Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Edmund White : biographie

Ermund White est un écrivain américain né le 13 janvier 1940 à Cincinnati aux États-Unis. C'est un romancier, critique littéraire mais surtout biographe, qui se fera remarquer dans les année 1970 pour ses livres montrant son militantisme gay et son écriture expérimentale pour laquelle il recevra de nombreuses distinctions. Son livre le plus notable est "City Boy" ainsi que sa trilogie autobiographique débutée en 1982.

Ses débuts en tant qu'écrivain

Edmund White passe son enfance à Chicago, il étudie dans une prestigieuse école nommée la Cranbook Academy. Ensuite, il ira étudier à l'université du Michigan. Il commence sa carrière en tant que journaliste. Il publie son premier roman "Oublier Helena" en 1973 suivi de "Nocturne pour le roi de Naples". Ces livres lui permettront de se faire connaître, notamment par Vladimir Nabokov, pour son écriture expérimentale en particulier dans "Nocturne pour le roi de Naples" qui associe narration à la deuxième personne et histoire homosexuelle. Il publie de nombreux livres a partir de 1977 pour montrer son militantisme gay. Son succès vient particulièrement de sa trilogie autobiographique, "un jeune américain" en 1982 dans lequel il raconte "La fin de l'enfance" suivi de "La tendresse dans la peau" en 1988 qui raconte l'histoire d'un homme homosexuel dans les années 1960. Edmund White est séropositif et un de ses livres est consacré a la mémoires des gens morts à cause du sida intitulé "La symphonie des adieux" en 1997.
Il ira vivre en France de 1983 à 1990

Son engagement pour l'acceptation de l'homosexualité

Edmund White est considéré a ce jour comme le représentant de l'écriture homosexuelle. Ses œuvres principales étant "un jeune américain" écrit en 1982 ou "L'homme mariée" en 2000 ainsi qu'un essai écrit en 1994, "La bibliothèque qui brule". Il reçut de nombreuses distinctions pour ses livres comme le National Book Critics Circle Award en 1994 pour la biographie de Jean Genet. Il rejoint en 1997 l'Académie Américaine des Arts et des Lettres et de celle des Arts et des Sciences en 1999. Puis il obtient Le prix du festival de Deauville en 2000. Grâce a sa popularité, il enseigna dans de grande université comme Yale ou Columbia, l'écriture et la littérature homosexuelle. Plus , récemment il enseigna l'écriture de fiction à Princeton.

Articles de la même catégorie Littérature

Biographie d'Edouard schuré

Biographie d'Edouard schuré

Édouard Schuré , écrivain, philosophe, auteur d'écrits historiques, de pièces de théâtre et de poésies, est un personnage méconnu, qui a pourtant laissé son empreinte dans le monde littéraire. Découvrez cet homme, sa vie et son oeuvre.
Charles Willeford : biographie

Charles Willeford : biographie

Charles Willeford est l’un des auteurs les plus influents de la littérature policière américaine. Il fut aventurier, écrivain, critique littéraire, professeur d’université. Cette vie bien remplie lui a inspirée quelques-unes de ses œuvres les plus célèbres. Charles Willeford est né le 2 janvier 1919 à Little rock dans l’Arkansas.
Virginie Despentes : biographie

Virginie Despentes : biographie

Virginie Despentes est une romancière et réalisatrice française née le 13 juin 1969 à Nancy. Son parcours chaotique la propulse dans la culture underground et elle aborde volontiers dans ses livres les thèmes de la pornographie, de la prostitution, du viol ou de l'identité sexuelle. Considérée comme sulfureuse et provocante, elle porte pourtant un regard aiguisé sur notre société et y mêle aisément liberté de ton et ironie. Voici son parcours.
Balzac : biographie

Balzac : biographie

Honoré de Balzac est né le 20 mai 1799 à Tours. Il est décédé le 18 août 1850 à Paris. Balzac est principalement connu du grand public en tant qu'écrivain avec 91 romans, ainsi que des nouvelles publiées. Toutefois, cet homme avait plusieurs cordes à son actif puisqu'il était également auteur de pièces de théâtre, critique littéraire, journaliste et imprimeur.