Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre Joseph Redoute : ce qu'il faut connaître

S'inscrivant dans la droite ligne du Siècle des Lumières, Pierre Joseph Redouté (1759 - 1840) est le plus célèbre peintre botanique de son temps. Son talent d’aquarelliste lui apportera le surnom de Raphaël des Fleurs. Nous verrons ci-après quelles furent sa vie, son œuvre et vous indiquerons une liste d'ouvrages où vous pourrez le découvrir plus en détail.

Biographie

C'est en Belgique, à Saint-Hubert que Pierre Joseph Redouté voit le jour le 10 juillet 1759. Issu d'une modeste famille d'artistes, il développe très tôt un goût prononcé pour la peinture et la botanique. C'est afin de subvenir à ses besoins qu'il rejoint dès 1782 son frère à Paris qui est alors peintre-décorateur. Il y fait une rencontre décisive pour la suite de sa carrière : Charles Louis L'Héritier de Brutelle, alors magistrat du roi et passionné de botanique. Les deux hommes se lient d'amitié et ouvre ainsi à Pierre Joseph Redouté les portes de la communauté scientifique, mais également de l'aristocratie française. Il est nommé peintre de la Reine Marie-Antoinette en 1788. Il sera ensuite successivement peintre de l'Académie des Sciences puis sous l'Empire, peintre de l'Impératrice Joséphine. À partir de 1817, il commence la publication des Roses, ouvrage mêlant la précision scientifique à son indéniable talent de peintre. Cette œuvre conférera à Pierre Joseph Redouté une grande renommée. Mais les goûts du public changent vite et les vingt dernières années de sa vie furent marquées de nombreuses déconvenues professionnelles avec des projets qui n'aboutiront pas et des ouvrages qui se vendent moins bien. Célèbre, mais désargenté, il s'éteint à Paris le 19 juin 1840.

Oeuvres principales

Au travers de ses nombreux ouvrages, nous retiendrons particulièrement : - Geraniologia (1787–1788), - Plantes grasses (2 volumes, 1790), - Traité des arbres et arbustes que l'on cultive en France (7 volumes, 1800 - 1819), - Les Liliacées (8 volumes, 1802–1816), - Les Roses (3 volumes, 1817–1824), - Catalogue de 486 liliacées et de 168 roses (1829), - Alphabet Flore (1835).

Bibliographie et musée

Afin de compléter cet article, nous vous recommandons la lecture de quelques livres ainsi que la visite du musée qui lui sont consacrés en Belgique : - Pierre-Joseph Redouté, le prince des fleurs. Claudia Salvi. Collection Reprints. 2001, Tournai, La renaissance du livre. - Romantic Roses de Pierre-Joseph Redouté. Editions Taschen, 2003, 192 pages. - Fleurs de Pierre-Joseph Redouté. Editions Bibliothèque de l’image, 1998, 96 pages. - Redoute Roses de Petra-Andrea Hinz. Editions Taschen, collection Icons, 2001, 192 pages. Musée Pierre-Joseph Redouté Rue Redouté - 11, 6870 Saint Hubert - Belgique.

Articles de la même catégorie Littérature

Philippe Labro : biographie

Philippe Labro : biographie

Touche-à-tout de génie, le parcourt de Philippe Labro traverse la littérature, le cinéma, le journalisme et la chanson.Tomber sept fois, se relever huit n'est pas un proverbe, mais le titre d'un de ses romans, qui parle d'un des moments graves de sa vie, et nous montre le courage de cet homme face a la dépression.
Christian Signol : biographie

Christian Signol : biographie

Christian Signol, écrivain Français à la bibliographie fournie est un homme discret très attaché à sa terre natale qu'il met souvent en scène dans ses livres. Il est entre autres l'auteur de la trilogie "La Rivière Espérance". Reconnu parmi les grands romanciers populaires, il a su fidéliser un public de lecteurs qui apprécient la justesse de son écriture et son attention aux êtres et à la nature.
Maurice Blanchot : biographie

Maurice Blanchot : biographie

Penseur, théoricien du "livre à venir", mallarméen convaincu, Maurice Blanchot (1907-2003), au travers d'une œuvre sans concession, aura sans cesse questionné l'acte d'écrire, sa portée, mais aussi son origine. Né en 1907, Maurice Blanchot fréquente très tôt l'Action Française de Charles Maurras, et, dès 1931, collabore à divers journaux et revues d'extrême droite.