En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les colonnes de Buren : ce qu'il faut savoir

C’est sous la présidence de François Mitterrand que Jack Lang, ministre de la Culture, confie en 1985 la réalisation d’une œuvre artistique à Daniel Buren en lieu et place de la cour d’honneur du Palais Royal qui servait de parking aux fonctionnaires du Conseil d’État. Le défi était à la hauteur de la réputation de l’artiste, plus de 3000m◊ à investir. Ce fut le début de l’histoire et de la polémique des "Colonnes de Buren" dont le titre exact est "Les Deux Plateaux".

L’œuvre

Avec l’aide de l’architecte Patrick Bouchain, Buren a conçu son œuvre comme un espace urbain à l’intérieur duquel le public circulerait. Sa création se caractérise par un alignement de 260 colonnes inégales en hauteur, réalisées en marbre blanc avec des rayures noires. La construction s’établit sur deux plans, un supérieur sur caillebotis qui reprend la cour et organise la circulation des piétons, et l’autre en souterrain avec un plan d’eau et une fontaine, en effet miroir. L’insertion de l’œuvre se fait dans l’environnement plus classique du Palais Royal et offre ainsi une rupture avec la modernité de l’œuvre de Buren.

La polémique

La radicalité du projet provoque un tollé général dans les milieux politiques et artistiques, rejoignant en cela une tradition française : la Tour Eiffel en 1889, le Centre Pompidou en 1977 et la pyramide de Pei dans la cour du Louvre. Tous ont en commun l’irruption de l’art moderne dans un environnement architectural classique. Les quatre tours de Jean Nouvel pour la réalisation de la nouvelle Bibliothèque nationale de France ont aussi été la source d’une importante polémique. Les colonnes de Buren ont suscité pas moins de 225 articles dans 45 journaux, de nombreuses pétitions, de questions au gouvernement au Parlement, de recours en justice. Jacques Chirac, assuré de cette opposition, prend en tant que maire de Paris un arrêt municipal suspendant les travaux. Il s’en suit un long contentieux dans lequel Buren va faire falloir le droit moral de l’artiste sur son œuvre. Il gagnera (1992) et la justice va contraindre le successeur de jack Lang rue de Valois, François Léotard à terminer les travaux.

La colère de Daniel Buren

L’œuvre (elle sera classée monument historique), très fréquentée, va mal vieillir. L’alimentation du plateau souterrain va cesser en 2000, l’espace va être rapidement pollué et dégradé, alors qu’il est une composante majeure de l’œuvre. L’artiste manifeste publiquement son indignation face au laisser-aller de l’État en décembre 2007 et va jusqu’à menacer d’en demander la destruction. Il finira par avoir gain de cause, un vaste chantier est engagé par le Ministère qui inclut la rénovation des colonnes de Buren pour un montant de 5,8 millions d’euros.

Articles de la même catégorie Architecture

Auguste Perret : biographie

Auguste Perret : biographie

Auguste Perret est reconnu comme l'architecte le plus important de France puis mis en parallèle avec Le Corbusier qui fut son élève. L'originalité de son œuvre vient de son audace à utiliser le béton, comme s'il s'agissait de pierres de construction. Il fut le premier à considérer que la planéité que conférait le béton aux ouvrages était proche de l'œuvre d'art. Il a osé abandonner les ossatures métalliques alors qu'elles étaient considérées comme le summum de la modernité
Le meilleur livre actuel sur l'architecture

Le meilleur livre actuel sur l'architecture

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes s’intéressent à l’architecture, que ce soit pour réaliser une habitation écologique, une maison hors du commun défiant les lois de la physique ou bien même pour se renseigner sur des constructions déjà existantes ayant marqué l’histoire. Mais quel livre faut-il choisir pour mieux comprendre cet art à part entière ?
Le stade Saint-Denis à Paris : architecture et exploitation

Le stade Saint-Denis à Paris : architecture et exploitation

C'est en 1992 que la FIFA choisit la France pour accueillir la Coupe du Monde et c'est le 28 janvier 1998 qu'est inauguré le Stade de France, par le Président Jacques Chirac, lors du match amical de football France contre Espagne. Nous devons son œuvre à quatre architectes français : Claude Constantini, Michel Macary, Michel Regembal et Aymeric Zubléna.
Jorge Oteiza : biographie

Jorge Oteiza : biographie

Jorge oteiza est à la fois écrivain et designer, mais il est surtout connu pour ses sculptures. Il est né le 21 octobre 1908, à Orio situé dans la province de Guipuscoa dans le Pays basque, en Espagne. Jorge Oteiza commence sa carrière de sculpteur dans les années 1930 à Madrid. Il figure parmi ceux qui ont tout donné pour l’honneur de vrai art fort impressionnant.