Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La biographie de Pierre Gilbert

Pierre Gilbert était un historien et professeur belge. Né à Bruxelles, il réalise plusieurs travaux concernant l'Égypte. Cet article vous présentera son histoire pharaonique, mais aussi ses plus belles œuvres.

La biographie de Pierre Gilbert

Pierre Gilbert est né le 4 septembre 1904, à Bruxelles. Il meurt à Uccle, dans sa Belgique natale le 22 août 1986. Dès l'adolescence, il était féru d'art et s’intéressait particulièrement à l'antiquité. Il eut deux doctorats : l'un en philologie classique et l'autre en histoire et littératures orientales. C'était un historien et un professeur. Plutôt humaniste, il enseignait la littérature égyptienne à l'université francophone libre de Bruxelles, autrement appelé UBL. Il y ajouta quelques cours sur l'Égypte pharaonique. Il était également conservateur en chef aux divers musées royaux d'art et d'histoire et était directeur d'une fondation : l'Association égyptologique Reine Élisabeth. Elle fut créée par Jean Capart, un égyptologue belge, mort en 1947. Cette association bénéficie du soutien de la reine Élisabeth, la troisième reine belge et épouse du roi Albert 1er. Pierre Gilbert deviendra le directeur de cette association en 1958. Au cours de sa vie, Pierre Gilbert réalise de nombreux travaux sur la culture et l'art égyptien. Il travaillait en collaboration avec Jean Capart et autres grands noms. Il rédigea plusieurs ouvrages, une description de voyages et quelques poésies. C'était aussi un dramaturge, il écrivit des pièces de théâtre. Un détail notable, il traduisait des textes égyptiens classiques. Impliqué dans sa passion, cet homme fit connaître l'Égypte à travers ses différentes activités.

Les œuvres de Pierre Gilbert

- En 1943 : "Le classicisme de l'architecture égyptienne".
"La poésie égyptienne". - En 1949 : "La poésie égyptienne", seconde édition revue et augmentée.
"Esquisse d'une histoire de l'Égypte ancienne et de sa culture". - En 1950 : "En passant par Florence et Rome". - En 1952 : "Catalogue d'exposition des objets provenant des fouilles d'El-Kab ou récemment acquis par le département égyptien". - En 1959 : "Passage en Grèce". - En 1960 : "L'art d'Abou-Simbel". - En 1962 : "Couleurs de l'Égypte ancienne". "Het oude Egypte in kleuren". - En 1963 : "Vingt œuvres de l'Égypte ancienne". - En 1964 : "Les tapisseries de la Victoire des Vertus". - En 1965 : "Couleurs de la Campanie". - En 1967 : "Méditerranée antique et Humanisme dans l'Art".
"Un passant à Florence". - En 1968 : "Mediterraneo antiguo, Humanismo en el arte". - En 1969 : "Présentation de la collection égyptienne".
"Du gothique à la première Renaissance".

Articles de la même catégorie Histoire

Tout savoir sur la monnaie suédoise

Tout savoir sur la monnaie suédoise

La Suède, membre de l'Union Européenne depuis 1995, n'a pas encore adopté l'Euro. La monnaie du pays est la Couronne suédoise. En suédois, on parle de "Sek" ("krona"). Le taux de change du Sek était, le 22 août 2011, 1€, équivaut à 9,1466Sek.
L'histoire de la République du Congo

L'histoire de la République du Congo

La République démocratique du Congo est un pays enclavé en Afrique central, et qui a connu une histoire compliquée, la colonisation, puis l’indépendance, des changements de régime, des guerres à répétition, de nombreux présidents, divers assassinats politiques, et surtout les nombreux changements, du nom du pays.