Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
LA COMMUNAUTE ECRITURE ET AUTEURS

faites nous découvrir vos défis écritures et jeux de lettres pour mieux échanger et vous faire connaître- écriture- poésie- haïkus -jeux de lettres- de mots - concours- quizz -tests- présentez vos romans et nouvelles nous vous ferons connaitre- vos auteurs préférés classiques ou contemporains-

Gérée par LADY MARIANNE

94 blogs

5231 posts

03/05/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Je dis ça mais je ne dis rien de Martine Martin-Cosquer

Je dis ça mais je ne dis rien de Martine Martin-Cosquer

Chers lecteurs et amis J'ai le plaisir de vous informer de la parution de mon premier roman "Je dis ça mais je ne dis rien" aux Editions ANOVI. Cliquez sur la photo ci-dessous pour pouvoir bien lire le résumé de ce thriller psycho-sociologique. On peut l'acheter sur AMAZON en version numérique pour liseuse Kindle et version papier et sur la FNA
Coup de pouce de la FFE

Coup de pouce de la FFE

HORSE BALL AUX ECURIES DU PATO Drôle de période, où l’on va à Vendres et l’on en revient sans avoir joué le moindre match.. Heureusement, je peux toujours compter sur vous.. Un grand merci à Julie Lerin et sa maman, Nathalie De Checchi , Beatrice Durant, Bernadette Saudemont et Philippe Di Marzio de leur chaleureux soutien. Je n’oublie
Supplique et monologue

Supplique et monologue

LA SUPPLIQUE DE CLAIRE Où Vas-tu ? Le sais-tu ? Retourne-toi ? Jean je suis là , l’ombre après toi Ne m’oublie pas ? Peu importe le destin Seul compte notre chemin Même avec quelques ornières. Méfie-toi de la lumière, Un Miroir aux alouettes Qui te fait perdre la tête. Vers elle je n’irai point Je prends un autre chemin Où Vas-tu ? L
Le quantitatif ne comprend rien…

Le quantitatif ne comprend rien…

Si les habitudes tentent de nous foutre le grappin dessus, nous diversifions les sources, allons voir qui nous ne regardions jamais. Profiter des raisonnements que nous aurons tendance à écarter. Se bousculer soi-même : ne pas se permettre de foutre dans la même godasse, les deux pieds. C’est pas le pied, tu dis ? Et si justement. Nous nous d
Jasmine

Jasmine

Je m’appelle Kléber . Ce prénom m’a été donné par mon père passionné par l’Empire en souvenir du général qui combattit courageusement pendant la campagne d’Egypte. Je l’ai échappé belle, il aurait pu m’appeler Bonaparte. Ce nom aurait été beaucoup plus difficile à porter pour quelqu’un qu’Austerlitz ne fait pas vibrer
La magie de l'aube

La magie de l'aube

Assise dans le bus elle lit et butte sur cette phrase de l'écrivaine parlant de son père : « peut être sa plus grande fierté, ou même la justification de son existence, que j’appartienne au monde qui l’avait dédaigné » Un discret parfum de lavande la surprend. Elle abandonne sa lecture, lève les yeux. Un homme, assis en face d’elle
Vivant Maure

Vivant Maure

Mes parents m’ont donné le prénom de Vivant. Vous trouvez avec raison que c’est stupide mais pour eux cette idée partait d’une bonne intention. Ils voulaient compenser leur nom de famille que je porterai hélas à vie : MAURE. Je m’appelle donc Vivant Maure. Ils n’avaient pas imaginé que c’était pire et que beaucoup me surnommeraie
L’imagination de tous les savoirs

L’imagination de tous les savoirs

Pourquoi ne pouvons-nous pas vaquer à nous-mêmes, rester les vaqueros de nos montures de vie ? C’est très exagéré, trop abusif…vous dites, ces mains d’esclavagistes sur nos existences ? Qui ? C’est que l’infection néolibérale ne nous permet pas d’avoir Notre place réelle dans le monde. Tout le temps rivé.e.s à leurs minablerie
Solange Crépon – Un certain Fillon

Solange Crépon – Un certain Fillon

[Auteur de l’image non identifié] Un certain Fillon À peine étions-nous rassis, Signori – le signor Signori, forcément patron-coiffeur – usa de ce sens de l’ellipse qui avait fait son succès entre les brushings et les coupes 10 euro. – Nous soupçonnions cet autre monde. On exigea qu’il s’explique sans couper les cheveux en quatr
aimé détesté Février 2019

aimé détesté Février 2019

Voir arriver le mois de février me réjouit toujours pour plusieurs raisons, c'est le mois de mon anniversaire et celui de ma fille. C'est aussi le dernier mois de l'hiver et ici en Vendée les premières fleurs pointent leur nez, le mimosa qui sent si bon et celui de mon jardin était très beau cette année, les premiers ajoncs qui égayent nos
Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Ne pas mourir 2

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Ne pas mourir 2

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Ne pas mourir 2 Deux mots sur la mort de l’Ineffable et de son fils. Morts le même jour, tous les deux. _______________ Je l’appelle l’Ineffable. Même si elle portait un nom humain. Très humain. Français. _______________ J’ai un problème avec le nom des gens. _______________ Lorsque D
Ecrire son premier roman

Ecrire son premier roman

Ecrire son premier roman (1) Tout en prenant son pied Sans les doigts dans le nez C’est se prendre un coup de barre À chercher une histoire rare Qui casse trois pattes à un canard Quand enfin on trouve le graal Il faut surtout croire en son art Et écrire comme on respire Emouvoir, intriguer, faire rire Puis faire suer son burnous A contacter l
Bébé Brune

Bébé Brune

Un soir de pleine lune, Aux doux pieds de la dune A éclos bébé Brune Belle ondine importune Enjôlée par Neptune Deviendra muse Brune Elle fera la fortune De joyeux poissons lunes Poètes des lagunes Martine / Janvier 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill
Mardi en poésie - 6

Mardi en poésie - 6

Je garde le souvenir de Lady Marianne tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous. Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut. Thème libre " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme! Il m'a laissé dans l'attentisme. D'une lueur venue éclairer l'horizon, La folle aventure des mots
Plus d'eau à Padi Pado

Plus d'eau à Padi Pado

Dans le parc géant PADI PADO Managé par deux heureux farceurs Personnages ne manquant pas d’R Censurant les lettres I et O A cause de leur extrême galéjade Chacun aura des bas, plus de hauts Et, plus grave, sans les grandes eaux À sec les lacs, marécages, étangs Plus de bélugas, plus de flamants Plus de jacaras , de salamandres L’eau de
IMPOSSIBILITE DE FAIRE DES COMMENTAIRES SUR QUAI DES RIMES

IMPOSSIBILITE DE FAIRE DES COMMENTAIRES SUR QUAI DES RIMES

Chers amis et visiteurs de mon blog, Depuis 3 jours impossible de faire des commentaires sur les blogs hébergés par Overblog. Ci-dessous le texte du message d'overblog sur sa page Facebook : Bonjour à tous, Nous effectuons actuellement une migration de Datacenter. Il n'est pas exclue que cette migration provoque un peu d'instabilité sur vos blo
Autoportraits (315) –  Femmes

Autoportraits (315) – Femmes

[panneau de signalisation suisse] Femmes Il y a des femmes qui s’échouent jeunes, au premier homme (ou le seul, à quoi bon en avoir d’autres, ce sera le même), aux pre mières couches, aux pre miers pas du bébé. S’éteindre, fer mer les volets, la porte, pas de clé sous le paillasson. Elle s’est rési gnée. Cela se voit. C’est phys
CHRYSOLE

CHRYSOLE

Moi je suis Chrysole Toi t'es un guignol Le clown mariole Toujours je rigole De tes gaudrioles Crise de rire LOL Ouvre grand ta goule En cul de poule J'y mettrai la boule Cela me défoule Martine / Janvier 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill
L’autoédition : Prélude

L’autoédition : Prélude

Quand j’ai commencé à me renseigner sur l’autoédition de mon recueil, j’ai remarqué qu’il n’existait pas vraiment de norme sur le sujet. Il y a évidemment beaucoup de sites ou de blogs qui en parlent, mais personne ne semble tellement d’accord sur la question. Le mieux, étant de faire un peu le tour des nombreuses pages pour trouv
Mardi en poésie - 5

Mardi en poésie - 5

Je garde le souvenir de Lady Marianne tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous. Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut. Thème libre " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme! Il m'a laissé dans l'attentisme. D'une lueur venue éclairer l'horizon, La folle aventure des mots
Que faire de tes yeux devant une quille ? Tu les écarquilles

Que faire de tes yeux devant une quille ? Tu les écarquilles

Il s’agit d’honorer sa langue en la faisant découvrir. L’oral est l’orée de tout, c’est soufflé dedans. Oui c’est par l’oralité que l’ardeur revient tous nous réchauffer : à condition d’avoir quelque chose à… partager. Quelque chose de dense, d’urgent, d’accueillant, de soulevant, d’affectueux, où chacun.e s’y re
Des cimes déneigées à la ville enneigée

Des cimes déneigées à la ville enneigée

Chaque soir dans la vallée Je dansais d’endiablés rocks Pour oublier que dans la journée J’étais par des rocs assiégée Claustrophobie quand tu nous tiens Photos Martine MARTIN En revenant des cimes déneigées J’ai retrouvé ma ville enneigée Jaillissant de l'obscurité Sous un manteau immaculé Il neige sur La ville Les citadins emmit
Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 51

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 51

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 51 Dufayer continue à me rendre visite. À la maison, s'il vous plaît, où j'étais envoyé pour mourir. Je suis toujours son malade. Peut-être même plus encore que jamais. Roquet et assez gogo, comme tous les moutards, il vibre d’une manière spéciale lors de nos rencontres. Toute s
Comment nait l’esprit de groupe -Groupements et regroupements ?

Comment nait l’esprit de groupe -Groupements et regroupements ?

Soit n’être plus que dans le concret…D’où cela part ? De ce défi (de ce qui défit les blocus, les défait et les défient !) où chacun.e ne se sentent pas perdant.e.s lorsque nous abandonnons l’égoïsme antisocial (cette maladie infantile qui va toujours contre ses propres intérêts) - soit qui nous permette le saut…qualitatif vers
Mardi en poésie - 4

Mardi en poésie - 4

Je garde le souvenir de Lady Marianne tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous. Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut. Thème libre " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme! Il m'a laissé dans l'attentisme. D'une lueur venue éclairer l'horizon, La folle aventure des mots
La montagne ça se gagne

La montagne ça se gagne

Notre amie ABC a décidé de quitter son nid et la goélette des croqueurs de mots pour aller randonner en Montagne avec le Capitaine Domi et tout l’équipage de la goélette dont je fais partie. Elle nous promet une surprise un message crypté nous sera envoyé du haut du plateau. Je suis bretonne de Naissance et Vendéenne de cœur, la montagne
L'ivresse des cîmes

L'ivresse des cîmes

Moi en 2011 au dessus de la Cluzaz lors d'une ballade raquettes en haut du Beauregard J'ai grimpé haut jusqu'aux cimes Mais à quoi donc cela rime Même si ce n'est pas un crime Était-ce donc de la frime ? Oui j'ai grimpé jusqu'aux cimes Je me suis coiffée en prime du chapeau roses des cimes avant qu'il choit dans l'abîme et dans un effort ult
Césaire avec ses airs

Césaire avec ses airs

Photo Robert Doisneau Avec ses airs à ne pas avoir l’air Avec ses airs de rêveur tête en l’air Avec ses airs sincères et malicieux Avec ses airs éveillés de curieux Avec ses airs d’enfant intelligent Avec ses airs savants et si craquants Avec ses airs si futés et cocasses Césaire est maintenant rentré en classe Martine Martin / Janvi
Retour sur ma participation au salon du livre de Bussy-Saint-Goerges (77)

Retour sur ma participation au salon du livre de Bussy-Saint-Goerges (77)

Ce samedi, j'ai participé à la 3ème édition du salon du livre de Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne (77). C'est grâce à d'autres auteurs de l'association des Plumes Indépendantes que j'en avais entendu parler, et apparemment la 2ème édition avait été un franc succès, avec des auteurs ravis du déplacement. Pour ma part, le ressenti
Prendre aux mots ?

Prendre aux mots ?

Pas à un seul, à tous. Et cela donne ? Le contact avec ce qui manque un peu à l’époque : la prise de conscience heureuse de la puissance de l’intelligence collective. Que cela pénètre tout le corps et tout le cœur. Ce que nous disons – pour le langage, nous nous le sommes vraiment réapproprié. Et les collés à la nov’ langue oubli
C’est comment un changement d’époque ?

C’est comment un changement d’époque ?

Nous étions si étriqué.e.s dans le XXI ème siècle, nous bondissons dans le… Troisième millénaire. Ce qui change carrément de Dimensions. Mais aussi de buts…Collectifs, puisque 3 c’est la résolution de tous les conflits, leur résorption dans une unité bien plus grande (style qui peut tout accueillir de ce qui la précéda)…Puisque
Des lettres pour un mot--- 8

Des lettres pour un mot--- 8

Chez Lilou: ICI Le " Petit jeu de lettres " appartenait à ma Lady et je lui laisse son bébé. Je lance " Des lettres pour un mot " Je donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère dont je donne une définition. Rappel des règles : Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins. que vous i
Une surprise pour Vanille

Une surprise pour Vanille

Vanille tu es un méchant filou Tu as rentré ta patte dans le trou Mais tu ne m’auras pas mon gros matou Quand tu vas sortir tes griffes du trou Tu vas avoir une surprise mon chou Tu seras la risée des gros minous Ils vont tous t’appeler Vanille Fraise Un conseil de souris mon gros Doudou Dans mon trou ne ramène plus ta fraise Sinon je peins
Mardi en poésie -2

Mardi en poésie -2

Je garde le souvenir de Lady Marianne tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous. Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut. Thème libre " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme! Il m'a laissé dans l'attentisme. D'une lueur venue éclairer l'horizon, La folle aventure des mots
Aimé détesté Janvier 2020

Aimé détesté Janvier 2020

Nous avons fêté le nouvel an aux Sables d'Olonne avec la maman à Jeff (93 ans) et une voisine qui était seule ce jour là et qui nous a offert un très joli et original bouquet de fleurs fait avec des boudoirs autour. Le plaisir de cuisiner et de décorer la table. Nous avons gardé avec nous 10 jours la maman de Jeff et nous avons eu le plaisi
Autoportraits (290) – On ne tutoie pas un verre de Bordeaux : Psycho

Autoportraits (290) – On ne tutoie pas un verre de Bordeaux : Psycho

[Auteur non identifié] Psycho Il n’est plus possible de le laisser s’agiter en dépit du bon sens et risquer la santé mentale des habitants de la ville, santé déjà bien fragile. On sait par les événements récents dans notre pays comme la folie peut être conta gieuse. Hurler notre haine, gesticuler, surjouer l’émo tion, nous savons f
Horse ball aux Écuries du Pato

Horse ball aux Écuries du Pato

Amis horse balleurs, amis cavaliers, J’ai l’immense plaisir de vous informer que l’écriture du livre « Horse ball aux Écuries du Pato » est achevée. Marie, notre héroïne s’initie à notre sport préféré. Sa passion la mènera au Grand Tournoi. Montera- t- elle sur la plus haute marche du podium ? D’ici quelques jours, un crunfund
Des lettres pour un mot... 7

Des lettres pour un mot... 7

Chez Lilou: ICI Le " Petit jeu de lettres " appartenait à ma Lady et je lui laisse son bébé. Je lance " Des lettres pour un mot " Je donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère dont je donne une définition. Rappel des règles : Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins. que vous i
Emy, Lucette et la coiffeuse d'Evelyne LARCHER

Emy, Lucette et la coiffeuse d'Evelyne LARCHER

Je ne lis pas en ce moment car je finalise l’écriture de mon premier roman. J’ai néanmoins fait une exception pour le roman « Emy, Lucette et la coiffeuse » d’une amie de blog Evelyne LARCHER . Il y a des amitiés virtuelles qui comptent pour moi. J’aime beaucoup les textes qu’elle écrit sur son blog mansfield.fr qui disent simplemen
Heureux l'homme de Victor Hugo

Heureux l'homme de Victor Hugo

Pour les jeudis en poésie du défi 230 des croqueurs de mots, voici un poème de Victor Hugo (les contemplations) : Heureux l'homme Image par Nathan Wright de Pixabay Heureux l'homme, occupé de l'éternel destin, Qui, tel qu'un voyageur qui part de grand matin, Se réveille, l'esprit rempli de rêverie, Et, dès l'aube du jour, se met à lire et
Complainte du second de cuisine licencié

Complainte du second de cuisine licencié

Pour le défi 230 des croqueurs de mots, Fanfan nous demande de parodier la célèbre tirade monologue de Don Diègue dans le Cid de Corneille en remplaçant les trous par d'autres mots. C'est chose faite. J'ai mis beaucoup de temps tant ce défi était difficile mais néanmoins ludique. Les mots que j'ai remplacés sont en gras dans mon texte ci-d
Le mur

Le mur

Le mur de Jean Paul Sartre Recueil de cinq nouvelles dont la première donne le titre au livre « le mur » La première nous raconte l’histoire d’un prisonnier de la guerre d'Espagne qui devrait être fusillé à l'aube, Pablo, républicain, il se retrouve dans un sombre cachot des prisons de Franco accompagné de Tom un membre des Brigades In
Des lettres pour un mot---6

Des lettres pour un mot---6

Chez Lilou: ICI Le " Petit jeu de lettres " appartenait à ma Lady et je lui laisse son bébé. Je lance " Des lettres pour un mot " Je donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère dont je donne une définition. Rappel des règles : Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins. que vous i
L'IMPUISSANCE 3/8

L'IMPUISSANCE 3/8

En deux semaines, Oscar y avait déjà croisé quatre malheureux. La première fois, il n'avait rien pu faire pour venir en aide à la jeune femme qui s'était jetée dans le vide. Ce suicide l'avait marqué, mais il lui avait aussi fait du bien. Tout à coup, ces petits problèmes lui avaient semblés être insignifiants. Il s'en était voulu de p
Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 46

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 46

Quatre formes nécessaires de folie obligatoire – Mourir 46 Je n’ai pas eu l’occasion de parcourir le chemin qui mène de l’ordre divin à l’ordre terrestre. Je ne savais même pas qu’un tel chemin pouvait exister. Mais le petit roquet est convaincu que j’aurais parcouru ce chemin à l’occasion de mon va-et-vient. Il est tellement m
Brune brume

Brune brume

C’est bien le vrai désordre qui couve en secret la question pervertie : «Et après ?». En faisant jouer le soulèvement selon ses propres règles, elle veut emprisonner la contestation et prétendre pointer ses contradictions. Donc ? Nous disons : ce que nous ne faisons pas, d’autres ne le feront pas. Obligatoirement. Nous avons, alors, le d
SIBEL si......

SIBEL si......

Je suis SIBEL Parfois cibiche Quand on m’appelle ma biche Et que je brûle d’amour Parfois si Reine Quand telle la jolie sirène Je sors de mon bain royale Parfois cigale Quand je chante travestie Tout l’été à la Cigale Moi Sibel qui suis si belle Oh je pleure ou bien je ris De me voir si enlaidie En cet infâme miroir Martine Martin / Nov
Ma fois... Hamayditer!

Ma fois... Hamayditer!

Comme me l'écrit mon deuxième garson ou garçon... Ne pas confondre la langue de Molière et son ortografe... Le Misantrope!
Image Citation 48

Image Citation 48

Pour Image Citation 48 voici les photos de Gisèle qui étaient à illustrer par une citation ou un texte personnel. et maintenant voici les citations proposées par Gisèle et qui étaient à illustrer par une photo (pour mieux lire les citations cliquez sur les photos). Toutes les photos qui suivent sont mes photos. photo de mon papa (je suis dan
Des lettres pour un mot--5

Des lettres pour un mot--5

Chez Lilou: ICI Le " Petit jeu de lettres " appartenait à ma Lady et je lui laisse son bébé. Je lance " Des lettres pour un mot " Je donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère dont je donne une définition. Rappel des règles : Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins. que vous i
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre –  4

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 4

[à colorier] L’Arrière-Pays Les dames de compagnie de la baronne sont étendues sur les cordes de l’immense sé choir. Humides et tièdes, récemment lavées, la dernière appendue déga ge de la va peur à cause du froid dans la buanderie de l’Hôtel des bains. Elles gar dent dans leur singulière rougeur moirée qui est un reflet du solei
Martial le martien

Martial le martien

Ce matin, je suis mal réveillé, j’ai fait un cauchemar cette nuit, je me retrouvais seul dans un désert de terre ocre parsemé de cratères où je m’étais égaré. Il me faut Sortir du rêve et revenir à la triste réalité quotidienne celles des nouvelles économiques catastrophiques, des conséquences dramatiques des dérèglements de no