Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Gilles Deleuze : biographie

Gilles Deleuze est né en 1925 et mort en 1995 à Paris. D'abord historien de la philosophie, il sera ensuite reconnu comme un philosophe à part entière, développant ses propres concepts et théories, et comme un professeur hors pair.

Premiers pas

Etudiant en philosophie à l'Université de Paris, Deleuze se lie d'amitié avec Michel Tournier et Claude Lanzmann, et assiste aux cours de Ferdinand Alquié ou Georges Canguilhem.
En 1948, il devient professeur agrégé et enseigne dans les lycées d'Amiens, d'Orléans, puis à Louis Le Grand.
S'intéressant au Stoïcisme comme à l'oeuvre du romancier LewisCaroll, Deleuze oriente ses recherches vers les rapports entre sens et non-sens, vers la question de l'événement. A cette époque le philosophe ne théorise pas encore, mais écrit sur Hume, Kant, Nietzsche ou Bergson.

Carrière

Lorsqu'il devient assistant à la faculté de lettres de Paris, Deleuze s'oriente alors vers l'histoire de la philosophie. Entre 1960 et 1964, il enchaine les postes de chargé de recherche au CNRS puis enseignant à la faculté de lettres de Lyon.
A cette époque, il rencontre Félix Guattari, qui deviendra son ami et son plus proche collaborateur. Ensemble ils théoriseront le concept de déterritorialisation : ce concept désigne le fait de rompre les liens entre un peuple et son territoire, et se dressent contre les théories psychanalyste et capitaliste. Félix Guattari et Gilles Deleuze ont rédigé ensemble L'Anti-Oedipe(1972) et Mille Plateaux (1980).
C'est en 1969 que le philosophe obtient un doctorat ès lettres à Paris. Devenu maître de conférence à l'université Paris VIII, Deleuze enseignera là-bas jusqu'à sa retraite.
Une grave maladie respiratoire viendra à bout du philosophe, qui se suicide le 4 novembre 1995.

Actions

La pensée de Gilles Deleuze fut sans conteste déterminante pour la philosophie du XXème siècle, spécialement pour la métaphysique et la philosophie de l'art.
Deleuze fut avant tout reconnu comme un extraordinaire professeur de philosophie, réussissant avec brio à expliquer les théories les plus conceptuelles et à retranscrire la rigueur des cours universitaires, en l'adaptant dans un discours simple et illustré. Les cours et conférences qu'il a donnés à Paris ont attiré un public nombreux, venant de tous pays. Sa femme, Fanny Deleuze, a tenu à faire publier la majorité de ces cours à la mort de son mari.

Articles de la même catégorie Littérature

Comment consulter la presse en français à l'étranger ?

Comment consulter la presse en français à l'étranger ?

Vous vivez à l'étranger et la presse française vous manque. Pas de panique, tout problème a une solution. Il est possible de s'abonner à des journaux ou magazines qui vous seront livrés à l'étranger, ou de consulter la presse française directement en ligne. Voici quelques conseils et astuces pour consulter les news françaises depuis l'étranger.
Louis-Ferdinand Céline : biographie et œuvres majeures

Louis-Ferdinand Céline : biographie et œuvres majeures

Louis-Ferdinand Céline est un médecin et un écrivain d'origine bretonne et normande. Suite à sa participation à la Première Guerre mondiale, il allie son métier de médecin avec sa passion de l'écriture, mais se fait remarquer pour les propos antisémites présents dans ses œuvres. Il sera condamné pour diffamation.
Tout savoir sur Pierre Mac Orlan

Tout savoir sur Pierre Mac Orlan

Pierre Mac Orlan, né Pierre Dumarchey le 26 février 1882 à Péronne et mort le 27 juin 1970 à Saint-Cyr-sur-Morin, est un écrivain français. Il est le créateur d'une œuvre imposante : "Le Fantastique Social". Cette œuvre aborde beaucoup de thèmes prend de nombreuses formes, de la chanson au roman, de la poésie à l'essai, et elle est d'une grande homogénéité. En effet, elle prend forme autour de quelques concepts principaux, tels qu'un abord poétique et original de l’existence contemporaine.
Présentation du livre "Rien de grave" de Justine Lévy

Présentation du livre "Rien de grave" de Justine Lévy

Justine Lévy, ce nom vous dit quelque chose ? Oui sans aucun doute. Auteure de trois romans, "Le rendez-vous", "Rien de grave" et "Mauvaise Fille", Justine Lévy est la digne fille de l'écrivain Bernard Henry Lévy. Cet article présente son second roman "Rien de grave" à la lumière de la vie de son auteure.