En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment faire un grand écart ?

Réussir un grand écart n’est pas chose facile si on ne s’entraine pas quotidiennement. Pour accomplir un grand écart, il faut un entrainement soutenu et régulier. Pour un débutant, un grand écart parfait peut nécessiter plusieurs semaines voire des mois pour le maitriser.

L’échauffement

L’échauffement est la base du grand écart. Il est indispensable pour préparer vos muscles. Si vous ne pratiquez pas d’échauffements avant le grand écart vous pouvez avoir des blessures comme une déchirure des muscles. Pour éviter ces problèmes douloureux, commencez par prendre la position du papillon. Posez vos coudes sur vos genoux et appuyer de manières régulières et plus soutenu pour un assouplissement des jambes. Puis, vous devez étirer vos muscles arrières de la cuisse (ischio-jambiers) en se mettant debout droit, les jambes collées, puis vous commencez votre descente de votre dos sans forcer et en essayant de ne pas plier vos genoux. Semaines en semaines, essayez d’aller plus loin pour toucher vos orteils. Après vous être étiré une bonne dizaine de minutes, nous pouvons nous mettre en position. N’hésitez pas à chercher d’autres échauffements sur Internet.

Mise en position

Pour ceux qui se considèrent comme étant débutants, mettez-vous en position de grand écart et descendez petit à petit sans trop forcer. Atteignez votre limite sans vous faire mal et restez dans cette position pendant 1 minute. Puis pour vous assouplir son dos, poussez vos bassins un peu plus vers le bas pendant 30 secondes. Vous pouvez vous faire aider pour cette partie de l’exercice en poussant délicatement votre bassin. Le grand écart facial est déconseillé pour les débutants. Il sera plus facile d'apprendre le grand écart pour ensuite faire le grand écart facial ou l'écart latéral. Puis relevez-vous doucement.

Conclusion

Faites cet exercice en préférant les espaces spacieux et quand vous avez fini, refaites votre échauffement pour décontracter les muscles. Surtout, ne surpassez pas vos limites, cela risque à rien de se faire mal. Quand vous avez fini, refaites votre échauffement pour décontracter les muscles. Essayez de faire cet exercice chaque jour pour garder votre souplesse même en étant âgé et cela vous permettra de devenir souples rapidement des jambes. La chose à retenir, c'est qu'il faut à tout prix faire le post et pré échauffement.

Articles de la même catégorie Gymnastique

Comment faire de la gymnastique chez soi ?

Comment faire de la gymnastique chez soi ?

Tout d’abord, la motivation est l’élément principal pour se lancer dans la gymnastique à domicile. La gymnastique de la maison nécessite l’application d’exercices, la possession d’accessoires, mais aussi une source de motivation. Décryptage de ce sport avec quelques conseils pour optimiser au mieux la préparation de cette activité.
Quel minimum de matériel faut-il avoir pour pratiquer la gymnastique ?

Quel minimum de matériel faut-il avoir pour pratiquer la gymnastique ?

Vous voulez vous mettre à la gymnastique, mais il vous manque votre matériel de sport. Pour débuter en gymnastique, le matériel minimum à posséder se résume à une paire de tennis adaptée à votre morphologie et à l’intensité du sport que vous pratiquez. Vous pourrez alors pratiquer correctement la gymnastique et être motivé. Par la suite, vous pourrez rajouter du matériel supplémentaire pour varier les exercices et améliorer votre confort. Voyons cela ensemble :
Anna Pavlova : biographie

Anna Pavlova : biographie

Anna Pavlova porte le même nom et prénom que la célèbre danseuse russe. La seconde Anna Pavlova était ballerine en 1905. A l'instar de la danseuse, Anna Pavlova est connue mondialement. Depuis sa naissance à Moscou en passant par ses podiums, voici sa carrière sportive.
Tout savoir sur le Qi Gong

Tout savoir sur le Qi Gong

Le Qi Gong, une gymnastique traditionnelle chinoise, est un véritable art. Cette maîtrise de l'énergie vitale, que l'on peut traduire littéralement "exercice du ki", est pour les Chinois une science de la respiration. D'où vient cet art ? Comment le pratique-t-on ? Voyons ensemble l'art et la manière du Qi Gong.