Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Michel Castanier

Ses blogs

Singulier Témoignage

Écrits loufoques et pathétiques
Michel Castanier Michel Castanier
Articles : 1978
Depuis : 06/01/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

1001 Vies (706) : Bricolages – 57

1001 Vies (706) : Bricolages – 57

Tout ce que je sais d'Emma Tout ce que je sais d’Emma vient de paraître – à réclamer librairie Tessier (Nîmes), sur Facebook ou dans ce blog, sur rendez-vous ou par envoi postal. Présentation Les amants s’écrivaient sans se connaître. Leur correspondance était un brouillon d’amour, le mettre au propre redonnera sa fraîcheur au mond
1001 Vies (711) : Bricolages – 62

1001 Vies (711) : Bricolages – 62

[Robert H. Keaton] Tu lis de la lecture ? Malraux et Chateaubriand dialoguent. Ils conversent de tombe à tombe (d’Antimémoires en Mémoires d’Outre-tombe). Chateaubriand évoque la mort par la figure des ruines du temps. Malraux figure le temps par l’espace – d’autant mieux qu’ils ne font qu’un ... Il décrit la chambre d’un suici
1001 Vies (712) : Bricolages – 63

1001 Vies (712) : Bricolages – 63

[Kyle Thompson] J’y ai réfléchi avec soin avec précaution avec minutie, c’est de ma vie qu’il s’agit, après tout, je n’attendrai pas de souffrir si l’affaire tourne mal les cellules en folie l'amour tout ça, je tromperai la souffrance la déchéance l’agonie je m’abrégerai rien d’expéditif de bâclé, se je ter dans le vide
1001 Vies (705) : Bricolages – 56

1001 Vies (705) : Bricolages – 56

[Louis Wain] Gwendolyne est morte 4 J’admets avoir longtemps manqué de courage. Il n’est pas si simple de tuer un être vivant alors que couper la tête d’une rose ne gêne pas le jardinier, il vous dira : c’est mon métier. Le bour reau n’agissait pas autrement : il faut bien vivre ! Notre époque admet les meurtres de masse ou dédiés
1001 Vies (708) : Bricolages – 59

1001 Vies (708) : Bricolages – 59

[Rafael Gomez Barros] Songeurs Si l’homme âgé est un homme d’imagination cette imagina tion le sauve de l’exil où le condamne l’âge. Elle n’est jamais sans mélan colie mais la mé lan colie est un poison très doux par quoi mourir lentement. Secondé par l’intel ligence et mesuré par l’expérience, l’imaginaire ouvre les être
1001 Vies (704) : Bricolages – 55

1001 Vies (704) : Bricolages – 55

[Hitchcock] Gwendolyne est morte 3 J’ai assassiné Gwendoline. Un meurtre est un crime impro visé, les circonstances, l’affolement, un point de Saint-Augustin sur lequel on n’est pas d’accord, un soupçon de jalousie, un manque de pondération. La justice ne pardonne pas mais elle com prend, elle atténue. La passion de la vie, en somme. L
1001 Vies (709) : Bricolages – 60

1001 Vies (709) : Bricolages – 60

Vanités La vanité est naïve. Elle présente bien, fardée, pou drée, tal quée, beau coup de den telles et de parfums, elle a sa danse qui ne peut être qu’un me nuet pré cieux, elle a les pas pointés d’un fas tueux petit marquis – elle a un jabot de baptiste, qui pourrait être un goitre. Rien ne se dit entre nous qui ne soit inspiré
1001 Vies (707) : Bricolages – 58

1001 Vies (707) : Bricolages – 58

Loch Nous voyons ce que nous attendons à voir. De par notre culture, notre héritage familial, notre expérience et nos conditions historiques. Ainsi ne voyons-nous rien de neuf. Il arrive des déchirures dans cet écran. La fatigue, le stress, la drogue, un accident, un évènement. Nous remontons assez rapidement notre lunette d’astronome. Jam
1001 Vies (713) : RUINES-DE-ROME – 1

1001 Vies (713) : RUINES-DE-ROME – 1

[Anonyme] RUINES-DE-ROME Nous avons collecté dans notre petite ville aux 7 collines 1001 émotions et pensées profondes apparte nant à un même individu et répar ties en 3 emplace ments au cours d’une vie. 2 terrasses de café, dont l’une ombragée de parasols Chez Binet, Spécialiste de la maison intelli gente , et 1 square rond sous des c
1001 Vies (710) : Bricolages – 61

1001 Vies (710) : Bricolages – 61

Armageddon Pour quoi cette jeunesse encore malgré mes vieux rires usés ? Serait-ce ce qu’on appelle du tracas sin ? Larousse (quel beau nom !) donne une idée du tracas sin. Familier et vieux. Ce qui ne saurait me surprendre. Le tracassin est donc fami lier (importun sans cesse, il est comme chez soi chez vous). Il est vieux parce que je suis v