Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les capteurs inductifs : principe et applications

Les capteurs inductifs sont des capteurs produisant un champ magnétique à leur extrémité, et qui permettent de détecter n'importe quel objet conducteur situé à une distance dépendante du type de capteur. Si un matériau conducteur se trouve dans la zone d'action du capteur, celui-ci sera automatiquement détecté.

Principe

Les capteurs inductifs font partie de la catégorie des capteurs de proximité qui se caractérisent par l'absence de lien entre le capteur et l'objet. La détection se fait donc par l'intermédiaire d'un champ qui peut être électrique, magnétique ou électromagnétique. De plus, les capteurs de proximité n'existent que sous deux modes : analogique ou binaire. Si c'est le mode binaire (c'est le cas des capteurs inductifs), le signal est soit haut, soit bas, en fonction de la distance. Le mode analogique permet d'avoir un signal dépendant de la distance séparant le capteur de l'objet. Il existe deux types de capteurs inductifs : le capteur inductif à réluctance variable, et le capteur inductif à courants de Foucault. Les capteurs inductifs à réluctance variable Ce sont des capteurs constitués d'un aimant permanent mis à l'intérieur d'une bobine. Lorsqu'un objet métallique est mis à proximité du capteur, la réluctance magnétique du circuit (capacité d'un circuit à s'opposer à l'entrée d'un champ magnétique) varie, et permet la création d'un courant dans la bobine. Les capteurs inductifs à courants de Foucault Ce sont des capteurs produisant, à leur extrémité, un champ magnétique oscillant. Lorsqu'un objet métallique passe dans ce champ magnétique, celui-ci est soit atténué, soit perturbé, selon la nature du métal. Le champ magnétique créé à l'extrémité du capteur provient d'une bobine soumise à une tension sinusoïdale de fréquence faible (quelques kilohertz). En effet, lors du passage d'un objet métallique dans le champ magnétique, des courants de Foucault sont créés, et atténuent le champ magnétique, d'où la faible fréquence existante afin de limiter les pertes magnétiques.

Applications

Les capteurs inductifs sont utilisés dans de nombreux domaines, mais les 2 types ne sont pas utilisés au même endroit. En effet, les capteurs inductifs à réluctance variable sont sensibles aux objets ferromagnétiques, alors que les capteurs inductifs à courants de Foucault sont sensibles à tous les métaux. Les capteurs inductifs à réluctance variable sont très utilisés dans l'aéronautique car la zone de détection et la zone électronique peuvent être très éloignées, comme les capteurs existants sur les avions où la tête détectrice est à l'extérieur, alors que l'électronique est à l'intérieur (train d'atterrissage). Les capteurs inductifs à courants de Foucault sont utilisés dans les chaînes de montage (détection des pièces sans contact), automobile (ABS), ou encore dans l'aéronautique (fermeture des portes...).

Articles de la même catégorie Physique

Qu'appelle-t-on la "mécanique des fluides" ? (explications)

Qu'appelle-t-on la "mécanique des fluides" ? (explications)

La mécanique des fluides étudie les comportements des fluides newtoniens et les forces qui les régissent. Elle se divise en statique des fluides (étude des fluides au repos, ou hydrostatisme) et dynamique des fluides (étude des fluides en mouvement). Les fluides non newtoniens ont un comportement trop complexe pour entrer dans un tel domaine d'étude.
Le guide du traitement de l'eau (définition, utilisations, conseils)

Le guide du traitement de l'eau (définition, utilisations, conseils)

Il existe plusieurs niveaux de traitement dépendant de la nature de l'eau à purifier. Les eaux usées, industrielles ou pluviales, nécessitent un passage en station de traitement avant d'être rejetées dans le milieu naturel. Certaines utilisations nécessitent que l'eau, bien que propre en apparence soit purifiée ou traitée de façon spécifique.
La mesure par thermocouple

La mesure par thermocouple

Les thermocouples sont des outils utilisés en physique pour mesurer la température, et plus exactement une différence de température. Cette mesure de température est du à l'effet Seebeck, et les thermocouples permettent, contrairement à des thermomètres ordinaires, d'avoir une gamme de température beaucoup plus élevée.