Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La technique de la peinture à l'huile

La peinture à l'huile peut sembler difficile, mais ce n'est pas le cas. Elle demande par contre une certaine organisation dans sa mise en œuvre : préparation du lieu de travail, du support, des peintures et des liants, sans oublier la préparation du nettoyage ! Une fois la logistique mise en place, les différentes étapes des tableaux ne seront que du bonheur.

La préparation

Installez-vous dans une pièce ou un atelier aéré à cause des vapeurs et des odeurs. Que vous fassiez de l'huile sur bois ou sur toile, le support doit être enduit avec un produit spécial qui empêche l'huile contenue dans la peinture de pénétrer le support et de dégrader la qualité des couleurs utilisées. Sur ce support, il vous faudra dessiner au crayon léger votre sujet, paysage ou portrait. Cette étape est importante pour l'équilibre de la composition concernant les volumes et les couleurs.

La peinture à l'huile

Avant de commencer à peindre, préparer vos pinceaux, les produits nécessaires à leur nettoyage, les solvants et les médiums pour la peinture à l'huile, et des chiffons. Selon le principe de peindre gras sur maigre, vous devez commencer les premières couches avec la peinture la plus brute possible, c'est à dire, sans ajout. Mais vous pouvez déjà mélanger les couleurs entre elles sur la palette. À ce stade, une brosse large est ce qui convient le mieux, le but étant d’appliquer les couleurs générales sur le support. Par la suite, chaque couche pourra contenir un peu plus d'huile que la précédente. Si vous ne respectez pas ce procédé, le tableau va craqueler. Vous finirez donc les détails avec une peinture à l'huile très délayée, ayant une texture proche de celle de l'encre de chine.

Entre chaque couche : attendre ou travailler ?

Entre chaque couche, c'est à vous de choisir ce que vous avez à faire. L'avantage du travail des huiles sur toile, c'est un séchage lent, qui permet de retravailler un motif pendant plusieurs jours. Par contre, si, on a besoin d'ajouter des détails sans que la nouvelle peinture ne se mélange pas à la couche précédente, il faudra attendre le séchage complet. Si vous manquez de patience sur ce point, préférez l'acrylique. Elle se travaille comme l'huile, mais sèche beaucoup plus rapidement. Elle permet donc de réaliser des tableaux plus rapidement et le rendu est exactement le même. Pour la réalisation de portrait sur toile d'après une photo, le portrait huile est préférable au portrait acrylique, car cette technique permet d'adoucir plus facilement les dégradés et les traits sur plusieurs jours de travail, de rectifier les couleurs et d'affiner la lumière en prenant du recul. Dans les deux cas, huile ou acrylique sur toile, passez un vernis sur votre œuvre terminée.

Articles de la même catégorie Arts graphiques & arts plastiques

Arman : biographie

Arman : biographie

Arman, de son vrai nom Armand Pierre Fernandez, est un peintre et sculpteur français. Célèbre pour ses "accumulations" d'objets, l'artiste, mort à New York en 2005, fut l'un des premiers plasticiens à utiliser les objets manufacturés pour construire ses oeuvres d'art.
Le tirage de tête hier et aujourd'hui

Le tirage de tête hier et aujourd'hui

La définition du tirage de tête nous vient des anciennes presses, une impression avant que les caractères en plomb ne soit abimés, au fil de la mécanisation sa définition historique évolue. Aujourd'hui dans le monde des bulles et de la BD, la différence entre tirage de tête et tirage limité est parfois mince.
Le droit de la reproduction de tableaux : faire et vendre

Le droit de la reproduction de tableaux : faire et vendre

Le métier de reproducteur ou peintre copiste, souvent peu connu, peut amener à de grands débouchés dans le monde de l'art. C'est un métier protégé et reconnu par la loi, qui demande une grande connaissance technique de l'art, et une pointe de talent pour avoir succès. La demande de marché existe, elle est très exigeante, mais elle porte ses fruits.