Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Catherine Clément : biographie

Catherine Clément, philosophe et romancière, est la sœur du président d'Arte, Jérôme Clément. Auteure de nombreux romans et essais, elle fut également enseignante dans différentes universités à travers le monde. Elle est, entre autres, en 1982 nommée au ministère des relations extérieures. À la tête de l'AFAA (Association Française d'Action Artistique), elle était responsable de l'accueil et de la diffusion à l'étranger de la culture française.

Ses débuts

Clément Catherine est née en 1939 à Paris et a passé son enfance sur les bords de la Loire élevée par sa grand-mère catholique. Ses autres grands-parents furent assassinés à Auschwitz en 1944 ce dont ses parents ne furent au courant qu'en 1945. Ce drame a marqué ses choix, philosophe du fait de cet évènement et romancière pour y échapper. Elle suit ses études à l'école normale supérieure puis une agrégation en philosophie. Après quoi elle enseigne dans le secondaire puis dans l'enseignement supérieur.
En 1959, elle s'intéresse à la psychanalyse et en 1962 à l'ethnologie.

Sa carrière

De 1976 à 1982, elle dirige la rubrique culturelle du "Matin de Paris", quotidien qui a disparu. Jusqu'en 1987, elle dirigera l'AFAA dans le cadre de laquelle elle mit en place entre autres, l'année de l'Inde et démarré les années France-Brésil. Suivant ensuite son compagnon, ambassadeur de France en Inde, elle part s'installer dans ce pays où elle enseigne bénévolement en anglais à l'université de Delhi. Puis à Vienne en Autriche où elle enseignera le théâtre en Français, et la philosophie à Dakar au Sénégal. C'est au cours de ces voyages que Catherine Clément écrit de nombreux livres, l'Inde étant le pays qui l'inspira le plus. Elle publiera deux beaux romans "Pour l'amour de l'Inde" et "Le voyage de Théo". De retour en France après 12 années de voyages, Catherine Clément fonde et dirige l'université populaire du musée du Quai Branly. Elle assure depuis 2009 une chronique hebdomadaire sur les cultures d'ailleurs sur la Radio France Culture. Une émission intitulée "cultures de soi, cultures des autres". En 2008-2009, elle donne des cours au conservatoire national d'art dramatique.
En 2010, elle est présidente du jury du prix Inter.

Aujourd'hui

En 2010, Catherine Clément a publié "dix mille guitares", réédité en 2011.
Elle est également commandeure de la Légion d'honneur ainsi que de l'ordre national du mérite. Citons parmi tant d'autres une des phrases de l'auteur, tirée de son livre "Le voyage de Théo" : "La conscience de l'ignorance est le commencement du doute, lequel conduit à la sagesse". Une phrase sans nul doute à méditer.

Articles de la même catégorie Littérature

Paul Bowles : biographie

Paul Bowles : biographie

Ecrivain et musicologue américain, Paul Bowles, expatrié au Maroc en 1947 avec son épouse Jane Auer, y résidera le restant de sa vie. Des collaborations ou des amitiés de renoms avec : Tennessee Williams, James Joyce, Salvador Dali... "Un thé au Sahara" succès littéraire, dont le sujet se déroule à Oran en Algérie, le rendra célèbre dès sa sortie.
John Varley : biographie

John Varley : biographie

John Valey est un écrivain et scénariste américain. Il lui faudra près de 30 ans pour découvrir sa passion de l'écriture et devenir un auteur majeur de science-fiction. Lui qui a longtemps été perdu, sans savoir que faire de sa vie, se révèle être un écrivain talentueux. Son premier roman Le Canal Ophite connait un grand engouement, depuis, le succès ne l'a plus quitté.
Maxime Chattam : biographie

Maxime Chattam : biographie

Maxime Chattam est un auteur de romans policiers qui s'est fait rapidement connaître et qui est très vite devenu incontournable dans le domaine du policier et de l'horreur. Observons le parcours de cet homme qui est aujourd'hui un maître dans son art.
Proust : biographie

Proust : biographie

Marcel Proust est un écrivain français inclassable et dont l'œuvre majeure intitulée "À la recherche du temps perdu" est intemporelle. Il naquit à Auteuil le 10 juillet 1871 et meurt à Paris le 18 novembre 1922 à 51 ans. Ses romans plongent leurs racines dans les sentiments qui le traversent avec une intense sensibilité. Le temps qui passe, la fragilité de la vie, sont ses thèmes de prédilections.