Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Fleurs de poètes

Poésies en tout genre, textes nostalgiques, mélancolie... Bienvenue à tous ! Communauté gérée par Paloma

Gérée par Paloma

Tags associés : poème, amour, coeur, mot, poésie, poète

112 blogs

1395 posts

21/07/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Le puit aux souhaits

Le puit aux souhaits

Image de Luc Bersauter, http://facebook.com/luc.bersauter Le Puits aux Fées est tout mangé d’orties Pas un seul vœu n’en sera jamais sorti Le bonheur regarde toujours en arrière Comme un môme marchant dans un ruisseau, Un été passé, à faire des barrages de pierres Qui n’ont pas arrêté une seule goutte d’eau. On trouvera un sens
Eclaircie...

Eclaircie...

Encore de l'amour, j'en veux encore Couvre-moi de ta douceur La lumière de tes yeux A des reflets de soleil levant Intimes frissons, émois profonds Rêves scintillants d'étoiles Caresse-moi de tes mots doux Il pleut sur le passé Et mon coeur brille sous ton éclat...
J'avais rêvé de toi...

J'avais rêvé de toi...

J'avais rêvé d'une vie pleine de poésie A des sentiments purs, à un amour vrai Je rêvais de châteaux pour m'y cacher Croyant que mes désirs n'existaient Qu'au fond de mes songes Puisque dans ma vie tout était contraire Je me suis réfugiée au pays des étoiles Puisque tout y était plus beau Et j'y ai trouvé un monde magique Où tout se t
Esquisse d'amour...

Esquisse d'amour...

Cette petite lueur Qui me chatouille le coeur A la douceur et la chaleur De la caresse de tes yeux Ses rayons qui chatoient Comme une étoile dans le ciel M'enveloppent de plénitude Et me transportent d'allégresse Joli petit nuage blanc Sur ta ouate tu me berces Alors je me surprends A sourire béatement A ce bonheur que je dessine Dans mes rêve
T'aimer, démesurément...

T'aimer, démesurément...

Donne-moi tout de toi Entre ton coeur et ton âme Ma main sur toi se pose Et je me laisse emporter Sur la démesure de l'amour Un seul de tes regards me frissonne Reste, envoûte-moi Et laisse-moi t'aimer Mes mots sont pour toi Et les tiens m'enchaînent Nos nuits seront nébuleuses Toutes les étoiles y conspirent...
Anger

Anger

Why hurting this way ? Such as a fake understanding? Who is crying beside that wall ? Pity fools the mad ones. Freightening is the voice of the city ! Anger' time goes to reach an end! can it be safe? Lonely road to search for sanity ! no policy to reach rules. How can it be that way? spending times like freaks, loosing friends down under! Can they
Fièvre d'amour...

Fièvre d'amour...

Je suis émerveillée de cet amour que tu me portes Au-delà des frontières du temps et de l'absence J'entends mon coeur qui ne bat que pour toi Et qui se languit de ton prochain retour Ô mon amour, j'ai le cœur au bord des yeux Et je t'attends de cet amour ardent Mes bras s'impatientent de se fermer sur toi Et tu sentiras ma fièvre dans mes ba
La lumière se meurt...

La lumière se meurt...

Tu es loin de mon coeur Et la lumière se meurt C'est comme une nuit sans fin Et partout je cherche ta main Tu es le rêve qui me réveille Tu es celui qui m'émerveille Je te voudrais à mes côtés, sans fin Aujourd'hui et tous les demains La lumière sans toi se meurt Mais pas celle de mon coeur Le soleil se tapit au fond de moi Pour que tu lui
Sadness

Sadness

So sad are those time of hatred So mourn is life without friends So mean are news without beliefs So loose are endings with pride Sadness for the blessing ones Sadness by the poor Sadness as a state of mind Sadness as a State of fear Can you forgive ? Can you color this world with faith? Can you do feel it? Can you ? So sad is the way they die So s
Douceur d'un matin...

Douceur d'un matin...

Douceur d'un matin Le soleil s'élève Les nuages tremblent dans le ciel Et semblent me montrer Une étoile qui ne s'éteint pas Je m'éveille fébrilement Les yeux encore plein de toi Le coeur plein de cet amour Que tu me donnes Jusque dans mes rêves Au coeur de la nuit Où je m'endors sans toi Et je souris à ce matin Qui me rappelle Ton retour
Doux rêve...

Doux rêve...

Je m'endors dans le silence de ta voix Qui me parle encore tout bas Je te vois qui t'approche de moi Et qui me tends les bras La brise légère de ton souffle me caresse Ta douceur m'envahit de désir Quand ton étreinte se resserre Mais je me réveille et je te cherche Dans mon grand lit vide La magie de la nuit a pris fin Alors je garde dans mon
Sin city

Sin city

Poverty, technocracy, insanity, delinquincy, robbery, erocracy A closer view to Sin city Frustration, violation, extortion, expiation, fornication, repression why so cruel Sin city? Lonely people looking for a futur, for a pride, for salvation as it never comes! Conspiracy, fancy policy, iniquity, stunt privacy, amorality, no words can save you Sin
La Liberté à cœur et à cri.

La Liberté à cœur et à cri.

La liberté doit être, c’est une évidence. Ou elle n’est pas. Dans ce cas, le mot lui-même meurt - il n’a pas toujours existé, il suffit de lire l’histoire de la philosophie - parce qu’il n’a plus de raison d’être. Soit j’ai le droit de penser, d’exprimer, d’être ce que je veux, - je me situe sur le plan de la volonté de
Toi, tu sais...

Toi, tu sais...

Combien de "Je t'aime" dans un soupir Souffle d'amour de mon coeur Combien de choses à te dire Je ne sais plus comment les écrire Aurai-je assez de mots Pour te dire ce que je ressens As-tu le coeur assez grand Pour y accueillir tant de sentiments Je te vis, je te respire Près de toi, je veux rire Toi seul sait allumer mes étoiles Tu fais pouss
Hopes

Hopes

Is it so hard to do ? just to give a hand As you try so hard to change! As you belong to your fears ! As i try to listen Words won't come easy Hopes are here to say! no manner why As i try deeply to bring sights As nothing sounds more unreal as no one to share it Hopes show the way! no manner how As you can't see the pain! As no one to call back ho
Emotion...

Emotion...

Mon coeur s’épanche En gouttes de tristesse Pour l’humanité qui flanche Devant tant de rudesse Je m’émeus et je pleure Comme par un jour de pluie Où se cache le bonheur Qui sourit à la vie ?
Amour...

Amour...

Ancrée dans tes yeux Ton regard me brûle Je voudrais être chatte Et devenir féline Ronronner dans ton cou Te caresser de mes griffes Te rendre fou d'amour Tu liras dans mes yeux Le feu de mes désirs Quand la nuit et ses mystères Attiseront notre flamme Sous la lueur des astres...
Requiem pour Paris!

Requiem pour Paris!

Pleurs sur Paris, triste est la ville, France en guerre, tant de morts depuis! L'intolérance est devenue rage et bruit, Paris en deuil, s'évertue à revivre tranquille! Bougies, fleurs, chagrins, que dire! Devant l'horreur de ces massacres sanglants! Sous l'effigie d'un drapeau imbibé de sang innocent, Paix et Amour sont à reconstruire! Maudire
Amour divin...

Amour divin...

Poser son âme, la purifier Sur la beauté d'un coeur Le baiser donné Comme on offre une fleur Amoureusement Avec désir Fébrilement Pour s'unir Fait naître des rêves Des espoirs Et j'en rêve Chaque soir Au creux de ma main Je sens triompher Un amour divin Sur un triste passé...
Mon histoire... Pardon Barbara !

Mon histoire... Pardon Barbara !

Une chanson de Barbara qui me touche beaucoup, des paroles modifiées, d'autres laissées intactes... A Toi que j'aime... Du plus loin que me revienne L'ombre de mes amours lointaines Du plus loin, du premier rendez-vous Du temps de mes premières peines Lors, j'avais quinze ans à peine Coeur tout blanc et griffes aux genoux Que ce fût, j'étais
Qui suis-je?

Qui suis-je?

Il y a parfois des choses si banales auxquelles on ne pense pas et qui pourtant ont été là dans des moments importants de notre vie. Je le sais , ça vous fera sourire mais vous vous direz que oui cette chose là vous a suivi aussi au long de toutes ces années. Je veux parler tout simplement d'un mouchoir....celui dans lequel j'ai ri à larmes
LE RÊVE DU PAPILLON

LE RÊVE DU PAPILLON

Londres, le 09 octobre 2015 Je venais de ranger mes rêves comme on range une arme de crime, à la va-vite, hâtivement, sans trop réfléchir mais en prenant quand-même soin de ne laisser aucune trace derrière, ces rêves d’enfant peuvent coûter cher à l’homme d’aujourd’hui, à croire qu’il y-a un délai définit pour chaque chimère
sensations érotiques...

sensations érotiques...

Par un jour de beau temps , on décide de se rencontrer et d'aller prendre un verre afin de se connaître , de se voir en réel. Arrivée à l' heure , je vous vois arriver au loin tout souriant....Visiblement , cette rencontre vous rend heureux. Nous prenons un verre et discutons de tout et de rien mais nous sentons de suite qu'une certaine magie
Me and you or you and me?

Me and you or you and me?

I am as you are! we are our destiny ! we try just so much to love! is it so hard to predict? me and you or you and me! just as a sigh we believe in today I am as you were! you are as i was ! Is it strange to believe we can be together? I am your sun as you are my night, as a cold wind i was you were my hot sunlight as my sugar candy you were, i was
The river

The river

Like the baby who tries to walk, as a spring who rise for a way just as life that starts somewhere to grow only a river, just as a river, such as memories Like the child who tries to talk, as the source who brings water to you As the beginning of a story never to broke down Just a river, it is just a river, such as hopes like a old friend! never to
Excitation torrentielle

Excitation torrentielle

Ce jour là , il pleut et nous décidons d'aller au cinéma afin d'y passer notre soirée. L'endroit idéal pour essayer de te voler un bisou , une caresse ou une attention particulière. Nous nous asseyons dans le fond de la salle pour être bien à notre aise mais aussi pour avoir notre intimité. Le film commence et je glisse délicatement ma ma
Sensation...

Sensation...

Il a cette lueur au fond du coeur Qui rend les gens heureux Je n'ai pas vu le fond de ses yeux Mais j'ai perçu sa lumière intérieure Il donne des instants de communion Qui rendent la vie bleue...
Intime blessure

Intime blessure

... Vivre n’est plus, alors, que recoudre une trame et recouvrir de pas ce qui fut notre trace ... La jeunesse insouciante chante en son printemps,La joie, le plus souvent, habite les cœurs neufs ;L’ivresse est un bonheur fugace mais prégnant,Il colore le ciel, ainsi l’aube vermeille. Mais cela, peu à peu, s’engourdit, s’ensommeille,Le
Le chant du vent...

Le chant du vent...

Je laisse l'Univers me porter Me conduire et aller Je laisse Paloma rêver Et tout devient réalité Vivre ici et maintenant Sans bousculer le temps Ecouter le chant du vent Et attendre l'événement...
Si je m'envole...

Si je m'envole...

Si je m'envole parfois C'est pour échapper à l'ennui Libérer mon âme aux abois Et me trouver un abri Si je m'envole parfois C'est pour trouver dans l'infini Ce petit "je ne sais quoi" Qui manque à ma vie...
Rien de plus doux...

Rien de plus doux...

Qu'y a-t-il de plus doux Que le creux de son épaule Quand le soir est à nous Et que l'amour nous enrôle ? Qu'y a-t-il de plus tendre Que le fond de ses yeux Quand il n'y a plus d'attente Et que le ciel est bleu ? Qu'y a-t-il de plus beau Que cet amour entre nous Quand les étoiles là-haut Veillent sur nous ?
Arc-en-ciel...

Arc-en-ciel...

Un arc-en-ciel dans la nuit Et le monde s'éblouit Un arc-en-ciel nous sourit Et la lumière nous conduit Un silence d'étincelles Retombe en parcelles Nous ouvrant les ailes Vers un bonheur irréel...
Le soleil dort...

Le soleil dort...

Le soleil dort Dans la nuit velours Les étoiles d'or Scintillent d'amour Le soleil dort Fera-t-il jour Demain encore Et toujours ?
Nuit blanche...

Nuit blanche...

La nuit est blanche Sous la lune souriante Mais moi je flanche Dans la nuit troublante Le silence danse Valse d'absence Silence cruel Brûlant mes ailes Mes pensées volent Vers la brèche Du ciel qui s'étiole Et s'assèche Morne silence Mon coeur danse Dans le ciel sans fin Pour toi, si lointain...
Il y a longtemps...

Il y a longtemps...

Il y a longtemps que j'attends Que le jour se lève enfin Il y a longtemps que j'attends Même si tu tiens ma main J'ai toujours senti Au plus profond de moi Un vide inouï Qui m'attire vers le bas J'écoute le souffle de la nuit Le murmure divin J'écoute dans chaque bruit Le secret de demain...
Elle n'est pas belle...la vie-les pieds-dans-l'eau ?

Elle n'est pas belle...la vie-les pieds-dans-l'eau ?

Ephéméride ou petit compte rendu… Hier, la chaleur suffocante de ce début de fin juillet, vers 19 h, un vent frais a soufflé, se transformant doucement en agréable brise… De gros nuages gris foncé se sont formés laissant présager, aux yeux de mon épouse exténuée par la chaleur et visiblement aussi à ceux des oiseaux assoiffés, l’
C'était dans une autre vie....

C'était dans une autre vie....

C’était dans une autre vie ? Dans une autre vie peut-être, dans une autre vie, probablement. J’avais quelques cinquante ans de moins et une infinité d’illusions en plus…mais déjà des prémonitions….. C’était au cinéma #Le_Mondial de Tunis, je m’en souviens comme si c’était hier ou #demain, je le ressens encore comme si c’