Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Joann Sfar : biographie

Scénariste et dessinateur de bd, Joann Sfar est né le 28 août 1971 à Nice d'une mère ashkénaze et d'un père séfarade. Il est aujourd'hui un des auteurs de bandes dessinées les plus prolifiques. Il passe avec beaucoup d'aisance de la casquette de scénariste à celle de dessinateur si bien qu'il y a ajouté avec une égale réussite celle de réalisateur depuis 2010.

Des débuts prometteurs

Tout en prenant des cours de peinture, Joann Sfar termine des études de psychologie et obtient une maîtrise. Il part alors pour Paris et intègre l'école nationale supérieure des beaux-arts. Les cours de morphologie qu'il y reçoit le passionnent. En 1994, il est publié pour la première fois chez Cornelius avec "les aventures d'Ossour Hyrsidoux" puis chez l'Association et aussi chez Delcourt en 1996 avec les deux tomes de "Petrus Babygère" où il signe ses premiers albums en couleurs.

Un auteur reconnu

Joann Sfar produit quantité d'œuvres aussi bien en tant que dessinateur que scénariste. Il participe notamment à la série "Donjon" de Lewis Trondheim, à la série "Troll" avec Jean-David Morvan et Olivier Boiscommun à partir de 1996. En 1997 il publie avec Emmanuel Guibert au dessin "La fille du Professeur" qui remportera le Prix René Goscinny et l'Alph'Art Coup de Coeur à Angoulême en 1998. A partir de 1999 il signe seul les séries "Professeur Bell" et "Petit vampire". Sfar continue les collaborations et enchaine les publications comme avec "Les olives noires" où il retrouve Emmanuel Guibert au dessin à partir de 2001. Il aborde avec succès de nombreux thèmes souvent philosophiques qu'il traite avec humour et poésie comme dans "Le chat du rabbin" qu'il commence en 2002. Cette même année il débute la série "Socrate le demi-chien" avec Christophe Blain au dessin.

Vers d'autres horizons

Après avoir publié plus d'une centaine d'oeuvres, Joann Sfar s'attaque au cinéma et décide en 2010 de réaliser le biopic (Gainsbourg vie héroïque) qui rencontre un franc succès auprès des critiques et du public. Il s'attèle désormais à l'adaptation cinématographique de sa bd "Le chat du Rabbin".
Passionné de musique, il joue du ukulélé et a réalisé pour Dionysos plusieurs pochettes d'album, le clip de "Tes lacets sont des fées" et pour Thomas Fersen le clip de "hyacinthe". Artiste complet il est devenu incontournable dans le monde de la bd et s'ouvre grand d'autres portes.

Articles de la même catégorie Littérature

Biographie de Patrick Segal

Biographie de Patrick Segal

Patrick Segal, écrivain, cinéaste, homme politique et ex-sportif français, est né à Épernay en 1948. Suite à un accident malheureux, il va devoir vivre en chaise roulante. Il décide alors de se consacrer à la défense des personnes handicapées par l'intermédiaire de ses films et de ses livres. Nous vous proposons de mieux connaître l'homme et l'auteur, ainsi que sa bibliographie, ses films, et les prix qui lui furent décernés.
Robert James Waller : biographie

Robert James Waller : biographie

A part le fait d’être un écrivain célèbre, l’américain Robert James Waller a été aussi musicien, photographe et enseignant à l’Université de Northern Iowa. Il est né en 1939 dans l’Iowa, aux Etats-Unis et il vit actuellement dans un ranch au Texas, qu’il a converti en maison d’hôtes pour accueillir des vacanciers et des touristes.
Jean Webster : biographie

Jean Webster : biographie

Si Jean Webster est peu connue en France, il n'en est pas de même aux Etats-Unis où elle a mené une carrière d'écrivain aussi brève que brillante. Engagée dans des actions politiques et sociales, elle a connu la consécration avec son roman Papa Longues jambes qui est aujourd'hui un classique.
Frank Norris : biographie

Frank Norris : biographie

Frank Norris est né le 5 mars 1870 à Chicago dans l’Illinois sous le nom complet de Benjamin Franklin Norris. C’est un écrivain précurseur du naturalisme. Le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur dixit Emile Zola, concernant la façon d’aborder le naturalisme en littérature. Frank Norris décède en 1902 des suites d’une péritonite.