En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les loisirs des Romains dans l'Antiquité : ce qu'il faut connaître

Les Romains n'étaient pas exclusivement connus que pour leur grande armée et leur grande puissance dans l'Antiquité. En effet, ils étaient connus aussi pour avoir été très oisifs et avides de spectacles. On connaît en effet leurs colisées et amphithéâtres où eurent lieu des mises à mort publiques, des combats de gladiateurs, etc. On leur doit également le théâtre et les thermes.

Les loisirs sanglants

Les amphithéâtres
Ces bâtiments sont ceux qui ont accueilli les loisirs romains les plus sanglants : on compte parmi eux les combats de gladiateurs, appelés "munera", les chasses "venationes", et les batailles navales "naumachiae". Le bâtiment correspond à nos stades actuels : une arène et des gradins. Ces loisirs étaient financés par les grands politiciens, ou par l'empereur lui-même, et étaient très appréciés du peuple. On sait que les gladiateurs pouvaient être des combattants volontaires en quête de gloire, mais on sait également que la plupart étaient achetés comme esclaves, et entraînés. Ils étaient alors obligés de combattre, et très souvent, de tuer leur adversaire pour racheter leur liberté. A savoir qu'un gladiateur peut demander l'avis du peuple s'il est blessé, et c'est le public même qui va choisir de le laisser sauf ou non. Les chasses pouvaient avoir lieu soit entre animaux (un carnivore et un herbivore), soit entre un carnivore et un humain (même principe que pour les gladiateurs). Les batailles navales consistaient à inonder l'arène pour pouvoir reconstituer de grandes batailles sur l'eau très connues du public, comme celle de Salamine. Le cirque et ses courses de chars
On pouvait y organiser également les combats de gladiateurs et des chasses, mais l'essentiel tournait autour des courses de chars. Ils étaient souvent tirés par des chevaux, mais il arrivait que l'on y attèle des tigres, éléphants ou autres chameaux. Les courses pouvaient tourner au drame puisqu'il y avait forcément des blessés tombés, des morts écrasés, ou encore piétinés.

Les loisirs plus artistiques

Le théâtre
Les jeux scéniques ont lieu lors de fêtes en l'honneur des dieux. Les acteurs étaient exclusivement masculins, et tous portaient des masques correspondants à leur personnage, par exemple un triste, un autre avec un sourire, etc... On y mêlait également un chœur pour chanter, ainsi que des danses. Les thermes
Les thermes romains sont en fait des bains publics mixtes, occupés par les femmes le matin, et par les hommes le reste du temps. L'intérieur des thermes était décoré de marbre et de grandes mosaïques.

Articles de la même catégorie Histoire

Robert Mcnamara : biographie

Robert Mcnamara : biographie

L'américain Robert McNamara fut à la fois un homme politique et un businessman. Il s'est éteint en 2009, dans la capitale des États-Unis, à l'âge de 93 ans. Il est connu pour son implication lors du conflit vietnamien (il occupait alors les fonctions de secrétaire de la défense sous J.F. Kennedy puis sous Jimmy Carter). Il présida durant 13 années la Banque Mondiale.
Tout sur Le Sphinx de Gizeh (histoire, etc)

Tout sur Le Sphinx de Gizeh (histoire, etc)

Le sphinx de Gizeh est l'un des monuments les plus célèbres d'Egypte. Il est doté d'un corps de lion avec une tête d'homme. Le célèbre sphinx d'Egypte est le symbole de multiples controverses qui opposent les égyptologues et les géologues. Le sphinx est encore très loin de nous avoir livré tous ses secrets qu'il semble vouloir garder enfouis.
Le pèlerinage de Compostelle autrefois et aujourd'hui

Le pèlerinage de Compostelle autrefois et aujourd'hui

Le but du pèlerinage de Compostelle ou de Saint-Jacques-de-Compostelle est de se rendre, précisément, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, en Espagne. Par contre, le lieu du départ est très varié. On s’y rend de France, d’Europe ou même de l’étranger. Le pèlerinage d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui d'autrefois. Autrefois, il avait surtout un caractère religieux. Aujourd'hui, il est devenu un phénomène de mode.
Quelle est l'histoire de Jean-François de la Barre ?

Quelle est l'histoire de Jean-François de la Barre ?

Jean-François de la Barre, dit le Chevalier de la Barre, fut un homme du XVIIIe siècle, exécuté au nom de l'intolérance religieuse. L'affaire fit en effet grand bruit à l'époque, et mêmes les philosophes des Lumières s'y mêlèrent. Une statue le représentant peut être encore aujourd'hui visitée à Montmartre. Voici son histoire.