Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Kosei Inoue : biographie

Kosei Inoue est un ancien judoka japonais de niveau international né le 15/03/1978 à Miyazaki. Combattant dans la catégorie des moins de 100kg, Kosei Inoue a récolté un titre de champion olympique en 2000 ainsi que trois succès consécutifs en championnat du monde. Devenu coach au sein de l'équipe nationale du Japon, Inoue est considéré comme l'un des plus grands judokas japonais de l'histoire.

Premiers pas

Issu d'une famille pratiquant assidument les arts martiaux, Kosei Inoue se passionne très jeune pour le judo. D'ailleurs, son frère aîné, Tomokazu Inoue, ancien champion d'Asie, est déjà un judoka respecté. Disposant de qualités physiques impressionnantes (1,84m, 103kg), Inoue arrive rapidement à maturité. Ainsi, il enlève le titre des moins de 100kg au Jeux asiatiques de Bangkok en 1998, alors qu'il fête à peine ses vingt ans. Doté d'une technique irréprochable qui en fait un des maîtres incontestés de deux spécialités, le Uchi Mata et le O Uchi Gari, Inoue devient champion du monde dans la foulée, en 1999, à Birmingham. Son ascension est fulgurante.

Sa carrière

Devenu l'homme à battre, Kosei Inoue défonce tout sur son passage. En 2000, lors des Jeux olympiques de Sydney, il fait honneur à son rang de favori en remportant brillament la médaille d'or dans la catégorie des moins de 100kg. Son triomphe est immense : il bat tous ses adversaires en passant très peu de temps sur le tatami et en distribuant les "Ippon". Sa moisson ne s'arrête pas là car il remporte deux nouveaux titres de champion du monde en 2001 puis, 2003 et , entre 2000 et 2004, réussit l'exploit de gagner cinq titres consécutifs de champion du Japon dans sa catégorie fétiche. Seulement, au cours des Jeux olympiques d'Athènes, en 2004, Inoue subit un coup d'arrêt en s'inclinant en quarts de finale contre le hollandais Elco Van der Geest. Depuis cette défaite, sa carrière s'oriente vers la pente déclinante. Passé en plus de 100kg, Inoue remporte des tournois majeurs (Tournoi de Paris, Coupe Jigoro Kano) et qualifie sa catégorie aux Jeux olympiques de Pékin de 2008. Mais, au dernier moment, il décide de passer la main et devient coach de l'équipe nationale japonaise.

Son action

- octobre 1999 : Kosei Inoue s'adjuge le titre de champion du monde dans la catégorie des moins de 100kg, à Birmingham. Deux autres titres suivront en 2001, à Munich, puis en 2003, à Osaka.
- septembre 2000 : il remporte la médaille d'or lors des Jeux Olympiques de Sydney.
- février 2007 : passé en catégories des plus de 100kg, il gagne le Tournoi International de Paris, le dernier titre de sa carrière.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Pierre Robin : biographie

Pierre Robin : biographie

Pierre Robin est un judoka français sélectionné plusieurs fois en équipe de France. De ses premiers pas dans l'univers de cet art martial jusqu'au niveau international, le compétiteur qui est toujours à la recherche de titres a connu des hauts et des bas. Retour sur le parcours de ce combattant encore en activité aujourd'hui.
Qu'est-ce que la Thaï Boxe ?

Qu'est-ce que la Thaï Boxe ?

La boxe Thaï, également appelée muay-thai, ou boxe thaïlandaise, est un sport de combat, et fait partie des arts martiaux. Elle fut créée au XVIe siècle pour les militaires thaïlandais. En Occident, elle fait partie des Boxes Pieds-Poings ou BPP, qui sont des boxes sportives. A haut niveau, elle nécessite des capacités mentales et cérébrales très développées, mais aussi une très grande technique, de la souplesse et de très bons réflexes.
Yang Li : biographie

Yang Li : biographie

Boxeur amateur d'origine chinoise né en 1982, Yang Li a su se hisser peu à peu jusqu'au plus au niveau. Après de jeunes années passées à s'entraîner d'arrache-pied, ce sportif acharné est arrivé jusqu'au plus haut niveau en arrivant en demi-finale des Jeux olympiques organisés à Pékin.
Paul Ricard : biographie

Paul Ricard : biographie

Cet article est une biographie de Paul Ricard, chef d'une entreprise française né le 9 juillet 1909 et décédé le 7 novembre 1997. Il est à l'origine d'un célèbre pastis ainsi que de la création d'un circuit automobile dans l'arrière-pays varois.