Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Enki Bilal : biographie

Enki Bilal est dessinateur et scénariste de bande dessinée, mais aussi réalisateur. Il né à Belgrade le 7 octobre 1951 sous le nom de Enes Bilalovic d'une mère tchèque et d'un père yougoslave. Artiste complet, il réussira à travers ses œuvres à créer un univers foisonnant et bien particulier au point de devenir une référence et un personnage incontournable de la bande dessinée.

Premiers pas chez Pilote

En 1960, Enki Bilal quitte la Yougoslavie et s'installe à Paris avec sa famille, il a alors 10 ans et commence à se passionner pour la science-fiction. En 1972, il est publié pour la première fois dans le journal pilote grâce au "bol maudit". Il y rencontre Pierre Christin et une belle collaboration commence entre les deux hommes. En effet, trois albums naitront entre 1975 et 1977 avec Enki Bilal au dessin et Pierre Christin au scénario. Puis en 1979 ils publient "Les Phalanges de l'Ordre noir" qui rencontre un vrai succès. De nombreuses autres collaborations uniront les deux hommes comme "Partie de chasse" en 1980. A cette même date, il entame seul ce qui deviendra un de ses plus grands succès "La foire aux immortels" premier volet de sa trilogie Nikopol avec son héroïne aux cheveux bleus Jill Bioskop. En même temps, Enki Bilal s'intéresse aussi au cinéma.

De la bande dessinée au cinéma

On le retrouve au cinéma en 1982 dans le film d'Alain Resnais "La vie est un roman" pour lequel il dessine certains décors et signe l'affiche. Il travaillera aussi en 1985 sur le film de Jean-Jacques Annaud "Le nom de la rose. Mais c'est en 1989 qu'il réalise son premier film "Bunker palace hotel". Enki Bilal achève sa trilogie Nikopol en 1992 et poursuit quelques collaborations puis revient au cinéma avec "Tykho Moon" en 1997 où il retrouve Jean-Louis Trintignant qui faisait déjà partie de sa première aventure cinématographique. En 1998 il publie le premier tome de la "Tétralogie du monstre" qu'il achèvera en 2007. En 2004, il signe son troisième film "Immortel (ad vitam)" où il retrouve quelques personnages de sa célèbre trilogie.

Succès critique et public

Enki Bilal est devenu grâce à son œuvre unique une figure incontournable de la bande dessinée. Ses albums et ses films, souvent torturés, parfois empreints de son enfance, mais toujours d'une indéniable beauté graphique ont su conquérir le public, mais aussi la critique. En 1987 il obtient le Grand Prix d'Angoulême alors qu'il préside le salon. En 1993 le troisième volet de sa trilogie Nikopol est élu par le magazine Lire, meilleur livre de l'année.

Articles de la même catégorie Littérature

Thierry Jonquet : biographie

Thierry Jonquet : biographie

Thierry Jonquet, auteur de romans policiers ou de romans noirs, scénariste, travaille au plus près de l'actualité et de la violence de la société. Retour sur un écrivain qui dissèque le monde avec brio.
Les meilleurs livres fantastiques

Les meilleurs livres fantastiques

Le fantastique est un autre genre que l'on a donné aux livres de science-fiction. Le fantastique c'est avant tout la magie, l'extraordinaire, le merveilleux. Aujourd'hui on lui donne plus le nom de fantasy puisque le genre a dû s'adapter aux exigences de jeunes lecteurs. Entre autres le plus connu est la saga des Harry Potter.
Henri Bergson : biographie

Henri Bergson : biographie

Henri Bergson est sûrement l'un des philosophes les plus connus du XXème siècle. Prix Nobel de littérature, il s'est imposé comme l'un des penseurs les plus novateurs de son époque, influencé principalement par Kant et Spinoza. Mais c'est aussi un des créateurs officieux de la Société des Nations et de ce que deviendra l'UNESCO, puisqu'il était fortement impliqué dans la politique.