Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

ce qu'il faut savoir au sujet de l'oeuvre de Michel Gauthier

Gauthier (Michel) est un critique d'art français contemporain. Voici sa biographie ainsi qu'une présentation de ses œuvres majeures.

Biographie

Michel Gauthier est né en 1958. Ses études l'amènent à devenir dans un premier temps chargé de relations financières internationales auprès du Ministère des Finances. Il collabore en même temps avec la revue Les Cahiers du Musée National d'Art pour laquelle il écrit toujours. Pour cette revue, il a écrit de nombreux articles sur différents artistes tels que Brancusi, Morris Louis, Didier Vermeiren, Andreas Gursky, Pascal Convert, Xavier Veilhan, Bertrand Lavier ou encore Sarah Morris.
Entre 1983 et 1991, Michel Gauthier participe également à la revue Conséquences. En l'an 2000, Michel Gauthier rejoint le Ministère de la Culture et de la Communication où il devient inspecteur de la création artistique à la Délégation aux arts plastiques. Depuis 2007, il est, avec Arnault Pierre, le conseiller éditorial de la revue 20/27. Michel Gauthier est également professeur d'histoire de l'ary à l'Université de Paris IV La Sorbonne et dirige la Collection L'Espace Littéraire aux Presses du Réel.

Oeuvres

Michel Gauthier et l'auteur de la préface et l'un des traducteurs d'un recueil de nouvelles d'Henry James (La Leçon du Maître et autres nouvelles) paru en 1985. En 1990, il publie un livre sur Claude Rutault intitulé Mémoires. Michel Gauthier a publié L'Anarchème en 2002 dans lequel il étudie le travail d'Elisabeth Ballet, Jessica Stockholder, Claude Rutault, Peter Downsbrough et Cécile Bart. En 2004, Michel Gauthier publie Le Facteur Vitesse, un essai autour du Retour définitif et durable de l’être aimé d’Olivier Cadiot. Les Promesses du Zéro, paru en 2009, regroupe cinq essais. La quatrième de couverture indique : "Inaptitude à voir (Smithson), sentiment de perte (Höller), absence de sens (Ruscha), quête du zéro (Creed), plaisir de la réification (Armleder) ou, au contraire, ultime tentative pour la déjouer (Sehgal) : cinq essais monographiques pour dégager les données singulières qui remettent en cause les valeurs traditionnelles de l'art, à travers l'analyse de quelques-unes des œuvres majeures de notre temps." Son dernier livre, paru en 2010 : Saâdane Afif : Saturne et les Remakes nous introduit à l'œuvre de cet artiste contemporain qui mélange peinture, sculpture et musique. L'institut Michel Gauthier à Auxerre a été ouvert par un homonyme. Il s'agit d'un club de sport situé rue de Jemmapes.

Articles de la même catégorie Littérature

Warren Ellis : biographie

Warren Ellis : biographie

Warren Ellis est un scénariste de bandes dessinées, plus spécialement de comics. Il est né dans le comté d'Essex en Grande-Bretagne, le 16 février 1968. Il écrit de nombreux scénarios, notamment pour l'éditeur Marvel Comics, mais aussi pour DC Comics, qui sont souvent de grands succès.
Daniel Quinn : biographie

Daniel Quinn : biographie

Daniel Quinn est né en 1935 à Omaha, dans le Nebraska aux USA, c'est un écrivain américain décrit comme un écologiste. Il est surtout connu pour son livre (1992) Ismaël, qui a remporté le Turner Tomorrow Fellowship Award en 1991. Il est diplômé à l'école de Creighton Preparatory. Il a poursuivi ses études à l'université de Saint-Louis à Vienne, en Autriche, et à l'université de Loyola, et a reçu un baccalauréat en anglais en 1957. Quinn vit actuellement à Houston, au Texas avec sa femme Rennie.
Sue Grafton : biographie

Sue Grafton : biographie

Sue Grafton née Sue Taylor Grafton est un écrivain du XXème siècle célèbre pour ses romans policiers. Elle est connue pour ses livres qui utilisent l'ordre alphabétique comme titre tel que "A pour Alibi", et se dit largement influencée par Ross MacDonald, un célèbre écrivain de roman policier qui a acquis une certaine popularité dans les années 80.
James Oliver Curwood : biographie

James Oliver Curwood : biographie

James Oliver Curwood est un écrivain américain qui, à l'image de Jack London écrit des romans du Grand Nord, mêlant aventures et récits animaliers. Le plus connu est "Kazan" ou encore "Grizzly-King", adapté au cinéma, sous le titre de "L'Ours", par le réalisateur Jean-Jacques Annaud en 1988. Curwood séduit autant les adultes que les enfants.