Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fonctionne une gâche électrique ? (guide pratique)

Pour des raisons de commodité et de sécurité, les portes d’accès aux propriétés privées, bâtiments publics, domaines industriels, sont généralement commandées par des gâches électriques qui permettent leur ouverture à distance. Ces instruments peuvent s’adapter à différents type de portails et peuvent être reliés à d’autres accessoires pour plus de confort.

Principe de fonctionnement d’une gâche électrique

L’équipement d’une porte par une gâche électrique a pour objectif de débloquer la serrure de cette porte pour permettre son ouverture, sans avoir à se déplacer. Une liaison électrique est assurée entre une bobine intégrée à la gâche et une console de commande : interphone portier, visiophone, digicode ou sonnette, que vous pouvez choisir sachant que : - Interphone portier : il permet de communiquer avec le visiteur et de l’identifier avant d'actionner l’ouverture de la porte par la gâche électrique. - Visiophone : Il permet de visualiser sur un écran le visiteur (portier vidéo). - Digicode : ce dispositif, placé à l’extérieur, vous permet de composer un code qui sera traité par votre console. Il suffit de composer le bon code d'accès pour que la porte s’ouvre. - Sonnette : même si on peut l’associer à une gâche électrique pour ouvrir une porte, il est déconseillé de l’utiliser à cette fin. Dans le cas des gâches électriques standards, la bobine de la gâche est alimentée par une impulsion électrique, le demi-tour de la gâche se débloque et permet l’ouverture de la porte. Si le déverrouillage est assuré uniquement au moment de l’impulsion, la gâche est dite standard à un temps. Par contre, lorsque le déverrouillage du demi-tour est maintenu de façon continue, jusqu’à l’ouverture de la porte, par un mécanisme mécanique intégré à la gâche, la gâche est dite à contact stationnaire (ou à deux temps). L’effet du contact stationnaire est annulé par ouverture de la porte.

Conseils pratiques

L’installation d’une gâche électrique peut être faite sans difficulté si vous suivez les indications suivantes : - S’assurer de la nature de tension qui va alimenter votre gâche (courant continu ou alternatif, voltage). - Laisser 3 à 5mm de jeux entre la serrure et la gâche. - Eviter d’introduire graisse ou peinture à l’intérieur du boîtier. - Huiler de temps en temps votre serrure. - Assurer le raccordement électrique nécessaire entre les différentes parties (partie extérieure, console de commande et la gâche). - N’hésitez pas à utiliser le schéma gâche électrique de raccordement. - En cas de doute, consulter un connaisseur. - La gâche électrique peut être neutralisée en actionnant un petit bouton, placé à côté du demi-tour, permettant de débloquer ce dernier et empêcher la condamnation de la porte. - Le choix de votre gâche doit être fait en fonction de vos attentes et votre budget.

Articles de la même catégorie Physique

La lentille de Fresnel : principe et utilisations

La lentille de Fresnel : principe et utilisations

La lentille de Fresnel, ou lentille à échelons, a été inventée par Augustin Fresnel. Son défi était d'obtenir une lentille suffisamment légère, mais avec un large diamètre, qui permette une courte distance focale. Il a résolu le problème en découpant la lentille en anneaux concentriques, qu'il a ensuite accolés. Toujours en service, ces lentilles équipent notamment les phares maritimes.
Comment éviter la corrosion du fer ? (conseils pratiques)

Comment éviter la corrosion du fer ? (conseils pratiques)

Il y a plusieurs manières d'éviter la corrosion du fer, dont l'une est de le recouvrir d'une peinture de protection anti-rouille. Cette méthode est utilisée sur les structures exposées à un environnement corrosif. Une autre méthode consiste à isoler le fer de l'environnement trop humide. Enfin, on peut également le recouvrir d'une couche d'huile qui agit à la manière des peintures anti-rouille.
Tout sur la température

Tout sur la température

La température est une grandeur physique qui est liée à la sensation de chaud ou de froid par à rapport à l'environnement qui nous entoure. Elle est très utilisée dans de nombreux domaines, comme la météorologie, la climatologie, la physique, la chimie, ou encore la médecine. Selon la discipline, l'échelle de température sera différente (Kelvin, Degré ou Fahrenheit).
Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Le 1er aout 1793, le mètre, le gramme et le mètre cube entrent dans la loi française, sur conseil de l'Académie des sciences (Lagrange, Lavoisier, Laplace…). Cette loi devait mettre fin aux incompréhensions liées aux 800 systèmes de mesure différents, en usage en France. Aujourd'hui, il ne reste que très peu de systèmes non métriques.