Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lawrence Block : biographie

Lawrence Block est un auteur contemporain d'origine américaine. Il est né le 24 juin 1938 à Buffalo, à New York aux États-Unis. Il écrit essentiellement dans le genre littéraire du policier, mais aussi des nouvelles et des histoires courtes. Il est largement reconnu dans la profession et a porté durant sa carrière nombreux pseudonymes.

Premiers pas

Lawrence Block étudie à l'Antioch College dans le Yellow Springs, mais sort avant d'être diplômé. Il écrit d'abord sous de nombreux pseudonymes (Chip Harrison, Sheldon Lord) pour le milieu des revues. Il apprend à écrire avec l'auteur Donald E. Westlake. Son premier vrai roman apparaît en 1957, You Can't Lose. C'est ce premier roman qui fait décoller sa grande et longue carrière.

Sa carrière

Lawrence Block va ensuite créer deux personnages mythiques à travers ses romans, qui constituent ses deux principales œuvres. Le premier est le détective privé Matthew Scudder, créé en 1976 via le roman The Sins of the Fathers. Matthew est un ex-flic, reconverti Private Investigator (détective privé). Il a la particularité d'être alcoolique (il rejoint d'ailleurs dans la suite de la série l'association des alcooliques anonymes). La série se compose de 17 romans à la date du 29 mars 2011, dont le dernier en date est sorti en 2011, il s'agit de A Drop of the Hard Stuff. Le deuxième personnage créé de toutes pièces est Bernie Rhodenbarr, un gentleman cynique. La série de romans comporte un ton plus humoristique avec de longs dialogues. Le premier roman, Burglars Can't Be Choosers, sort en 1977 et le dernier, The Burglar on the Prowl, en 2004. La série est composée de 10 tomes.

Son action

Il est impossible de réduire Lawrence Block aux deux séries auxquelles il est le plus associé. En effet, celui-ci a écrit, outre ces deux séries, une cinquantaine de romans et plus de 100 histoires courtes ou nouvelles durant sa carrière. Il a toujours ou presque vécu à New York City, a été marié à 3 reprises. Il a reçu un Gumshoe Award en 2005, prix américain récompensant les auteurs de romans policiers et un Edgar (prix Edgar Allan Poe) en 1992 pour son roman A Dance at the Slaughterhouse (littéralement "Une danse aux abattoirs").

Articles de la même catégorie Littérature

David Goodis : biographie

David Goodis : biographie

David Goodis était un écrivain américain. Il s'est illustré par plusieurs romans noirs, genre qui a été l'objet d'un regain d'intérêt du public dans les années 80, spécialement en France. Son œuvre aborde donc des thèmes pas très joyeux, tels que le désespoir et la solitude. David Goodis est sorti de l'anonymat grâce à son livre Cauchemar (Dark Passage), adapté au cinéma en 1947.
Erich Segal : biographie

Erich Segal : biographie

Erich Segal était un homme très intelligent qui a mis son intelligence au service du savoir, des arts et des lettres. Il sera donc au cours de sa carrière professionnelle : enseignant, scénariste, auteur et acteur. On lui doit des chefs-d’œuvre comme «Love story» ou bien encore «Oliver’s story» qui furent des succès autant littéraires que cinématographiques.
Martha Grimes : biographie

Martha Grimes : biographie

Martha Grimes est sans doute la plus britannique des romancières américaines. Digne héritière d' Agatha Christie, elle parvient à distiller une atmostphère "so british" dans ses intrigues policières. Auteur à succès, Martha Grimes compte plus d'une vingtaine de romans, mettant en scène le duo emblématique Richard Jury, policier de Scotland Yard et son ami et Melrose Plant.
Marie Ndiaye : biographie

Marie Ndiaye : biographie

Marie Ndiaye est peut-être l'écrivain française contemporaine la plus importante et la plus reconnue avec une bibliographie contenant de nombreux romans, mais aussi du théâtre et des romans jeunesses. Son style empreint de réalisme fantastique, son écriture très personnelle lui ont valu d'importants succès. Elle a notamment remporté le prix Goncourt en 2009 avec son roman "Trois femmes puissantes", édité chez Gallimard.