Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Louis Althusser : biographie

Philosophe "structuraliste" comme le furent qualifiés Claude Lévi-Strauss, Jacques Lacan ou Michel Foucault, Louis Althusser (1918-1990), philosophe quasi officiel du Parti communiste, atteint de violentes crises de démence, restera comme le re-lecteur de Marx.

Ses premiers pas

Né à Alger dans une famille catholique, Louis Althusser est reçu à l'École Normale Supérieure en 1939. Mobilisé, prisonnier en 1940, interné dans un camp pour sous-officiers, il y connaîtra ses premiers troubles psychiatriques. À son retour d'Allemagne en juin 1945, il est élève à l'École Normale Supérieure et est reçu deuxième à l'agrégation de philosophie. Il devient membre du Parti communiste en 1948, parti avec lequel il entretiendra des relations conflictuelles tout au long de sa vie, notamment avec le philosophe "officiel" du parti, Roger Garaudy. Il critiquera aussi ouvertement le stalinisme. C'est au cours de cette période qu'il rédige sa thèse, "La Notion de contenu chez Hegel", analyse de la pensée hégélienne qui lui permettra de passer à Marx. En 1959, il publie un "Montesquieu". Bien qu'entrecoupée de séjours en cliniques psychiatriques, son œuvre conquiert la notoriété internationale en 1965 avec la publication de "Pour Marx" et de "Lire Le Capital". Pour lui, il s'agit de dépoussiérer Marx, d'en avoir une lecture neuve. En 1980, Althusser, au cours d'une nouvelle crise de démence, étrangle son épouse rencontrée en 1945, épouse avec laquelle il entretint des relations ambiguës. Déclaré irresponsable au moment des faits, il est interné à l'hôpital Sainte-Anne à Paris, et, en 1981, bénéficie d'un non-lieu. En 1992, réagissant à un article de Claude Sarraute dans "Le Monde", il publie "L'Avenir dure longtemps", ouvrage dans lequel il revient sur la genèse de cet acte. Ce geste est également au centre d'une pièce de théâtre, "Le Caïman", révélée en 2006.

Son œuvre

De son vivant, Althusser publiera peu d'ouvrages, mais il laissera, ainsi que le montrent ses archives déposées à l'IMEC, un nombre considérable d'inédits. Parmi eux, "Journal de captivité" (1992), "Écrits sur la psychanalyse. Freud et Lacan" (1993), "Psychanalyse et sciences humaines" (1996), "Lettres à Franca" (1998) ou encore "Lettres à Hélène" (2011), Hélène Rytmann, son épouse étranglée.
Sa relecture de Marx à la lumière de Spinoza lui vaudra d'être accusé d'avoir déformé la pensée marxiste.

Articles de la même catégorie Littérature

Sherman Alexie : biographie

Sherman Alexie : biographie

Sherman Joseph Alexie Jr, né en octobre 1966 à Wellpinit dans l'état de Washington aux Etats-Unis, est un romancier, poète ainsi que scénariste américain vivant actuellement à Seattle.
Julien Gracq : biographie

Julien Gracq : biographie

Louis Poirier, plus connu sous son nom d'écrivain Julien Gracq, est le premier auteur à avoir refusé le prix Goncourt pour son œuvre Le Rivage des Syrtes, parue en 1951. Féru d'histoire et de géographie, il n'est pas moins un auteur littéraire accompli, écrivant tout à tour des poèmes, des romans, du théâtre et des essais.
Michael Cunningham : biographie

Michael Cunningham : biographie

Michael Cunningham est un auteur américain. Il connu vraiment le succès avec son roman "Les Heures" directement inspiré d'un chef-d'oeuvre de Virginia Woolf. Ce livre fut récompensé et adapté au cinéma dès 2003. Ecrivain homosexuel, Michael Cunningham évoque cette situation dans nombre de ses livres.
Les Grandes Espérances de Charles Dickens et son adaptation au cinéma

Les Grandes Espérances de Charles Dickens et son adaptation au cinéma

Roman "best-seller" de Charles Dickens, Great Expectations (De Grandes Espérances en français) est paru sous forme de feuilleton en 1860-1861 à Londres. Ce roman clé de l’œuvre de Charles Dickens a été traduit dans de nombreuses langues et a été adapté plusieurs fois sur grand écran. Voici une présentation de l’œuvre, de son contexte historique et de ses adaptations cinématographiques.