Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louis Althusser : biographie

Philosophe "structuraliste" comme le furent qualifiés Claude Lévi-Strauss, Jacques Lacan ou Michel Foucault, Louis Althusser (1918-1990), philosophe quasi officiel du Parti communiste, atteint de violentes crises de démence, restera comme le re-lecteur de Marx.

Ses premiers pas

Né à Alger dans une famille catholique, Louis Althusser est reçu à l'École Normale Supérieure en 1939. Mobilisé, prisonnier en 1940, interné dans un camp pour sous-officiers, il y connaîtra ses premiers troubles psychiatriques. À son retour d'Allemagne en juin 1945, il est élève à l'École Normale Supérieure et est reçu deuxième à l'agrégation de philosophie. Il devient membre du Parti communiste en 1948, parti avec lequel il entretiendra des relations conflictuelles tout au long de sa vie, notamment avec le philosophe "officiel" du parti, Roger Garaudy. Il critiquera aussi ouvertement le stalinisme. C'est au cours de cette période qu'il rédige sa thèse, "La Notion de contenu chez Hegel", analyse de la pensée hégélienne qui lui permettra de passer à Marx. En 1959, il publie un "Montesquieu". Bien qu'entrecoupée de séjours en cliniques psychiatriques, son œuvre conquiert la notoriété internationale en 1965 avec la publication de "Pour Marx" et de "Lire Le Capital". Pour lui, il s'agit de dépoussiérer Marx, d'en avoir une lecture neuve. En 1980, Althusser, au cours d'une nouvelle crise de démence, étrangle son épouse rencontrée en 1945, épouse avec laquelle il entretint des relations ambiguës. Déclaré irresponsable au moment des faits, il est interné à l'hôpital Sainte-Anne à Paris, et, en 1981, bénéficie d'un non-lieu. En 1992, réagissant à un article de Claude Sarraute dans "Le Monde", il publie "L'Avenir dure longtemps", ouvrage dans lequel il revient sur la genèse de cet acte. Ce geste est également au centre d'une pièce de théâtre, "Le Caïman", révélée en 2006.

Son œuvre

De son vivant, Althusser publiera peu d'ouvrages, mais il laissera, ainsi que le montrent ses archives déposées à l'IMEC, un nombre considérable d'inédits. Parmi eux, "Journal de captivité" (1992), "Écrits sur la psychanalyse. Freud et Lacan" (1993), "Psychanalyse et sciences humaines" (1996), "Lettres à Franca" (1998) ou encore "Lettres à Hélène" (2011), Hélène Rytmann, son épouse étranglée.
Sa relecture de Marx à la lumière de Spinoza lui vaudra d'être accusé d'avoir déformé la pensée marxiste.

Articles de la même catégorie Littérature

Alessandro Baricco : biographie

Alessandro Baricco : biographie

Alessandro Barrico n’est pas qu’un simple auteur car il est aussi musicologue et se passionne pour le théâtre et le cinéma. En plus d’écrire des romans, souvent récompensés et cités, il écrit des textes musicaux ainsi qu’un film qu’il a produit en 2008. Il est donc un homme complet dans le domaine artistique mais surtout une véritable star dans son pays et mondialement apprécié.
William Gaddis : biographie

William Gaddis : biographie

William Thomas Gaddis, Jr. est un écrivain, romancier, d'origine américaine. Il est né le 29 décembre 1922 à New York aux États-Unis et mort le 16 décembre 1998 à New York également. Il fait parti du mouvement littéraire postmoderne. Ses romans font preuve d'une grande capacité à écrire et son souvent désignés comme difficiles à lire. Il n'a écrit que 5 romans durant sa vie.
Roald Dahl : biographie

Roald Dahl : biographie

Roald Dahl est un écrivain anglais, connu pour ses romans et nouvelles dont les plus célèbres sont Charlie et la Chocolaterie ou encore Kiss Kiss. C'est un auteur qui s'adresse autant aux enfants qu'aux adultes et pratique bien souvent l'humour. En 1916, Roald Dahl naît aux Pays de Galles de parents norvégiens.
Robin Cook : biographie

Robin Cook : biographie

Pas étonnant que Robin Cook soit devenu un écrivain de référence dans l'univers du thriller médical, quand on sait qu'il est médecin dans son autre vie. Fort de son expérience, les livres de Robin Cook abordent des sujets tels que le don d'organes, ou encore les manipulations génétiques. Des romans qui ont vocation de nous faire réfléchir sur les dérives de la médecine, autant qu'à frémir.