Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Robert Silverberg : biographie

Robert Silverberg est un écrivain américain né à New York en 1935. Il est particulièrement connu pour ses nombreux romans de science-fiction dont le célèbre cycle de Majipoor et la qualité de son travail lui ont valu de nombreux prix littéraires. Petite biographie, forcément incomplète, de ce très prolifique auteur.

Premier pas

Il a commencé d'écrire dès l'adolescence. À partir de sa première publication en 1953, il écrit des quantités de nouvelles pour les "pulps" de S.F. et en 1956, il reçoit le prix Hugo de l'auteur le plus prometteur, il n'a que 20 ans. Ce prix va l'entrainer vers une carrière de "mercenaire de l'édition" pendant laquelle il va publier de tout, sur tous les sujets et en quantité pour des raisons alimentaires en usant souvent de pseudonymes. Cette période est donc plus marquée par la quantité que par la qualité.

Sa carrière

Au milieu des années 60, l'éditeur de S.F. Frederik Pohl lui propose un contrat exclusif à condition qu'enfin il soigne la qualité. Cela va enfin permettre à Robert Silverberg de prouver son talent en écrivant par exemple L'Homme Dans Le Labyrinthe (1968), Les Monades Urbaines (1971) ou Le Livre Des Crânes (1972). En manque d'inspiration, il annonce qu'il prend sa retraite en 1975, mais va finalement recommencer à écrire et publier à partir de 1979. Pendant une vingtaine d'années, il va écrire de très grands succès en évoluant souvent plus vers l'univers de la Fantasy comme avec le Cycle de Majipoor, à la limite du roman historique comme dans Gilgamesh, Roi d'Ourouk (1984). Plusieurs de ses romans sont devenus de véritables classiques de science-fiction, il a d'ailleurs reçu de nombreux prix (Hugo, Nebula, Locus) et a également dirigé de nombreuses anthologies : Alpha, New Dimensions, etc.

Romans les plus connus

Voici une sélection de ses œuvres de science-fiction les plus connues : L'Homme dans le labyrinthe, The Man in the Maze, 1969 Le Livre des crânes, The Book of Skulls, 1972 Les Monades urbaines, The World Inside, 1974 L'Oreille interne, Dying Inside, 1975 Les Ailes de la nuit, Nightwings, 1975 Shadrak dans la fournaise, Shadrach in the Furnace, 1976 L'Homme stochastique, The Stochastic Man, 1977 Les Déportés du Cambrien, Hawksbill Station, 1978 Gilgamesh, roi d'Ourouk, Gilgamesh the King, 1989 (prix Hugo 1987) La reine du printemps, The New Springtime, 1990 Roma Æterna, Roma Eterna, 2004. Le cycle de Majipoor Le Château de Lord Valentin, Lord Valentine's Castle, 1980 Chroniques de Majipoor, Majipoor Chronicles, 1982 Valentin de Majipoor, Valentin Pontifex, 1985 Les Montagnes de Majipoor, The Mountains of Majipoor, 1995 Les Sorciers de Majipoor, Sorcerers of Majipoor, 1998 Prestimion le Coronal, Lord Prestimion, 1999 Le roi des rêves, Hing of dreams, 2002

Articles de la même catégorie Littérature

Harold Brodkey : biographie

Harold Brodkey : biographie

Harold Brodkey est un écrivain et romancier américain. Il a été au grand public à travers son roman A public Animals qui a également été publié sous le nom de The Runaway Of Soul en 1991. Atteint de sida, il meurt en 1996 à Manhattan. Il est l’auteur de trois nouvelles, deux romans et trois autofictions.
Julien Gracq : biographie

Julien Gracq : biographie

Louis Poirier, plus connu sous son nom d'écrivain Julien Gracq, est le premier auteur à avoir refusé le prix Goncourt pour son œuvre Le Rivage des Syrtes, parue en 1951. Féru d'histoire et de géographie, il n'est pas moins un auteur littéraire accompli, écrivant tout à tour des poèmes, des romans, du théâtre et des essais.
Saul Bellow : biographie

Saul Bellow : biographie

Saul Bellow est un écrivain américain d'origine juive-russe. Il fut notamment récompensé par le Prix Nobel de littérature en 1976. La majorité de ses ouvrages décrivent des histoires se déroulant à Chicago, ville où il a suivi ses études universitaires. Auteur très prolifique, Saul Bellow écrit beaucoup à la première personne ce qui amène souvent à croire qu'il raconte des histoires autobiographiques qui trahissent sa pensée.
Diane Johnson : biographie

Diane Johnson : biographie

Diane Johnson est une romancière essayiste américaine née dans L'Illinois le 28 avril 1934. Elle a écrit une dizaine de romans et a été coauteur en 1980 de Shining réalisé par Stanley Kubrick. Spécialiste universitaire du roman gothique. Sa nouvelle "Le Divorce" a été réalisée pour le cinéma par James Ivory avec comme actrices principales Kate Hudson et Naomi Watts.