Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fonctionne un sèche mains ? (guide)

Un sèche-mains est un appareil qui sert a sécher les mains sans essuie main, plus particulièrement dans les restaurants, cafés, WC, près d'un bidet, douche. Il existe de nombreux modèles de sèche-mains dont la mise en marche est automatique ou manuelle. Nous donnons dans la suite un bref rappel sur le mode de fonctionnement et d'utilisation de cet appareil.

Principe d’un sèche-mains

Les éléments fondamentaux d’un sèche-mains sont : - le boîtier de l’appareil.
- Une turbine capable de produire un flux d’air convenable. C’est un moteur qui fait tourner une hélice d’une forme particulière pour acheminer l’air vers la sortie du sèche-mains.
- Un élément chauffant constitué d’une résistance électrique d’une valeur bien choisie afin de produire une quantité de chaleur par effet joule lorsqu’elle est sous tension, comme dans un sèche cheveux. - Pour les sèches-mains automatiques, un capteur optique à infrarouge lié à un bloc de contrôle détecte à une distance proche de l’appareil, la présence de surface, à sécher et fait déclencher ce dernier.
- Pour les sèches-mains manuels, un poussoir fait marcher l’appareil. Son arrêt est assuré après quelques secondes de son utilisation par un autre mécanisme.

Choix d’un sèche-mains

Chaque sèche-mains a ses propres caractéristiques et ses propres conditions d’utilisation. Il est donc recommandé avant son achat de prendre en considération : - la puissance électrique P de l’élément chauffant. Elle est liée à la température T de l’air chaude à la sortie de l’appareil (T est d’autant plus élevée que P est élevée).
- L’ampérage du fusible de protection contre une suralimentation (Ampère).
- Ses dimensions (longueur, largeur, profondeur).
- Le type de boîtier (métallique ou en plastique thermo résistant).
- La possibilité de protection contre une surchauffe.
- Fonctionnement automatique ou manuel.
- Si l’appareil est conforme aux normes en vigueur.

Conseils d’utilisation

Pour un bon fonctionnement d’un sèche-mains, il faut bien veiller lors de son installation à respecter les recommandations du constructeur, en particulier : - respecter la distance entre le plancher et le bas du sèche-mains.
- Tenir compte de la nature du mur (maçonnerie, creux, bois ou autre).
- L’eau et les solutions de nettoyage peuvent causer des corrosions internes au sèche-mains. Pour les éviter, il faut bien assurer l’étanchéité de l’appareil par application d’un joint de silicone autour de la partie du boîtier placée contre le mur. - Ne jamais placer les mains directement contre la conduite d’air pulsé du sèche-mains, ceci peut causer des brûlures et endommager votre appareil à cause de surchauffe importante.
- Le nettoyage externe peut être fait comme l’indique le fabriquant. Alors, que le nettoyage interne doit être fait (en cas de besoin) par une personne qualifiée.

Articles de la même catégorie Physique

Géologie : comment fonctionne un point chaud ?

Géologie : comment fonctionne un point chaud ?

Un point chaud est un phénomène magmatique unique, assimilable à une anomalie thermique à l'origine d'archipels volcaniques tels qu'Hawaï ou les îles Galapagos. Ces phénomènes peuvent aussi bien avoir lieu au-dessus d'un océan qu'au-dessus d'un continent.
Cours de physique : où et comment en obtenir ?

Cours de physique : où et comment en obtenir ?

De nombreuses écoles utilisent "Internet" pour mettre en place leurs cours de physique en cas d'absence du professeur ou de soutien scolaire pour les élèves en difficulté. Cet article révèle un site particulier de physique, parmi d'autres, trouvé sur le célèbre moteur de recherche "Google", qui s'adresse aux élèves de tous niveaux, Physagreg.fr.
Comment éviter la corrosion du fer ? (conseils pratiques)

Comment éviter la corrosion du fer ? (conseils pratiques)

Il y a plusieurs manières d'éviter la corrosion du fer, dont l'une est de le recouvrir d'une peinture de protection anti-rouille. Cette méthode est utilisée sur les structures exposées à un environnement corrosif. Une autre méthode consiste à isoler le fer de l'environnement trop humide. Enfin, on peut également le recouvrir d'une couche d'huile qui agit à la manière des peintures anti-rouille.