Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
LA COMMUNAUTE ECRITURE ET AUTEURS

faites nous découvrir vos défis écritures et jeux de lettres pour mieux échanger et vous faire connaître- écriture- poésie- haïkus -jeux de lettres- de mots - concours- quizz -tests- présentez vos romans et nouvelles nous vous ferons connaitre- vos auteurs préférés classiques ou contemporains-

Gérée par LADY MARIANNE

94 blogs

5254 posts

03/05/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Insane dictateur

Insane dictateur

Charles Spencer Chaplin (1889-1977), Le Dictateur L’avenir est un peuple, il est souvent floué, Il n’est de république aux arcanes du temps, Mais un tyran cyclique aux arrêts sans appel, Qui sans cesse avilit et leste nos avoirs. Ne reste que le champ de nos tristes devoirs Et l’objet sans éclat du jour sempiternel, Ce quotidien songeur q
PRENOMS LA COUR DE RECRE -Marine

PRENOMS LA COUR DE RECRE -Marine

Marine est l'invité de la cour de récré de JB La petite est sage comme une image un peu lente à sa démarche de jeunes pages Il ne faut pas s'inquiéter le lièvre elle saura dépasser elle promène sa cabane de logis elle n'est jamais en panne à quoi bon lui donner rendez-vous il lui faudrait un temps fou mieux vaut la rencontrer par hasard a
Une vague frontière

Une vague frontière

Jean-François Millet (1814-1875), La Nuit étoilée, détail L’âme, comme engourdie, aux soirs de canicule, On berce son corps las devant le crépuscule, Aux lentes agonies de nos vaines suées, Nos échines vaincues, gisent exténuées. Penser devient un leurre, aux attentes lointaines, Il ne faut que gésir et rêver des aubaines, Ainsi sur l
Contemplations

Contemplations

U ne frange de sel cousue au point de lune Dessine sur la mer des souffles de satin D’où s’échappe parfois un soupir clandestin Comme un voile de neige au-dessus d’une dune. Des gouttes de cristal ruissellent de la hune Où paissent des oiseaux sous le vent du matin Qui coiffe le soleil d’un sourire enfantin Parfumant tout le ciel d’une
la communauté - ma ville

la communauté - ma ville

Covix a cré une communauté " ma ville " je ne savais pas-je me suis donc inscrite - et je lui fait un peu de pub !! https://www.over-blog.com/community/ma-ville chaque semaine ( jour non précisé ) on publie une photo ou un article sur sa ville ou son village La passion pour sa ville, pas seulement celle qui nous abrite. Nos coups de coeur dans
Multiple absence

Multiple absence

... roches inconnues où j’inscrivais mes traces, dans des strates moirées, nautile solitaire ... Si c’est un mal curable, il peut être mortel. Est-il, en ma besace un reste d’avenir ? Calme, je m’interroge et je pense à mon terme, Je ne crains seulement que donner du chagrin. Autour de moi l’espoir, encor, sème son grain, Et tant que
LE PETIT JEU DE LETTRES (54)

LE PETIT JEU DE LETTRES (54)

Participation de Myrtille pour le mot d'hier- http://lagazettedecitronbleu.eklablog.com/accueil-c18260698 15 belles participations !! pas mal du tout !! merci et bonne inspiration ! le petit jeu de lettres ! je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots
Deuils impossibles

Deuils impossibles

... Et l’enchevêtrement de nos peines passées... crisse comme les pages en l’album suranné ... Survivre à qui l’on aime est la grande souffrance Et rien n’abrège en nous la douloureuse errance Où divaguent nos cœurs, en l’impossible deuil Où meurt l’enfance émue, face au bois du cercueil. Et l’enchevêtrement de nos peines pa
Canyon, pastel sec sur pastelmat

Canyon, pastel sec sur pastelmat

découpe verticale d'un canyon... ~~« L'amour c'est l'occasion unique de mûrir, de prendre forme, de devenir soi-même un monde, pour l'amour de l'être aimé. » R.M. RILKE Bonne saint Valentin à tous !
LE PETIT JEU DE LETTRES (53) réponse et liens

LE PETIT JEU DE LETTRES (53) réponse et liens

vos participations- Flipperine http://les-mots-de-flipperine.eklablog.com/frequentatif-a125055880 Violette Dame Mauve http://violetteruer.blogspot.fr/ Jazzy57 https://giselefayet.wordpress.com/2016/02/14/einar-et-renate-pour-le-petit-jeu-de-lettres-de-lady-marianne/ Covix http://www.covix-lyon.net/2016/02/petit-jeu-de-lettres-de-lady-38.html Domini
Sonnailles

Sonnailles

Bouillonnement, bruine et lumière, Aquarelle d'Albert Hartweg, détail Il me reste un écho où ma douceur se fane Et, comme une fragrance épandue sur ma vie, Elle colore un peu le joug de mes grisailles. J’en fait l’appel serein de mes vaines rimailles, Ma carène en radoub que l’océan convie Y chante sa parole et son désir profane. Sous
petit jeu de lettres de Lady… 38

petit jeu de lettres de Lady… 38

Lady reprend le jeu de lettres, elle donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche. Vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix ou pour corser faire le texte en rapport avec le mot trouvé. Merci de d
ABCDR- fleurs acrostiche ! le P

ABCDR- fleurs acrostiche ! le P

abécédaire FLEURS acrostiche il s'agit de trouver une photo de fleur avec l'initiale et d'en faire un acrostiche. le P comme PANICAUT P leurote du panicot champêtre est recherchée A piacéees est sa famille N uée de papillons il attire I nsigne honneur Lorrain et Ecossais C hardon son nom commun A lpes il y est protégé U tilisé comme emblê
Hyène

Hyène

... Puis notre pauvre cœur, condamné aux morsures du temps, hyène affamée qui rit de nos blessures ... J’espère bien qu’un jour l’éternité me garde, Lorsque j’aurais rendu mon souffle, le dernier ; J’espère bien jamais ne retourner céans : Ce réel est trop laid à nos remords béants. Trop de visages gris, de face de carême, Tr
Haikus- Senrius du vendredi  - carnaval

Haikus- Senrius du vendredi - carnaval

http://lenaig.eklablog.com/ le carnaval est à l'ordre du jour chez Lénaig- jouer à cache cache féminin ou masculin tromperie futile autre pays autres moeurs le soleil sublime les formes on ne se cache plus qui s'amuse le plus j'ai vu un éléphant rose et mon biberon il doit faire le buzz Carnaval chez les Nippons parents mode d'emploi la jeune
CLIC-CLAC chez Tortue

CLIC-CLAC chez Tortue

Rendez-vous hebdomadaire avec tortue pour son clic clac ... "Une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine..." soirée anniversaire au restaurant l'o à la bouche à Port la nouvelle! nous étions 8 adultes et 2 enfants-
Doublons

Doublons

... Doux, blêmes vers aux lots des rimes doublez, mes verseaux holorimes ... Au carnet de mélancolie, Au quart, naissent élans qu’on lit Mes maux sombrent en hérésie Mes mots sombres sont poésie. Doux, blêmes vers aux lots des rimes Doublez, mes verseaux holorimes Ne sont prisonniers de naissance Mais sont pris, sonnets, de mes sens. Ainsi
OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

" Objets inanimés avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? " Alphonse de Lamartine Pour ICIOULA La Joconde Léonard de Vinci Entre 1503 et 1506 Huile sur panneau de bois de peuplier Lieu de création Florence Dimensions 77 × 53 cm Haute Renaissance
OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

OBJETS INANIMES avez-vous une âme ?

" Objets inanimés avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? " Alphonse de Lamartine Pour ICIOULA La Joconde Léonard de Vinci Entre 1503 et 1506 Huile sur panneau de bois de peuplier Lieu de création Florence Dimensions 77 × 53 cm Haute Renaissance
JEU KHANEL- si j'étais un objet

JEU KHANEL- si j'étais un objet

si j'étais un objet !! j'aimerais être une montre !! pour que tout le monde soit à l'heure !! et puis c'est aussi un beau bijou c'est un de mes cadeaux d'anniversaires - celui de ma fille venue spécialement depuis le Doubs-
La Parque

La Parque

Alfred Agache (1843-1915) Les Parques, détail Ton pauvre corps rompu est couché dans la tombe. Tu ne reviendras plus t’asseoir auprès de moi, Nous ne partagerons plus le vin de ta vigne, Tes jours sont achevés : je n’ai plus que ton nom. Hier encore tu vînt nous chanter ta chanson, Si j’avais pu connaître à quel sceau, à quel signe La
LE PETIT JEU DE LETTRE (53) indice

LE PETIT JEU DE LETTRE (53) indice

17 belles participations !! un jour de souffrance qui vous inspiré merci encore pour votre fidélité au jeu ! le petit jeu de lettres ! je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un text
PRENOMS LA COUR DE RECRE -Wrandille

PRENOMS LA COUR DE RECRE -Wrandille

Wandrille est le nouvel invité de la cour de récré de JB Je me présente je m'appelle Wrandille j'voudrais bien réussir ma vie Mais voilà, mon surnom est brindille ! Quand je sors les yeux on écarquille Il faut voir comment je m'habille ! En marchant je me tortille et mes bijoux ne sont que pacotille pour moi ces détails c'est de la broutill
Comment sans nom...nommer ?

Comment sans nom...nommer ?

Les noms sont-ils des mots ? Et pourquoi, alors, ne disons-nous pas motés puisque nous disons…nommés. Oui nom-mer : donner un nom. Tout ce qui est nommé englobe alors tous les mots ? Ou, encore, sans nom originel pourrions-nous encore nommer quoi que ce soit ensuite ? Et plus rien ne serait nommé ? Puisque, dans le la lange, tout s’accepte
Cales sèches

Cales sèches

Claude Joseph Vernet (1714-1789), Un port sous la lumière de la lune, détail 1. À belles dents, jadis, nous croquions la vie belle, Jeunesse, dans l’obscur, en sa vive étincelle Et notre écho sonore, acharné à se dire, Bruissait à tout propos, sans autre but que bruire. Nous étions ce ruisseau enivré de sa course, Sous l’aurore promis
Dentelles d'ombres

Dentelles d'ombres

D ans la paille du ciel où se blottit l’oiseau Brûle un bout de bougie à la cire d’abeille Dont le parfum de miel comme un songe émerveille Un papillon posé sur le bord d’un roseau. Une ganse de vent découpée au ciseau Muselle une lavande au fond d’une corbeille Où scintillent du vin à l’or d’une bouteille Que les fruits du jar
L’hédoniste

L’hédoniste

Épicure, en grec Ἐπίκουρος / Epicouros, (vers 342 av. JC-270 av. JC) Plutôt que d’en jouer, il faut serrer les coudes,L’individu se meurt en la foule anonymeEt le néant s’invite aux gestes que nous sommes. Et c’est une béance, au vide de nos mains,Tous ces instants en vain parcourus sans projet,Comme l’onde aux marées qui e
Il pleut !

Il pleut !

Les larmes des nuées sont assez étranges, Elles tombent en désordre, rien ne les dérange, Grosses ou petites, Ses gouttes crépitent. Le fond de la toile est gris noir, Il met en valeur les couleurs ensoleillées, Des murs, enluminure du grimoir’, Contraste émerveillé. Il pleut il pleut des lettres, Un jeu, consonne, voyelle, consonne, cons
Tanneries à miracles

Tanneries à miracles

S ous le masque en velours d’une étoile en voyage Se cache le plaisir de froisser le brouillard Comme de la dentelle autour d’un corbillard Qui traverse la nuit et son long marécage. Quelques dragons de feu dans le fond d’une cage Dévorent leur ennui d’un sourire fuyard Terrassés par la peur d’un terrible vieillard Dont l’ombre dér
Néo-fascisme libéral

Néo-fascisme libéral

... Et le clan des vainqueurs du haut d’un mirador contemple avec dégoût ... le troupeau relégué ... Perpétré à grands bruit le crime est une audace Et la cupidité, vertu, qui accapare, Livrant le bien commun, toujours, au petit nombre, Elu par le hasard de la bonne fortune. La démocratie meurt de sa propre lacune, Qui laisse la finance
Saphirs d'astres

Saphirs d'astres

A la porte d’un temple où repose glacé Le destin de la nuit sous sa robe de bure Gît le sphinx de granit dont la peau de mercure Coule sur le désert lentement menacé. Le cœur de l’univers au vent entrelacé Bat comme un cil drapé dans un trou de verdure Que des griffes de sable ourlent d’une engelure Fondant le verre noir d’un jour p
LE PETIT JEU DE LETTRES (52) réponse et liens

LE PETIT JEU DE LETTRES (52) réponse et liens

vos participations Tortue http://detortuesenaiguilles.eklablog.com/le-defi-de-lady-marianne-a122526380 Flipperine http://les-mots-de-flipperine.eklablog.com/jour-de-souffrance-a122931328 Béa Kimcat http://kimcat1b58.eklablog.com/jour-de-souffrance-jeu-de-lettres-n-52-a120981890 Jazzy57 https://giselefayet.wordpress.com/2016/02/07/le-petit-jeu-de-l
Rimes riches

Rimes riches

... Un six aussi silence héla, sise au sosies l’an rêche appât ... Alice est lisse et lasse, hélas : Ah, l’hisse hélice et lacé l’as. Salace cela s’élança là : Ca, la seule, à Ceylan sala. Ainsi ceci si lent cella : Un six aussi silence héla. Sise aux sosies l’an rêche appât : Ciseaux s’ose il en réchappa. Alla là l’air
Petit jeu de lettres de Lady… 37

Petit jeu de lettres de Lady… 37

Lady reprend le jeu de lettres, elle donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche. Vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix ou pour corser faire le texte en rapport avec le mot trouvé. Merci de d
ABCDR- fleurs acrostiche ! le O

ABCDR- fleurs acrostiche ! le O

abécédaire FLEURS acrostiche il s'agit de trouver une photo de fleur avec l'initiale et d'en faire un acrostiche. Il aura lieu toutes les semaines. le O de ONAGRE O riginaire d'Amérique du nord N ous éblouit la nuit car elle s'ouvre A g réable parfum on l'utilise en parfumerie G randes fleurs jaunes R éputée pour ses propriétés antioxidant
La rime à régir

La rime à régir

... Livides lipides, la graisse m’agresse ... ( ou le régime à rire ) Le régime m’a régit : c’est raie, gym. J’irai, mis À la diète, tiède, tiède... Privations en privé, Programme sans trop d’grammes, et maigrir sans m’aigrir. Mais, sans frire, passant, n’est pas sans souffrir. Livides lipides, la graisse m’agresse, vie san
Cite tes ressources !

Cite tes ressources !

Ne pas citer ses sources ? Ce qui zappe que nous pouvons très bien être nos propres sources : réflexions personnelles, organisations de rencontres entre de nombreux aspects partiels de la même réalité encore séparés, éclairages d’un thème plus commun sous des angles jamais encore abordés, inventivités pures, inédits, etc. – cet art
Haikus- Senrius du vendredi  - faites sauter les crèpes

Haikus- Senrius du vendredi - faites sauter les crèpes

http://leblogdelenaig.over-blog.com/2016/02/theme-des-essais-de-poemes-japonais-pour-vendredi-5-fevrier-faites-sauter-les-crepes.html Lénaig nous invite à une crêpes partie Louis d'or en main une tradition qui perdure richesse toute l'année chandeleur risquée ne pas se désespérer cheveux fortifiés tradition anglaise course aux crèpes et qu
Monnaie de contrebande

Monnaie de contrebande

... J’ai fixé sur ma vie un malheur imprécis, en mon verbe esquissé, en mon âme reclus ... Une ombre en moi toujours appesantit sa nuit, Comme, du corvidé, le cri mélancolique Aux landes désolées d’où sa noirceur s’enfuit, Vers le firmament doux d’un rêve nostalgique. Epuisé d’un chagrin qui ne m’appartient plus, J’ai fixé
Plaintes

Plaintes

Egon Schiele (1890-1918), Autoportrait avec Edith Harms, detail Viens-t-en contre mon corps pour conjurer la mort,Nous allons de nos cœurs délier les humeursEt dans la douce étreinte, encor, carguer nos craintes. Je veux rompre mes reins, là, contre tes enceintesEt sentir aux abois ton souffle et nos ardeursMêlés de la sueur qui suinte en ce
PRENOMS LA COUR DE RECRE -Beuve

PRENOMS LA COUR DE RECRE -Beuve

Beuve est l'invité de la cour de récré de JB B euverie la tête comme un beurrier E couter les poèmes de sainte Beuve U rbanisation en projet V ouloir le beurre et l'argent du beurre E ntendre le même son de cloche
AUJOURD'HUI un jour un peu spécial

AUJOURD'HUI un jour un peu spécial

je suis verseau née le 3 février 1956 à 13h30 dans le 54 (meurthe et Moselle ) un hiver très froid dans toute l'Europe ! Numéro de chance le 5 signe chinois la chèvre au moins un gâteau qui ne me fera pas grossir
Furtive embellie

Furtive embellie

Étienne de La Boétie, écrivain humaniste et poète français, (1530-1563) Même sans le vouloir, nous sommes le partage, À cœur ouvert, ou bien à son corps défendant, Il nous faut accueillir l’autre en un ciel mouvant, On ne peut exister, reflet dans un miroir. En la rencontre il est comme un germe d’espoir, Inabouti, souvent, qui va nou
Une militante exaltée

Une militante exaltée

Je vais vous parler ici d'une jeune militante qui fait partie de la masse non consentante. En tant que jeune invertie, elle eut pas mal de soucis. Ces camarades la traitaient de goudou alors qu'elle-même n'en était pas sur du tout. Elle se fit ainsi pas mal persécuter durant tout son lycée et ce n'est qu'une fois partie qu'elle reprit réelleme
Havre

Havre

Vincent van Gogh, (1853-1890) main avec une tasse, esquisse L’enfant rouge et blessé, alangui de sa peine, Qui jette sur les murs et sur les portes closes Son âme sans étai, qui cherche à tout saisir, Et ne sent que néant sur ses lèvres avides ; Qui sait, dans la clarté, tant de songes livides, Et dans le mouvement, même, semble gésir, Q
Douves et vagues

Douves et vagues

L a berge s’est fanée au cœur de la rivière Comme une fleur d’été dont l’éclat resplendit Parmi les rochers nus que la nuit interdit Aux risques de toucher le cœur d’une bouvière. Des lances de sapins en guise de civière Gardent de leur silex le regard d’un bandit Vêtu de peaux de rat que le temps a maudit En semant sur le sol d
LE PETIT JEU DE LETTRES (52) indice

LE PETIT JEU DE LETTRES (52) indice

merci pour vos participations avec salsugineux la salicorne était abondante pour ce repas dominical ! demandez-moi si vous ne trouvez pas !! le petit jeu de lettres ! je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec les lettres proposées, faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots
BRICABOOK- une photo-quelques mots 207

BRICABOOK- une photo-quelques mots 207

http://www.bricabook.fr/2016/01/atelier-decriture-207e-une-photo-quelques-mots/#comment-56040 © Julien Ribot Bonjour arbre solitaire seul vestige d'avant galère Depuis le grand chambardement tu es le seul arbre vivant- Tout n'est plus que béton et barbelés Un temps gris ,jour et nuit se ressemblent- Le roi soleil n'est plus ! les oiseaux se son
LE PETIT JEU DE LETTRES (51) réponse et liens

LE PETIT JEU DE LETTRES (51) réponse et liens

vos participations (15 ) Myrtille http://lagazettedecitronbleu.eklablog.com/accueil-c18260698 Mémé Yoyo http://www.memeyoyo85.com/2016/01/petit-jeu-de-lettre-51-de-lady-marianne.html Filopattes http://filopattes.canalblog.com/archives/2016/01/31/33297030.html Flipperine http://les-mots-de-flipperine.eklablog.com/salisugineux-a120919868 Any http:/
Paysages du dire

Paysages du dire

... Et nos conversations semblent un cimetière ... Elle parle, elle glose et jamais devant elle, Non, ne regarde. Fuient ses yeux toujours mobiles Et puis à la fenêtre enfin se perdent, loin, Vagues comme une mer éloignée de ses rives. Car nos âmes ainsi assemblent leurs dérives, Le dialogue en ce vide enfonce comme un coin, Pour fendre soli
Balbutiements d'un souvenir éteint

Balbutiements d'un souvenir éteint

B ercé par un silence aux lèvres de métal Le désert de la nuit se lève comme un astre Immobile et fuyant la cime d’un pinastre Qui tranche sous son ombre un bassin de cristal. Des gerbes de fourrure aux broches d’un étal Touchent les poches d’or d’un flamboyant désastre Qui menace le jour caché par un pilastre Le long d’une murail
Ce qui me dénombre

Ce qui me dénombre

Vincent Van Gogh (1853-1890), Autoportrait au chapeau, hiver 1887 (détail) 1. Tu m’as appelé à la vie, Jadis, en prononçant mon nom, L’amour ainsi ouvre une porte, Une raison ivre en l’espace. Où vais-je et pourquoi cette trace, Sinon ce que ton regard porte, Ce miroir à mon cœur, sinon, Qu’est-ce en ce jour qui me convie ? Tu me lie
BONNE FETE aux Martine

BONNE FETE aux Martine

je souhaite une bonne fête à toutes les Martine et en particulier à TORTUE http://detortuesenaiguilles.eklablog.com/ et QUAI DES RIMES http://quaidesrimes.over-blog.com/
ABCDR- fleurs acrostiche ! le N

ABCDR- fleurs acrostiche ! le N

abécédaire FLEURS acrostiche il s'agit de trouver une photo de fleur avec l'initiale N et d'en faire un acrostiche. Il aura lieu toutes les semaines. N comme NENUPHAR Nénuphar (Crédit : Kerry Woods/CC BY NC ND 2.0/Flickr) N ymphéacées est sa famille E nfant papa tentait de m'en attraper N ymphe des bassins et étangs U n coeur froid en langag
Cinq cents lignes

Cinq cents lignes

... Ils furent notre abri et sont morts désormais, parents qui nous juchaient si haut dedans leur bras ... Je sais son nom, Bonin, cette vieille salope Qui giflait les enfants au cours élémentaire, Hurlant comme une folle et semant la terreur Dans l’âme des petits ; qui pissaient dans leurs lits, La nuit, de peur du lendemain et de ses cris.
LE PETIT JEU DE LETTRES (51) sals---

LE PETIT JEU DE LETTRES (51) sals---

Merci pour vos chouettes participations- 19 ! belle reprise du jeu j'espère n'avoir oublié personne pour les liens ? on reprend le jeu normalement à publier pour dimanche 31 janvier- merci ! le bon tableau !! désolée le petit jeu de lettres ! je donne le jeu le lundi et vous publiez le dimanche vous n'avez pas oublié le principe du jeu ? Avec
CLIC-CLAC chez Tortue

CLIC-CLAC chez Tortue

Rendez-vous hebdomadaire avec tortue pour son clic clac ... "Une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit rigolote, insolite, amusante, poétique, anodine..." Sur une aire d'autoroute en janvier 2016
Haikus- Senrius du vendredi  - Zen

Haikus- Senrius du vendredi - Zen

http://leblogdelenaig.over-blog.com/2016/01/nouveau-theme-de-haikus-et-poemes-japonais-zen-lenaig.html le thème chez Lénaig est ZEN un état d'esprit se réveiller en douceur attendre son bus la vie de famille c'est métro boulot dodo ménage le week-end la zen attitude la nature fait bien les choses prenons en exemple brave bouddha rieur ventre
En nos hâves rebours

En nos hâves rebours

Masque carthaginois, musée national du Bardo, Tunis Puisqu’il faut que la forme, enfin, cache le fond, Puisque la métaphore, en double périphrase, Avive dans l’abscond ma secrète espérance, Allons, mon verbe, allons, déguisons nos misères. Pour d’autres ne soyons, en absurdes chimères, Que le cahot boitant en ce chemin d’errance, Qu