Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Robert Coover : biographie

Robert Lowell Coover est un écrivain américain, professeur de littérature à l’université Brown. Son œuvre est essentiellement une œuvre dite de fabulation ou encore de métafiction. Son ouvrage le plus connu est "Le bûcher de Times Square" qui évoque l’affaire Rosenberg sous un angle fantastique. Il est également considéré comme un des plus grands nouvellistes post-moderne et à cet égard, il est récompensé par le prix Rea en 1987.

Premiers pas

Robert Coover est né le 4 février 1932 à Charles City (Iowa). Après ses études qu’il poursuit à la "Southern Illinois university Carbondale", il sort diplômé d’un BAC en arts et en études slaves en 1955. Après avoir servi dans la marine nationale des États-Unis, il reprend ses études et décroche, à l’université de Chicago, une maîtrise d’études générales en sciences humaines en 1965. Dès lors, il commence alors à travailler en tant qu’enseignant dans plusieurs universités. C’est à cette même époque qu’il écrit son premier roman, "The Origin of the Brunists".

Sa carrière

Robert Coover écrit "The Origin of the Brunists", son premier roman, en 1966. Il y raconte comment l’unique survivant d’un accident ans une mine met en place un nouvel ordre religieux. Deux ans plus tard, il publie "The Universal Baseball Association, Inc, J. Henry Waugh, Prop". Ce n’est qu’en 1977, après deux recueils de nouvelles et plusieurs écrits, que paraît son roman le plus connu : "Le bûcher de Times Square" ("The public Burning"). D’autres romans suivront comme "Whatever Happened to Gloomy Gus of the Chicago Bears" ou le recueil de nouvelles “A night at the Movies” (“Demandez le programme”). Onze autres romans seront publiés dont certains très appréciés comme "Ghost Town" (1998, "Ville fantôme") ou "A Child Again" (2005). Plus récemment, il a écrit "Noir", en 2010.

Son action

En 1987, Robert Coover obtiendra le Prix Rea de la nouvelle. Ce prix récompense ainsi un des plus grands nouvellistes post-moderne. En effet, il a écrit plusieurs recueils qui ont contribué à sa notoriété. Robert Coover est également un des créateurs de l’Electronic Literature Organisation. Cette association a pour vocation d’aider et de promouvoir l’écriture, mais aussi l’édition et la lecture de littérature électronique.

Articles de la même catégorie Littérature

Vassilis Alexakis : biographie

Vassilis Alexakis : biographie

Vassilis Alexakis est un auteur, journaliste, dessinateur humoristique, et cinéaste franco-grecque né en 1943. Partagé entre la France et la Grèce, sa double culture constitue sa force, sa particularité. Récompensé par tous les grands prix littéraires et considéré comme un auteur important de l’hexagone, il a su construire une œuvre riche, tant par son étendu que par son contenu.
Proust : biographie

Proust : biographie

Marcel Proust est un écrivain français inclassable et dont l'œuvre majeure intitulée "À la recherche du temps perdu" est intemporelle. Il naquit à Auteuil le 10 juillet 1871 et meurt à Paris le 18 novembre 1922 à 51 ans. Ses romans plongent leurs racines dans les sentiments qui le traversent avec une intense sensibilité. Le temps qui passe, la fragilité de la vie, sont ses thèmes de prédilections.
Où trouver une librairie anglaise en France ? bonnes adresses, bons plans

Où trouver une librairie anglaise en France ? bonnes adresses, bons plans

Quand on apprend une langue comme l'anglais, il est toujours plus utile de lire des magazines ou des livres dans la langue. Si certains grands magasins du livre proposent quelques ouvrages, mieux vaut s'adresser à des spécialistes. Où trouver une librairie anglaise en France ? Voici quelques adresses de librairies intéressantes.
Ben Bova : biographie

Ben Bova : biographie

Benjamin William Bova, connu sous le nom de Ben Bova est né le 8 novembre 1932 à Philadelphie aux États-Unis. Il est journaliste, éditeur et écrivain américain de science-fiction. En 1954, il a eu son baccalauréat en sciences. Il obtient en 1987 un master en communication de l'université de New York et en 1996 un doctorat en éducation de l'université de Californie.