En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

L'oeil d'Horus : sa symbolique

L'Oeil d'Horus est un symbole provenant de l'Égypte antique. Il représente la victoire du dieu Horus sur son oncle Seth qui avait autrefois assassiné son père afin de s’approprier le trône de l'empire égyptien. Ce symbole, hybride entre un oeil humain et un oeil de faucon, reflète donc la victoire du bien sur le mal. De nos jours il est utilisé comme porte bonheur.

Origine et représentation

L'Oeil d'Horus, autrement appelé l'Oeil Oudjat est un symbole protecteur qui tient son origine de l'Égypte antique. Le mythe raconte que le dieu Osiris gouvernant l'Égypte est assassiné par son frère Seth qui lui succède au pouvoir. Le fils d'Osiris qui se nomme Horus, l'homme à la tête de faucon, part venger son père en partant en guerre contre Seth. Après plusieurs batailles Seth est vaincu et Horus succède à son tour au trône de son père défunt. Cependant au cours d'une bataille Horus avait perdu un oeil, celui-ci s'était brisé en 6 morceaux. L'oeil fut par la suite recomposé par le dieu lunaire Thot qui le remit à son propriétaire. L'oeil devint ainsi le symbole de la victoire du dieu Horus, victoire représentant le triomphe du bien sur le mal. L'Oeil du dieu Horus devint l'Oeil Oudjat, signifiant l'oeil préservé car il fut remis à son propriétaire après sa victoire contre la représentation du mal. La représentation de l'Oeil d'Horus est un croisement entre un oeil humain et un oeil de faucon. On y voit des pupilles et sourcils propres aux hommes au-dessus de tâches caractérisant des yeux de rapaces diurnes.

Sa symbolique

L'oeil symbolise avant tout le bien repoussant le mal. Mais il représente également la santé et l'intégrité, l'union des êtres en une seule entité. En Égypte on le retrouve sur de nombreux médaillons qui ont pour but de porter chance à leur propriétaire, à une certaine époque on pensait même qu'il était capable de repousser les maladies. Certains navigateurs de l'Égypte antique pensaient qu'ils réussissaient à avoir une meilleure vision des mers et ainsi à mieux tenir leur cap grâce au port d'un pendentif représentant l'oeil. De plus, le symbole était parfois peint sur les proues des navires. De nos jours le Oudjat est une unité de mesure utilisée en Égypte qui permet de calculer le volume de liquides ou d'objets solides.

Articles de la même catégorie Histoire

Aminatou Haidar : biographie

Aminatou Haidar : biographie

Aminatou Haidar est née le 24 juillet 1967 à Laâgoune, Sahara occidental (date et lieu de naissance non confirmés). Mère divorcée de deux enfants, titulaire d’un baccalauréat en littérature moderne, elle milite depuis l'âge de 20 ans améliorer la situation des droits de l’homme au Sahara Occidental, ainsi que pour son indépendance.
L'homme libre en philosophie

L'homme libre en philosophie

Un homme libre trouve dans sa racine latine une part de sa définition. "Libertas" désigne l'homme libre d'agir à sa guise libéré des entraves de l'esclavage. La notion de liberté s'identifie à trois niveaux, certains grands philosophes servent de référence à ce sujet comme Descartes, Kant ou Sartre.
Comprendre l'histoire d'Algérie

Comprendre l'histoire d'Algérie

Nous savons que les traces les plus anciennes des humains en Afrique date de la Préhistoire vers – 1,8ma, puis que les hommes évoluent : d’homme préhistorique à l’homme de Neandertal. Ainsi, seule l’histoire de l’Algérie de l’ère des dynasties berbères et arabes à maintenant sera traitée dans cet article.
Tout savoir sur le Décalogue

Tout savoir sur le Décalogue

Selon la tradition biblique, il est dit dans l’Exode que Moïse reçut de Dieu les dix commandements sur le Mont Sinaï, gravés sur des tablettes. Dans la bible, ceux-ci sont mentionnés sous l’appellation des dix paroles, ce qui, traduit en grec, devient Décalogue. Plus proche de nous, et dans un tout autre registre, une BD faisant référence aux 10 commandements lui à empruntée ce nom.