Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

David Foenkinos : biographie

David Foenkinos est un écrivain français né le 28 octobre 1974. Il a publié plusieurs romans, dont le potentiel érotique de ma femme et plus récemment "La délicatesse". Les ventes en poches n'ont fait que confirmer le succès de ce roman dès sa parution dans la collection Blanche de Gallimard. En 2011, il adapte la délicatesse pour le cinéma, et en signe la réalisation avec son frère, Stéphane foenkinos, directeur de casting.

Les débuts

Après des études à la Sorbonne, David Foenkinos est d'abord professeur de guitare. Mais sa passion des livres, découverte à l'adolescence suite à une longue maladie qui le force à l’alitement, ne le quitte pas pour autant. David se dit volontiers admiratif de Belle du seigneur d'Albert Cohen, et il décline les thèmes de l'amour et de l'humour à l'infini. Il écrit, trouve un style un peu loufoque, finit la rédaction de plusieurs romans abandonnés au fond d'un tiroir, et achève la rédaction de L'Inversion de l'idiotie. Il a 26 ans et envoie le roman aux maisons d'édition. Le roman, publié aux éditions Gallimard, reçoit le prix François Mauriac. Suivront Entre les oreilles en 2002 et Le potentiel érotique de ma femme en 2004. Pour ce dernier ouvrage, il obtient le prix François Nimier et le livre se vend à plus de100000 exemplaires. Les critiques saluent son humour.

Un succès "délicat"

Pourtant, les ventes retombent et malgré une production annuelle (En cas de bonheur chez Flammarion en 2005 et Les cœurs autonomes chez Grasset en 2006), sa popularité décline et David se sent oublié. Culotté, il ose en 2007 un roman qu'il nomme : Qui se souvient de David Foenkinos ? Il interroge non sans humour et auto-dérision le désarroi de l'auteur oublié, qui se croit raté, en mal d'inspiration et livré à une imagination malade.
Mais c'est avec La délicatesse, à la rentrée 2010, que David fait un retour fracassant et le roman grand format se vend à plus de 100000 exemplaires. Le format poche lui, sortit en janvier 2011 chez Folio, se place rapidement dans les meilleures ventes du moment. Entre temps, il y aura eu Lennon aux éditions plon et la préparation du film "La délicatesse", dont le tournage démarré en mars 2011, verra crédité Audrey Tautou et François Damiens pour l'interprétation des rôles principaux. Il y raconte les suites d'un baiser bouleversant dans la vie de la belle et triste Nathalie et de Markus, timide et plutôt laid. Le film est réalisé par David et son frère Stéphane.
Les frères Foenkinos ont déjà réalisé un court métrage intitulé "une histoire de pieds".
A paraitre en septembre 2011 : Les souvenirs, dernier roman du prolixe David.

Articles de la même catégorie Littérature

Michael Connelly : biographie

Michael Connelly : biographie

Michael Connelly est un écrivain américain né le 21 juillet 1956 à Philadelphie, en Pennsylvanie. Sa spécialité tourne dans les romans policiers dont il relate les enquêtes de son héros, Harry Bosch, dans de nombreux de ses ouvrages traduits dans plus de 35 langues à travers le monde.
Jane Austen : biographie

Jane Austen : biographie

Jane Austen reste l’un des écrivains pré-victoriens les plus connus grâce à ses peintures parfois cruelles et ses critiques aiguisées des mœurs de la société anglaise. Son œuvre romanesque, souvent autobiographique, fait la transition entre le romantisme de la fin du XVIIIe siècle qu’elle exècre, et le réalisme caractéristique de la production littéraire du XIXe siècle. Elle inspirera plusieurs adaptations cinématographiques.
Alberto Moravia : biographie

Alberto Moravia : biographie

Ecrivain et "chroniqueur" de la bourgeoisie italienne, Alberto Moravia "croque" cette société faussement puritaine et corrompue de la "bella Roma" sans ménagement, mais certains diront avec une certaine "complaisance littéraire".
Jean Hatzfeld : biographie

Jean Hatzfeld : biographie

Jean Hatzfeld est né à Madagascar en 1949. Peu de temps après sa naissance, la famille Hatzfeld retourne en Auvergne, dans un petit village, puis Jean Hatzfeld part pour Paris. En 1973, il travaille en collaboration avec le journal "Libération" et devient peu à peu le grand reporter de guerre qu'on connait maintenant, notamment avec ses recherches sur le génocide du Rwanda.