Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
J'écris, tu écris, nous publions ...

J'aime les mots pour en faire des phrases...simplement au gré des jours…J'aime écrire sur tout ou rien...mes plaisirs ou pas :-). si tel est votre cas n'hésitez pas à pousser la porte ...elle n'est jamais fermée à clé . Bonjour à tous...il n'y a pas d'option pour envoyer une information générale, je suis obligée de le faire ici. S'inscrire dans une communauté c'est pour faire des échanges, faire des découvertes et se faire connaître...n'oubliez pas de faire toc toc, le premier...de répondre aux commentaires reçus et le reste viendra.

Gérée par Eglantine Lilas

140 blogs

4544 posts

18/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Ma maison

Ma maison

On ne devrait jamais lire les revues consacrées au 3eme âge, (Hou la vilaine expression ! je ne l’aime pas, je ne vois pas le besoin de saucissonner ainsi notre vie).Des lecteurs « jeunes » parlent de leurs difficultés à faire admettre à leurs parents de quitter leur domicile. Non il n’est pas facile de quitter le lieu où s’est écoul
AFRIQUE

AFRIQUE

Quand je suis sur ton dos, J' entends ta voix dans mes oreilles, Ta douleur je la sens dans ma chair, Avec toi si tu es d' accord je ferai ma vie, T u ne peux te faire l' idée, De combien je souffre quand des personnes, Se permettent à te piller, Je me sens concerner, quand certains te disent pauvre, Et d' autres te montrent des doigts, Sous la c
MAYOTTE

MAYOTTE

Mon amour , Toi Mayotte, Mon île natale Aimable amour, Pays de rêves, Tes eaux transparentes, Ylang - Ylang, Parfum de mon cœur, Fleur unique, Oh, ma patrie , L' île aux parfums, Mayotte, Toi mon paradis, Toi mon pays , Terre de mes ancêtres, Tu es ma prière , Mon é ternel amour, Tes splendides plages, Aux couleurs de l'amour, Tes fleurs viv
Éveil

Éveil

Je marche dans mes pensées, Comme ce vent venu d' ailleurs, Qui souffle dans le néant. Je marche dans mes pensées, Sans pour autant me perdre, Dans les envies qui animent mon cœur, Je marche dans mes pensées, Sur le chemin des souvenirs de mon enfance, Je marche dans mes pensées, Et me retrouve joyeux dans l' envie de grandir, Je marche dans
VOYAGE

VOYAGE

La vie est amour Souvent je rêve des guerres sans trêve Le jour est un sentiment Souvent je rêve des innocents qui crèvent La vie est une naissance Souvent seul je voyage à travers les nuages Avec comme bagage, ton image Je n' ai pas ton âge et parfois Je vois des mirages La vie est amour Et en admirant le paysage Je redeviens un sage et je q
UNE IMAGE SUR L'EAU

UNE IMAGE SUR L'EAU

Une lumière danse sur l' eau Elle est heureuse comme un sourire Et dans son regard des senteurs, Un parfum de femme se dégage Sa silhouette se dessine au loin Comme un ombre d' un corps, Sous la lumière d'un soleil de midi Une lumière tel le son de la vie dans les hauteurs du ciel Qui nous domine Une lumière danse sur l' eau pendant que le jou
UNE ETOILE

UNE ETOILE

Elle brille parmi tant d' autres, Au milieu du ciel, comme du métal, Elle m' aveugle les yeux avec sa lumière. Loin de la terre, elle se promène, S' égare et perd ses repères. Et quand elle éclaire la mer, Le reflet de sa lumière lui montre son chemin. Non loin d' elle un arc-en-ciel lui tend la main.
TON CHEMIN

TON CHEMIN

Viens, tiens prends ma main Je vais te montrer le chemin Pour que tu saches où aller demain Et que tu n' aies plus de chagrin Suivons le vent Sur la plage les yeux rivés vers l'océan, Tu rêves des tiens Moi je rêve de toi, Seul, tu écoutes les vagues te parler Viens, prends ma main Ensemble nous verrons demain Si jeune et si naif, tu veux com
SUR SON VISAGE

SUR SON VISAGE

Dans ses yeux,Il y a une douleur A genou,Ces yeux pleurent Dans son cœur , Brûle une envie oui cet enfant a peur, Il a le cœur qui bat Dans son regard,Il y a quelque chose qui ressemble une épave au fond de l' océan Dans sa peur,Il y a de la haine Dans sa souffrance,Il y a une prière que personne n' entend Dans son malheur,Il y a un espoir de
POURQUOI PAS TOI?

POURQUOI PAS TOI?

Vas, suis le vent Vas mon enfant Vas et tu verras Combien la vie est belle, Vas suis ton destin Traces ton chemin Quand la nuit tombera Les étoiles de la nuit te guideront Vas mon grand, et surtout ne te tourne pas Oublies ton chagrin et penses à demain. Vas et vies ta vie.
PARCOURIR LE MONDE

PARCOURIR LE MONDE

Je voudrais partir avant de mourir Voir tout ce que je n' ai pas pu acquérir Par avion ou par navire Faire des délires ou découvrir Je voudrais rencontrer des femmes pour Combler mes désires Par pure plaisir je souhaite choisir L' heure de mon départ
AMOUR CELESTE

AMOUR CELESTE

Le ciel embrasse la mer Et le soleil caresse la terre La nuit appelle l' aurore Et le jour dit je t' aime au coucher du soleil.
Enfants d'Afrique

Enfants d'Afrique

Dans le noir des ténèbres Afrique mère de toutes civilisations Je suis loin de tes lumières Dans les villages sans rues, Dans la poussière du vent Je vis ma jeunesse, ma vie d'enfant noir Sur la terrasse d'une case, La lumière de la lune m'éclaire Comme pour me distraire Dans le ciel apparaissent des éclaires Assis à même le sol argileux,
LES REFUGIES

LES REFUGIES

Regardez, vous pouvez les voir, Ils sont là, ce sont des femmes, des enfants, Des vieillards, des malades, des affamés, Ce sont des hommes et des femmes, Des traumatisés , des femmes violées, Tu peux les voir même dans le noir, Ils fuient la guerre, la misère leur poursuit, Tous ces gens fatigués doivent lutter Ils sont à pied , ils n' ont
LES SECRETS

LES SECRETS

La rivière coule Dans les bras de la mer,Et des secrets se dévoilent Les journaux en parlent Et cela fait couler beaucoup d' encres Ce travail difficile qu' est le tissage de la toile Pour que l' araignée puisse dormir à la belle étoile
MA MERE

MA MERE

Mère, Kamissi, Maman, dans ton ventre Tu m' as portée, et un jour Tu m' as délivrée. Dans tes bras tu m' as bercé Et tu m' as nourri de ton lait Tu es ma maman, Celle qui m' a donnée la vie. Et à jamais je ne t' oublierai .
Le trou de la Sécurité sociale

Le trou de la Sécurité sociale

Ou Ma kiné et moi Mon médecin me tance depuis quelques années, pour que je prenne soin de moi, avec des « à votre âge il faut prendre soins de vous, à votre âge » Je trouve qu’il insiste un peu trop sur mon âge ! Oui c’est vrai quelques années ont passées, mais ce n’est pas une raison ! Enfin je me suis décidée à creuser un peu
Le travail dominical

Le travail dominical

En débat "La loi de 1906 sur le travail dominical est claire : le repos hebdomadaire du dimanche est obligatoire. " Sur le principe nous sommes d'accord et il est important que les acquis sociaux soient respectés. Mais... je suis quand même très surprise que d'un coté en s'insurge contre le travail dominical...pour les gens qui sont volontaire
LES MAUX DU MONDE

LES MAUX DU MONDE

C' est la guerre, Et sur le sol sont étendus des corps sans vie, C' est la guerre, des vies se sont emfuies, Et dans les rivières les eaux ruisselantes chantent la paix C' est la guerre, Et sous la chaleur du soleil la vie s' est tue C' est la guerre Et sur les murs des maisons troués Par les balles la vie s' est enfuie C' est la guerre Et nos r
LES CHAMPS DES CHAMPS

LES CHAMPS DES CHAMPS

Dans les champs J' entends crier les gens Ils chantent pour ne pas pleurer Ils sèment, J' espérant gagner un peu d' argent Toute la journée, Je les entends crier Ce sont des chants d' antan .
LE CHANGEMENT

LE CHANGEMENT

Tout le monde veut vivre Personne ne veut mourir Mais tout le monde veut aller au paradis Tout le monde veut changer le monde Mais personne ne change personne Tout le monde veut travailler Personne ne veut rester sans rien faire.
LA TETE DANS LES ETOILES

LA TETE DANS LES ETOILES

Je vole dans le ciel Je suis entrain de rêver Ce que je vis, n' est pas réel, Autour de moi chantent des papillons Et à l' horizon danse un arc – en - ciel Je vole dans mon sommeil dans les nuages, je danse avec le vent Je vole dans mes envies Et dans mon cœur habite la joie Je vole dans mes souvenirs et heureux je m' en vais tout gai Je vole
LA NATURE

LA NATURE

Le vent souffle, les arbres dansent et les feuilles sur les branches chantent. Le ciel regarde d' un air curieux les feuilles fatiguées qui descendent se reposer sur le sol. Les oiseaux craignent que leurs nids soient tombés. Les tonnerres immortalisent leurs colères à l' aide des éclaires.
LA DIFFERENCE

LA DIFFERENCE

Des fleurs, des couleurs, C' est ce qui fait la beauté de la terre Des plaines, des montagnes, des fleuves, et des rivières qui courent C' est la vie Des heureux, des malheureux Nous ne sommes pas tous pareils C' est ce qui fait de notre quotidien un monde De la joie, des larmes C' est ainsi la vie Des nuits, des jours C' est aujourd'hui et demai
LA COULEUR NUIT

LA COULEUR NUIT

Il fait nuit et le jour dort Il est tard, seule la nuit se promène dans ces rues sombres sans lumières au bon milieu des sommeils des hommes qui dorment Il fait noir dans le ciel pas une seule lumière la lune et les étoiles se sont endormies dans les nuages Il est minuit tout comme les hommes la terre est dans son lit Il fait sombre pour mieux
J'ATTENDS

J'ATTENDS

Comme une épave Au fin fond de l' océan c' est une très dure épreuve de se sentir abandonner. Assis sur mon banc, J' attends Réduis à un état extrême de misère morale, Ma douleur est si profonde que celle d' un enfant, Qu' on prive de sa maman. Je ne vois plus passer le temps, Comme un palétuvier dans une mangrove, Je prends racine et j'
ANGE DE DIEU

ANGE DE DIEU

Avec un corps mince, élancé et fragile Ton élégance se distingue par la grâce. Mais ta vie est une élégie. Sur ta peau d' orée, tes cheveux de couleur ébène S' en volent dans le vent. Moi joyeux drille, en face de toi, je perds ma voix. En vers toi, je ne serai jamais un dissident, Car je ne peux faire disparaître mes sentiments pour toi
HORTENSIA

HORTENSIA

Sous la chaleur du soleil, sourit des fleurs Ce sont des hortensias Cette fleur est une caresse de l'esprit Sous la lumière du soleil,vivent des couleurs celles de la nature Sous la terre de mon pays se promènent des racines celles d'une plante Une plante à fleurs, l'hortensia Sous le ciel de mon île, s'ouvrent des fleurs celles de l'amour
FILLE DES îLES

FILLE DES îLES

Ma fleur, sur toi s' est posé mon regard Tu es belle qu' une fleur, un jour de soleil Mon parfum, toi qui chaque jour a les yeux fixés vers le ciel me rappelle cette île où je suis né ton sourire est une beauté Tu es mon paradis Ma fleur des tropiques L' amour est notre destin Toi et moi Fleur des beaux jours Demain nous irons là – bas sur
FEMME

FEMME

Tu voudrais Que je te dise Je t' aime Tu voudrais que Je reste auprès de toi Tu voudrais que Je sois toi autre toi Tu voudrais que Je te rende heureuse Tu voudrais que Je veille sur toi Tu voudrais que Je sois ton ange Tu voudrais que Je sois ton prince charmant Tu voudrais que Je sois ton homme
DEVANT LA MER

DEVANT LA MER

Je regarde danser les vagues Et j' écoute le paysage Chanter pour oublier mes soucis Du haut de cette pierre Sur laquelle je me trouve, Je pense à demain A ce jour qui m' attends déjà . Assis sur du sable Je voyage avec le temps, En écoutant le vent Mes souvenirs me transportent Loin de mon corps Je suis parti Et me voilà revenu Devant ce bea
CONFIDENCE

CONFIDENCE

Un jour, je partirai et à ma guise, Et choisirai mon chemin Un chemin qui me conduira Là – bas, A cet endroit que je ne connais pas Un jour je partirai sans fuir, Et dans mes yeux, je garderai mes larmes. Un jour je partirai Là – bas sans oublier d'où je viens, Un jour je partirai Et sur mon chemin je m' arrêterai Une dernière fois regard
UN VENT DE LIBERTE

UN VENT DE LIBERTE

Libre, je veux être un vent Libre, je veux courir comme le vent Libre, je veux voyager avec les océans Libre, je veux être comme les nuages Libre , je veux ressembler à la liberté Libre, je veux chanter comme un oiseau Libre , je veux défiler dans le ciel Libre, je veux me perdre comme une vague Libre, je veux être la pluie Libre, je veux br
Amour celeste

Amour celeste

Le ciel embrasse la mer et le soleil caresse la terre la nuit appelle l' aurore et le jour dit je t' aime au couché du soleil. Avec un corps mince, élancé et fragile ton élégance se distingue par la grâce. Mais ta vie est une élégie. Sur ta peau d' orée, tes cheveux de couleur ébène s' en volent dans le vent. Moi joyeux drille, en face d
Les chants des champs

Les chants des champs

Dans les champs, j' entends crier les gens ils chantent pour ne pas pleurer ils sèment des graines, espérant récolter demain toute la journée, je les entends crier ce sont des chants d' avant. Ils chantent sous la pluie, Ils chantent sous le vent La rivière coule et des secrets se dévoilent les journaux en parlent et cela fait couler beaucoup
Sous les cocotiers

Sous les cocotiers

Je veux aller vivre là - bas sous les tropiques et tous les soirs me faire piquer par les moustiques Je veux aller vivre sous les tropiques et connaître les saisons cycloniques Je veux aller vivre sous les tropiques et sous les cocotiers devenir romantiques Je veux aller vivre sous les tropiques pour que tous les jours soient une saison touristiq
ô Comores

ô Comores

Comme tu me fais peur, Comores, j' ai peur, Jadis terres de la lune, Iles des lumières, Toi ma mère, Anjouan, Terres, dans mes yeux d' enfants, ô N'gazidza, Mon père, Terre de cultures, Quand des mains tuent, Et que des armes parlent à la place des hommes, Que les bales effacent nos richesses, Des armes parlent A la place des cœurs des Hommes
SOLITUDE

SOLITUDE

Triste, seul enfermé dans son désespoir cet homme vit sa vie il a peut – être faim Triste, seule dans son coin, cette femme fait sa vie elle pleure dans son coeur triste et seul, cet homme perdu ne sait plus quoi faire Dans sa tristesse, il écoute battre son coeur seul face à son destin , il se pose des questions Il a peut – être soif, il
QUI ES - TU?

QUI ES - TU?

Tu me souris comme une fleurdans ton sourire, l y a comme un soleil ,une belle lumière qui m' éclaire et au fond de tes yeux,se dessine un arc - en ciel A te regarder, tu me rappelles mon pays oui,cette île perdue au milieu de l' océan ce beau paradis. Tu me parles comme une chansondans tes paroles, il y a une mélodie, un soupçon de silence d
PARFOIS

PARFOIS

Je danse sous le vent comme des feuilles mortes je me laisse transporter par le temps le long des chemins qui parsèment ma vie j' écoute mes pas parler au néant Un jour le hasard me fait rencontrer l' inconnu oui celui qui a tout perdu, sa vie , sa famille , et ses amis aujourd'hui, seul dans la rue, il n' a plus personne à part sa vie Dans son
UNE RENCONTRE

UNE RENCONTRE

J' ai rencontré l' amour au couché du soleil sur cette belle plage déserte aux sables blancs L' amour est sans visage J' ai parlé d' amour a l' eau de la mer L' amour est Dieu il est présent J' ai regardé l' amour se déshabiller sous l' ombrage d' un badamier à l' abri des curieux L' amour est connu de tous mais personne ne l' a jamais vu J
Fleur d' ylang ylang

Fleur d' ylang ylang

Je t' aime encore, Je veux te voir, Je veux te sentir, Je veux te cueillir, J' ai quelque chose à te dire, Je veux te murmurer à l' oreille, Je te trouve jolie, Tu ressembles à une rose, Tu es une prose, C'est ici que je voudrais vivre, Tu es une poésie, Je n' ai plus rien à te dire, Je ne sais quoi te dire, Ta beauté est un bonheur, Dans mon
RDV

RDV

RDV Et la mort est entrée S’est assise près de lui L’air de ne pas s’en soucier, Lui a presque sourit Il a senti son odeur S’en est même imprégné; Quelques effluves de noirceur C’était triste à l’aimer Elle était belle sans couleur Il devenait amoureux. De quel endroit des ténèbres Reflétait ses yeux Et la mort l’a touché
Solitude

Solitude

Solitude Il repassait ses souvenirs Comme s’il les avait presque oubliés Il relançait sans cesse le film Jamais las de le regarder Il ranimait les vieux portraits Ceux du grenier, de la cheminée Il dialoguait parfois avec mais c’était Le silence qui les retenait prisonnier Il écoutait le temps ronger la réalité Dans sa grande oeuvre de d