaque fée erre dans le palais de Thésée. […] Et nous le bénirons, Et la famille engendrée là Sera toujours heureuse. Désormais ces trois couples S’aimeront toujours fidèlement ; […] Fées, répandez partout La rosée sacrée des champs ; Et bénissez chaque chambre, En remplissant ce palais de la paix la plus dou
L'épée maudite

L'épée maudite

Ayant erré depuis l'aube des temps , Après avoir vu couler tant de sang, Quand son peuple le croyait mort, De faux fidèles l'avaient poussé dehors. Glissant dans les ténèbres, éjecté de son monde, Perdu, comme un fantôme à l'âme vagabonde, Sauvé par les puissances de l'au delà , Qu'il invoquait depuis longtemps déjà. Forces du bien e
D’un mort à un vivant

D’un mort à un vivant

D’un mort à un vivant Le bonjour d’un endroit étrange Où la vie s’appelle silence Je vous envoie ma déchéance En guise de reconnaissance Mais assurez-vous avec méfiance Que toutes mes offrandes N’abîment votre révérence Et bien que mes connaissances Soient bien peu suffisantes J’espère que par chance Mes choix illustrent votre r