Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Simenon : biographie

Georges Joseph Christian Simenon fut d'abord journaliste puis écrivain. Essentiellement connu comme le "père" de Maigret, il a cependant laissé une oeuvre riche de plus de 200 romans, 158 nouvelles et des textes autobiographiques. Ouvrages auxquels viennent s'ajouter les 176 romans, les dizaines de nouvelles, contes galants et articles parus sous pas moins de 27 pseudonymes.

Premiers pas

Simenon est né à Liège un vendredi 13 février 1903, mais sa mère superstitieuse fit déclarer à l'état civil le 1er février à 23H30. C'est une religieuse qui lui apprendra à lire et écrire dès l'âge de trois ans. Attiré par l'écriture dès ses douze ans, il poursuit ses études dans différents collèges et lycées, mais prétexta la maladie de son père pour arrêter avant même les examens. Il occupe alors différents petits boulots tels qu'apprenti pâtissier ou commis de librairie.
A 16 ans (1919), il est chargé de la rubrique faits divers de la "Gazette de Liège". Un poste qui lui donne l'occasion de s'intéresser aux enquêtes policières.

Sa carrière

Ses premiers 800 billets d'humeur paraissent en 1919.
1921 publication de son premier roman "Au Pont des Arches" sous son pseudonyme de journaliste "G.Sim".
L'auteur monte à Paris en 1922, mais ne trouve un emploi qu'en 1923 comme secrétaire du Marquis Raymond d'Estutt de Tracy. Un poste qui lui permet de rencontrer Colette alors directrice littéraire du "Matin" où il publie 150 nouvelles et contes divers (certains pour différents autres journaux). Conseillé par Colette, il modifie son style jugé trop littéraire pour un plus simplifié adapté à la publication commerciale.
Il écrit alors au rythme soutenu de 80 pages par jour.
Le personnage du Commissaire Maigret apparaît pour la première fois dans le magazine Détective dans une série de nouvelles, sous un pseudonyme et ce n'est que dans "Ric et Rac" sous forme de feuilleton que Georges Simenon signe de son vrai nom.
En 1932, il entame de longs voyages financés par divers reportages dans le monde entier.
A son retour à Paris, il poursuit l'écriture de ses romans.
Après la guerre, les étudiants des universités américaines commencent à étudier l'oeuvre de Simenon.
En 1972, il renonce à l'écriture de romans et commence une autobiographie qui contient pas moins de 21 tomes.
Il s'éteint le 4 septembre 1989 à Lausanne et sa dernière compagne dispersera ses cendres dans le jardin avec celles de sa fille.

En résumé

Georges Simenon fut un auteur dont les intrigues simples étaient servies par des personnages à fortes personnalités. Dès la première phase, on est absorbé par des récits prenants.
Au travers de ses romans, on découvre 1800 lieux du monde entier et nous faisons connaissance avec plus de 9000 personnages.

Articles de la même catégorie Littérature

Dorothy Allison : biographie

Dorothy Allison : biographie

Dorothy Allison est une écrivaine américaine née à Greenville en Caroline du Sud le 11 avril 1949. Auteure de romans, poésies et nouvelles elle aborde dans son œuvre des sujets difficiles comme l'inceste, la misère ou la violence. Mais son sens de l'écriture donne à son travail une note d'optimisme sans apitoiement et le lecteur n'en sort jamais tout à fait indemne.
Vladimir Nabokov : biographie

Vladimir Nabokov : biographie

Vladimir Nabokov est un romancier, poète et critique littéraire américain d'origine russe. Il est très tôt passionné par la littérature et acquiert assez vite de la notoriété, mais il est vraiment connu dans le monde entier à partir de 1958. La sortie de son roman "Lolita" déclenchera un scandale tout en le faisant reconnaître comme un grand écrivain.
Edward Bunker : biographie

Edward Bunker : biographie

Edward Bunker, aussi surnommé l'ex-taulard, a été incarcéré pendant 18 ans. Il en a tiré des leçons, et des livres connus mondialement. Il reste un écrivain culte et choc. Il s'est fait connaitre du grand public avec l'adaptation au cinéma de son livre "Animal Factory", en 2000.
Mazarine Pingeot : biographie

Mazarine Pingeot : biographie

Plus connue pour être la fille secrète du Président Mitterrand, Mazarine Pingeot est enseignante, journaliste et écrivain. Elle enseigne la philosophie à l’Université, d’abord à Aix-en-Provence puis à Paris VIII ; tient une chronique littéraire régulière dans plusieurs émissions télévisée ; et publie six ouvrages de 1998 à 2010.