Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quelles sont les origines d'un Champagne Roederer ?

Vous recherchez un champagne pour accompagner à merveille votre repas, ce champagne est fait pour vous. Avec ce champagne Roederer vous serez comblé par son goût pétillant et fruité qui surprendra vos amis et votre famille lors de sa dégustation. Ce champagne sera parfait pour un repas au champagne ou pour accompagner un bon dessert maison. Faites en plaisir à vos convives.

L'histoire de la maison Roederer

La maison de champagne Roederer a été fondée en 1776 par la famille Dubois à Reims. En 1819, monsieur Schreider Nicolas a racheté la propriété puis s'associe à Louis Roederer son neveu en 1827. C'est en 1833 à la mort de son oncle que Louis Roederer hérite de la propriété et commence à l'exploiter seul. Il donne son nom au domaine et prend la décision de ne plus importer son raison, mais de le produire lui-même. En 1868, le champagne est importé en Russie où il remporte un grand succès parmi les tsars russes pour qui la cuvée cristal est crée. Jusqu'en 1932, les membres de la famille Roederer se succèdent. En 1932 c'est la veuve du dernier Roederer qui reprend le domaine qui est au bord de la faillite et réussi à remonter le domaine au plus haut. En 1975, Jean-Claude Rouzaud succède à sa grand-mère, il interviendra dans la création de nouveau cru grâce à un échange de parcelle. Il arrive au sommet d'exploitation de champagne puis acquière différentes maisons renommés tel que Haut Beauséjour, Deutz et Château de Pez. Aujourd'hui l'exploitation est entre les mains de Frédéric Rouzaud qui continue de fabriquer le champagne à l'ancienne.

Fabrication et origine du champagne Roederer

Le vignoble de Roederer s'étend sur 214ha divisés en trois parties : - Montagne de Reims.
- Vallée de la Marne.
- Côte des blancs. Deux tiers du raisin nécessaire à la production est extrait de ces vignes de qui permet un contrôle irréprochable de la production et fais de ce champagne un champagne de propriétaire. La production du champagne Roederer se fait toujours de la même manière depuis son existence : - Le raisin est ramassé à la main et mis dans des paniers de 50kg.
- Amener au pressoir du domaine pour être presser.
- Les moûts obtenus sont mis dans des barriques de chênes pour fermenter.
- Ensuite vient l'assemblage et la mise en bouteille.
- Puis un vieillissement de trois ans est nécessaire avant la commercialisation.

Articles de la même catégorie Vins & spiritueux

Guide des différents vins du Languedoc

Guide des différents vins du Languedoc

Les vignobles du Languedoc sont répartis au sein de douze appellations d'origine contrôlée. Des rouges aux blancs moelleux ou pétillants, on y trouve toutes les qualités de vin. Beaucoup d'AOC travaillent aujourd'hui sur une hiérarchisation des vins qui déboucheront sur d'autres appellations. Petit guide pour se retrouver dans les vins du midi.
Quelles sont les origines d'un Saint Estephe ?

Quelles sont les origines d'un Saint Estephe ?

Vous organisez un repas et vous ne savez pas quel vin mettre à votre table, cet article sur le vin de Saint Estephe vous donnera des idées. Ce vin rouge du terroir Bordelais au goût fruité accompagnera à merveille vos gibiers ou vos plats à base de truffe. Il fera le bonheur de vos amis et votre famille pour un repas réussi.
Le cru : Les Amoureuses et autres Chambolle-Mussigny

Le cru : Les Amoureuses et autres Chambolle-Mussigny

Le climat les Amoureuses fait partie des 24 appellations "Premier cru" de Chambolle-Musigny, mais les connaisseurs l'ont depuis longtemps placé à égalité avec les grands crus de son vignoble. Il est aussi considéré comme l'un des vins blancs de Bourgogne les plus subtils et racés. Il est temps de conter fleurette au Chambolle-Musigny, les Amoureuses.
Château Lafite : tout savoir sur ce vin

Château Lafite : tout savoir sur ce vin

Le Château Lafite est sans doute le vin le plus connu des Girondins, notamment parce que c'est le premier grand cru rouge de la région du Médoc. Cette classification a été créée sous Napoléon III, afin de classer les vins de Bordeaux, selon leur notoriété et leur prix de production.