Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Michel Castanier

Ses blogs

Singulier Témoignage

Écrits comiques et pathétiques
Michel Castanier Michel Castanier
Articles : 2073
Depuis : 06/01/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

1001 Vies (796) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 83

1001 Vies (796) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 83

[Michel Rouquette] … Je déteste cet homme. Je ne le connais pas mais, en fait, il est à toutes les terrasses que je fréquente. Il ne me remarque pas, je n’en crois rien, il sait. Je sais qu’il sait, car son regard se porte partout où je ne suis pas. Il boit généralement un café, par fois un café al lon gé d’eau dans lequel il tremp
1001 Vies (803) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 90

1001 Vies (803) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 90

[Hieronymus Bosch] … Cette visite aux Enfers aura ceci de bon qu’elle me laisse sans espoir. On ne franchit pas le Styx aller-retour sans ramener avec soi un enseignement fructueux ou un poème potable. Il n’en est rien. J’avais déjà fait à mon sujet quelques observations navrantes. Il y avait pire. Depuis peu je vis difficilement. Je me
1001 Vies (799) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 86

1001 Vies (799) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 86

[Giacometti] « J’ai failli perdre ce qu’il me restait à dire, perte qui aurait été dom mageable pour votre amusement ... Nous parlions de ce cher Biguereau. Re con naissons chez l’irrésis tible séducteur une parole lé gère, ex cel lant dans les ré parties, avec du brio, le goût des bonnes blagues idiotes, l’art de ne s’attarder
1001 Vies (797) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 84

1001 Vies (797) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 84

[Marlone Montreal] « Q uelle taille donner à celui-là ? Per sonne ne sait. Il a encore grandi dans sa soixantième an née, d’un centi mètre, assu rant n’avoir pas fini sa croissance. Il ne croit pas si bien dire. Il ne finira jamais de grandir, surtout dans son estime. Car Biguereau a une ré putation, on la lui ac corde, ou pas, c’est s
1001 Vies (804) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 91

1001 Vies (804) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 91

[Sophie Cuvelier] … Je l ’ai remarqué à travers la vitre du café, posé sur le comptoir dans son boîtier de plastique transparent. Il était seul. J’allais m’asseoir sur la terrasse où il m’arrive de pren dre mon petit-déjeuner, au bar de l’Horloge, place de l’Horloge. Freud (je n’y suis pour rien, c’est son prénom étrange
1001 Vies (800) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 87

1001 Vies (800) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 87

[Auteur de l’image non identifié] « Oui, à mon âge on pisse plus qu’on ne boit. Où en étions-nous ? Sans doute aux petites misères de notre espèce … Et oui, j’ai été marié. Biguereau y a mis fin, par bonheur. Non non, pourquoi de l’amertume ? Être trompé par pas grand-chose, est être trompé pour de rire et en dernier lieu c
1001 Vies (795) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 82

1001 Vies (795) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 82

[La Mouche – Anonyme] 6 Voici qu’on pouvait enfin se frotter les mains, quoiqu’avec exagération, à pleines paumes, alors qu’on marche de long en large dans sa chambre d’hôtel. Pourquoi siffloter quand on se croit si triste ? Pourquoi aller et venir avec bonne humeur devant la fenêtre où le ri deau danse avec le vent ? Et pourquoi mul
1001 Vies (801) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 88

1001 Vies (801) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 88

[John Atkinson Grimshaw] 5 Le Pèlerin fait quelques pas dans un sens, puis dans l’autre sur la route vide, devant la mer ; enfin il ose se rap procher du ponton qui borde la plage, mais une émo tion vive et fa milière l’a pré venu, avant même qu’il se soit penché vers la descente d’un es calier de bois, pour scruter les té nèbres de
1001 Vies (798) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 85

1001 Vies (798) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 85

« Le carac tère de Biguereau ? Il en a peu. Le plaisir le mène. Du moins c’est ce qu’il a cru longtemps. Il n’identi fiait pas la mé lan colie qui rôdait sous une gaieté obstinée. Dès qu’il a su la voir, parce qu’une femme lui en a trouvé par une belle nuit d’ado les cence, et donc « de la profondeur », idiotie féminine cara
1001 Vies (802) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 89

1001 Vies (802) : LA TENDRESSE DU SNIPER – 89

[Ursus Wehrli] [Ursus Wehrli] – Zéphira a mis un point final à ce qui peut être encore vécu d’inattendu, de réjouissant, d’éperdu. Je suis le seul qui s’intéresse encore à moi. Je repère les fausses consolations, les illusions qui entre tien nent l’espoir, la trace des marques d’où chaque fois la douleur amoureuse prend son é