Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Henri Michaux : biographie

Henri Michaux est un poète, mais aussi un écrivain et un peintre qui a marqué la vie artistique de la première moitié du XXème siècle. On connaît surtout de lui les plus célèbres de ses recueils de poèmes, comme La nuit remue, ou encore Plume, mais Henri Michaux a aussi eu une carrière en tant que peintre et dessinateur.

Premiers pas.

Né le 24 mai 1899 à Namur (il sera naturalisé français en 1955), Henri Michaux passe son enfance à Bruxelles, dans une famille aisée. Adolescent solitaire et angoissé, il lit beaucoup, Dostoievski ou Tolstoi en particulier. Pendant sa jeunesse, il étudie la médecine, qu'il abandonne rapidement pour devenir matelot, autre carrière vite abandonnée.
Il découvre alors les textes de Lautréamont, qui lui donneront l'envie d'écrire. Après avoir collaboré avec la revue Le disque vert, dirigée par Franz Hellens, Michaux quitte la Belgique en 1924, et s'installe à Paris. Là, il fréquente les surréalistes, et rencontre Jules Supervielle qui deviendra un ami très proche.

Sa carrière

En 1927, Henri Michaux publie son premier recueil, Qui je fus, chez Gallimard. A partir de 1929, il fait de grands voyages, notamment en Amérique du Sud et en Asie, qui vont alimenter son oeuvre, tant littéraire que picturale. Il publiera par ailleurs deux carnets de voyage : Ecuador, et Un barbare en Asie. Alors que son succès est grandissant notamment avec La nuit remue (1935), son travail pictural prendra plus d'ampleur, avec une première exposition en 1937, et la publication d'un ouvrage rassemblant poèmes et dessins de l'auteur.

Son action

L'écriture d'Henri Michaux, sombre, souvent teintée d'humour et de cruauté, se plait à explorer la conscience humaine, coupée de toute réalité extérieure. Dans les années 50, Henri Michaux a réalisé une série d'expérimentation des drogues, telles que la mescaline, ou le Lsd, pour étudier leur impact sur l'esprit humain, et en particulier sur la création artistique. Ces tentatives ont débouché surtout sur des œuvres picturales, mais aussi sur plusieurs livres, dont L'infini turbulent en 1957.
Dans les années 70, Michaux est une personnalité artistique reconnue à l'échelle internationale. Durant cette période, il s'intéresse tout particulièrement à l'esprit humain, à travers par exemple son travail sur les rêves, ou sur les maladies mentales. Henri Michaux est décédé à Paris, le 19 octobre 1984.

Articles de la même catégorie Littérature

Mary Higgins Clark : biographie

Mary Higgins Clark : biographie

Romancière à succès, Mary Higgins Clark a su imposer son style dans l'univers du suspense dès la parution de son roman "La maison du guet". Depuis, elle ne cesse d'accumuler les best-sellers dans le monde entier. Elle a transmis sa passion de l'écriture à sa fille Carol Higgins Clark avec qui elle a co-écrit plusieurs romans.
Présence africaine : que propose cette revue ?

Présence africaine : que propose cette revue ?

Créée en novembre 1947 par l'intellectuel sénégalais Alioune Diop, Présence africaine est une revue qui propose diverses réflexions sur l'Afrique et sa diaspora, sur le panafricanisme et ses enjeux sur la scène internationale. La revue regroupe semestriellement, dans un esprit de transversalité disciplinaire, des articles et documents d'intellectuels panafricains de tout bord, mais aussi d'intellectuels non africains qui seraient eux aussi enclins à la visibilité de la pensée africaine.
Assia Djebar : biographie

Assia Djebar : biographie

Le 30 juin 1936, Cherchell, une ville de la côte algérienne méditerranéenne, a vu naître Assia Djebar (de son nom de jeune fille Fatima Zohra Imalayène) qui deviendra une grande écrivaine algérienne d'expression française. Nouvelles, romans, poésies, essais et pièces de théâtre ont permis à cette femme de devenir célèbre.
James Salter : biographie

James Salter : biographie

James Salter est un écrivain de fictions américain. Il a débuté sa vie en tant que militaire et il a participé à la guerre de Corée. Ses premiers romans sont alors emprunt de nostalgie et s'inspirent de son expérience. James Salter publie de nombreux romans et il est désormais considéré comme l'un des auteurs de fictions les plus artistiques de son époque.