Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Guerre du Liban : chronologie et explications

La guerre au Liban, qui opposera Phalangistes et Libanais, durera 15 ans, de 1975 à 1990. De 1990 à nos jours, la paix est toujours sur un fil du rasoir. Les tensions accumulées peuvent à tout moment plonger l'État du Liban dans le chaos. Afin de mieux comprendre les tenants et aboutissements, voici une chronologie qui retrace les moments importants de ce conflit.

1966-1982 : le Liban plonge dans le conflit

Causes de la guerre civile À la fin des années 60, la corruption s'est généralisée au sein du gouvernement libanais. Divergences politiques sur la guerre en Israël, conflits, démissions sont le lot quotidien. Chaque parti se radicalisant et tentent une prise de pouvoir. Les Libanais conservateurs chrétiens sont soutenus par l'Occident, tandis que les arabo-palestino-progressistes, partisans de la résistance, sont soutenus par les Palestiniens. Les débuts de la guerre Le 13 avril 1975, la tension est à son comble, et le meurtre de 27 travailleurs palestiniens met le feu aux poudres. Les meurtres s'enchaineront, toujours plus violents, et le Liban tombe dans le chaos. C'est la "Guerre de deux ans" (1975-1976). En 1976, la Syrie intervient et propose un cessez-le-feu. La FAD (Force Arabe de Dissuasion) est officialisée entre le président libanais et le chef de l'OLP.
S'ensuivront 6 années de statu quo (1977-1982), tout de même ponctuées d'attentats jusqu'au cessez-le-feu américain : c'est l'opération "Paix en Galilée" en juin 1982.

1982-1990 : vers la fin du conflit


La présence américaine renforça le radicalisme de l'opposition. C'est la première fois qu'on parle d'attentats suicides, notamment sur des GI ou des militaires français, revendiqués par le Hezbollah. La réconciliation nationale En 1988, le chef de l'État-major, Michel Aoun, se lance dans une "guerre d'indépendance nationale" visant à chasser les Syriens du pays. Les conflits dureront jusque 1989. Une "réconciliation nationale" eut lieu à Taïef, en novembre 1989. Le 13 octobre 1990, le général Aoun est renversé et la paix s'instaure enfin au Liban. On estime le nombre des victimes entre 150000 et 230000.

De 1990 à aujourd'hui : une paix mitigée


Après les premières élections de 1992, le pays tente de se reconstruire sur le plan économique et géographique. Le Liban accroit son PIB de 15% malgré les dettes accumulées et l'inflation. En 2005, la Syrie retire complètement ses troupes, laissant un pays encore divisé sur le plan politique. Le nord du pays est dirigé par des milices tandis que dans la zone du Liban Chrétien, des affrontements ont encore lieu de nos jours.

Articles de la même catégorie Histoire

Histoire des logos d'automobiles

Histoire des logos d'automobiles

Ces simples logos sur nos voitures sont en vérité une vraie signature du constructeur automobile. Un logo dont il est en fier et qui a une véritable histoire. Mais quelles sont ces histoires des logos d'automobiles, parfois surprenantes ?
Histoire de la monnaie russe

Histoire de la monnaie russe

La monnaie russe est le rouble. Apparu au XIIIe siècle, le terme de rouble pour désigner la monnaie de cette région du monde a été conservé jusqu'à aujourd'hui. Ce sont ainsi succédés le rouble fragment d'argent, le rouble impérial, le rouble soviétique et enfin le rouble russe depuis 1998. La seule interruption a eu lieu entre 1919 et 1924, période durant laquelle la monnaie a été remplacée par des unités du trésor soviétique.
Art de l'époque baroque : ce qu'il faut connaître

Art de l'époque baroque : ce qu'il faut connaître

Le baroque est un courant artistique apparu en Italie vers la fin du XVIe siècle et qui s'est ensuite et dans le siècle suivant, répandu dans toute l'Europe. Il a ainsi touché toutes les disciplines artistiques : peinture, sculpture, musique, littérature... Nous allons nous intéresser à l'art pictural et architectural.
Paul Rebeyrolle : biographie et œuvres

Paul Rebeyrolle : biographie et œuvres

Paul Rebeyrolle est un artiste français né 1926 à Eymoutiers. Il étudia à Limoge, puis à Paris, où il vécut une vie pleine d'engagements. Même s'il ne connut pas un succès retentissant de son vivant, Rebeyrolle est aujourd'hui reconnu comme un artiste talentueux et engagé politiquement.