Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Braderie de Lille

Plus grand et plus vieux marché aux puces du continent européen, la Braderie de Lille se déroule les samedis et dimanches du premier week-end de septembre, et accueille de très nombreux visiteurs venus de toute l'Europe. Elle se déroulera à partir du 3 septembre pour l'année 2011, et du 1er septembre pour l'année suivante.

!!Histoire
Premières braderies
Cette braderie est un évènement important de la métropole du Nord de la France depuis de nombreuses années. Son origine daterait de 1127. Elle se déroulait à l'époque après le 15 août, où des artisans et commerçants venaient de toutes parts du globe pour y vendre leurs produits : on parlait à l'époque de Franche Foire. Vers 1320, la braderie s'étend sur cinq journées et commence fin août. A la fin du XIVe siècle, la braderie dure sept jours. Déclin
Au début des années 1500, la braderie ressemble de plus en plus à une géante brocante où les domestiques troquent les objets de leurs patrons. En 1523, la braderie débute le dernier jour du mois d'août. Au XVIIe siècle, le nombre de marchands exposants diminue fortement, au profit d'artistes de rue. Il y a deux siècles...
Début 1800, ce sont les populations riches qui viennent y brader leurs objets, même si à l'approche du XIXe siècle, l'esprit braderie disparaît peu à peu. L’évènement disparaît quasiment durant la période postérieure à la Seconde Guerre mondiale. Il faudra attendre 1970 pour que celle-ci retrouve sa grande notoriété. !!Aujourd'hui
Quand ?
La braderie se déroule dorénavant le premier week-end de septembre. Commerçants et brocanteurs envahissent la ville sur plus 200km, et les transports (métro, tramway, trains...) adaptent également leurs horaires pour cette période. On compte de nos jours plus de deux millions de participants à cet évènement. Tradition
La coutume, durant la braderie lilloise, est tout d'abord gastronomique : on trouve dans toute la ville des frites-moules, typique de l’évènement. Les établissements de restauration se livrent alors à un jeu bon enfant : avoir le plus haut tas de coquilles de moules devant son restaurant (approximativement 500t sont consommées chaque année). Des animations sont organisées durant le week-end des bradeux, à travers les différents quartiers de Lille : marathon, concerts, fête foraine... !!Étymologie Le terme "braderie" viendrait du mot flamand "braden", signifiant rôtir. En effet, au XVe siècle, deux vendeurs de volailles et de poissons cuits s'installèrent dans la braderie avec beaucoup de succès.

Articles de la même catégorie Patrimoine

Olivier Bonnet : biographie

Olivier Bonnet : biographie

À ne pas confondre avec Franck-Olivier Bonnet l'acteur, Olivier Bonnet s'est intéressé très tôt à la peinture, dont il a suivi quelques cours aux beaux arts puis a pratiqué avec le pinceau puis les crayons pastel secs. Il a fait de nombreuses conférences portant sur des membres de l'art : peinture et sculpture.
Renaud Revel : biographie

Renaud Revel : biographie

Les lecteurs assidus de l'hebdomadaire "L'Express" ont nécessairement déjà lu un article de Renaud Revel, le rédacteur en chef du magazine en charge plus particulièrement de la section relative à la vie des médias. Pour tous les autres, voici un petit résumé de la carrière de ce journaliste, par ailleurs auteur de plusieurs ouvrages sortis en librairie.
Le port du Havre : histoire et activité

Le port du Havre : histoire et activité

Le port du Havre a été construit en 1517 pour deux activités : militaire et commerciale. Ce port connaîtra de nombreuses évolutions depuis sa construction à nos jours et son activité deviendra par la suite exclusivement commerciale. Cet article présente son histoire et ses activités actuelles. En 1517, François 1er décide de construire le port du Havre. Le projet devait répondre à deux critères : le port devaient être à la fois militaire et commercial.
Tout sur la Koutoubia à Marrakech

Tout sur la Koutoubia à Marrakech

Monument emblématique de Marrakech, la Koutoubia attire l’œil de tout visiteur de Marrakech, mais en se rapprochant de l’édifice, on se rend compte du défi architectural et de l’œuvre, qui nous surplombe : un millénaire de fascination sur tous les visiteurs de la ville.