Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le guide pratique de réalisation d'un escalier exterieur : astuces, conseils

La conception d’un escalier requiert un véritable savoir-faire et de la créativité. Quand l’extérieur de votre maison comprend des niveaux ou des pentes, la création d’escalier devient donc nécessaire. Sans perdre sa principale fonction, l’escalier est devenu, sans conteste, un objet de décoration. Il peut être construit avec divers matériaux : béton, bois, métal ou pierre.

Les règles de construction d’un escalier d’extérieur

Faire le plan de l’escalier Dans le but d’une bonne réalisation, définir les besoins en matière de travaux de l’escalier en présence de spécialistes ou d’architectes. Poser les questions rudimentaires avant de lancer la conception. Il faut savoir que l’aménagement d’un escalier extérieur est plus facile que celle d’un escalier intérieur. Il faut, toutefois, avoir quelques idées en tête. En premier, il recommandé de prendre en compte les variations de température et les intempéries. Un escalier extérieur doit être très solide et résistant aux probables glissements de terrain. Bien choisir entre bois, métal et béton. Le béton reste le matériau le plus employé pour les raisons de sa stabilité et de sa solidité. Délimiter les dimensions des marches ainsi que leur nombre par rapport à la hauteur de cet escalier. Il faut aussi bien calculer la pente. Opter pour un escalier en béton est facile à réaliser, mais demande une bonne préparation. Bien sûr, le béton doit être solidifié par une structure métallique. Il faut donc prévoir du fer à béton. Il peut être aussi combiné avec différents revêtements comme le carrelage et les dalles en pierre naturelle ou reconstituée.

La préparation du sol

Avant de commencer à creuser le sol, longer une corde d’un côté à l’autre, afin de délimiter l’endroit où l’on doit retirer de la terre. Commencer ensuite à former la dimension des marches souhaitée. La base de la structure est ainsi créée. Il faut, toutefois, solidifier la base de l’escalier avec du sable tassé ou une couche de béton coulée sur du gravier. Si l’escalier est assez fréquenté, compter 10cm pour l’assise.

Les conseils utiles

- Éviter de commencer les travaux de réalisation de l’escalier extérieur en période hivernale, car la terre est alourdie par les pluies et rend la tâche plus difficile. Préférer donc les périodes sèches.
- Il faut s’assurer que l’assise du béton de la première marche est de bonne qualité, puisque celle-ci garantira la solidité de cette construction.
- Il est nécessaire que le temps de repos soit d’une semaine pour que le béton sèche bien.
- Protéger la fondation des intempéries en la recouvrant d’une bâche. Si c’est en période de chaleur, mouiller-la, par contre, de temps à autre. La rampe d’escalier est importante pour assurer la sécurité. Elle peut être en bois ou un autre matériau (fer forgé, pierre). Elle doit être de la grosseur d’un manche de pelle ou plus. Sa hauteur doit être conforme aux normes de sécurité (généralement 3 à 4 pieds au-dessus des marches). Enfin, elle doit être solide pour permettre de tirer ou de pousser pendant la montée ou la descente.

Les dimensions requises

La hauteur d'une marche d’escalier extérieur varie entre 12 et 15cm. Opter pour une profondeur de 35 à 40cm, afin que l’escalier soit plus ou moins confortable. Pour ce qui est de la largeur de l'escalier, favoriser la dimension de 100 à 150cm. Ainsi, deux personnes peuvent facilement passer en même temps. Pour finir, afin de faciliter l’évacuation des eaux de pluie, prévoir une légère pente de l’ordre de 1cm.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Chauffage au sol et plancher : lequel choisir ?

Chauffage au sol et plancher : lequel choisir ?

Le chauffage au sol est probablement l’une des sources de chaleur les plus confortables et les plus économiques à l’usage. Il peut se concevoir de deux façons dont le plancher à eau chaude basse température ou trame chauffante électriques. Le choix n’est pas dicté que par le prix, mais bel et bien en fonction des besoins et des contraintes techniques.
Comment fonctionne un commutateur rotatif ?

Comment fonctionne un commutateur rotatif ?

Le commutateur rotatif est un genre d’interrupteur ou de poussoir, il est le plus souvent utilisé en informatique pour servir de lien entre le rotor et le stator. Il existe plusieurs types de commutateur notamment le commutateur simple entre autres. Pour acheter un commutateur rotatif, le moyen le plus simple et rapide est l’internet.
Cloueuse pneumatique : le guide d'achat et d'utilisation

Cloueuse pneumatique : le guide d'achat et d'utilisation

Une cloueuse pneumatique est fort pratique dans une maison, pour réaliser tous vos travaux de décoration, comme la pose de parquets en bois, la pose de tissus, la restauration de vos meubles et canapés. Une cloueuse est également d'une grande aide pour les gros travaux de construction en bois de votre maison. Comment utiliser ce type d'outil et comment le choisir ?
Garde-Fou : Bien le choisir et l'installer

Garde-Fou : Bien le choisir et l'installer

Les garde-fous ajoutent une touche agréable dans les zones intérieures ou extérieures. Les balustrades de fer d’intérieur sont une option appropriée pour les escaliers et les planchers de niveau supérieur ,où une barrière est nécessaire pour empêcher quelqu'un de tomber. Après le choix du matériau vient la phase d’installation d’un garde-fou, qui nécessite au moins deux personnes pour la mener à bien.