Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louise Erdrich : biographie

Karen Louise Erdrich est née le 7 juillet 1954 à Little Famms, Minesota. C'est une auteure de romans, de poésie ainsi que de livres pour enfants. Elle est américaine et est une des figures emblématiques de la jeunesse dans la littérature indienne. Elle est au mouvement de la Renaissance amérindienne.

Premier pas

Erdrich Louise est née d'une mère d'origine amérindienne et d'un père germano-américain. Elle mélange donc ses racines. Elle grandit dans le Dakota du Nord. C'est durant qu'elle travaillait au Dartmouth College qu'elle rencontra Michael Dorris avec lequel elle finit par se marier en 1981. Elle adopte les enfants de son mari, au nombre de trois, et le couple en eut trois autres. C'est un couple très uni dont chacun participe dans l'aide à l'autre au point d'écrire sous un même pseudonyme. Un de leurs fils, Reynold Abel, mourut en 1991 après s'être fait renverser par une voiture. Pour ajouter de la douleur, le couple fut accusé d'attouchements sexuels par l'un de leurs fils en 1995. Ils se séparèrent peu après en entamant une procédure à cet effet, mais ils continuèrent tout de même les travaux d'écriture en commun qu'ils avaient. Louise expliqua que son homme, décédé en se suicidant en 1997, était dépressif déjà au début de leur mariage. Louise Erdrich vit actuellement dans le Minnesota et possède une petite librairie indépendante au nom de Birchbark Book.

Sa carrière

Erdrich Louise fut récompensée en 1982 pour son histoire " The World's Greatest Fisherman " par le Nelson Algren Prize pour sa courte fiction. La femme publie, en 1984, la nouvelle, qui fut récompensée par le Nationnal Book Critics Circle Award, " Love Medicine. " Elle publie comme premier livre sur un recueil de poèmes, " Jacklight " et obtint le prix du meilleur roman en 1985 par le Los Angeles Time.

Son action

Voici une liste des oeuvres, non exhaustives, de Louise Erdrich. 1986 - Love Medicine (L'amour sorcier)
1988 - The Beet Queen (La branche cassée)
1990 - Tracks (La forêt suspendue)
1992 - The crown of Colombus (La couronne perdue)
1996 - The Bingo Palace - (Bingo Palace)
2002 - The Antelope Wife (L'épouse antilope)
2002 - The Birchbark House (Omakayas)
2003 - The Last Report on the Miracles at Little No Horse (Dernier rapport sur les miracles à Little No Horse)
2005 - The Master Butchers Singing Club (La chorale des maîtres bouchers)
2007 - The Painted drum (Ce qui a dévoré nos cœurs)
2010 - The Plague of Doves (La malédiction des colombes).

Articles de la même catégorie Littérature

Martha Grimes : biographie

Martha Grimes : biographie

Martha Grimes est sans doute la plus britannique des romancières américaines. Digne héritière d' Agatha Christie, elle parvient à distiller une atmostphère "so british" dans ses intrigues policières. Auteur à succès, Martha Grimes compte plus d'une vingtaine de romans, mettant en scène le duo emblématique Richard Jury, policier de Scotland Yard et son ami et Melrose Plant.
Frank Norris : biographie

Frank Norris : biographie

Frank Norris est né le 5 mars 1870 à Chicago dans l’Illinois sous le nom complet de Benjamin Franklin Norris. C’est un écrivain précurseur du naturalisme. Le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur dixit Emile Zola, concernant la façon d’aborder le naturalisme en littérature. Frank Norris décède en 1902 des suites d’une péritonite.
Présentation des bandes dessinées "Sylvain et Sylvette" : personnages, succès, publication

Présentation des bandes dessinées "Sylvain et Sylvette" : personnages, succès, publication

Créés par le dessinateur animalier Maurice Cuvillier en 1941, les albums de la série "Sylvain et Sylvette" sont des bandes dessinées mettant en scène la vie quotidienne de deux enfants entourés d’animaux, dont certains sont leurs amis et d’autres leurs ennemis. Repris par Jean-Louis Pesch en 1956, les albums ont fait l’objet de plusieurs séries et continuent à séduire des milliers d’enfants.
Robert Littell : biographie

Robert Littell : biographie

Littell est un nom qui vous dit quelque chose ? En 2006, un certain Jonathan Littell est le lauréat du prix Goncourt pour son livre : "Les bienveillantes". Robert Littell est son père. Cet écrivain américain demeure aussi connu pour ses nombreux articles de qualité que pour ses romans d’espionnage.