Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les avantages de la boxe thaïlandaise

A la source de nombreux arts martiaux modernes, la boxe thaïlandaise, ou Muay thaï est souvent décriée comme étant trop violente. Cet art martial possède pourtant d'énormes avantages sur les autres, moins contraignants. La pratique de la boxe thaïlandaise contribue très fortement dans le développement des capacités physiques, mais aussi cérébrales de ses adeptes.

Art martial créé pour les militaires thaïlandais du XVIe siècle, la boxe thaïlandaise ou Muay thaï fait partie des "boxes poings-pieds". Parfois considéré comme sport violent, voire sport de voyou, le Muay thaï possède pourtant des avantages non négligeables sur les autres arts martiaux. Efficacité De nombreuses études scientifiques ont tenté de valoriser la puissance des coups portés par les pratiquants de différentes techniques de combat. Les impacts reçus lors des combats de Muay thaï ont été jugés comme parmi les plus dangereux. Plus que de la self-défense En plus de l’attaque, la boxe thaï n’enseigne pas seulement à se défendre, elle enseigne aussi à endurer. Les entraînements prévoient souvent des exercices de respiration, d’endurance proprement dite (exercices physiques prolongés) et de "durcissement". Ces derniers ne visent pas à rendre invulnérable. Ils ont plutôt pour objectif d’habituer le corps à recevoir des coups, contrairement à la plupart des disciplines de combat où l’objectif en défense est uniquement de les parer ou de les dévier. Un sport complet Parmi les arts martiaux traditionnels, la pratique de la boxe thaïlandaise met à profit davantage de muscles durant le combat, de par la diversité des coups portés. Les 2 pieds et tibias, les poings, les coudes et les genoux peuvent être sollicités pour porter des coups. De plus, les projections et le combat au corps-à-corps sont autorisés. Le cerveau mis à contribution De par la rapidité des coups portés et surtout leur puissance, mais aussi la durée des combats, le cerveau est soumis à rude épreuve, tant durant l’entraînement que durant les combats. Outre des capacités mentales indispensables comme la volonté et le courage, le combattant cultive sa résistance à la pression, son intelligence de jeu et ses capacités à prendre très rapidement la décision adéquate.

Articles de la même catégorie Sports de combat

Quels sont les différents sport de combat ?

Quels sont les différents sport de combat ?

Il existe une multitude de sports de combat, certains très connus, d'autres beaucoup moins. Le fait de pratiquer un sport de combat donne confiance en soi. Il faut avoir une bonne condition physique pour pouvoir pratiquer. Alors, quels sont les différents sports de combat ?
Rodrigo Garcia : biographie

Rodrigo Garcia : biographie

Rodrigo Garcia est un jeune boxeur professionnel mexicain très talentueux. Invaincu depuis son arrivée chez les professionnels, ce policier de métier incarne l'un des noms les plus prometteurs de la boxe. Dès ses débuts en amateur jusqu'à son arrivée fracassante dans la boxe de haut niveau, retour sur la carrière d'un combattant exceptionnel.
Pierre Robin : biographie

Pierre Robin : biographie

Pierre Robin est un judoka français sélectionné plusieurs fois en équipe de France. De ses premiers pas dans l'univers de cet art martial jusqu'au niveau international, le compétiteur qui est toujours à la recherche de titres a connu des hauts et des bas. Retour sur le parcours de ce combattant encore en activité aujourd'hui.
Vidéos de combats de rue

Vidéos de combats de rue

Le combat de rue est défini comme étant une lutte, un affrontement entre plusieurs êtres vivants. Ce phénomène s'est développé depuis plusieurs années, à tel point qu'avec l'essor d'internet et l'évolution des mentalités sociales, on a vu s'accroître le nombre de vidéos sur le net de ce type de combats. Des cinéastes ont également pris ce sujet pour leurs films.