Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment connaître la valeur d'un timbre ?

Si vous possédez de vieux timbres ou amorcez une collection de philatéliste, vous avez naturellement le désir de connaître la valeur des timbres-poste que vous possédez. Cette dernière dépend de la rareté de ces timbres, mais aussi de leur qualité et de la manière dont ils ont été ou non oblitérés.

Les critères de valeur

La valeur d'un timbre dépend de trois critères : sa qualité de conservation, sa rareté, ainsi que le type d'oblitération. La qualité de conservation repose sur la qualité de l'image (dessin et couleurs), l'état de la dentelure, ainsi que celle du dos. En outre, la valeur d'un timbre se détermine également en fonction de l'oblitération : le prix varie selon la position et la netteté de la date. Enfin, un timbre non oblitéré vaut la plupart du temps plus cher qu'un timbre oblitéré. Sachez bien sûr que plus un timbre sera rare et/ou ancien, plus sa valeur sera élevée. Si vous possédez des timbres du XIXème siècle authentiques et en bon état, ceux-ci auront sans doute une certaine valeur.

Consulter les catalogues de cotation

Mais il est impossible de déterminer la valeur d'un timbre, à vue de nez, sans être un spécialiste. Pour connaître la cote de vos timbres, vous pourrez cependant déjà consulter les catalogues de cotation, sur lesquels se basent également les spécialistes. Dans ces catalogues, la valeur du timbre est donnée pour un timbre neuf, ou oblitéré, la cote variant selon la position de l'oblitération. En France, ces catalogues sont ceux d'Yvert & Tellier. Il est possible de se les procurer en ligne ou en boutique (librairies, Fnac). Sur le site Yvert.com, vous trouverez ainsi les catalogues des timbres parus chaque année, dans les différentes régions du monde, mais surtout le Petit Yvert vendu à 9,90€ (prix constaté en août 2011), ouvrage de base, car il recense et donne la cote de tous les timbres français.

A qui faire appel ?

La meilleure solution est ensuite de faire appel à un spécialiste. Pour cela, vous pouvez vous rendre gratuitement auprès d'associations de philatélie, dans une boutique dédiée à la collection ou un cabinet d'expertise. La meilleure façon d'avoir un avis désintéressé étant bien sûr de faire appel à des spécialistes bénévoles. Le site FFAP (Ffap.net) recense et fédère les associations de philatélie françaises, n'hésitez pas à vous y renseigner. Vous pouvez également mettre vos timbres en vente aux enchères sur Ebay (Ebay.fr), le site de ventes d'objets de collection Delcampe (Delcampe.fr), poster une annonce sur un site de philatélie (Timbres-de-france.com) ou vous rendre directement dans une boutique. Il faut cependant garder à l'esprit que vous risquez de vendre vos timbres en dessous de leur valeur véritable si vous n'avez pas auparavant consulté les catalogues de cotation ou fait appel à un expert.

Articles de la même catégorie Patrimoine

Exemple de testament : ce qui doit être mentionné

Exemple de testament : ce qui doit être mentionné

Rédiger son testament n'est pas un acte qui va forcément de soi. En son absence et en cas de décès, le patrimoine est alors divisé, selon la loi, ce qui ne correspond pas forcément aux volontés du défunt. Voici, quelques rappels et quelques éléments de clarifications.
Les plus beaux parcs naturels français

Les plus beaux parcs naturels français

En France, on préserve la faune et la flore. Pour preuve, il existe 7 parcs naturels français situés tous dans le sud de la France : La Vanoise, les Écrins, les Cévennes, le Mercantour, en Guadeloupe, Port-Cros et Les Pyrénées. On peut tous les visiter effectivement, seuls ou avec un guide. La plupart du temps, les entrées sont gratuites en fonction des jours.
Vincent Duluc : biographie

Vincent Duluc : biographie

Les amateurs du ballon rond le connaissent pour l'avoir vu sur les plateaux des émissions consacrées au football ou pour avoir déjà lu au moins une fois un article de sa part dans le journal "L'Equipe". Lui, c'est Vincent Duluc, un journaliste sportif connu et reconnu dans la profession. Petit rappel pour ceux qui n'auraient encore jamais entendu parlé de lui.