Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pinus bungeana : description, habitat, culture

Le pinus bungeana ou pin Napoélon est remarquable par sa rareté et son originalité. Il est très recherché par les collectionneurs et mérite largement sa place dans un jardin contemporain français. Voici donc le "portrait" d'un arbre pas comme les autres.

Description du spécimen

Ce grand conifère est originaire de Chine et appartient à la famille des Pinacées, qui compte environ 250 espèces. Il a été tardivement introduit en Europe en 1846 par le botaniste russe Alexandre Von Bunge. Son écorce le rend original, car elle s'exfolie en plaques rougeâtres à la fin de l'été, comme le platane. Son tronc est alors tacheté de gris vert et de jaune pourpre sur un fond blanc très lisse. C'est un fait exceptionnel chez les pins. Comme les autres membres de son espèce, son feuillage, composé d'aiguilles, est persistant, c'est-à-dire qu'il dure toute l'année. Les aiguilles sont très odorantes, longues, fines, dures et de couleur vert foncé, et ont la particularité peu commune d'être groupées par 3. Le pin Napoléon produit des fleurs jaunes (mâles) et vertes (femelles), ainsi que des fruits bruns en forme de cônes, regroupés par paire ou solitaire. Il peut mesurer jusqu'à 15m de hauteur à l'âge adulte en Europe (contre 20 à 30 en Chine), mais peut également devenir arbustif. Son allure générale est dense et il est donc fréquent de voir cet arbre se diviser à la base en plusieurs troncs. D'allure un peu rustique, c'est pourtant un pin très recherché, car il est très rare.

La culture du pin Napoléon

Ce pin n'aime pas les régions froides, il est conseillé de le cultiver dans des zones tempérées, de préférence dans des sols plutôt secs et calcaires. Il ne tolère absolument pas les sols constamment humides. A l'inverse, il supporte très bien les fortes chaleurs et la canicule estivale. C'est un arbre assez solitaire qu'il faut donc planter en petits groupes espacés, voire en isolé, mais toujours dans un espace bien dégagé où il pourra profiter d'un maximum de lumière. Octobre/novembre est la période idéale pour le planter. Une fois l'arbre installé, il faudra s'armer de patience, car ce conifère n'a pas une croissance rapide, il est même extrêmement lent.

Quelques conseils d'entretien

La culture en bac ou en serre est possible, mais il est préférable de le planter en extérieur, le long de grandes voies ou dans des jardins, afin de pouvoir profiter de son ombre agréable et de son tronc coloré. Ce conifère qui peut se ramifier au niveau du sol, il faut ensuite choisir de le faire devenir un grand arbuste à troncs multiples ou un arbre. Il faut faire attention à limiter la taille d'entretien, car les pins sont très sensibles aux blessures. Bon jardinage à tous !

Articles de la même catégorie Flore & botanique

Parfum de lavande (fabrication, usage, lieux de vente)

Parfum de lavande (fabrication, usage, lieux de vente)

Vous êtes très attiré par l'odeur de la lavande et vous voudriez tout savoir sur la fabrication de son parfum, son usage, ses lieux de vente ou encore ses différents produits, etc... Voici spécialement pour vous un article dédié à la lavande, cette plante merveilleuse qui rappelle le sud et l'été...
Jonc fleuri et butome : ce qu'il faut connaître

Jonc fleuri et butome : ce qu'il faut connaître

Dans la nature et dans les bassins, on trouve de belles plantes fleuries et parfumées comme le jonc fleuri ou butome. On le trouve dans les marais, les lieux humides et les zones tempérées dans la nature ou bien en bassin. Il est assez rustique et demande seulement à ce qu'on enlève son feuillage fané juste au début du printemps, il se ressème tout seul.
Encens pontifical : ce qu'il faut savoir

Encens pontifical : ce qu'il faut savoir

L'encens porte également le nom d'oliban. C'est une substance produite à partir de la résine d'un arbre du genre Boswellia. Il est depuis très longtemps utilisé dans la religion. On le brûle dans un encensoir tenu par un thuriféraire. L'encens pontifical, comme l'encens des églises, a des vertus purificatrices.
Le chrysanthemum parthenium : qu'est-ce que c'est ?

Le chrysanthemum parthenium : qu'est-ce que c'est ?

Le chrysanthemum parthenium ou grande camomille est une plante médicinale aux multiples vertus. Elle est surtout connue pour combattre les crises migraineuses et améliorer la circulation cérébrale. Mais elle lutte aussi contre la fièvre, soulage les douleurs de l'arthrite ou des règles, entre autres propriétés.