Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jonathan Lambert : biographie

Jonathan Lambert est un humoriste français né le 18 juin 1973 à Paris. En quelques années il a su se faire un nom dans le paysage humoristique français, ses sketchs et ses parodies même si elles sont parfois féroces dénotent toujours un grand de la mise en scène, d'un humour assez juste et de textes travaillés.

Les débuts

Après avoir suivi le cours Florent et intégré le conservatoire d'art dramatique, Jonathan Lambert rejoint Jean-Pierre Coffe en 1994 dans son émission "c'est tout Coffe". En 1995, il devient assistant de production chez Case Production, il travaille également comme journaliste pour le magazine de Tf1 "Exclusif" à partir de 1998. En 1999, il intègre la chaine Comédie et "la grosse émission" et commence à écrire ses sketchs et créer des personnages récurrents qui interviendront régulièrement dans l'émission. En 2001, il succède à Kad et Olivier à la présentation de l'émission jusqu'en 2002 à l'arrêt de "à grosse émission". Parallèlement, il travaille à radio, sur NRJ.

Une plus grande visibilité

En 2002, il rejoint Canal + et travaille avec Frédéric Beigbeder, puis il anime l'émission "22 minutes chrono" en 2003 et retrouve brièvement Kad et O en 2004 pour "samedi soir en direct". Il se consacre ensuite à la radio, où sur Europe 2, il accompagne Arthur avec ses multiples personnages déjantés jusqu'en 2006. En 2007, il intègre l'équipe de Laurent Ruquier dans "on a tout essayé" sur France 2 puis on retrouve Jonathan Lambert dans "on est pas couché" où il continue d'interpréter un personnage ayant un rapport avec un des invités de l'émission. On retrouve également Jonathan Lambert et Ruquier dans l'émission "on a pas tout dit" en 2008. En 2009, il est toujours à la radio mais sur Europe 1 avec Nagui.

D'autres horizons

En 2004, Jonathan Lambert fait ses débuts au cinéma dans "je préfère qu'on reste amis" de Éric Toledano et Olivier Nakache puis dans "Palais Royal !" de Valérie Lemercier en 2005. En 2007, il joue dans "Steak" de Quentin Dupieux. Cette même année, il sera sur scène avec son one-man show "l'Homme qui ne dort jamais". On le retrouve ensuite à l'affiche en 2008 dans "Hero Corp" de Simon Astier puis "la loi de Murphy de Christophe Campos en 2009, "protéger et servir" d'Éric Lavaine en 2010 et la même année dans "l'amour c'est mieux à deux" de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort.

Articles de la même catégorie Spectacles

Chevallier Et Laspales : biographie

Chevallier Et Laspales : biographie

Chevallier et Laspalès sont un duo d'humoristes français. Ils sont également acteurs dans le film "Ma femme s'appelle Maurice". Un duo qui a vu le jour en 1981 suite à une rencontre à un cours de théâtre. Nous allons découvrir la carrière de ce célèbre duo.
Comment se présenter à un casting de danse ?

Comment se présenter à un casting de danse ?

Se présenter à un casting de danse requiert un minimum de formation et d'expérience. Un cursus de danse dans une école est obligatoire. Le milieu du spectacle étant très attractif bon nombre d'amateurs souhaitent passer des auditions de danse ou autre pour des prestations pour lesquelles ils n'ont pas le niveau demandé. Une bonne formation est souvent gage de réussite.
Maurice Maeterlinck : biographie

Maurice Maeterlinck : biographie

Poète, dramaturge et essayiste belge, Maurice Maeterlinck (1862-1949), prix Nobel de littérature en 1911, sera l'un des précurseurs du symbolisme. Son œuvre théâtrale novatrice inspirera aussi bien Claude Debussy qu'Igor Stravinski. L'auteur de "Pelléas et Mélisande" ou de "La Vie des fourmis", a réinventé le drame théâtral comme il a participé à la libération de la poésie en la libérant de ses conventions.
Didier Gustin : biographie

Didier Gustin : biographie

Didier Gustin est né à Bar-le-Duc en 1966. Elevé dans une famille de quatre enfants à la campagne, Didier reste humble malgré sa notoriété. Cet imitateur a 79 voix à son répertoire. En parallèle à cette carrière, il est acteur, comédien au théâtre, voix off, doubleur pour les dessins animés.