Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les avantages de la boxe thaïlandaise

A la source de nombreux arts martiaux modernes, la boxe thaïlandaise, ou Muay thaï est souvent décriée comme étant trop violente. Cet art martial possède pourtant d'énormes avantages sur les autres, moins contraignants. La pratique de la boxe thaïlandaise contribue très fortement dans le développement des capacités physiques, mais aussi cérébrales de ses adeptes.

Art martial créé pour les militaires thaïlandais du XVIe siècle, la boxe thaïlandaise ou Muay thaï fait partie des "boxes poings-pieds". Parfois considéré comme sport violent, voire sport de voyou, le Muay thaï possède pourtant des avantages non négligeables sur les autres arts martiaux. Efficacité De nombreuses études scientifiques ont tenté de valoriser la puissance des coups portés par les pratiquants de différentes techniques de combat. Les impacts reçus lors des combats de Muay thaï ont été jugés comme parmi les plus dangereux. Plus que de la self-défense En plus de l’attaque, la boxe thaï n’enseigne pas seulement à se défendre, elle enseigne aussi à endurer. Les entraînements prévoient souvent des exercices de respiration, d’endurance proprement dite (exercices physiques prolongés) et de "durcissement". Ces derniers ne visent pas à rendre invulnérable. Ils ont plutôt pour objectif d’habituer le corps à recevoir des coups, contrairement à la plupart des disciplines de combat où l’objectif en défense est uniquement de les parer ou de les dévier. Un sport complet Parmi les arts martiaux traditionnels, la pratique de la boxe thaïlandaise met à profit davantage de muscles durant le combat, de par la diversité des coups portés. Les 2 pieds et tibias, les poings, les coudes et les genoux peuvent être sollicités pour porter des coups. De plus, les projections et le combat au corps-à-corps sont autorisés. Le cerveau mis à contribution De par la rapidité des coups portés et surtout leur puissance, mais aussi la durée des combats, le cerveau est soumis à rude épreuve, tant durant l’entraînement que durant les combats. Outre des capacités mentales indispensables comme la volonté et le courage, le combattant cultive sa résistance à la pression, son intelligence de jeu et ses capacités à prendre très rapidement la décision adéquate.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Quels sont les différents sport de combat ?

Quels sont les différents sport de combat ?

Il existe une multitude de sports de combat, certains très connus, d'autres beaucoup moins. Le fait de pratiquer un sport de combat donne confiance en soi. Il faut avoir une bonne condition physique pour pouvoir pratiquer. Alors, quels sont les différents sports de combat ?
Catch

Catch

Brahim Asloum : biographie

Brahim Asloum : biographie

Brahim est un célèbre boxeur français né en janvier 1980 en France. Ce sportif a remporté de nombreux titres comme les Jeux Olympiques en 2000 et est devenu champion du monde en 2007. Brahim Asloum grandit à Champfleuri et ses parents sont algériens. Il est issu d'une famille nombreuse d'une dizaine d'enfants.
Marie Muller : biographie

Marie Muller : biographie

Née le 29 juillet 1985 à Filderstadt en Allemagne, Marie Muller est une judoka de très haut niveau, qui s'est notamment illustrée pour ses bonnes performances aux Jeux Olympiques de Pékin. Bercée par les sports de combat depuis son plus jeune âge, elle fait partie actuellement des meilleures femmes judokas du monde.