Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout sur les vignobles de Bourgogne

La Bourgogne est particulièrement connue et reconnue pour ses grands crus. Les vignobles les plus importants sont la côte de Nuits, la Côte chalonnaise, le Mâconnais, le Chablisien, la côte de Beaune et le Beaujolais. Découvrez dans cet article l'histoire de la viticulture bourguignonne, les spécificités du terroir ainsi que les plus grands crus de la région.

Histoire de la viticulture en Bourgogne

Selon les historiens, ce sont les Celtes qui en premier ont cultivé des vignes en Bourgogne. A la suite de la conquête de la Gaule par Jules César, la viticulture bourguignonne a été fortement influencée par les méthodes des Romains. Après la chute de l'Empire Romain, ce sont les abbayes qui ont pris les rênes de la viticulture. C'est grâce à ces abbayes et aux ducs de Bourgogne que la production s'est organisée et qu'un certain niveau de qualité a été assuré. Dès 1395, Philippe le Hardi instaura les précurseurs des AOC dans la région. Dès le XVIIème siècle, le rôle de l'église s'est affaibli au profit des négociants. Certaines maisons créées à cette époque existent encore aujourd'hui. C'est donc à cette époque que furent jetées les bases de la viticulture bourguignonne telle que nous la connaissons maintenant. Aujourd'hui, à côté du commerce du vin, c'est le tourisme qui fait tourner l'économie régionale. En effet, de nombreux viticulteurs ou habitants proposent des séjours mêlant la découverte des vins et des vignobles à celle de l'histoire de la région, passant notamment par la visite de villes telles que Dijon ou Cluny.

Le terroir

Le climat bourguignon est de type continental : les hivers sont assez froids, mais secs ; aux mois de mai, juin et octobre, d'importantes chutes de pluie sont légions et les étés sont relativement courts. La diversité des sols explique la très grande quantité des appellations.

Les grands crus

Le Grand cru est l'appellation la plus prestigieuse, mais il ne représente que 1,5% de la production. En Bourgogne, cette appellation est relative à la situation du vignoble. Il y a environ 80 exploitants qui partagent ces appellations. Parmi ces Grands crus, on distingue : - Bâtard-Montrachet,
- Bienvenues-Bâtard-Montrachet,
- Bonnes-Mares,
- Chablis grand cru,
- Chambertin,
- Chambertin-Clos de Bèze,
- Chapelle-Chambertin,
- Charlemagne
- Charmes-Chambertin
- Chevalier-Montrachet
- Clos de la Roche
- Clos de Tart
- Clos de Vougeot
- Clos des Lambrays
- Clos Saint-Denis
- Corton
- Corton-Charlemagne
- Criots-Bâtard-Montrachet
- Echezeaux
- Grands Echezeaux
- Griotte-Chambertin
- La Grande Rue
- La Romanée
- La Tâche
- Latricières-Chambertin
- mazis-chambertin
- Mazoyères-Chambertin
- Montrachet
- Musigny
- Richebourg
- Romanée-Conti
- Romanée-Saint-Vivant
- Ruchottes-Chambertin

Articles de la même catégorie Vins & spiritueux

Comment bien conserver un Champagne grand cru ?

Comment bien conserver un Champagne grand cru ?

La cave doit être défendue contre tout ce qui est funeste à la conservation de la valeur du Champagne : éclairage, effluences (qui traversent le cachet), permutations rudes de température et oscillations. Si on a une cave correspondant à ces règles, c’est une bonne chose. Sans quoi on fera ce que l'on saura pour placer ses gardes dans des modalités aussi pratiques que possible de celles de la cave théorique, en gardant à l’esprit que l'indispensable est de mettre les dames-jeannes à l'asile de la lumière.
Bon vin : comment choisir ?

Bon vin : comment choisir ?

Choisir un vin n'est pas toujours facile. Avant tout, il doit s'accorder au plat qui est servi et les goûts de chacun sont parfois très différents. Que vous choisissiez un vin pour un repas ou désiriez vous constituer une cave de bons vins, si vous n'êtes pas spécialiste en ce domaine, suivez ces quelques conseils.