En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Martine.

Martine.

60 ans, jeune retraité mariée, mère, grand-mère. Je vis en Vendée au château d'olonne une partie de l'année et l'autre à Cergy (Val d'Oise)

Ses blogs

Quai des rimes

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers
Martine. Martine.
Articles : 826
Depuis : 20/05/2008

Articles à découvrir

Onde de choc

Onde de choc

Le vil et fol fil du temps A chanté toutes ses notes Dame mort frappe à sa porte Quelle puissante onde de choc Il n’a point de pare-choc Juste une idée bien loufoque L’inviter dans sa bicoque A danser un super rock Et dire à la nazebroque Va te faire un cuire un œuf… coque Martine / Avril 2017 pour l'atelier 33 de Ghislaine (les mots imp
Estéban

Estéban

Je me prénomme Estéban. C’est un prénom qui au premier regard n’a rien de particulier. Détrompez-vous mes amis, il est pour moi difficile à porter. Cela nécessite une explication . Certains comme moi le prononcent ESTEBAN à la française comme Florian, Yvan et je trouve que cela me va plutôt comme un gant… D’autres le prononcent à
Inutile de consulter Bonaventure

Inutile de consulter Bonaventure

Photo Pixabay Vous êtes pressé de connaitre qui d’aventure Sera élu Président de notre République Ne vous fiez pas à tous ces sondages hypothétiques De Nombreux Français étant des girouettes immatures. Ne croyez pas non plus la médium Bonavanture Dont les prédictions orientées sont machiavéliques Mais Elle pourrait sans se tromper vo
C'est la fin des haricots

C'est la fin des haricots

C’est la fin des haricots Il ne fait que pleuvoter Je ne sais pour qui voter C’est la fin des haricots Mon gars me fait des salades J’en suis tombée bien malade C’est la fin des haricots Je n’ai plus aucun sourire Nul ne peut me secourir C’est la fin des haricots Ennui de ne plus rien à faire Dans mon dressing plus d’affaire C’est
C poème de Louis Aragon

C poème de Louis Aragon

Pour les jeudis en poésie des croqueurs (défi 185 animé par Fanfan) j'ai voulu partager un poème d'Aragon "C" que j'aime beaucoup sur les ponts de Cé (commune angevine sur les bords de Loire près d'Angers) C J'ai traversé les ponts de CéC'est là que tout a commencé Une chanson des temps passésParle d'un chevalier blessé D'une rose sur l
Défi N° 184 des croqueurs de mots : Les débuts et fins

Défi N° 184 des croqueurs de mots : Les débuts et fins

J'ai le plaisir de prendre la barre de la goélette des croqueurs de mots pour ce 184ème voyage en votre compagnie chers croqueurs et croqueuses : Pour le défi du lundi 17 avril 2017 Je vais citer ci-dessous 8 premières phrases de livres (incipit) et 8 dernières phrases (explicit). Le défi du lundi consistera à choisir un début et une fin de
Annouck elle peut se taire

Annouck elle peut se taire

Photo PIXABAY Malbrough il fait son fierMirliton Mirliton MirlitaineMalbrough il fait son fier Ne sait quand s’arrêteraNe sait quand s’arrêtera Il s’arrêtera ce soirMirliton Mirliton MirlitaineIl s’arrêtera ce soir Quand il sera grondéQuand il sera grondé Annouck elle peut se taireAnnouck elle peut se taire C’est elle qu’a bouffé
Début d'amour

Début d'amour

Image pixabay Début d’amour Regards croisés Baisers charmés Corps aimantés Cœurs chavirés Faim d’amour Déclin d’amour Regards pensifs Baisers furtifs Corps évasifs Cœurs dépressifs Fin d’amour Après l’amour Cendre d’amour Brûlent toujours Martine / Avril 2017 pour les jeudis en poésie (Thème : début) du défi 184 des croq
Aimé détesté Avril 2017

Aimé détesté Avril 2017

Avril fut encore un mois agréable pour moi : Je deviens accro aux sports aquatiques et je vais maintenant 5 jours sur 7 à la piscine. J’aime nager, faire du vélo, du fitness et du full contact dans l’eau. J’ai, en deux mois intensifs, musclé mon ventre et comme j’aime constater dans la glace le fruit de mes efforts devenus plaisir à te
Rencontre

Rencontre

" Alors qu'il avance d'un pas décidé dans le couloir de la station Les Sablons à Neuilly, Vincent entend le métro approcher ». il est pressé, il a un rendez-vous important et il n’est pas en avance. Il accélère sa marche. Quand il arrive sur le quai il entend la sonnerie stridente de fermeture des portes retentir, il se met à courir mais