En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Présentation de La Colonie de Marivaux.

Pour les amoureux du théâtre, vous ne pouvez pas passer à côté de cette œuvre écrite par Marivaux, La colonie. Plus qu'une comédie, c'est une véritable critique de la société du XVIII° siècle. Gros plan sur l'auteur, et son œuvre.

Marivaux, biogrpahie

Marivaux est né en 1688 à Paris. Journaliste, romancier, mais avant tout auteur dramatique, Marivaux observe et son monde, et écrit subtilement, mais de manière engagée ses comédies (Cf : L'île des Esclaves). Son nom a donné naissance au terme « marivauder » qui signifie échanger des propos galants et d'une grande finesse afin de séduire un homme ou une femme. Parmi ses œuvres principales vous pourrez trouver Arlequin poli par l'amour (1720), La double inconstance (1723) Le jeu de l'amour et du hasard (1730), Les fausses confidences (1737).

La colonie, présentation de l'oeuvre

Comédie en prose d'un seul acte et de 18 scènes, La colonie de Marivaux est une représentation sarcastique. La scène se passe dans une île perdu au milieu de l'océan où les femmes ont décidé de prendre le pouvoir. Véritable satire, l'auteur y dénonce les institutions de la société de son époque. Cette comédie amorce d'un point de vue politique et sexuel les mouvements féministes qui agiteront la société deux siècles plus tard. Ave La colonie, Marivaux devient l'un des précurseurs de la libération de la femme.

Résumé

Suite à une défaite d'un pays, un groupe d'hommes et de femmes sont contraints de se réfugier sur une île (qui pourrait être le phare de l'île de Batz) pour une durée indéterminée. S'installe alors une organisation de vie commune, le groupe procède à l'élection de deux nouveaux gouverneurs, le seigneur Timagène, représentant de la noblesse, et l'artisan Sorbin, pour le Tiers-Etat. Mais les femmes n'acceptent pas de vivre sous la dépendance des hommes (qui leur interdisent l'accès au gouvernement), aussi, elles établissent des lois et forment entre elles un nouveau comité. Les hommes abolissent également l'amour et le mariage. Ces interdits provoquent des réactions chez les femmes, qui élaborent toute une série de plan pour accéder au pouvoir et faire valoir leur droit autant que les hommes.
Si vous le souhaitez, vous pouvez trouver La colonie de Marivaux (le texte intégral) sur le site bookine.net .

Articles de la même catégorie Spectacles

Bob Wilson : biographie

Bob Wilson : biographie

Robert Wilson est né en 1941 à Waco, au Texas. Il est metteur en scène et plasticien en Amérique. Bob Wilson est diplômé en architecture et arts plastiques. C'est à New York qu'il crée ses premiers spectacles en 1969. Il fera également beaucoup de mises en scène dans des opéras prestigieux. Il réalise lui-même les décors et les lumières de ses spectacles. Il vit maintenant au Watermill Center de Long Island.
Axelle Laffont : biographie

Axelle Laffont : biographie

Axelle Laffont est une artiste française, fille de Patrice Laffont, mais également petite fille de l'éditeur Robert Laffont et belle fille de cinéaste. En plus d'être humoriste, Axelle est aussi actrice, au cinéma comme à la télé. Elle a joué dans Navarro, un gars une fille ou encore Kaamelott. On a pu la voir également dans Beaumarchais l'insolent, Jeanne et le garçon formidable, 3 zéros et plus récemment, elle incarne un rôle dans Je déteste les enfants des autres.
Nicolas Bedos : biographie

Nicolas Bedos : biographie

Nicolas Bedos est un chroniqueur, dramaturge, acteur et metteur en scène de nationalité française. Il n'est autre que le fils du célèbre humoriste Guy Bedos. Sa mère est également relativement connue puisque c'est la scénariste Joëlle Bercot. Nicolas Bedos est également célèbre comme acteur (dans le téléfilm ni reprise ni échangé en 2010 notamment).
Gustave Parking : biographie

Gustave Parking : biographie

Humoriste en général et acteur, comique, animateur, écrivain en particulier, Pierre le Bras, dit Gustave Parking est né à Bayonne en 1955. Saltimbanque dans l’âme, il choisit ce pseudonyme en référence aux nombreux lieux dans lesquels il s’est produit pendant ses spectacles. Cet homme généreux et engagé est un passionné de festivals et de théâtre.