Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

James Salter : biographie

James Salter est un écrivain de fictions américain. Il a débuté sa vie en tant que militaire et il a participé à la guerre de Corée. Ses premiers romans sont alors emprunt de nostalgie et s'inspirent de son expérience. James Salter publie de nombreux romans et il est désormais considéré comme l'un des auteurs de fictions les plus artistiques de son époque.

Ses premiers pas

Salter James, de son vrai nom James A Horowitz est né le 10 juin 1925 à New York City.
Un passé de militaire : il entre en 1942 à West Point d'où il sortira diplômé en 1945. Il se forme au vol élémentaire à Pine Bluff dans l’Arkansas, une formation avancée à Stewart Field à New York. Pendant douze ans, il sert l'US AIR FORCE comme pilote d'avion de chasse. En 1952, il participe à la guerre de Corée où on lui confie près de 100 missions qu'il effectuera avec F-86 Fabre.

Sa carrière

Après avoir servi pendant douze ans, il se retire de l'armée afin de s'adonner à sa passion de tout temps : l'écriture.
Une fiction pleine de souvenirs : Salter publie tout d'abord une oeuvre, témoignage de ses années passées à la guerre avant de se lancer dans la fiction.
En 1957, il sort son premier roman "The Hunters", tiré de son expérience en guerre de Corée.
En 1961, il publie "The Arm of Flesh" qui s'inspire de son expérience de vol.
En 1967, il sort un Sport et un Passe temps, cette fois-ci l'oeuvre est emprunt d'érotisme. Il raconte l'histoire d'un étudiant américain et d'une jeune Française.
De 1969 à 1988, il publie 8 autres romans dont "Sill Such".
En 1997, il prend la décision de publier ses mémoires sous le nom "D'un bonheur parfait et d'une vie à brûler", des mémoires dans lesquels il revient longuement sur son passé de militaire.
En 2005, il publie un roman et un essai, le dernier roman qu'il ait publié à l'heure actuelle est "Life is Meal" en 2006.

Ses actions

Son roman "The Hunters" (Flammes sur l'Asie) sera adapté au cinéma en 1958 par Dick Powell. Qui sera un succès grâce à son réalisme sur les événements de la guerre de Corée.
Les nouvelles du recueil "Dusk and Other Stories" ont reçu en 1988 le Pen Faulkner Award. En 2000, James Salter a été élu membre de l'Académie Américaine des Arts et des Lettres.

Articles de la même catégorie Littérature

Justine Levy : biographie

Justine Levy : biographie

Justine Lévy est une femme de lettres née le 27 septembre1974. Elle est la fille de l'écrivain Bernard Henry Lévy et d'Isabelle Doutreluigne, ancienne mannequin et première épouse de BHL. Elle est l'auteur de trois livres dont "Rien de grave" (dans lequel elle relate sa séparation douloureuse avec Raphael Entoven, parti au bras de Carla Bruni) et de "mauvaise fille", nominé pour le Goncourt 2010 et adapté prochainement au cinéma par Patrick Mille, son mari.
Publier un manuscrit : les bons conseils

Publier un manuscrit : les bons conseils

Vous venez de mettre un point final à votre manuscrit, et vous allez donc vous engager sur une voie tout aussi hasardeuse que l'écriture d'un roman : la publication. Peu de premiers romans accèdent chaque année à la publication, surtout dans les grandes maisons d'édition. Il faut donc mettre toutes les chances de son côté.
David Guterson : biographie

David Guterson : biographie

L'américain romancier est né le 4 mai 1956 à Washington.Il est aussi nouvelliste, poète, journaliste et essayiste. Enfant, il passe sa vie scolaire dans les écoles publiques de Seattle. Jeune, il poursuit ses études à l'Université de Washington où il décroche un baccalauréat en arts littérature anglaise et une maîtrise en beaux-arts grâce à une bourse Guggenheim.
Robert Coover : biographie

Robert Coover : biographie

Robert Lowell Coover est un écrivain américain, professeur de littérature à l’université Brown. Son œuvre est essentiellement une œuvre dite de fabulation ou encore de métafiction. Son ouvrage le plus connu est "Le bûcher de Times Square" qui évoque l’affaire Rosenberg sous un angle fantastique. Il est également considéré comme un des plus grands nouvellistes post-moderne et à cet égard, il est récompensé par le prix Rea en 1987.