Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Mohamed Ali : biographie

Mohamed Ali est probablement l'un des plus grands sportifs qui ait jamais existé mais aussi et surtout l'une des personnalités les plus populaires et les plus controversées.

Un champion hors normes

Né le le 17 janvier 1942 à Louisville dans le Kentucky de son vrai nom Cassius Clay, il découvre le monde de la boxe grâce à son mentor Joe Martin, entraîneur de boxe locale qui pousse le jeune homme à se consacrer à ce sport. Comme Ali est doué, extrêmement doué, ce don unique lui fera gagner la médaille d'or dans la catégorie des mi-lourds lors des jeux olympiques de Rome en 1960. Il passe professionnel et sous l'encadrement d'Angelo Dundee, le jeune Cassius fait parler de lui pour son style hors du commun, pour un boxeur de cette corpulence mais aussi, pour son franc parler et son sens de l'auto-promotion. Sa carrière prend un tournant significatif lorsqu'il bat contre toute attente le champion du monde en titre lors d'un combat mémorable à Miami en 1964. Il défiera le même Liston l'année suivante pour conserver son titre et ce malgré un combat controversé. C'est durant cette période qu'il rejoint la Nation de l'Islam et change son nom en Mohamed Ali. La légende est en marche, il est le champion incontesté de sa catégorie. "I am the greatest", martèle le jeune homme à quiconque souhaiterait le défier. Rien ou presque ne semble pouvoir arrêter ce champion au charisme inouï . Pourtant, en 1966, il refuse de servir dans l'armée américaine dans la guerre contre le Vietnam. On lui retire son titre de champion du monde. Il est jugé et condamné à 5 ans de prison, peine qu'il ne purgera pas néanmoins. C'est un Ali blessé qui manquera son retour face à Joe Frazier en 1971 au Madison Square Garden et c'est une longue route vers la reconquête de son titre qui l'attend.

Un destin hors du commun

C'est en 1974 que Mohamed Ali a rendez vous avec l'histoire à nouveau. Un cadre plus que surprenant, le combat contre Georges Foreman, champion en titre, a lieu à Kinshasa au Zaïre. Cette fois ci, Ali ne se laissera pas surprendre et au terme d'un combat haletant qu'il redevient le meilleur poids lourds au monde. Puis c'est un champion déclinant qui perd son titre en 1976 contre Leon Spinks. Ali ne sera plus jamais comme avant. Malgré quelques vaines tentatives pour récupérer son aura, il est contraint de mettre un terme à sa glorieuse carrière en 1981. Atteint de la maladie de Parkinson, Ali est aussi connu pour ses prises de position contre la ségrégation raciale dans son pays et son combat pour la paix et l'égalité.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Thierry Fabre : biographie

Thierry Fabre : biographie

Thierry Fabre est un judoka de nationalité française, né le 5 mars 1982. Il mesure 1,84m pour des combats en catégories moins de 90kg et moins de 100kg. Sa main directrice est la main droite. Thierry Fabre combat actuellement avec le club de l'AC Boulogne-Billancourt, et il a remporté de nombreux titres, notamment en championnat de France et en championnat du monde.
Pierre Robin : biographie

Pierre Robin : biographie

Pierre Robin est un judoka français sélectionné plusieurs fois en équipe de France. De ses premiers pas dans l'univers de cet art martial jusqu'au niveau international, le compétiteur qui est toujours à la recherche de titres a connu des hauts et des bas. Retour sur le parcours de ce combattant encore en activité aujourd'hui.
Biographie d'Yves Blanc

Biographie d'Yves Blanc

Yves Blanc est un joueur de hockey sur glace, de nationalité suisse, mais d’origine tchèque. Il est attaquant dans les buts de l’équipe professionnelle des Bulldogs de Hamilton, appartenant à la LAH (Ligue Américaine de Hockey sur glace). Il joue également dans l’équipe nationale de Suisse. Yves a la double nationalité : il est suisse et tchèque.
Biographie de Ray Traylor, le Big Bossman

Biographie de Ray Traylor, le Big Bossman

Raymond "Ray" Traylor (2 mai 1962 au 22 septembre 2004) était un catcheur américain. Lors de ses combats ou de ses apparitions à la World Wrestling Entertainment, la principale fédération de catch, il utilisait le pseudonyme de The Big Bossman ou Bossman.